THÉRAPIE CELLULAIRE

AUTOGREFFE DE CARTILAGE

  • Écrit par 
  • Jacques BAHUAUD
  •  • 443 mots

On entend par autogreffe de cartilage la technique qui consiste à utiliser du tissu cartilagineux d'un sujet prélevé dans une zone indemne et non fonctionnelle afin de le réimplanter pour réparer des lésions post-traumatiques de cartilage du même sujet en toute sécurité sur le plan immunologique et infectieux. Les autogreffes qui visent à réparer le cartilage utilisent des cylindres ostéocartilagi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autogreffe-de-cartilage/#i_28449

BIOLOGIE - Les pratiques interventionnelles

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 6 550 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Cellules souches, thérapie cellulaire »  : […] L'existence au sein de tissus adultes de cellules souches capables de régénérer ces tissus, soit de façon régulière – comme c'est le cas pour les cellules souches hématopoïétiques présentes dans la moelle osseuse ou pour l'épithélium intestinal – soit à la suite de lésions ou traumatismes (épiderme, muscles) est connue ou soupçonnée de longue date. Le public est, d'une certaine manière, familiaris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-les-pratiques-interventionnelles/#i_28449

CLONAGE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 5 006 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le clonage à finalités thérapeutiques chez l'homme »  : […] L'importance de la question éthique soulevée par la perspective d'application du clonage à l'homme a rapidement conduit à distinguer le clonage reproductif, aboutissant à la naissance d'un individu, du clonage non reproductif – dit clonage à finalités thérapeutiques – se limitant à la production de cellules embryonnaires. Dans le premier cas, on laisse le noyau initial participer à toutes les éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clonage/#i_28449

ÉDITION DES GÉNOMES

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 3 922 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des applications à peine imaginables »  : […] Avec des systèmes aussi malléables, les organismes sur lesquels on applique ces techniques d’édition du génome sont très divers. La recherche dans ce domaine n’est pas dominée par la possibilité de modification transmissible du génome humain, actuellement au cœur d’un débat éthique fondamental. En revanche, la quasi-totalité des articles publiés porte sur la modification d’animaux modèles bien co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-des-genomes/#i_28449

HISTOCOMPATIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean DAUSSET, 
  • David GRAUSZ
  •  • 4 807 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « En transplantation »  : […] Le rôle des antigènes HLA et H-2 (souris) en transplantation et survie des greffes a été la première observation, c'est pourquoi ils sont appelés couramment antigènes de transplantation. Par greffe de peau il a été démontré que le destin du greffon est fonction essentiellement de la compatibilité de deux systèmes : le système ABO (groupes sanguins) et le système HLA. Ces notions ont été rapideme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histocompatibilite/#i_28449

HUNTINGTON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 499 mots

La maladie de Huntington est une affection neurologique héréditaire qui se traduit par l'apparition progressive de mouvements anormaux puis par une détérioration des fonctions mentales aboutissant peu à peu au décès des patients. Un test génétique permet depuis plusieurs années de reconnaître les sujets prédisposés au sein des familles. Cette affection était considérée comme incurable. En décemb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-huntington/#i_28449

HYBRIDATION

  • Écrit par 
  • Georges BARSKI, 
  • Yves DEMARLY, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 5 920 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Application à la médecine régénérative »  : […] C'est sans doute la fonction régénérante des cellules ES (cellules souches embryonnaires) qui a fait de la thérapie cellulaire un chimérisme porteur de nombreux espoirs. La prise de conscience progressive de la plasticité des cellules ES a d'abord conduit à de nombreux travaux chez l'animal. Ceux-ci ont démontré que les cellules ES étaient effectivement capables de se différencier en types cellul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hybridation/#i_28449

MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE, 
  • Caroline SEVIN
  •  • 4 601 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les perspectives thérapeutiques nouvelles »  : […] Depuis quelques années, l'amélioration de la compréhension de la physiopathologie des MND et la mise au point de modèles animaux reproduisant la pathologie humaine ont permis le développement de nouvelles approches. Du fait de la similitude des mécanismes pathologiques impliqués, les stratégies thérapeutiques développées pour une maladie pourraient avoir des applications plus larges. – Les approch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-neurodegeneratives/#i_28449

MYOPATHIES

  • Écrit par 
  • Gisèle BONNE, 
  • Valérie DECOSTRE, 
  • Anne LOMBÈS
  •  • 4 234 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La thérapie cellulaire des myopathies »  : […] Le principe consiste en l'injection de cellules (éventuellement modifiées) dans le muscle malade afin d'en compenser les déficiences. Les cellules satellites et les myoblastes, précurseurs des cellules musculaires adultes, ont été les premiers types cellulaires transplantés. Les résultats se sont avérés décevants du fait du rejet des cellules transplantées et de leur faible fusion avec les cellul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myopathies/#i_28449

PARKINSON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 282 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Thérapie cellulaire de la maladie de Parkinson »  : […] Cette approche repose sur l’introduction, dans le striatum, de neurones dopaminergiques sains, embryonnaires ou adultes, ou encore de cellules souches de divers types. L’intervention se fait sous contrôle stéréotaxique de l’injection (technique neurochirurgicale qui permet d’atteindre des zones du cerveau très précises localisées par imagerie, grâce à un dispositif mécanique de positionnement dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-parkinson/#i_28449

TÉRATOMES ET TÉRATOCARCINOMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Réversibilité de la différenciation cellulaire »  : […] Les cellules souches ont besoin de facteurs dits de croissance pour se multiplier mais également pour ne pas se différencier in vitro. Ces connaissances ont permis de caractériser, de cultiver, voire d'utiliser des cellules souches de tissus, ou de familles de types cellulaires. On connaissait les cellules souches de tissu en renouvellement rapide (sang, peau, épithéliums divers). Au cours des qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teratomes-et-teratocarcinomes/#i_28449

THÉRAPEUTIQUE - Thérapies substitutives et régénératives

  • Écrit par 
  • Didier HOUSSIN
  •  • 4 332 mots

Dans le chapitre « Les thérapies cellulaires »  : […] La constitution d'organes ou de tissus utilisables comme greffon n'est pas, loin de là, la seule ambition de la thérapie cellulaire, qui vise plus largement à soigner de nombreuses maladies par administration de cellules humaines. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-therapies-substitutives-et-regeneratives/#i_28449