TISSAGE

ABAKANOWICZ MAGDALENA (1930-2017)

  • Écrit par 
  • Michèle HENG
  •  • 1 205 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des débuts dans la « tapisserie » »  : […] Artiste polonaise née le 20 juin 1930 à Falenty, près de Varsovie, Magdalena Abakanowicz est issue d'une famille de l'aristocratie terrienne et connaît les pires épisodes de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre froide : l'invasion nazie, la destruction de Varsovie, le stalinisme et ses implications. Entre 1950 et 1954, elle se forme à l'école des Beaux-Arts de Varsovie. Elle pratique d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magdalena-abakanowicz/#i_19010

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « Des portraits royaux de convention  »  : […] Si l'on excepte les cas plus anciens d'Ifé ou de Bénin, la représentation du souverain est rare. Chez les Kuba, c'est en principe un portrait préparé du vivant du roi, mais c'est en réalité une image convenue, où seul le socle apporte un élément d'individualité, demeure d'éternité où le dernier souffle du souverain est censé se déposer. Cas tout à fait insolite, depuis le xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-histoire-et-traditions/#i_19010

AMÉRINDIENS - Amérique centrale

  • Écrit par 
  • Georgette SOUSTELLE
  • , Universalis
  •  • 7 492 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Filage et tissage »  : […] Les Indiens abandonnent peu à peu le vêtement traditionnel pour le vêtement de type « européen ». Cependant, très nombreuses sont encore les communautés indigènes où l'on file et où l'on tisse encore des vêtements de modèle ancien. On trouve chez certains Otomi le tissage le plus archaïque : celui de la fibre d'agave ou ixtle . Pour assouplir la fibre d'agave, on la fait cuir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-amerique-centrale/#i_19010

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 932 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'économie »  : […] C'est dans la seconde moitié du xvi e  siècle que se stabilisent, pour plus d'un siècle, les grands traits de structure de l'économie coloniale américaine. L'institution de l' encomienda , qui avait été pour les premiers pobladores une source abondante de rentes seigneuriales et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-espagnole/#i_19010

BATAILLE NICOLAS (actif depuis 1373-1400)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 386 mots

Le rôle de Nicolas Bataille dans l'histoire de la tapisserie du dernier tiers du xiv e  siècle n'a pas été entièrement élucidé. Il apparaît de 1387 à 1400 comme fournisseur de la maison de France, à laquelle il a livré durant cette époque environ deux cent cinquante tapisseries ou tapis. Or des pièces de grande qualité voisinent avec des œuvres mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-nicolas-actif-depuis-1373-1400/#i_19010

BROCART

  • Écrit par 
  • Évelyne GAUDRY
  •  • 631 mots

Étoffe très riche, décorée par le tissage de fils d'or ou d'argent, et dans laquelle la soie sert essentiellement de support et de lien au métal qui joue avec tout son éclat, tant dans le fond du tissu que dans les différentes parties du dessin. L'emploi des tissus dans lesquels on fit entrer de l'or est très ancien, comme en témoignent divers écrits, mais sous ce terme de brocart (dont les docume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brocart/#i_19010

BROCATELLE

  • Écrit par 
  • Évelyne GAUDRY
  •  • 290 mots

Dans sa forme classique, la brocatelle est une étoffe dont le dessin, formé par des effets de satin, se détache en relief sur un fond plat produit par une trame lancée, liée le plus souvent en sergé (armure à côtés obliques) par les fils d'une chaîne de liage. Ce relief des effets de satin est dû à l'emploi d'une trame de fond en lin et est accentué au tissage par des tensions appropriées des fils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brocatelle/#i_19010

COULEURS, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Manlio BRUSATIN
  •  • 10 354 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Perception, représentation et production de la couleur dans les civilisations antiques »  : […] Chez les Égyptiens, la notion des couleurs et de leur représentation est gouvernée par un principe fondé sur la nature des pierres précieuses qui donnent un sens précis aux couleurs et aux gemmes. Les matières colorantes utilisées en Égypte pour la fabrication des fards – le kheśebedh ( bleu lapis-lazuli), le khenemet ( rouge rubis), le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couleurs-histoire-de-l-art/#i_19010

LA DRAPERIE AU MOYEN ÂGE (D. Cardon)

  • Écrit par 
  • Françoise PIPONNIER
  •  • 998 mots

Le rôle joué par l'industrie lainière dans l'essor économique de l'Occident est largement reconnu. Ses origines médiévales ont été étudiées par d'éminents historiens de l'économie dans divers cadres régionaux. L'angle sous lequel Dominique Cardon aborde la question dans son ouvrage La Draperie au Moyen Âge. Essor d'une grande industrie européenne (C.N.R.S. Éditions, Paris, 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-draperie-au-moyen-age/#i_19010

HICKS SHEILA (1934- )

  • Écrit par 
  • Valérie DUPONT
  •  • 992 mots

Sheila Hicks, née en 1934 à Hastings (Nebraska), est une artiste textile prolifique. Pionnière dans l’utilisation de la fibre et du fil, elle a joué un rôle majeur dans le renouvellement international de l’art du tissage au début des années 1960. Elle n’a depuis lors cessé d’innover, variant les matériaux, les techniques, les formes et la taille d’œuvres dotées d’une saisissante puissance visuell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sheila-hicks/#i_19010

INCAS

  • Écrit par 
  • Patrice LECOQ
  •  • 6 354 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les arts et le savoir »  : […] Les Incas innovèrent peu dans le domaine des arts, recueillant plutôt l'héritage des civilisations passées. Ils se sont toutefois montrés d'excellents astronomes, pour établir notamment un calendrier précis des activités agropastorales. L'année était divisée en douze mois lunaires, ponctués par diverses activités rituelles. La littérature, la poésie, la musique et la danse, taki, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incas/#i_19010

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Les arts mineurs »  : […] Il n'est guère de localité indienne de quelque importance qui n'ait acquis la renommée dans l'une des innombrables branches de l' artisanat et qui ne se flatte d'abriter des familles établies dans leur spécialité depuis des générations. De fait, le travail des artisans constitue le fil jamais brisé qui relie le présent à un lointain passé, et la décadence des arts n'eut raison ni de leur goût ni d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_19010

JACQUARD JOSEPH-MARIE (1752-1834)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 369 mots

Mécanicien français, né à Lyon et mort à Oullins (Rhône). À la fin du xviii e siècle, le tissage des étoffes brochées s'effectuait encore à la main. Les fils de chaîne, entre lesquels on passait les fils de trame polychromes du dessin, étaient soulevés par des « tireurs de lacs ». Tisserand comme son père, Joseph-Marie Jacquard recherche dès 1790 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-marie-jacquard/#i_19010

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « Textile »  : […] Aucun art ne mérite mieux l'épithète de populaire que le tissage. Par tradition celui-ci incombait prioritairement aux femmes et venait s'ajouter aux tâches ménagères et aux travaux agricoles. Pendant toute la période préindustrielle, comme la soie était en principe réservée aux classes supérieures et que la laine faisait défaut (les tentatives d'élevage du mouton ayant échoué), les seule fibres n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_19010

KONGO ROYAUME DU

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 4 724 mots

Dans le chapitre « L'assise économique »  : […] L' agriculture repose sur les « grains » : sorgho, millet, éleusine, maïs et riz, sur l'igname, le manioc (importé et diffusé vers la fin du xvi e  siècle) et certaines légumineuses (pois), sur l'exploitation du bananier, du palmier (véritable symbole kongo en raison des usages multiples de cette richesse naturelle) et d'autres arbres ou plantes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-du-kongo/#i_19010

NAVETTE VOLANTE, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 219 mots

Fils d'un fabricant de laine, l'Anglais John Kay (1704-vers 1780) apporte la première amélioration aux métiers à tisser traditionnels. En 1733, il reçoit un brevet pour une machine incorporant une navette volante ( flying shuttle ) qui est actionnée par un dispositif mécanique. Cette innovation permet de produire des tissus de plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navette-volante-en-bref/#i_19010

NAVETTE VOLANTE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 130 mots

Le tisseur faisant autrefois passer la navette d'une main dans l'autre, c'était l'écartement de ses bras qui imposait sa largeur à l'étoffe ainsi confectionnée. La navette volante, au contraire, permettra de tisser sur grande largeur. Elle est inventée en 1733 par John Kay, fabricant de peignes pour le tissage. À droite et à gauche du métier sont disposés, sur glissières, deux taquets mobiles qui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navette-volante/#i_19010

PEINTURE - Les techniques

  • Écrit par 
  • Marie MATHELIN, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Jean RUDEL, 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 13 202 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La soie »  : […] En Chine, la soie a servi de support à l'écriture et à la peinture depuis une époque très reculée (au moins à partir du iii e siècle av. J.-C.). Dès la dynastie Song, un nombre assez considérable de peintres et de calligraphes commencèrent à utiliser également le papier. L'usage parallèle de la soie et du papier en peinture s'est maintenu jusqu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-les-techniques/#i_19010

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 11 833 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'industrie cotonnière, premier foyer de la révolution industrielle anglaise »  : […] Le travail des textiles, omniprésent dans les campagnes en symbiose avec l'activité agricole, venait largement en tête des activités manufacturières dans l'Europe pré-industrielle. La Grande-Bretagne bénéficiait, en outre, d'une très ancienne spécialisation lainière, grâce à ses troupeaux de moutons et à sa main-d'œuvre bien formée, lui permettant d'exporter largement ses tissus de laine. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-industrielle/#i_19010

SAVONNERIE MANUFACTURE DE LA

  • Écrit par 
  • Bernard CHEVALLIER
  •  • 762 mots
  •  • 1 média

Au début du xvii e  siècle, Pierre Dupont (lequel prétendait avoir inventé la technique des tapis veloutés de haute laine — alors qu'elle existait bien avant lui), obtint d'Henri IV le privilège d'établir un atelier de tapis « façon du Levant et façon de Turquie » sous la Grande Galerie du Louvre. Il s'associa en 1626 avec un de ses anciens élèves […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manufacture-de-la-savonnerie/#i_19010

TAPIS

  • Écrit par 
  • Dora HEINZ
  •  • 3 061 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Technique et matériaux »  : […] L 'essentiel de la technique du point noué consiste à confectionner un fond ou contexture, revêtu sur une face d'un velours constitué de courts brins de fil individuels. Il s'agit d'un travail purement manuel effectué sur un simple métier à tisser portant les fils de chaîne tendus parallèlement. Avec une alternance régulière se pratiquent le passage de plusieurs trames solidement attachées et l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapis/#i_19010

TAPISSERIE

  • Écrit par 
  • Pascal-François BERTRAND
  •  • 7 989 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La tapisserie médiévale (XIVe-XVe s.) »  : […] La tapisserie devint au xiv e  siècle l'apanage des grands princes qui en constituèrent des collections considérables. Elle ornait le mur du château et de l'église, elle était transportée de demeure en demeure et était tendue dans les rues à l'occasion de fêtes religieuses ou d'« entrées » princières (ces diverses manipulations expliquent bien sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapisserie/#i_19010

TECHNOLOGIE CULTURELLE

  • Écrit par 
  • Robert CRESSWELL
  •  • 7 888 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Techniques de fabrication »  : […] Les histoires générales classent souvent les techniques d'après leurs fonctions, traitant de la métallurgie, de la céramique, de la vannerie, etc. Si cette méthode descriptive permet d'aborder avec pertinence les techniques d'un groupe donné, elle présente par contre de graves inconvénients dès lors qu'il s'agit d'analyse générale, car elle risque de masquer la cohérence globale des ensembles. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/technologie-culturelle/#i_19010

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 393 mots
  •  • 5 médias

Le mot textile recouvre l'ensemble du monde du tissu et désigne plus particulièrement l'industrie qui s'y applique. Au pluriel, les textiles constituent une vaste famille recouvrant celle des étoffes, nom qui a pris un caractère un peu archaïque. « Étoffe », en effet, fut longtemps le terme utilisé pour désigner tous les tissus traditionnels, tant les matériaux que dans les modes de tissage. C'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/textile/#i_19010

TISSAGE ET FILATURE DE LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 236 mots

1728-1734 Des cartons perforés sont mis au point par Basile Bouchon et Jean-Baptiste Falcon pour sélectionner automatiquement les fils de chaîne dont l'enchevêtrement avec les fils de trame forment un tissage. 1733 La navette volante ( flying shuttle ), mise au point par John Kay, permet le tissage de pièces plus larges […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissage-et-filature-de-la-revolution-industrielle-reperes-chronologiques/#i_19010

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 657 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Japon »  : […] Des empreintes d'étoffes décelées sur la base des poteries Yayoi indiquent que le tissage fut introduit au Japon au début de notre ère. Il semble que le chanvre, qui resta longtemps la base des vêtements populaires, était alors utilisé. De nombreuses fusaïoles ont été retrouvées dans les sites de l'époque. Des éléments primitifs de métier à tisser ont été découverts à Karako dans le Yamato et à T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-d-art/#i_19010

VELOURS

  • Écrit par 
  • Évelyne GAUDRY
  •  • 1 194 mots

Les premiers hommes furent, dit-on, vêtus de fourrures d'animaux variés et, par son aspect, le velours suggère une sorte de pelage, mais en est-il dérivé ? Ce n'est là qu'une simple hypothèse. Quoi qu'il en soit, il est certain que le velours est une création de l'Orient, vraisemblablement de la Perse, où les Italiens le découvrirent et d'où ils l'importèrent. On a retrouvé des velours qui garniss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/velours/#i_19010


Affichage 

Encyclopédie de Diderot et d'Alembert

photographie

Le monument du siècle des Lumières est un «Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers» Œuvre collective menée entre 1751 et 1772 par Diderot et d'Alembert, l'Encyclopédie, articles et planches, marque autant la promotion du philosophe que celle de l'artisan Planche de... 

Crédits : AKG

Afficher

Filature

photographie

L'atelier de tissage dans une filature du Lancashire, Grande-Bretagne (vers 1900) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Encyclopédie de Diderot et d'Alembert
Crédits : AKG

photographie

Filature
Crédits : Hulton Getty

photographie