SARGENT THOMAS J. (1943- )

RATIONAL EXPECTATIONS AND ECONOMETRIC PRACTICE, Robert Lucas et Thomas Sargent - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marion GASPARD
  •  • 982 mots

La crise économique des années 1970, caractérisée notamment par la « stagflation » (situation durable de fort chômage et d'inflation élevée) met à mal les modèles macroéconomiques keynésiens, utilisés depuis la Seconde Guerre mondiale. Après les critiques des « monétaristes » (Milton Friedman), Robert Lucas (futur Prix […] Lire la suite

INFLATION

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX
  •  • 8 602 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La « déplaisante arithmétique monétariste » et la théorie budgétaire de l'inflation »  : […] À supposer même que l'on puisse s'appuyer sur l'hypothèse d'anticipations rationnelles, et imputer à un excès de création monétaire les dérives inflationnistes, resterait à comprendre d'où vient cette liquidité excessive. Historiquement, le recours à la « planche à billets » a presque toujours constitué l'ultime échappatoire de politiques financières insoutenables, la monétisation de la dette pub […] Lire la suite

NOUVELLE ÉCOLE CLASSIQUE (N.E.C.), économie

  • Écrit par 
  • François LANGOT
  •  • 2 414 mots

Dans le chapitre « Vers un nouveau modèle d'analyse des fluctuations économiques »  : […] Au-delà d'un renouvellement des principes de l'intervention publique, la N.E.C. va proposer un cadre d'analyse théorique et quantitatif du cycle économique radicalement différent de celui des keynésiens. Dans le modèle néo-classique de croissance, Finn Kydland et Edward Prescott suggèrent d'analyser le cycle et la croissance dans un cadre unifié. Ce sont alors les innovations technologiques, en d […] Lire la suite