TORSION

COULOMB CHARLES AUGUSTIN (1736-1806)

  • Écrit par 
  • C. Stewart GILLMOR
  •  • 2 019 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le physicien »  : […] Après avoir reçu le prix de l'Académie en 1777, Coulomb vit adopter son compas magnétique suspendu à couple de torsion par l'Observatoire de Paris, qui lui demanda de résoudre les problèmes apparemment insolubles de la déclinaison magnétique des instruments. Il entreprit donc d'autres recherches sur la torsion et présenta en 1784 les résultats obtenus. Il décrivit le pendule de torsion dont il éb […] Lire la suite

MÉTALLOGRAPHIE - Essais mécaniques

  • Écrit par 
  • Gilbert FRADE
  •  • 10 524 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Contraintes complexes »  : […] L'essai de traction, qui produit essentiellement des répartitions simples de contraintes monoaxiales, est relativement simple à interpréter. Or, les matériaux dans leurs applications industrielles sont souvent sollicités d'une façon qui crée des contraintes plus complexes : arbres cylindriques sollicités en torsion, plaques chargées en flexion ou tubes à parois minces sous pression interne, etc. […] Lire la suite

OSCILLATEURS

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN
  •  • 3 002 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Deuxième exemple »  : […] Prenons ensuite le cas où Δ n  = 0 est une équation bicarrée en s . Considérons les deux équations linéaires : Un tel système régit les phénomènes électriques dont est le siège un ensemble de deux circuits accordés couplés par une mutuelle M et dans lequel, subsidiairement, un amplificateur reçoit à l'entrée la tension aux bornes de C 2 (soit q 2 /C 2 ) et fournit à la sortie la tension α q 2 /C 2 […] Lire la suite

RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX

  • Écrit par 
  • Jean LEMAITRE
  •  • 6 587 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Torsion pure »  : […] Soit un cylindre circulaire droit soumis, aux deux extrémités, à deux couples antagonistes égaux C. On admet que deux sections voisines restent planes après déformation. Soit d θ/ dx leur rotation relative ; la déformation tangentielle est par définition : la contrainte tangentielle τ s'en déduit par l'intermédiaire du module de cisaillement G = E/2[1 + ν] : Cette contrainte répartie sur la sect […] Lire la suite

SÉISMES ET SISMOLOGIE - Le génie parasismique

  • Écrit par 
  • Philippe GUÉGUEN
  •  • 8 872 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Aléa probabiliste et réponse des structures »  : […] Trois paramètres contrôlent la réponse dynamique des structures, et par conséquent leur état à la fin de la sollicitation : la valeur de sa période d'oscillation par rapport à la période de la sollicitation, son amortissement et l'amplitude du mouvement du sol. Les codes de dimensionnement présentent les règles de l'art afin de rendre les constructions sûres. Les respecter, c'est s'assurer que to […] Lire la suite

VIBRATIONS MÉCANIQUES

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN
  •  • 6 840 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Vibrations de torsion d'une pièce cylindrique »  : […] L'angle α dont tourne une section d'abscisse x au cours des vibrations de torsion d'une pièce cylindrique est une fonction α( x , t ) dont les variations sont régies par l'équation aux dérivées partielles : dans laquelle G = E/2(1 + ν) est le module de Coulomb et ν le coefficient de Poisson du matériau dont est constituée la barre. Cette équation s'intègre de la même manière que celle d'une cord […] Lire la suite


Affichage 

Poutre : torsion pure d'un élément

Poutre : torsion pure d'un élément

dessin

Torsion pure d'un élément de poutre 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Poutre : torsion pure d'un élément

Poutre : torsion pure d'un élément
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin