THÉRAPIE GÉNIQUE

THÉRAPEUTIQUE - Thérapie génique

  • Écrit par 
  • Olivier DANOS
  •  • 3 975 mots

Les expériences pionnières d'Avery, publiées en 1944, ont montré qu'un caractère génétique nouveau peut être apporté de manière permanente à une cellule par transfert d'un fragment d'ADN apportant un gène nouveau. La généralisation de cette notion et les performances de la génétique m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-therapie-genique/#i_4182

THÉRAPIE GÉNIQUE : PREMIER ESSAI

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 204 mots

La maladie des enfants-bulles est causée par des mutations du gène codant l'adénosine désaminase (AD), une enzyme indispensable au fonctionnement des lymphocytes. En son absence, les enfants atteints ont un système immunitaire tellement faible qu'ils doivent vivre à l'abri d'une bulle. En 1990, le médecin américain French Anderson choisit cette maladie pour le premier essai de thérapie génique che […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapie-genique-premier-essai/#i_4182

ADÉNOVIRUS

  • Écrit par 
  • François DENIS
  •  • 2 397 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les adénovirus, vecteurs en thérapie génique »  : […] L' utilisation des adénovirus comme vecteurs en thérapie génique a entraîné un regain d'intérêt pour cette famille de virus. Les adénovirus se répliquent dans les noyaux des cellules infectées. Leur tropisme très large leur permet d'infecter une grande diversité de cellules, de plus ils ont un génome de grande taille dont on peut remplacer une partie par un gène d'intérêt, à condition de conserver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenovirus/#i_4182

BIOLOGIE - Les pratiques interventionnelles

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 6 550 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Thérapie génique »  : […] La thérapie génique somatique, qui vise à lutter contre les effets de certaines maladies génétiques ou contre certains cancers, constitue une autre tentative d'intervention directe au niveau du génome individuel. Depuis près d'une vingtaine d'années, époque des travaux pionniers de W. F. Anderson et de Michael Blase, on s'est efforcé de compenser les défauts et les dangers inhérents aux maladies g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-les-pratiques-interventionnelles/#i_4182

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Perspectives thérapeutiques nouvelles »  : […] Le choix d'un traitement dépend du type de la tumeur et de son extension au niveau local et à distance (métastases). Il nécessite une connaissance pratique des différentes possibilités d'action. Dans de nombreux cas, le traitement peut faire appel successivement ou simultanément à différents types de thérapeutique. Par exemple, l'acte chirurgical pourra être précédé ou suivi de chimiothérapie, ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_4182

CANCER - Immunothérapie

  • Écrit par 
  • Emmanuel DONNADIEU
  •  • 4 699 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les lymphocytes T sont rarement capables d’atteindre les cellules cancéreuses  »  : […] La migration des cellules T joue un rôle clé dans leur activité contre la tumeur. La capacité du lymphocyte T à former un contact avec la cellule maligne dépend de plusieurs étapes durant lesquelles il se déplace activement. Comme pour toute réponse immune, la première étape se déroule dans le ganglion le plus proche de la tumeur, le ganglion drainant. C’est dans cet organe que le lymphocyte T naï […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-immunotherapie/#i_4182

GÉNIE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 3 326 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Utilisation des gènes »  : […] La connaissance de la séquence d'un gène (fig. 4) permet : – de la comparer à celle des autres versions (allèles) du même gène ; – de suivre les modifications de la séquence du gène chez différentes espèces au cours de l'évolution ; – d'étudier la fonction du gène dans sa version normale et mutée ; – de procéder au tri des embryons porteurs de maladies génétiques ; – de faire une sélection basée n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genie-genetique/#i_4182

ÉDITION DES GÉNOMES

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 3 922 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Premières mutations ciblées »  : […] Il faut donc chercher à créer des mutations ciblées, c’est-à-dire non plus au hasard, mais à un endroit du génome choisi par l’expérimentateur. L’équation de départ est la suivante : un gène est une longue séquence issue de l’enchaînement des quatre nucléotides constitutifs de l’ADN (adénine, A ; thymine, T ; cytosine, C ; guanine, G) ; une mutation ciblée est un événement moléculaire, perte ou a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-des-genomes/#i_4182

ÉDITION DU GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Hugues DÉCHAUX
  •  • 6 468 mots
  •  • 2 médias

Depuis l’achèvement en 2004 du projet Génome humain, entrepris au début des années 1990, dont l’objectif était de procéder à la première lecture intégrale des trois milliards de bases que contient l’ADN humain, les avancées de la génétique sont fulgurantes. Outre le séquençage du génome, qui se réalise désormais à « très haut débit » et qui tend à se banaliser pour les parties codantes de l’ADN, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-du-genome-humain/#i_4182

GÉNOMIQUE - Théorie et applications

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 030 mots

Dans le chapitre « La construction et le transfert de gènes »  : […] Un gène ne peut être complètement étudié et exploité qu'après avoir été transféré dans une cellule ou un organisme, où il s'exprime. Il est possible d'isoler n'importe quel fragment de l'ADN d'un génome et d'en disposer en quantité suffisante pour en modifier la structure et le réintroduire dans une cellule ou un organisme entier. Pour ce faire, les fragments d'ADN sont insérés dans des minichromo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-theorie-et-applications/#i_4182

GÉNOMIQUE - La transgenèse

  • Écrit par 
  • Pascale BRIAND
  •  • 7 278 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Essais de thérapie génique »  : […] Le fait qu'il soit possible, chez l'animal, de corriger une maladie héréditaire par transfert du gène normal dans les embryons déficitaires, c'est-à-dire d'ajouter à un génome, dont le gène  A est muté, le gène A normal, peut aujourd'hui être considéré comme acquis. Le premier exemple fut la correction du nanisme chez les souris portant la mutation little. Chez ces souris, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-la-transgenese/#i_4182

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 220 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les manipulations génétiques »  : […] À partir de 1965, des enzymes particulières sont découvertes qui deviennent des outils au service des biologistes moléculaires : couper et recoller des segments d'ADN devient possible, d'où le projet d'insérer un ADN étranger au sein d'une bactérie comme Escherichia coli . Mais ces « manipulations génétiques » suscitent aussitôt de grandes inquiétudes. Sur la demande des che […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heredite/#i_4182

HISTOCOMPATIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean DAUSSET, 
  • David GRAUSZ
  •  • 4 807 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « En transplantation »  : […] Le rôle des antigènes HLA et H-2 (souris) en transplantation et survie des greffes a été la première observation, c'est pourquoi ils sont appelés couramment antigènes de transplantation. Par greffe de peau il a été démontré que le destin du greffon est fonction essentiellement de la compatibilité de deux systèmes : le système ABO (groupes sanguins) et le système HLA. Ces notions ont été rapideme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histocompatibilite/#i_4182

MALADIES MOLÉCULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DREYFUS, 
  • Fanny SCHAPIRA
  •  • 6 771 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Prévention et thérapeutique »  : […] La prévention des maladies héréditaires actuellement incurables se fait grâce au diagnostic prénatal. Il date d'environ vingt-cinq ans et comporte deux branches fondamentales, mis à part l'aspect morphologique révélé par l'échographie du fœtus : – la cytogénétique, destinée à mettre en évidence les anomalies chromosomiques ; – le diagnostic prénatal mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-moleculaires/#i_4182

MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE, 
  • Caroline SEVIN
  •  • 4 601 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les perspectives thérapeutiques nouvelles »  : […] Depuis quelques années, l'amélioration de la compréhension de la physiopathologie des MND et la mise au point de modèles animaux reproduisant la pathologie humaine ont permis le développement de nouvelles approches. Du fait de la similitude des mécanismes pathologiques impliqués, les stratégies thérapeutiques développées pour une maladie pourraient avoir des applications plus larges. – Les approch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-neurodegeneratives/#i_4182

MALADIES RARES

  • Écrit par 
  • Bernard BARATAUD
  •  • 2 061 mots

Dans le chapitre « Un développement progressif des stratégies »  : […] La recherche et le traitement des maladies génétiques rares sont totalement conditionnés par la collecte de l'ADN des patients sous forme de panels destinés à la recherche des gènes responsables. Ces gènes une fois découverts permettent le diagnostic de la maladie, le diagnostic pré-natal, le conseil génétique, le diagnostic pré-implantatoire. L'ensemble des connaissances alors disponibles permet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-rares/#i_4182

MUCOVISCIDOSE ou FIBROSE KYSTIQUE DU PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Gabriel BELLON, 
  • Robert GILLY, 
  • Georges SIMON
  •  • 3 133 mots

Dans le chapitre « Thérapie génique »  : […] La thérapie génique se définit globalement comme l'utilisation de l'ADN en tant que médicament. Du fait de son caractère monogénique, la mucoviscidose est accessible à la thérapie génique dite somatique. Celle-ci met en présence trois éléments : le gène normal à transférer (sous forme de sa séquence codante ADNc), un agent de transfert efficace (vecteurs viraux de type adénovirus Ad ou vecteur in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mucoviscidose-fibrose-kystique-du-pancreas/#i_4182

MYOPATHIES

  • Écrit par 
  • Gisèle BONNE, 
  • Valérie DECOSTRE, 
  • Anne LOMBÈS
  •  • 4 234 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La thérapie génique des myopathies »  : […] La thérapie génique vise à transférer un gène dans un but thérapeutique. Le gène introduit dans la cellule peut être le gène normal ou un autre gène permettant de pallier le déficit lié au gène muté responsable de la maladie. Pour acheminer le gène thérapeutique, le véhicule idéal serait un vecteur capable de franchir la paroi des cellules, puis celle de leur noyau, tout en esquivant le système […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myopathies/#i_4182

NANOTECHNOLOGIES (enjeux et risques)

  • Écrit par 
  • Francelyne MARANO
  •  • 5 946 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Quels sont les enjeux des nanotechnologies ? »  : […] En France, un rapport récent du Conseil économique et social ( Les Nanotechnologies , juin 2008) fait clairement le point des domaines d'application et des enjeux. Les plus grandes utilisations actuelles des nanoparticules manufacturées se rencontrent dans la fabrication des pneus où un mélange de nanoparticules de noir de carbone et de silice est incorporé au caoutchouc pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotechnologies-enjeux-et-risques/#i_4182

PARKINSON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 282 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Thérapie génique de la maladie de Parkinson »  : […] La thérapie génique consiste à introduire dans une cellule un gène étranger fonctionnel qui va remplacer un gène autochtone défaillant. Il existe de nombreuses tentatives de thérapie génique appliquée à des dysfonctions du système immunitaire, de la rétine, etc. Les débuts d’une telle expérimentation dans la maladie de Parkinson remontent à 1990. L’idée est d’utiliser un vecteur dérivé d’un lenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-parkinson/#i_4182

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 306 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Virus et médecine »  : […] Contre les virus, la médecine est encore largement prophylactique. Elle est en mesure de décrire les modes de contamination pour éviter les actes contaminants et, dans un certain nombre de cas, de prévenir l'infection par des vaccins administrés préventivement ou sitôt reconnue la possibilité d'une contamination. Les médicaments antiviraux sont spécifiques mais peu nombreux. C'est contre une malad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus/#i_4182