TRANSPORTS MEMBRANAIRES

ABSORPTION VÉGÉTALE

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Jean-Pierre RONA
  •  • 4 470 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les transports actifs »  : […] Des transports actifs, dus à des pompes de nature enzymatique (ATPases, PPases), assurent au travers du plasmalemme ou du tonoplaste des influx ou des efflux d'ions contre leurs gradients de potentiels électrochimiques. Ce transport consomme de l'énergie généralement fournie par l'hydrolyse de l'ATP, forme de réserve énergétique la plus courante pour les cellules animales et végétales. La nature […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/absorption-vegetale/#i_16294

AQUAPORINES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 2 340 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Insuffisance de la seule diffusion au travers des membranes »  : […] Les cellules sont encloses dans une membrane, faite d'une bicouche lipidique, qui enferme le cytoplasme, avec ses organelles et inclusions. Sur la face externe de la membrane, se trouve une autre solution aqueuse, contenant, de même d'ailleurs que le cytoplasme, des ions tels que sodium, potassium, ammonium, calcium, magnésium... La membrane est semi-perméable. Sa traversée par des ions et des m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquaporines/#i_16294

AUDITION - Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 763 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Concentrations ioniques et potentiels de repos »  : […] Considérons les données classiques relatives à la distribution des concentrations ioniques dans la cochlée . On note la différence essentielle entre la périlymphe, riche en sodium et pauvre en potassium (comme le liquide céphalo-rachidien ou le plasma sanguin) et l' endolymphe, pauvre au contraire en sodium et riche en potassium (comme l'intérieur des cellules). Cependant, au lieu d'un potentiel d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audition-acoustique-physiologique/#i_16294

AUXINES

  • Écrit par 
  • Catherine PERROT-RECHENMANN
  •  • 4 999 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Transport de l'auxine »  : […] L'AIA est un acide faible dont le pK a est d'environ 4,8. L'équilibre entre la forme protonée AIAH et la forme anionique AIA évolue donc en fonction du pH environnant. Ainsi, à pH neutre ou basique, la forme anionique l'emporte alors qu'à pH acide, l'équilibre se déplace en faveur de la forme protonée. Celle-ci est lipophile et facilement diffusible au travers de la m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auxines/#i_16294

BIOÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Jacques TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 5 211 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Enzymes des conversions d'énergie : les ATPases (adénosine-tri-phosphatases) ou ATP-synthétases »  : […] Ces enzymes hydrolysent l'ATP par la réaction réversible : P i étant le phosphate inorganique. Leur fonctionnement est intimement lié aux problèmes cruciaux de la bioénergétique. La molécule d'ATP est en effet « riche en énergie » que libère l'hydrolyse de cette molécule par les ATPases. L' énergie libre est utilisable notamment pour le transport ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioenergetique/#i_16294

BIOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Claude Michel GARY-BOBO
  •  • 6 408 mots

Dans le chapitre « Analyse et synthèse des structures cytologiques »  : […] Les ensembles supramoléculaires, qui vont de l'association de quelques éléments bien définis aux architectures déjà très complexes comme des fragments isolés d'organites cellulaires, ne sont plus seulement le siège de phénomènes relativement élémentaires sous-tendant une fonction isolée, comme une activité enzymatique. Ils intègrent un grand nombre de processus chimiques et physiques d'où émergent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biophysique/#i_16294

CANAUX IONIQUES

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON, 
  • Mallorie POËT
  •  • 4 294 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les mécanismes moléculaires du fonctionnement des canaux ioniques ; le cas du canal potassique KcsA »  : […] Pour transporter les ions à des vitesses impressionnantes (de l'ordre de la centaine de millions d'ions par seconde et par canal), les canaux doivent être capables de leur proposer un cheminement où la barrière énergétique due à l'hydrophobicité des phospholipides membranaires est fortement abaissée. Parallèlement, les canaux sont capables d'être très sélectifs pour les ions qu'ils transportent. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaux-ioniques/#i_16294

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 007 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Échanges de substances »  : […] La membrane plasmique est perméable de façon sélective à certains ions et à certaines molécules qui sont transportés de l'extérieur de la cellule vers le cytosol ou dans le sens contraire. Les transports d'ions maintiennent le pH et la composition ionique dans d'étroites limites afin que le milieu intracellulaire soit le plus favorable aux activités enzymatiques. Les transports de molécules per […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-l-organisation/#i_16294

CHAPERONNES PROTÉINES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 964 mots

On appelle « molécules chaperonnes » (Laskey, 1978) des protéines dont le rôle est d'éviter, chez d'autres protéines, des « écarts de conduite » comme le faisaient autrefois auprès des jeunes filles des personnes que l'on appelait « chaperons » Elles participent ainsi à des fonctions vitales essentielles : résistance au stress, maintien de la conformation correcte des protéines, trafic intracellu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proteines-chaperonnes/#i_16294

DÉPOLARISATION

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 160 mots

Phénomène créé par l'ouverture, sous l'effet du voltage ou sous l'effet d'un neuromédiateur, des canaux ioniques servant au passage du sodium dans les membranes cellulaires, ce qui décharge la surface extérieure de celles-ci, positivement chargée au repos. Le déclenchement de cette décharge, induit par un stimulus d'intensité suffisante (sa valeur mini […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depolarisation/#i_16294

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 446 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'eau et les électrolytes »  : […] L'absorption de l'eau et des principaux électrolytes ( sodium, potassium et chlore) résulte d'un phénomène complexe. En effet, cette absorption traduit, en réalité, la différence d'un flux bidirectionnel : pendant qu'une certaine quantité d'eau et d'électrolytes se dirige de la lumière intestinale vers le sang (insorption), une autre quantité d'eau et d'électrolytes se dirige du plasma vers la lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-digestif/#i_16294

ENDOCYTOSE

  • Écrit par 
  • Armand TIBI
  •  • 423 mots

Du grec endon (à l'intérieur) et kytos (enveloppe), l'endocytose désigne le processus par lequel les cellules « internalisent » diverses substances présentes dans le milieu environnant, soit sous forme de particules solides — on parle dans ce cas de phagocytose (de phagein , manger) —, soit sous forme de gouttelettes — on parle alo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endocytose/#i_16294

ÉPICTÈSE

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 471 mots

Propriété des cellules végétales de pratiquer une absorption supplémentaire de sels minéraux pour maintenir leur pression osmotique interne légèrement supérieure à celle du milieu. L'épictèse (du grec : ktésis , acquisition, épi , en supplément) fut découverte par le physiologiste français Lapicque en 1925 sur l'algue brune Ectocarpus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epictese/#i_16294

EXCRÉTION

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 257 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'excrétion par rejet hors de l'organisme »  : […] Les animaux unicellulaires représentent un premier niveau d'organisation, selon lequel l'excrétion procède en général à travers la membrane cellulaire. Certains d'entre eux possèdent toutefois des structures spécialisées, dont la fonction principale est sans doute osmorégulatrice. C'est le cas des Protozoaires ciliés (paramécies), qui possèdent des vacuoles pulsatiles éliminant l'excès d'eau. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/excretion/#i_16294

FER - Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'absorption intestinale du fer »  : […] Le fer dans l'alimentation existe sous deux formes, héminique et non héminique. Dans la forme non héminique, le fer est, sous forme ferrique, associé à des molécules chimiques comme le citrate, les tanins, les polyphénols, etc. Il est alors insoluble et faiblement biodisponible. Chez l'homme, un régime alimentaire normal journalier contient environ 13-18 mg de fer, dont seuls 1-2 mg sont absorbés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-role-biologique-du-fer/#i_16294

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 320 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Exemples en histologie animale »  : […] Nous nous limiterons à donner quelques exemples pour montrer en quoi l'histologie moléculaire a bouleversé les façons de voir de l'histologie traditionnelle. Désormais, il n'est plus question que d'identifier et de localiser in situ dans toutes les cellules et tissus, normaux ou pathologiques, les molécules du cytosquelette (actine, tubulines, cytokératines, etc.), les molécules d'adhérence (cadhé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histologie/#i_16294

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG
  •  • 2 929 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Transport des ions »  : […] Les membranes cellulaires font plus ou moins obstacle à l'entrée ou à la sortie d'un ou de plusieurs ions. Le passage au travers d'une membrane vivante relève d'un transport passif lorsqu'il est la conséquence directe des effets de forces physiques s'exerçant sur les ions considérés ; ces forces physiques peuvent résulter : d'un mouvement d'eau, qui entraîne les substances di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-hydromineral/#i_16294

IONOPHORES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 419 mots

On nomme ionophores des substances qui perméabilisent les membranes cellulaires vis-à-vis du passage des ions. C'est le cas notamment de certains antibiotiques qui perturbent le fonctionnement des mitochondries, rendant leur membrane perméable aux ions alcalins et découplant les phosphorylations des oxydoréductions respiratoires auxquelles elles sont normalement conjuguées. Alors que les ions alca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ionophores/#i_16294

MITOCHONDRIES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 10 941 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Mitochondries et translocation du pouvoir réducteur »  : […] Dans la plupart des cellules, le pouvoir réducteur (NADH + H + ) produit par la glycolyse dans le cytoplasme doit être réoxydé par la chaîne respiratoire afin de récupérer le maximum d'ATP. Les mitochondries sont imperméables au NAD + et au NADH + H + . Des systèmes indirects de translocation du pouvoir réducteur ont été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitochondries/#i_16294

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les récepteurs postsynaptiques »  : […] L' utilisation de techniques biochimiques, pharmacologiques et neuroanatomiques très fines a permis de préciser la nature et la localisation des récepteurs aux neuromédiateurs qui font aujourd'hui l'objet d'études considérables au niveau de la biologie moléculaire. Les résultats montrent une pluralité de sites d'action membranaires pour un seul neuromédiateur. Ces sites de reconnaissance membranai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_16294

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Perméabilité des membranes biologiques »  : […] Les échanges osmorégulateurs sont assurés chez les organismes vivants par des organes perméables spécialisés : tégument, branchies, tube digestif, poumons, reins, etc., constitués par des épithéliums simples ou pluristratifiés, que l'on qualifie indistinctement de membranes biologiques (ce terme englobant en fait, également, les membranes cellulaires). On ne peut entrer ic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmoregulation/#i_16294

OSMOSE & PRESSION OSMOTIQUE, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 784 mots

Mouvement de solvant qui se produit entre deux solutions d'inégales concentrations au travers d'une membrane hémiperméable qui ne laisse passer que le solvant et non les solutés. L'osmose fut découverte par Dutrochet (1826) qui imagina un appareil (osmomètre) constitué d'un réservoir de verre, sorte de cylindre vertical dont la base est obturée par une membrane hémiperméable (vessie de porc) et do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmose-et-pression-osmotique-biologie/#i_16294

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'insuline »  : […] Hormone protéique d'un poids moléculaire de 5 700 synthétisée par les cellules B des îlots, l'insuline est formée de deux chaînes peptidiques A (de 21 acides aminés) et B (de 30 acides aminés) réunies par deux ponts disulfures. Elle est issue du clivage de la pro-insuline formée au niveau du réticulum endoplasmique des cellules B à partir de la prépro-insuline, elle-même obtenue après transcripti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pancreas/#i_16294

PERMÉABILITÉ SÉLECTIVE

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 898 mots

Les membranes biologiques ne laissent passer que certaines molécules ou ions, et pas à la même vitesse. Cette perméabilité sélective est la résultante d'une perméabilité passive différentielle, qui limite plus ou moins la traversée des particules mues par les forces osmotiques et électrostatiques, et d'une perméabilité biologique ou perméation, qui assure les transports actifs par des mécanismes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permeabilite-selective/#i_16294

POMPES MÉTABOLIQUES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 794 mots

Les pompes métaboliques assurent le transport des molécules et des ions au travers des membranes biologiques. Il peut s'agir d'un transport actif, c'est-à-dire contre le gradient électrochimique (lequel est fonction de la concentration et du potentiel électrique) : les cations remontent le champ électrique, les anions le descendent ; les molécules neutres, elles, accumulent dans le compartiment où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompes-metaboliques/#i_16294

SÈVES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 7 354 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Mécanismes »  : […] Les imprécisions qui entourent les faits rapportés ci-dessus expliquent que l'on est encore, en ce qui concerne les mécanismes, réduit à des hypothèses, dont les unes voient le processus fondamental de la migration dans le mouvement de l' eau, et les autres dans le mouvement des corps dissous, du saccharose notamment. Dans la première optique, la migration de la sève est assimilable à un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seves/#i_16294

SUPRAMOLÉCULAIRE (CHIMIE)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie LEHN
  •  • 9 092 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les processus de transport et l'élaboration d'un transporteur »  : […] Parmi les différents mécanismes de transport, la diffusion facilitée, ou transport par l'intermédiaire de porteur, consiste dans le transfert d'un substrat à travers la membrane à l'aide d'une molécule transporteuse . Ce processus cyclique peut être considéré comme une catalyse physique qui effectue la translocation d'un substrat, juste comme la catalyse chimique effectue une transformation. Le po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supramoleculaire-chimie/#i_16294


Affichage 

Absorption végétale : transports couplés.

dessin

Modèle cellulaire schématisé montrant un influx de sucres (S) ou d'ions dans la vacuole contrôlé par un transport actif secondaire situé sur le tonoplaste (to, membrane vacuolaire) La pompe à protons (tp-ATPase) crée dans la vacuole une accumulation des ions H+ (avec acidification du suc... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Canaux et transporteurs membranaires

dessin

Circuit électrique symbolisant la membrane cellulaire L'action intégrée des canaux et transporteurs membranaires peut être analysée à partir de ce modèle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cycle des protons

dessin

Le cycle des protons au travers de la membrane interne des mitochondries et les transporteurs liés à la synthèse de l'ATP (translocase des nucléotides et transporteur du phosphate) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Protéines responsables des gradients ioniques transmembranaires

dessin

Ce schéma réunit la Na/K ATPase, qui crée un déséquilibre de concentration en ions Na+ et K+ de part et d'autre de la membrane, un transporteur, l'échangeur Na+/H+, qui utilise le gradient de sodium pour expulser les ions H+ du cytoplasme, et un canal potassique intervenant dans le maintien... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Transport de glucose dans la cellule musculaire

dessin

Modalités du transport de glucose dans la cellule musculaire 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Absorption végétale : transports couplés.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Canaux et transporteurs membranaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cycle des protons
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Protéines responsables des gradients ioniques transmembranaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Transport de glucose dans la cellule musculaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin