TORREÓN

Ville du Mexique dans l'État de Coahuila, Torreón (530 000 hab. en 2005) constitue, avec Ciudad Lerdo et Gómez Palacio, une conurbation de 1,1 million d'habitants, à cheval sur la frontière du Durango. Elle est la métropole du district de la Laguna, zone d'épandage du río Nazas, couvrant 46 000 kilomètres carrés. L'irrigation par barrages et pompages fait naître une agriculture moderne dans ce « pays de la lagune » semi-aride (blé à partir de 1850, coton après 1880) lorsque des compagnies américano-britanniques amplifient la colonisation. Zone pilote durant la réforme agraire en 1936, la Laguna entre en crise après 1940 : les coopératives des ejidos se désagrègent, le système d'irrigation vieillit, la population agricole croît et surcharge les terres.

Carrefour routier et ferroviaire, Torreón possède des industries liées à l'agriculture (huileries, textile, engrais) ou au sous-sol (cimenterie, raffinage du zinc) et surtout des maquiladoras (usines d'assemblage) ; handicapée par le manque d'eau et la pauvreté relative de l'hinterland rural, c'est une métropole régionale de second ordre dans ce Nord mexicain dominé par Monterrey.

—  Jean REVEL-MOUROZ

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, agrégé de géographie, chargé de recherche au C.N.R.S.

Classification

Pour citer l’article

Jean REVEL-MOUROZ, « TORREÓN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/torreon/