NODAL TISSU

ANTIARYTHMIQUES

  • Écrit par 
  • François LHOSTE
  •  • 368 mots

Par définition, les médicaments antiarythmiques sont des substances susceptibles de prévenir ou de réduire un trouble du rythme cardiaque. Ces médicaments sont nombreux, leurs structures biochimiques très différentes, leurs classifications pharmacologiques diverses, mais tous se caractérisent par une toxicité potentielle capable de réduire, à faibles doses, l'activité d'un groupe cellulaire respon […] Lire la suite

BOUVERET MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Thomas LAVERGNE
  •  • 256 mots

Tachycardie paroxystique essentielle, à début et fin brusques, la maladie de Bouveret survient le plus fréquemment chez le sujet jeune à cœur sain. Cliniquement, le tableau varie. Chez certains patients, ce ne sont que des palpitations régulières et rapides, suivies de crise polyurique terminale. D'autres éprouvent une sensation de malaise avec étouffement et lipothymie. L'étude électrocardiograph […] Lire la suite

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Appareil circulatoire humain

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Jean PAUPE, 
  • Henri SCHMITT
  • , Universalis
  •  • 16 940 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Tissu nodal et automatisme cardiaque »  : […] L'automatisme et la rythmicité de la contraction cardiaque sont assurés par un tissu musculaire particulier, le tissu nodal, situé au sein du muscle cardiaque et comportant plusieurs formations anatomiquement définies (fig. 3) . Le nœud sinusal de Keith et Flack est situé dans la paroi de l'oreillette droite entre l'abouchement des deux veines caves. Le nœud auriculo-ventriculaire de Tawara est […] Lire la suite

CŒUR - Anatomie du cœur humain

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 2 940 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Parois et cavités »  : […] Les parois sont essentiellement formées par une tunique musculaire, le myocarde (fig. 2) contractile . Une membrane très mince, endothéliale, continue, tapisse intérieurement la cavité cardiaque et ses annexes (valvules et piliers) : c'est l' endocarde , dont le rôle principal est d'éviter la coagulation du sang au contact de la paroi cardiaque. À la périphérie, le myocarde est recouvert d'u […] Lire la suite

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Activité électrique cellulaire »  : […] La polarisation membranaire de repos (diastolique) varie selon les tissus : les régions nodales, et en particulier le centre d'automatisme, ont un potentiel diastolique maximal plus faible (de 60 à 70 mV) que le myocarde ou le tissu conducteur (de 70 à 90 mV). Le potentiel d'action des cellules cardiaques se caractérise par sa durée relativement longue, généralement comprise entre 100 et 500 ms  […] Lire la suite

STIMULATION CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre TRIGANO
  •  • 984 mots

L'évolution de la stimulation cardiaque depuis les années 1970 a été marquée tout à la fois par une simplification de la procédure opératoire, une prodigieuse évolution du matériel, le pacemaker , et un redéploiement des études portant sur les indications de cette thérapeutique. Les indications de la stimulation cardiaque proviennent d'atteintes portant sur le tissu nodal ou son innervation. Au s […] Lire la suite


Affichage 

Tissu nodal

dessin : Tissu nodal

dessin

Situation schématique des éléments du tissu nodal sur un cœur dont on aurait enlevé la paroi antérodroite, ouvrant ainsi les cavités droites 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tissu nodal

Tissu nodal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin