TRAUMATOLOGIE

CHOC ÉTAT DE

  • Écrit par 
  • Geneviève LABORIT, 
  • Henri LABORIT, 
  • Jean PAUPE
  • , Universalis
  •  • 3 531 mots

La résistance de l'homme aux conditions hostiles a toujours suscité l'étonnement, la curiosité et l'admiration. Il revient au physiologiste américain W. B.  Cannon (1871-1945) d'avoir montré que cette résistance se fonde sur des mécanismes régulateurs neuroendocriniens complexes et délicats, ayant pour effet de préserver la stabilité de ce que Claude Bernard a appelé le milieu intérieur. Pour Cann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-de-choc/#i_15843

COMA

  • Écrit par 
  • Marie-Elisabeth FAYMONVILLE, 
  • Geneviève LABORIT, 
  • Henri LABORIT, 
  • Steven LAUREYS, 
  • Pierre MAQUET
  •  • 3 189 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Étiologie »  : […] Reconnaître l'existence d'un coma est facile. En préciser l'étiologie est souvent plus difficile, surtout lorsque diverses causes sont associées, ce qui est fréquent. On distingue : les comas traumatiques, les comas dits neurologiques et les comas toxiques. – Pour les comas traumatiques , les plaies cranio-cérébrales, les contusions cérébrales, les commotions, les hémorragie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coma/#i_15843

LARREY DOMINIQUE JEAN baron (1766-1842)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 688 mots

Après avoir commencé ses études de médecine à Toulouse, Dominique Jean Larrey les termine à Paris (1786), puis s'embarque en 1788 comme chirurgien sur la frégate La Vigilante pour la campagne de Terre-Neuve. À son retour, il est chirurgien du quartier Saint-André-des-Arts pendant la Révolution. Nommé aide-major de l'armée du Rhin, il participe à la campagne d'Allemagne (1792 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-jean-larrey/#i_15843

LERICHE RENÉ (1879-1955)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 849 mots

Chirurgien français. Fils d'un avoué de Roanne et descendant d'une lignée de médecins lyonnais, René Leriche, après avoir étudié au collège de Saint-Chamond, décide d'être chirurgien et poursuit à Lyon ses études médicales : interne en 1902, prosecteur d'anatomie (1905), docteur en médecine en 1906 avec une thèse sur la résection de l'estomac dans le cancer, chef de clinique, agrégé de chirurgie e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-leriche/#i_15843

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Étiologie traumatique »  : […] L' étiologie traumatique dont la fréquence augmente sans cesse en même temps que se multiplient les accidents du trafic est évidente dans la très grande majorité des cas, et le problème qui se pose devant un syndrome neurologique traumatique est celui de la lésion qui en est responsable et de ses indications thérapeutiques. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_15843

ODONTOSTOMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel BENOIST, 
  • Frédéric CHABOLLE, 
  • Michel DECHAUME, 
  • Bernard MEYER, 
  • Jacques ROUOT
  •  • 11 327 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Chirurgie maxillo-faciale »  : […] La chirurgie maxillo-faciale constitue, au sein de la stomatologie, une spécialité assez particulière, puisque pour l'exercer il importe d'avoir à la fois : une formation chirurgicale générale, car les interventions ont lieu dans une région riche en vaisseaux (carotide et ses branches), en nerfs (nerfs crâniens) et en organes fonctionnels importants (langue, axe aéro-digestif, globes oculaires, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odontostomatologie/#i_15843

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Autres affections »  : […] Les maladies des voies optiques appartiennent à la neurologie. La voie optique peut être frappée au niveau du nerf optique, du chiasma, des bandelettes optiques, ou des radiations optiques (intracérébrales). Les causes en sont diverses : circulatoires, tumorales, inflammatoires ou virales. L'étude du champ visuel est précieuse pour connaître le niveau et parfois la nature d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_15843

THÉRAPEUTIQUE - Réanimation

  • Écrit par 
  • Maurice GOULON, 
  • François NOUAILHAT
  •  • 3 607 mots

Dans le chapitre « Mise en œuvre institutionnelle »  : […] La réanimation ne doit être appliquée que dans des services ou des parties de service qui disposent d'une surveillance médicale permanente et de laboratoires pouvant donner, à toute heure du jour et de la nuit et dans un minimum de temps, les résultats des investigations demandées. Il existe trois variétés de services :  les départements d'anesthésie-réanimation chirurgicale, qui ont en charge les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-reanimation/#i_15843

TRAUMATISMES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Classification en fonction de la topographie »  : […] En traumatologie, le bilan précise toujours la localisation topographique de la lésion initiale. Classiquement, on distingue : – Les lésions de l'extrémité céphalique  ; le visage et les organes qu'il contient (nez, bouche, oreilles, yeux) avec les os de la face, le revêtement cutané (le cuir chevelu), la boîte crânienne. Toutes les lésions peuvent s'observer : contusion du v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traumatismes/#i_15843