TOURBILLONS

AÉRODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Jean DÉLERY, 
  • Jean-Pierre VEUILLOT
  •  • 7 222 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  L'aérodynamique et la théorie »  : […] Les équations dites de Navier-Stokes 'constituent le principal modèle mathématique de l'aérodynamique « classique », c'est-à-dire limitée au régime continu pour lequel les échelles de longueur caractéristiques sont grandes par rapport au libre parcours moyen des molécules et à des niveaux d'énergie excluant les interactions physico-chimiques des molécules d'azote et d'oxygène constituant l'air. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aerodynamique/#i_20344

ATMOSPHÈRE - Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Christian PERRIN DE BRICHAMBAUT
  •  • 7 460 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Effets de la rugosité du sol et de l'orographie »  : […] Aussitôt qu'une particule d'air se déplace, surtout au voisinage du sol, les phénomènes de turbulence interviennent pour accroître les possibilités de mélange et de diffusion. Toutes les échelles peuvent être envisagées, depuis les microturbulences liées au sillage aérodynamique d'un brin d'herbe jusqu'aux vastes tourbillons thermoconvectifs générateurs des nuages d'orage. Si nous considérons ici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-thermodynamique/#i_20344

CYCLONES TROPICAUX

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 3 085 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les conditions nécessaires au développement des cyclones »  : […] Un cyclone tropical ne peut se former que si certaines conditions thermiques et dynamiques sont réunies. La température de la mer, le taux d'humidité de l'air, l'instabilité atmosphérique jouent un rôle essentiel. Le mécanisme de formation des cyclones dépend en grande partie de la température de la mer. Elle doit être supérieure à 26  0 C dans les 60 premiers mètres. Il f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclones/#i_20344

DÉRIVÉES PARTIELLES (ÉQUATIONS AUX) - Équations non linéaires

  • Écrit par 
  • Claude BARDOS
  •  • 10 860 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les équations de Navier-Stokes »  : […] Le chapitre précédent était consacré aux systèmes hyperboliques non linéaires, domaine où la différence entre le comportement des problèmes linéaires et les comportements des problèmes non linéaires apparaît de manière très évidente. Mais ces systèmes présentent les inconvénients suivants : Il n'existe que des résultats partiels et la plupart des questions restent largement ouvertes. Les applicati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derivees-partielles-equations-aux-equations-non-lineaires/#i_20344

HYDRAULIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CORMAULT
  •  • 4 245 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Divers types d'écoulement »  : […] La viscosité de l'eau étant faible (à 20  0 C, = 0,001 N.s/m 2 ), on peut souvent en première approximation négliger les forces de frottement qui en résultent. C'est l'hypothèse dite du fluide parfait. Dans certains cas, au contraire, la viscosité prend une importance prépondérante. Les écoulements correspondants sont les écoulements laminaires. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydraulique/#i_20344

JUPITER, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS
  • , Universalis
  •  • 11 249 mots
  •  • 60 médias

Dans le chapitre «  Dynamique de l'atmosphère »  : […] Les formations nuageuses les plus marquées dans l'atmosphère jovienne ont été utilisées comme traceurs de la circulation générale pour démontrer sa très forte symétrie axiale. De même, on a pu suivre le mouvement récurrent, avec une période de 6 à 10 jours, des petites taches qui apparaissent dans l'environnement de la Grande Tache rouge . Cela démontre la permanence de vents soufflant toujours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-planete/#i_20344

ORAGES

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 3 247 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les trombes ou tornades »  : […] Soudaines, peu durables, les tornades sont animées de mécanismes qui ne sont pas tous connus. Selon la définition donnée par l'Organisation météorologique mondiale, il s'agit d'un « phénomène qui consiste en un tourbillon de vent, souvent intense, dont la présence se manifeste par une colonne nuageuse ou un cône nuageux accolé à la base d'un cumulo-nimbus, et par un „buisson“ constitué par des po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orages/#i_20344

SATURNE, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS
  • , Universalis
  •  • 12 516 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre «  Dynamique et nuages »  : […] À première vue, Saturne se présente comme une image adoucie de Jupiter. La symétrie axiale est encore évidente ; bandes claires et sombres alternent comme dans le cas de Jupiter, avec cependant beaucoup moins de contraste ; les couleurs des motifs sont moins vives. Tout se passe comme si les divers nuages s'étaient mélangés pour produire une tonalité générale presque uniforme. La circulation atmo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saturne-planete/#i_20344

TORNADES ET TROMBES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 815 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les trombes et trombes marines »  : […] Les trombes et trombes marines sont des tourbillons de vent qui se développent sur de grandes étendues aquatiques. Elles se développent le plus souvent à la base de cumulus congestus ou de cumulonimbus. Tout comme les tornades, elles se forment lorsque des conditions météorologiques instables favorisent la formation de courants d’air ascendants et que des changements de direction du vent, dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tornades-et-trombes/#i_20344

TURBULENCE

  • Écrit par 
  • Fabien ANSELMET, 
  • Michel COANTIC, 
  • Gérard TAVERA
  •  • 24 115 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Caractère rotationnel, hypothèse de Taylor, et « cascades » spectrales »  : […] Le régime turbulent d'écoulement des fluides a longtemps été appelé régime tourbillonnaire , la présence de tourbillons étant sa caractéristique la plus évidente . D'après les propriétés de la vorticité, ces tourbillons suivent en première approximation les déplacements du fluide, d'où la célèbre hypothèse de Taylor : lorsque u'/Ū  ⪡ 1, on peut considére […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turbulence/#i_20344

VORTEX

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 205 mots

En mécanique des fluides, on appelle vortex un type de tourbillon dans lequel la vitesse des particules du fluide en chaque point est inversement proportionnelle à la distance entre le point et le centre du tourbillon. Un tel tourbillon est physiquement irréalisable (la vitesse au centre serait infinie), mais peut être approché soit si, au centre du tourbillon, se trouve un solide, soit si le cent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vortex/#i_20344


Affichage 

Écoulement aérodynamique

photographie

Simulation numérique des tourbillons à grande incidence qui se produisent sur les bords d'attaque des ailes de cette maquette de projet d'avion supersonique 

Crédits : ONERA

Afficher

États désordonnés de la matière

vidéo

La nature assemble parfois magnifiquement les atomes pour donner l'ordre cristallin Mais la matière est souvent dans un état désordonné où l'organisation des divers éléments est aléatoire Ainsi, par exemple, l'état amorphe de l'opale tranche avec l'aspect ordonné du cristal de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Jupiter

vidéo

Caractères et structure de la planèteJupiter, d'un diamètre onze fois plus important que la Terre, est la plus grande et la plus massive des planètes du système solaireIl s'agit d'un gigantesque globe fluide, dépourvu de toute surface solide; son noyau serait cependant composé de matériaux... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Jupiter : la Grande Tache rouge et un ovale blanc

photographie

Cette image, acquise par la sonde Voyager-2, le 3 juillet 1979, depuis une distance de 6 millions de kilomètres, couvre une grande partie de l'hémisphère Sud de Jupiter La Grande Tache rouge, bordée à l'ouest par une zone turbulente qui confère aux nuages un aspect tourbillonnaire, est... 

Crédits : NASA / Jet Propulsion Laboratory

Afficher

Tornades

vidéo

Les images d'amateurs prises lors du passage d'une tornade rendent compte de la violence et de la force que peut dégager un tel phénomène météorologique Ces tourbillons de quelques mètres à quelques centaines de mètres se forment plus particulièrement dans le centre des États-Unis et en... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tourbillons turbulents, structures cohérentes et entraînement

dessin

a) Vue en perspective des gros tourbillons d'une couche de mélange (simulation numérique de l'équipe Most de M Lesieur au Legi)b) Couche de mélange air/azote, d'après GL Brown et A Roshko du Caltech, montrant les grosses structures cohérentes et les petites structures dont l'échelle relative... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Trombe

photographie

Une trombe, en mer de Java (Indonésie) 

Crédits : Ken Graham/ Photodisc/ Getty Images

Afficher

Écoulement aérodynamique
Crédits : ONERA

photographie

États désordonnés de la matière
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Jupiter
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Jupiter : la Grande Tache rouge et un ovale blanc
Crédits : NASA / Jet Propulsion Laboratory

photographie

Tornades
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Tourbillons turbulents, structures cohérentes et entraînement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Trombe
Crédits : Ken Graham/ Photodisc/ Getty Images

photographie