TRAITÉ DE CHIRURGIE (A. Paré)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ambroise Paré n'a jamais su ni le grec ni le latin – carence rédhibitoire pour être docteur en chirurgie. Il le devint pourtant en 1554 grâce à l'appui du roi Charles IX. La totalité de son œuvre est écrite en français, au mépris des usages du temps, mais à l'avantage des lecteurs si on en juge par la succession des éditions. En 1564, Ambroise Paré publie un ouvrage essentiel intitulé Dix Livres de chirurgie avec le magasin des instruments nécessaires à icelle, chez Jean le Royer, imprimeur de sa Majesté, avec privilège. Cette mention, ainsi que le texte qui l'accompagne en dernière page, a la valeur d'une sorte de copyright royal à une époque ou copies et contrefaçons de tout ouvrage abondent. Ce livre est remarquablement imprimé sur un papier de qualité, gage de durée et de lisibilité. Son format permet un transport facile : c'est un in-octavo (à peu près format A5 actuel). Le chirurgien peut ainsi aller sur le terrain en emportant le livre. Ambroise Paré y récapitule vingt-cinq ans de carrière comme médecin militaire et chirurgien. Un des grands intérêts de l'ouvrage est que chaque pratique préconisée est directement issue de l'expérience chirurgicale sur le terrain, sur le vécu traumatique de la chirurgie pour l'opéré (la ligature n'a pas d'autre origine que de remplacer la cautérisation), sur l'étude de la nature des plaies, etc. Le texte n'est pratiquement pas infiltré d'attendus théoriques ou de références à l'antique. On y exerce la chirurgie avec le même sens de l'observation et de pratique qu'au même moment on utilise pour décrire les êtres vivants ou l'art des jardins. Bien au-delà de descriptions connues comme celle de la ligature des vaisseaux sanguins, ou celle d'instruments tels que le bistouri, ce livre doit être retenu comme le premier, ou l'un des premiers, traités de chirurgie pratique.

Traité de chirurgie d’Ambroise Paré

Traité de chirurgie d’Ambroise Paré

photographie

Planche du traité de chirurgie d'Ambroise Paré. Une des originalités du traité d'Ambroise Paré est de présenter les principaux types de blessures de guerre dans le contexte de leur survenue au combat. 

Crédits : Morphart Creation/ Shutterstock

Afficher

—  Gabriel GACHELIN

Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « TRAITÉ DE CHIRURGIE (A. Paré) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-chirurgie/