TRANSFORMISME

CLASSIFICATION DU VIVANT

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS, 
  • Pascal TASSY
  •  • 7 194 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La question de l'espèce »  : […] Créationniste et fixiste, Linné est convaincu que les espèces sont des réalités objectives existant dans la nature. Elles ont été créées par Dieu avec des caractères morphologiques permettant de les distinguer et donc de les classer. Aucune n'a disparu depuis le moment de la Création, mais aussi aucune espèce nouvelle n'est apparue. En dépit de son attachement à l'idée d'une nature continue, Buff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classification-du-vivant/#i_7303

COPE EDWARD DRINKER (1840-1897)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 357 mots

Paléontologiste américain. Après avoir enseigné à Haverford College de 1864 à 1867, Edward Cope consacre plus de vingt années de sa vie à des expéditions scientifiques dans l'Amérique du Nord et l'Amérique centrale ; ces expéditions permettent à Cope de réunir une extraordinaire collection de fossiles et de donner une classification de base pour les poissons, les reptiles et les espèces disparues, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-drinker-cope/#i_7303

CRÉATIONNISME

  • Écrit par 
  • Pietro CORSI
  •  • 1 080 mots

Les diverses conceptions créationnistes débattues au cours de l'histoire occidentale (mais pas seulement) trouvent un point de convergence dans l'idée que l'Univers, la Terre et les êtres vivants doivent leur existence à la volonté de Dieu. Elles s'opposent ainsi, de façon générale, aux conceptions matérialistes. Dans sa version fixiste, qui est la plus connue et se fonde notamment sur une lectu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creationnisme/#i_7303

DARWIN CHARLES ROBERT (1809-1882)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Universalis
  •  • 3 130 mots
  •  • 2 médias

Bien que la notion de devenir, connaturelle à l'esprit humain, n'ait pas manqué, dans l'Antiquité même, d'être appliquée aux espèces vivantes – notamment par Anaximandre de Milet ( vi e  s. av. J.-C.) et par quelques Pères de l'Église, tel saint Augustin –, le fixisme a constitué pendant des siècles la pensée officielle ; il se fondait aussi bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-robert-darwin/#i_7303

DARWINISME

  • Écrit par 
  • Dominique GUILLO, 
  • Thierry HOQUET
  •  • 5 494 mots

Dans le chapitre « Les cinq sens du « darwinisme » »  : […] Du fait de ces conflits d'interprétation, le darwinisme a une histoire et son contenu théorique est parfois flottant. Darwin lui-même, lorsqu'il dit my view (ma théorie), semble osciller entre deux acceptions : d'une part, la thèse générale de la descendance avec modification ; d'autre part, la thèse restreinte que la sélection naturelle est l'opérateur principal des modific […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/darwinisme/#i_7303

ÉTHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Odile PETIT
  •  • 2 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la théorie de l'évolution à l'émergence de l'éthologie »  : […] On ne peut envisager l'épistémologie de l'éthologie sans remonter aux tenants du transformisme et à Charles Darwin (1809-1882) puisque les notions d' évolution des espèces et de leurs comportements sont intimement liées (cf. encadré). Ses observations, notamment aux îles Galápagos, l'avaient convaincu de la variabilité des espèces. Il rapprocha cette variabilité de celle que l'on observe chez les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethologie/#i_7303

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Naissance de l'idée d'évolution  »  : […] Depuis que la théorie de l'évolution s'est largement répandue, à la fin du xix e  siècle, toute une littérature s'est attachée, sans doute dans un souci de légitimation, à en exhumer de supposés ancêtres depuis l'Antiquité. En fait, la pensée gréco-latine, et après elle la pensée occidentale jusqu'aux Lumières, mettra presque toujours l'accent sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolution/#i_7303

FIXISME

  • Écrit par 
  • Hervé LE GUYADER
  •  • 994 mots

Le fixisme correspond à la vision d'une nature qui reste immuable au cours du temps, à partir d'une origine considérée comme une création. C'est pourquoi fixisme et créationnisme recouvrent en réalité une même conception du déroulement temporel de la vie sur Terre. Il est classique d'opposer fixisme et transformisme. Pourtant, beaucoup de résultats obtenus par des scientifiques fixistes seront en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fixisme/#i_7303

HAECKEL ERNST HEINRICH (1834-1919)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 1 740 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un militant de la théorie de l’évolution et du matérialisme »  : […] Né à Potsdam le 16 février 1834, Ernst Heinrich Philipp August Haeckel étudie la médecine et les sciences naturelles à Berlin, notamment auprès de Johannes Müller, puis à Wurtzbourg auprès de Rudolf Virchow, et à Vienne. En 1858, il obtient un poste de lecteur en anatomie comparée à l’université d’Iéna. Il devient rapidement professeur de zoologie (1861) dans cette même université, où il enseigner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haeckel-ernst-heinrich-1834-1919/#i_7303

LAMARCK JEAN-BAPTISTE DE MONET chevalier DE (1744-1829)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Pietro CORSI
  •  • 3 180 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le courant transformiste prélamarckien »  : […] Bien que cette idée d'une histoire de la vie sur la Terre ne fût pas nouvelle, elle n'avait pu s'exprimer devant le poids de la pensée fixiste qui affirmait que les espèces étaient des entités immuables depuis leur création. En Europe, pourtant, dès la fin du xviii e  siècle, des auteurs anglais tels qu'Erasmus Darwin, les Italiens Antonio Fortis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-jean-baptiste-de-monet-de/#i_7303

LAMARCK (J.-B. de) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 470 mots

1744 Naissance, le 1 er  août, de Jean-Baptiste-Pierre-Antoine de Monet, chevalier de La Marck (dit Lamarck) à Bazentin-le-Petit (Somme). 1778 Lamarck publie la Flore française. Cet ouvrage sera réimprimé en 1795 puis remanié en 1805 par A.-P. de Candolle qui en publiera une dernière édition augm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-j-b-reperes-chronologiques/#i_7303

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 905 mots
  •  • 2 médias

Dès la plus haute antiquité, l'humanité s'est penchée sur ses origines, comme en témoignent les mythologies antiques, de l’Égypte à la Grèce, ou encore le monument mégalithique de Stonehenge (Wiltshire, Angleterre) édifié il y a près de 5 000 ans : tous ont tenté de tresser, entre les dieux et les hommes ou le ciel et la terre, un fil ininterrompu. La Bible elle-même, avec la Genèse, racontera la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleoanthropologie-paleontologie-humaine/#i_7303

PHILOSOPHIE ZOOLOGIQUE (J.-B. de Monet de Lamarck)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

Fondateur de la paléontologie des invertébrés, le naturaliste français Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829) se convainc que les êtres vivant actuellement sur Terre dérivent de formes plus anciennes par une transformation lente et irréversible. En se répandant à la surface du globe, les espèces vivantes ont été soumises aux diverses influences de leur environnement ; celles-ci, avec le t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie-zoologique/#i_7303

RÉDUCTIONNISME & HOLISME

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 6 924 mots

Dans le chapitre « Un exemple, la théorie de l'évolution »  : […] L'enjeu de la théorie de l'évolution est le suivant : les réductionnistes doivent montrer comment toutes les formes de la vie sont dérivables à partir d'une matière vivante qui serait elle-même un phénomène physico-chimique. C'est à ce titre que cette théorie est prise en considération ici. L'idée de l'évolution est ancienne ; elle figure déjà chez Anaximandre. Observant que l'homme a besoin d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reductionnisme-et-holisme/#i_7303

HISTOIRE NATURELLE DES ANIMAUX SANS VERTÈBRES (J.-B. de Monet de Lamarck)

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON
  •  • 1 392 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Lamarck face à la diversité des invertébrés »  : […] En 1793, lors de la fondation du Muséum national d’histoire naturelle sur les décombres de l’ancien Jardin du Roy, Lamarck, alors intéressé principalement par la botanique, se vit confier la chaire « des insectes et des vers ». Il s’agissait en fait d’un regroupement par défaut de l’ensemble des organismes à propos desquels on ne savait finalement pas grand-chose, et dont l’étude apparaissait moin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle-des-animaux-sans-vertebres/#i_7303

ROBINET JEAN-BAPTISTE RENÉ (1735-1820)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 230 mots

Jean-Baptiste René Robinet est né le 23 juin 1735 à Rennes. Il commence sa carrière comme auteur et traducteur pour des éditeurs des Pays-Bas. Revenu à Paris en 1778, il occupe la fonction de censeur puis se retire à Rennes au moment de la Révolution. La sortie de son ouvrage, De la nature , publié en plusieurs volumes de 1761 à 1766, est un événement remarqué par Diderot et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-rene-robinet/#i_7303

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 049 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Première approche, qualitative, du temps géologique ; l'évolution »  : […] De l'étude des strates – ce sera la stratigraphie – naît une chronologie relative, chaque couche étant reconnue comme plus récente que celle qu'elle surmonte et plus ancienne que celle qui lui est superposée. On sut ainsi reconnaître le plus ancien du plus récent, mais sans en avoir la mesure ; cela suffit cependant pour élaborer un calendrier géologique, avec des divisions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-la-planete-terre/#i_7303