TRANSFORMATION, linguistique

AFFIXE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 384 mots

Lors de l'inventaire des morphèmes d'un système linguistique, on est conduit à distinguer plusieurs sortes d'unités identifiables dans l'ordre phonétique et partageant la caractéristique de se rapporter au plan de la signification : parmi ces unités, les unes ont un contenu lexical, qu'il soit univoque ou plurivoque ; les autres, non autonomes, servent à couler ce sens dans les rapports morphosynt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affixe-linguistique/#i_86558

CHOMSKY NOAM (1928- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POLLOCK
  •  • 4 011 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La « grammaire universelle » »  : […] Afin de répondre à ces questions, Chomsky soutient que, par-delà les descriptions précises des langues qu'elle rend possibles, la théorie linguistique doit spécifier les aspects invariants et les propriétés formelles des systèmes de règles mis en œuvre dans chaque description : si nous imputons ces propriétés à l'état initial des locuteurs, nous aurons distingué les aspects de notre savoir linguis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noam-chomsky/#i_86558

COMPLÉTIVES PROPOSITIONS

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 380 mots

La linguistique moderne n'a pas modifié fondamentalement le savoir grammatical traditionnel concernant les propositions complétives, autrement dit les subordonnées introduites par « que » et régies par un verbe sémantiquement caractérisé dans l'un des domaines suivants : déclaration, volition, opinion ou, plus généralement, opération de l'esprit ou des sens. Cette description a toutefois été rempl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propositions-completives/#i_86558

FORMANT, linguistique

  • Écrit par 
  • Michel BRAUDEAU
  •  • 216 mots

Terme utilisé par les linguistes de l'école chomskienne. On distingue en grammaire générative les formants des morphèmes : les morphèmes sont les éléments qui composent les suites syntagmatiques terminales engendrées par la base de la grammaire (soit l'ensemble des règles syntagmatiques et le lexique) avant l'application des transformations. Les formants sont les éléments minimaux composant les su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formant-linguistique/#i_86558

HARRIS ZELLIG SABBETAI (1909-1992)

  • Écrit par 
  • Morris SALKOFF
  •  • 1 063 mots

La recherche de Zellig Sabbetai Harris est intimement liée aux travaux de l'école américaine d'analyse distributionnelle qui a élaboré son programme pour la linguistique dans les années 1930 et 1940, sous l'impulsion de E. Sapir et L. Bloomfield. Ce dernier avait proposé d'abstraire de la phrase des unités définies formellement et qui serviraient à décrire les rapports observés entre les diverses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zellig-sabbetai-harris/#i_86558

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La linguistique transformationnelle »  : […] Le recours de Chomsky et de son école à Port-Royal, aux cartésiens et à Humboldt révèle des attaches nombreuses et étendues avec la philosophie du langage au sens le plus large ; néanmoins, le noyau de son épistémologie est issu de la résolution de problèmes typiquement linguistiques. Au centre de ces problèmes Chomsky place l'aspect de compétence de l'activité linguistique : savoir utiliser une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_86558

LINGUISTIQUE - Théories

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 6 894 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La grammaire chomskienne »  : […] Le terme « grammaire » désigne une théorie des structures linguistiques dont la pièce maîtresse est la syntaxe, distincte d'une part de la morphologie et de la phonologie, et d'autre part de la sémantique. Le but de la grammaire est de rendre compte de toutes les phrases grammaticales (c'est-à-dire syntaxiquement bien formées) et d'elles seules. Pour ce faire, la grammaire a la forme d'un mécanis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-theories/#i_86558

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La syntaxe »  : […] La syntaxe a pour objet l'organisation des morphèmes et des mots au sein de la phrase ; elle doit décrire la structure de la phrase, ainsi que la fonction des différents éléments qui la composent. Les constituants de la phrase sont généralement organisés selon une structure hiérarchique, qui peut être visualisée à l'aide de diverses représentations graphiques : boîtes, parenthésages ou arborescenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-domaines/#i_86558

NÉGATION, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 740 mots

La langue réalise de plusieurs façons l'opérateur logique fondamental qu'on appelle négation et qui a pour propriété essentielle d'inverser la valeur de vérité d'un jugement : le terme de foncteur de vérité monadique (ou singulaire) dont on le désigne parfois signifie qu'à la différence des connectifs il ne s'applique pas à l'union de deux jugements atomiques mais à un seul qu'il fait passer de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negation-linguistique/#i_86558

STRUCTURES SYNTAXIQUES, Noam Chomsky - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 837 mots

Dans le chapitre « Le primat de la syntaxe »  : […] Structures syntaxiques a imposé le modèle d’une théorie « classique » à quoi succéderont les théories « standard » et « standard étendue » (1974), puis la théorie « du gouvernement et du liage » (1981) et le « programme minimal » (1995). Progressivement, la distinction en niveaux (structure profonde / structure de surface) est remplacée par un formalisme où les relations de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structures-syntaxiques/#i_86558

SYNTAXE

  • Écrit par 
  • Michel BRAUDEAU
  •  • 1 030 mots

Traditionnellement, les grammairiens occidentaux envisagent l'étude de toute langue sous trois grands aspects : sémantique (ou lexical), morphologique (formation des mots et variations de leur forme), syntaxique (rapport entre les mots). Dans ce cadre, la syntaxe est essentiellement conçue comme l'étude de la combinaison des mots dans la phrase, la « construction des mots ensemble » (Port-Royal). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syntaxe/#i_86558

THÈME, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 387 mots

S'il se fait un large accord parmi les linguistes pour dissocier le plan sémantique et le plan formel, concernant l'analyse en constituants de la phrase, il reste néanmoins des cas où le recours au sens paraît difficile à éviter : ainsi, à côté du couple de termes sujet/prédicat qui s'applique aux fonctions traditionnellement admises pour décrire les rapports profonds entre groupes dans la structu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theme-linguistique/#i_86558

THÉORIE DES TRACES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POLLOCK
  •  • 707 mots

Dans le cadre de la théorie standard étendue de la grammaire transformationnelle, la théorie des traces constitue une redéfinition des transformations de mouvement. Cette redéfinition permet également de faire apparaître des généralisations intéressantes à la fois en sémantique et en phonologie. Considérons la phrase suivante : (1) Jean semble les détester tous. On considère en grammaire transform […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-traces/#i_86558

THÉORIE STANDARD ÉTENDUE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POLLOCK
  •  • 1 111 mots

Dans le cadre général de la grammaire générative, on peut caractériser de façon informelle la théorie standard étendue comme un effort visant à rendre aussi spécifiques et restrictifs que possible les outils descriptifs mis à la disposition du linguiste dans sa tâche d'analyse des différentes langues naturelles. Ainsi, par rapport à la théorie standard de la grammaire générative, représentée par e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-standard-etendue/#i_86558

VOIX GRAMMATICALES

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 560 mots

L'une des catégories de la conjugaison des verbes, appelée « voix », porte essentiellement sur l'orientation du procès. On ne peut guère que la définir différentiellement, en étudiant, pour une langue donnée, la manière dont les actants du procès se distribuent par rapport à celui-ci. Le degré zéro, ou si l'on veut la forme non marquée, est appelé « voix active » par la tradition, mais le terme ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voix-grammaticales/#i_86558