TIERS MONDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une réalité éclatée

D'exception, touchant uniquement au départ un petit nombre de pays d'origine européenne, le développement est devenu une réalité mondiale. De 1950 à 1980, les progrès accomplis ont été considérables sur les plans sanitaire et social. Selon le Programme des Nations unies pour le développement (P.N.U.D.), « les pays en développement ont réalisé en trente ans les mêmes progrès humains qu'il avait fallu presque un siècle aux pays industrialisés pour accomplir ». L'espérance de vie a augmenté de moitié en une génération, passant de quarante-trois à soixante ans. Les niveaux de nutrition ont progressé de 20 p. 100 par habitant. La mortalité infantile a diminué de moitié et le taux brut de mortalité est aujourd'hui le même dans les pays développés et dans le Tiers Monde (10 p. 1 000), même si cette bonne performance est à relativiser par la jeunesse de la population des pays pauvres. Selon l'U.N.I.C.E.F., 80 p. 100 des enfants du Tiers Monde (contre 10 p. 100 voici vingt ans) sont désormais vaccinés contre les six principales maladies infantiles : poliomyélite, tétanos, coqueluche, rougeole, tuberculose, diphtérie, et cela notamment grâce au P.E.V. (programme élargi de vaccination), lancé conjointement par l'O.M.S. et l'U.N.I.C.E.F. en 1974. Le taux d'analphabétisme a été réduit presque de moitié entre 1950 et 1985, passant de 76 à 40 p. 100 de la population des pays en développement.

Pourtant, il existe aussi dans des pays en développement une pauvreté de masse, qui ne se retrouve pas forcément dans les statistiques nationales. Le Brésil ou la Chine, par exemple, exportent des armements et du matériel électronique, ce qui n'empêche pas toute une partie de la population de ces pays, des dizaines de millions de personnes, de vivre dans le dénuement le plus complet. Le Tiers Monde reste le monde de la pauvreté de masse : selon la Banque mondiale, 1,3 milliard de personnes sont toujours sous le seuil de pauvreté absolue, c'est-à-dire qu'ils disposent de moins d'un dollar par jour pour survivre.

Même si la majorité de ces pauvres vit en milieu rural, la croissance urbaine accélérée dans les pays en développement explique que les grandes métropoles du Sud – les plus grandes villes du monde sont, de plus en plus, des villes du Tiers Monde : Calcutta, Bombay, Mexico, Rio, Shanghai, etc. – offrent un contraste saisissant entre, d'une part, la richesse, la modernité, l'intégration économique et, d'autre part, le dénuement le plus extrême, une vie réduite à la survie. Le gigantisme de ces concentrations urbaines pose des défis insurmontables en matière de pollution, d'eau potable, de logement, de chômage structurel, de violences et de tensions sociales, qui parfois explosent, aboutissant à des émeutes et à des pillages, réprimés dans le sang. Si la ville produit une grande partie de l'activité économique du pays, elle constitue aussi une formidable machine à produire marginalités et misères. Le tiers des citadins du Tiers Monde vit dans des bidonvilles. Ces derniers ne sont pas tous misérables, et beaucoup ne sont qualifiés ainsi que parce que leurs habitants n'ont pas de titre de propriété légal, ce qui n'exclut pas qu'ils bénéficient de l'électricité (parfois au prix de branchements sauvages, qui grèvent lourdement l'économie nationale), de la télévision, de l'eau potable, voire du téléphone. Mais, occupants à titre précaire, ils restent à la merci d'une éviction, parfois brutale, provoquée par la spéculation foncière.

Pollution à Mexico

Photographie : Pollution à Mexico

Un nuage de pollution couvre la ville de Mexico, au Mexique. 

Crédits : Robert Frerck/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Des inégalités croissantes

Au-delà d'un constat global qui souligne les indéniables progrès effectués par les pays du Tiers Monde depuis les années 1950-1960, c'est sur les inégalités qu'il faut insister pour caractériser ces pays : elles n'ont cessé de se creuser durant la même période.

Les inégalités sont sectorielles : en Zambie, les 10 p. 100 les plus riches de la population se partagent la moitié du revenu national, et, au Brésil, les 20 p. 100 les plus riches disposent des deux tiers, tandis que 60 p. 100 de la population ne reçoit que 15 p. 100 de ce revenu ; 20 p. 100 des Mauricien [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages

Médias de l’article

Pollution à Mexico

Pollution à Mexico
Crédits : Robert Frerck/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Enfants-soldats au Soudan

Enfants-soldats au Soudan
Crédits : John Downing/ Getty Images

photographie

Travail des enfants

Travail des enfants
Crédits : Central Press/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Soldats castristes, 1961

Soldats castristes, 1961
Crédits : Graf/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : directeur scientifique de l'Action internationale contre la faim (A.I.C.F.), docteur en économie, agrégée de géographie.
  • : professeur d'économie à l'université de Fribourg (Suisse)

Classification

Autres références

«  TIERS MONDE  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Terre

  • Écrit par 
  • Gérard BAUER, 
  • Jean DETHIER
  •  • 2 812 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'architecture de terre contemporaine »  : […] Dans les pays du Tiers-Monde, même là où la construction en terre est la mieux adaptée au climat et aux traditions, on voit souvent les nouveaux citadins, même les plus démunis, dans leur désir de rejeter leur ancien mode de vie rural, lui préférer les abris en bidons ou en carton goudronné, pourtant bien moins confortables. Il n'y a guère, jusqu'à présent, que les gouvernements de l'Allemagne, d […] Lire la suite

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 279 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les tâches extramilitaires de l'armée »  : […] Par sa hiérarchie, ses structures, ses effectifs, ses moyens, sa diversité, l'armée, en dehors de sa mission de guerre, est à même de remplir un grand nombre de tâches, subsidiaires ou essentielles, que souvent elle est seule à pouvoir assumer. Les exemples vont des soldats laboureurs fondant la Roumanie ou défrichant avec Bugeaud l'Algérie aux officiers des Affaires indigènes, administrateurs, éd […] Lire la suite

BANGLADESH

  • Écrit par 
  • Alice BAILLAT
  •  • 8 391 mots
  •  • 9 médias

Le Bangladesh est un État d’Asie du Sud d’une superficie de 144 000 kilomètres carrés – soit environ le quart de celle de la France ; il rassemble environ 160 millions d’habitants selon le recensement de 2011 et compte parmi les pays les plus pauvres de la planète. Le Bangladesh est souvent méconnu, sauf pour ses calamités naturelles et sa main-d’œuvre à très bon marché. Enclavé dans l’Inde, à l’ […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Sociologie

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 6 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Sociologie du développement et sous-développement de la sociologie »  : […] Les problèmes du développement ont été pris en considération au cours des années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale : le refus des dépendances coloniales les a manifestés sur le plan politique ; la nécessité d'interpréter avec rigueur les changements profonds, qui affectent alors toutes les sociétés, a provoqué leur examen sur le plan des sciences économiques et sociales. Cette double sollic […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 8 093 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Développement et sous-développement des Tiers Mondes »  : […] Nous l'avons signalé, le terme de développement est relativement récent. Son emploi résulte des travaux des Nations unies sur le sous-développement. Cette organisation a renoncé à l'expression de pays sous-développés pour adopter celle de pays en voie de développement ( developing countries ). En réalité, le sous-développement recouvre une situation contrastée au point qu'il faut parler non plus […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Développement des pays du Sud

  • Écrit par 
  • Denis COGNEAU, 
  • Philippe DE VREYER, 
  • Sylvie LAMBERT
  •  • 5 718 mots
  •  • 4 médias

La question du développement des pays du Sud trouve ses origines entre le xiv e et le xix e  siècle, avec la colonisation du monde par les États européens occidentaux, et plus particulièrement au moment de la révolution industrielle observée en Europe à la fin du xviii e  siècle. La révolution industrielle décupla la puissance économique et militaire de l'Europe, l'entraîna à la conquête de l'A […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, notion de

  • Écrit par 
  • Emmanuelle BÉNICOURT
  •  • 1 635 mots

La notion de développement économique a pris de l'importance au tournant de la Seconde Guerre mondiale, avec l'émergence de nouvelles nations issues de la décolonisation et la mise en place d'institutions multilatérales, comme l'O.N.U. et ses agences, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale. En 1952, Alfred Sauvy propose l'expression « Tiers Monde » – forgée sur celle de tiers état […] Lire la suite

EAU (notions de base)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELÉAGE
  •  • 6 215 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les usages domestiques »  : […] Les usages domestiques concernent l'alimentation, les diverses activités de lavage, d'évacuation des déchets, l'hygiène personnelle, l'arrosage des jardins. En fonction du niveau de vie et de la proximité de la ressource, ils sont très variables dans le temps et dans l'espace. Ainsi, à Paris, en moins de deux siècles, la consommation journalière moyenne est passée de 10 litres par habitant (vers 1 […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 8 560 mots

Dans le chapitre « Accroissement de l'aide au Tiers Monde »  : […] Sujet d'espoir pour les républiques de l'ancien empire soviétique et pour ses ex-satellites, mais d'inquiétude pour les autres receveurs d'aide, une redistribution des cartes du développement dans le monde paraissait se préparer vers la fin de 1991. Dans l'immédiat, les choses semblaient se présenter favorablement, même si la stagnation économique des pays développés se répercutait sur ceux du Ti […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 : de l'euphorie à la crainte

  • Écrit par 
  • Régis PARANQUE
  •  • 14 988 mots

Dans le chapitre « Tiers Monde : la rechute pour cause de pétrole ? »  : […] Plus d'un milliard d'êtres humains vivent avec un revenu annuel inférieur à 370 dollars, c'est-à-dire au-dessous du seuil dit de pauvreté. Telle est la réalité constatée par la Banque mondiale en 1990 dans son Rapport sur le développement dans le monde . Malgré les bons résultats économiques enregistrés par de nombreux pays dans la décennie de 1980, la pauvreté n'a pas régressé. C'est l'Asie du Su […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er janvier 2022 Chine – Japon – Corée du Sud. Entrée en vigueur du Partenariat régional économique global.

Cet accord qui crée la plus vaste zone de libre-échange au monde réunit quinze États de l’Asie-Pacifique, représentant le tiers du PIB et de la population de la planète. Il s’agit notamment du premier accord de libre-échange liant la Chine, le Japon et la Corée du Sud. Négocié depuis 2011, il prévoit l’abaissement progressif des droits de douane sur une période de vingt ans, principalement sur les produits de l’industrie manufacturière. […] Lire la suite

2-30 août 2013 France. Polémique au sein du gouvernement sur le projet de réforme pénale

Il entérine la création d'une « contrainte pénale » – peine de probation alternative à l'incarcération pour les délits punis de cinq ans de prison au plus –, la suppression des peines planchers, ainsi que la procédure d'examen du dossier des condamnés à des peines inférieures ou égales à cinq ans de prison, aux deux tiers de l'exécution de leur peine, et la possibilité de leur libération sous contrainte afin d'éviter les « sorties sèches ». […] Lire la suite

28 juin 2009 Argentine. Débâcle électorale pour le couple Kirchner

Lors des élections législatives anticipées pour le renouvellement de la moitié de la Chambre des députés et du tiers du Sénat, le Front pour la victoire, le parti de la présidente péroniste Cristina Fernández de Kirchner, élue en 2007, et de son mari Nestor Kirchner, chef de l'État de 2003 à 2007, perd la majorité dans les deux chambres, subissant une défaite dans les cinq principales circonscriptions. […] Lire la suite

21 mars 2008 France. Exposé par le chef de l'État de la doctrine nucléaire française

Tout en confirmant le maintien des deux composantes de la force nucléaire française, l'une océanique, l'autre aéroportée, il annonce une réduction d'un tiers du second volet (armes nucléaires, missiles et avions), ce qui limitera le nombre de têtes nucléaires à « moins de trois cents ». Nicolas Sarkozy propose aux autres puissances nucléaires un plan d'action sur lequel s'engager résolument à l'approche de la conférence de réexamen du traité de non-prolifération des armes nucléaires prévue en 2010. […] Lire la suite

5-28 février 2003 Irak. Pression des États-Unis en faveur de la guerre et résistance de la France

Le 15, environ 15 millions de personnes se mobilisent à travers le monde contre la guerre en Irak, notamment à Rome, Madrid et Londres où se rassemblent des foules d'un million de manifestants, ainsi qu'à Paris et New York. Le 15 également, le cardinal Roger Etchegaray, envoyé spécial du pape Jean-Paul II, s'entretient avec Saddam Hussein à Bagdad. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Sylvie BRUNEL, Jean-Jacques FRIBOULET, « TIERS MONDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tiers-monde/