TRANSJORDANIE

ABDALLAH ou ABD ALLAH (1882-1951) roi de Jordanie (1946-1951)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots

Émir autonome de Transjordanie (à partir de 1921) puis roi de Jordanie (1946-1951), né en 1882 à La Mecque, mort le 20 juillet 1951 à Jérusalem. Deuxième fils de ̣Husayn ibn ‘Alī, chérif de La Mecque et roi du Hedjaz, Abdallah fait ses études à Istanbul, alors capitale de l'Empire ottoman. Après la révolution des Jeunes-Turcs de 1908, il représente La Mecque au sein du Parlement ottoman. Au débu […] Lire la suite

AMMAN

  • Écrit par 
  • Éric VERDEIL
  •  • 781 mots

Capitale du royaume hachémite de Jordanie, Amman est située sur une zone de plateaux du nord-ouest du pays à une altitude moyenne de 900 mètres. Cet ancien centre des Ammonites, qui la nommaient Rabbath Ammon, connut une période de prospérité à la période gréco-romaine, sous le nom de Philadelphia. La ville actuelle en conserve d'imposantes ruines et un théâtre restauré à l'époque contemporaine. […] Lire la suite

GLUBB sir JOHN BAGOT, dit GLUBB PACHA (1897-1986)

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 951 mots
  •  • 4 médias

Après des études à l'Académie militaire de Woolwich, John Bagot Glubb, plus tard appelé Glubb Pacha par les Arabes, sert comme officier britannique, dès 1915, en France et en Belgique. Plusieurs fois blessé (il a une partie de la mâchoire arrachée), il reçoit de nombreuses décorations. Il est envoyé en 1920, sur sa demande, en Irak ; dans ce territoire alors sous mandat britannique, il organise un […] Lire la suite

JORDANIE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT
  •  • 19 640 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'émirat de Transjordanie (1914-1921) »  : […] Lorsque se précisent les menaces de guerre, la Grande-Bretagne saisit tout l'intérêt qu'elle peut tirer, sur les plans militaire et politique, de cette fièvre nationaliste qui agite alors les Arabes sous domination ottomane. Tandis que, à Londres, l'Indian Office (Bombay) suggère le nom d'Ibn Saoud, le roi de Nedj, pour former une nation arabe indépendante, l'Arab Office (Le Caire) est favorable […] Lire la suite

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le mandat britannique »  : […] Le destin de la Palestine allait être modifié par la Première Guerre mondiale. L'Empire ottoman, engagé dans la guerre aux côtés des empires centraux, dut faire face à la révolte arabe soutenue par la Grande-Bretagne et subit des revers qui le contraignirent à abandonner toutes ses possessions en pays arabe ; le 9 novembre 1917, les troupes du général Allenby entraient dans Jérusalem , puis occupa […] Lire la suite

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 716 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Déclaration Balfour et protestations palestiniennes »  : […] Les années 1915-1922 déterminent le sort de la Palestine et le drame futur des Palestiniens non juifs. En effet, la Grande-Bretagne, en 1915-1916, promet l'indépendance arabe de la région syrienne entière (hormis la zone libanaise, qui est déclarée non uniformément arabe et d'influence française), moyennant l'engagement arabe contre les Turcs dans la guerre mondiale. Mais, dans le même temps, un […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Les « exclus » »  : […] L'empire comprend toujours des territoires au statut particulier souvent très différent, mais que définissent des liens de dépendance encore étroits. On fera une place à part à de « nouveaux venus » : les annexions aux dépens de pays vaincus de la Grande Guerre, en particulier l'Allemagne et l'Empire ottoman. Certains territoires ont été confiés sous mandat à l'Union sud-africaine et à l'Australi […] Lire la suite


Affichage 

Abdallah Ier de Jordanie

photographie : Abdallah Ier de Jordanie

photographie

Abdallah Ier, émir autonome de Transjordanie à partir de 1921, en devient le roi auto-proclamé le 25 mai 1946 Soupçonné de vouloir parvenir à une paix séparée avec Israël, il sera assassiné le 20 juillet 1951 

Crédits : Keystone/ Hulton Royals Collection/ Getty Images

Afficher

La Ligue arabe

photographie : La Ligue arabe

photographie

L'Égypte, l'Irak, la Syrie, le Liban, l'Arabie Saoudite, le Yémen et la Transjordanie signent la charte de la Ligue arabe, au Caire, le 22 mars 1945 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Abdallah Ier de Jordanie

Abdallah Ier de Jordanie
Crédits : Keystone/ Hulton Royals Collection/ Getty Images

photographie

La Ligue arabe

La Ligue arabe
Crédits : Hulton Getty

photographie