THERMOSENSIBILITÉ

GELURES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 780 mots

Accidents loco-régionaux provoqués par l'action du froid (toujours pour des températures inférieures à 0  0 C), les gelures atteignent électivement les parties découvertes et/ou mal protégées du corps : les extrémités des membres (mains, pieds), les parties directement exposées (face, nez, pommettes, oreilles). Elles peuvent être isolées ou associées à une atteinte général […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gelures/#i_44570

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La sensibilité »  : […] Chaque type de sensibilité correspond théoriquement à un faisceau particulier de fibres nerveuses. La sensibilité profonde consciente ou articulaire est conduite par les fibres des cordons postérieurs de la moelle, de même que la sensibilité tactile. De là, ces fibres, après s'être décussées sur la ligne médiane, se rendent au noyau spécifique du thalamus, puis à la région pariétale du cerveau. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_44570

SOMESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractères spécifiques »  : […] Les récepteurs de la somesthésie présentent en outre nombre de traits particuliers liés à leur spécificité. C'est ainsi que, dans le cas des récepteurs tactiles, la sensibilité de certains peut être très élevée, un déplacement de la peau de 6 à 8 microns étant suffisant pour faire varier leur fréquence d'émission de façon significative. La possibilité de distinguer spatialement deux stimuli tacti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somesthesie/#i_44570