SURFACE TRAITEMENTS DE

ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Robert GADEAU, 
  • Robert GUILLOT
  •  • 9 640 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Traitements de surface »  : […] Bien qu'éminemment oxydable, l'aluminium est protégé par la couche d'alumine qui le recouvre. L'attaque chimique du métal se rencontre par exemple avec la soude qui dissout l'alumine, immédiatement reformée par l'eau, puis redissoute, ce qui donne une dissolution uniforme. Avec les acides, ou dans le cas de l'exposition aux intempéries, on a toujours une corrosion électrolytique, par différence d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aluminium/#i_28412

AUTOMOBILE - Technologie

  • Écrit par 
  • Georges BRESSON, 
  • Jean-Pierre CAPET, 
  • François de CHARENTENAY, 
  • Thierry HALCONRUY, 
  • Frédéric RIVAS, 
  • Jean-Pierre VÉROLLET
  • , Universalis
  •  • 15 836 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « La caisse du véhicule »  : […] Sur la plupart des voitures d'aujourd'hui, la caisse est dite autoporteuse car elle intègre le châssis, autrefois séparé, pour constituer un structure monocoque. La carrosserie comprend des parties extérieures visibles ou « peau » du véhicule, qui lui donnent sa forme telle que le design l'a définie, et des parties intérieures caissonnées pour recevoir les efforts auxquels elle est soumise. Généra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automobile-technologie/#i_28412

CHROME

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL
  •  • 3 869 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Usages »  : […] Le métal pur sert à recouvrir pour les protéger le fer, les aciers, le cuivre et divers alliages : c'est l'opération du chromage qui donne une surface brillante susceptible d'un beau poli, résistant bien à la corrosion. Il entre dans la composition d'aciers spéciaux et de nombreux alliages. On utilise pour la construction mécanique des aciers contenant un faible pourcentage de chrome et de nick […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chrome/#i_28412

COLLAGE, physique

  • Écrit par 
  • Jacques COGNARD
  •  • 6 456 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les mesures en atmosphère humide »  : […] L'évolution de la fracture de clivage est une indication de la qualité de l'ancrage. Si, en milieu sec, plusieurs collages ont la même longueur de fracture, ils auront une progression de la fracture différente selon la qualité du traitement de surface. Une fois le joint saturé d'eau, la fracture peut se stabiliser ou poursuivre sa progression jusqu'au décollement. La comparaison de la délaminatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collage-physique/#i_28412

CORROSION

  • Écrit par 
  • Gérard BERANGER, 
  • Jean TALBOT
  •  • 5 140 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Protection contre la corrosion sèche »  : […] Pour lutter efficacement contre la corrosion sèche, on peut utiliser des revêtements métalliques. Le revêtement idéal devrait avoir de nombreuses caractéristiques : être lui-même inactif à l'égard des gaz ; avoir une bonne ductilité ; avoir une bonne adhérence insensible aux variations de température ; ne pas former par diffusion avec le substrat une sous-couche fragile ; se cicatriser en cas de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corrosion/#i_28412

FROTTEMENT

  • Écrit par 
  • Jacques-Jean CAUBET, 
  • Jean POLTI
  •  • 3 374 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Données numériques et conclusions pratiques »  : […] Dans les problèmes de freinage, on cherche à avoir les coefficients de frottement les plus élevés, mais il est difficile, sans courir le risque d'une détérioration rapide des surfaces, de dépasser f  = 0,5. En mécanique, on cherche généralement, au contraire, à obtenir les coefficients de frottement les plus faibles. En première approximation, on obtient les valeurs suivantes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frottement/#i_28412

MATIÈRE (physique) - Plasmas

  • Écrit par 
  • Patrick MORA
  •  • 7 678 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Plasmas froids et applications industrielles »  : […] La dénomination « plasmas froids » recouvre en fait les gaz partiellement ionisés, dont la température reste modérée, atteignant 10 4 à 10 5 K, bien en deçà de la température des plasmas chauds. Dans ces plasmas, les collisions élastiques ou inélastiques des électrons et des ions avec les particules neutres (atomes et molécules) sont fréquentes e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-plasmas/#i_28412

MÉTALLOGRAPHIE - Essais mécaniques

  • Écrit par 
  • Gilbert FRADE
  •  • 10 524 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les différents facteurs »  : […] De nombreux facteurs affectent les résultats d'une courbe de fatigue : d'une éprouvette à l'autre, les résultats peuvent être différents et il est nécessaire de rassembler des résultats statistiques. Le facteur le plus significatif est sans doute l'état de surface. En effet, la rupture de fatigue a toujours pour origine l'existence d'une fissure et on a constaté que la plupart des fissures de fat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-essais-mecaniques/#i_28412

MÉTALLOGRAPHIE - Macrographie et micrographie optiques

  • Écrit par 
  • Gérard WYON
  •  • 3 983 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Préparation des surfaces »  : […] Mis à part le cas particulier de l'examen des états de surface qui peut avoir un certain intérêt métallurgique (finition d'un usinage, par exemple) et celui de l'examen des ruptures intercristallines ou transgranulaires, les échantillons destinés à être observés au microscope optique doivent subir une préparation particulière. Les constituants sont en effet soit masqués par des couches superficie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-macrographie-et-micrographie-optiques/#i_28412

OXALIQUE ACIDE ou ACIDE ÉTHANEDIOÏQUE

  • Écrit par 
  • Guy FOURNET
  •  • 634 mots

HOOC—COOH, 2 H 2 O Masse moléculaire : 126,07 g Masse spécifique : 1,68 g/cm 3 Point de fusion : 189,5  0 C Point de sublimation : 150,0  0 C. Solide cristallin, incolore et translucide, l'acide oxalique ou acide éthanedioïque est le plus simple des diacides carboxyliques. Il a été découvert en 1776 par le chimiste suédois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxalique-acide-ethanedioique/#i_28412

PEINTURES

  • Écrit par 
  • Stanislas de CHAWLOWSKI
  •  • 575 mots

Mélanges liquides constitués d'un pigment dans un milieu de suspension et qui forment un film solide protégeant ou décorant une surface de bois, de métal, de pierre, de cuir, de papier ou de toile. Le milieu de suspension est constitué principalement d'un liant qui forme le film, durcit et sèche la peinture. Le liant est soit une résine naturelle ou synthétique, soit un caoutchouc synthétique (pei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peintures/#i_28412

QUASI-CRISTAUX

  • Écrit par 
  • Marc AUDIER, 
  • Michel DUNEAU
  •  • 3 079 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Propriétés physiques des quasi-cristaux »  : […] Les études des propriétés physico-chimiques des quasi-cristaux ont pris un réel essor avec la fabrication de mono-quasi-cristaux de grande taille par des techniques de croissance cristallines standard (croissance de types Bridgman et Czochralsky). Des mono-quasi-cristaux icosaédriques de plusieurs centimètres ont été obtenus dans le système aluminium-palladium-manganèse. De même que leur structur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quasi-cristaux/#i_28412

SILICIUM

  • Écrit par 
  • Jacques DUNOGUÈS, 
  • Michel POUCHARD
  •  • 5 600 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les silicones »  : […] Les principaux dérivés organosiliciés industriels sont les silicones (l'une des origines de ce nom viendrait de silicon , traduction anglaise du mot silicium) dont la production mondiale, en constante expansion, avoisinerait annuellement le million de tonnes. Les méthylsilicones sont, de très loin, les plus abondantes. Leur préparation est indiquée dans le tableau . Cette m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silicium/#i_28412

VERRE

  • Écrit par 
  • Pierre PIGANIOL, 
  • Micheline PROD'HOMME, 
  • Aniuta WINTER
  •  • 12 529 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Traitements spéciaux »  : […] La trempe se pratique par réchauffage, à 700  0 C environ, de l'objet terminé, puis par refroidissement brutal qui fige les couches superficielles ; celles-ci se mettront en compression quand le cœur se rétractera à son tour au cours de son refroidissement plus lent. Cette précontrainte permet de soumettre l'objet, sans dommage, à des efforts d'exten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verre/#i_28412

ZINC

  • Écrit par 
  • Noël DREULLE, 
  • Paule DREULLE, 
  • Jean-Louis VIGNES, 
  • Bernard WOJCIEKOWSKI
  •  • 5 307 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Protection anticorrosion des aciers »  : […] L'utilisation du zinc dans la protection contre la corrosion des aciers est fondée sur deux de ses propriétés : – son potentiel électrochimique par rapport à l'électrode à hydrogène est de — 0,74 V, alors que celui du fer est de — 0,44 V ; la pile zinc/fer fonctionne avec dissolution du zinc et, dans ces conditions, un revêtement même discontinu de zinc sera protecteur ; – le zinc se corrode à l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zinc/#i_28412


Affichage 

Anodisation

dessin

Film d'anodisation au début de sa formation dans un électrolyte ayant une action dissolvante sur Al2O3 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Anodisation : stades successifs

dessin

Anodisation de l'aluminium: stades successifs de la progression du film d'oxyde à partir d'un pore isolé 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Couples métalliques pour la mécanique lubrifiée

dessin

Couples métalliques directement utilisables en mécanique lubrifiée (d'après « Les Traitements de surface contre l'usure Description et applications industrielles », par les chercheurs du Centre stéphanois de recherches mécaniques) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Galvanoplastie

vidéo

Exemple des revêtements en zinc dans l'industrieLa galvanoplastie est le procédé employé pour recouvrir une pièce métallique d'une couche de zinc pour la protéger de l'oxydationOn soumet au préalable la pièce de métal à toute une série de traitements pour la laver à fond et faciliter... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Anodisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Anodisation : stades successifs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Couples métalliques pour la mécanique lubrifiée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Galvanoplastie
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo