THÉRAPEUTIQUEImmunorégulation

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Immunostimulation et immunosuppression

L'immunostimulation utilise diverses substances chimiques, notamment les adjuvants, en vue de renforcer l'immunisation naturelle ou artificielle (via la vaccination), mais l'emploi d'extraits bactériens, du B.C.G. ou de corynebactéries, est limité à des indications très restreintes.

L'immunosuppression doit être instituée en premier lieu lorsqu'il faut neutraliser les réactions de rejet pour permettre la prise d'une greffe d'organe ou de moelle osseuse (greffes d'un donneur allogénique, dont les antigènes tissulaires sont différents de ceux du receveur) et en second lieu quand il faut interrompre un processus pathologique auto-immunitaire. Pour le premier type d'indications, les protocoles thérapeutiques permettant de contrôler le rejet d'un greffon allogénique sont aujourd'hui parfaitement codifiés. Par contre, le second groupe d'indications est toujours en cours d'évaluation.

Les produits immunosuppresseurs se rattachent à quatre catégories de substances : les immunosuppresseurs non peptidiques (alkylants ou inhibiteurs de synthèse des bases nucléiques), les peptides cycliques d'origine bactérienne ou fongique, dont fait partie la ciclosporine A, les glucocorticoïdes et les anticorps dirigés contre les cellules immunitaires.

Immunosuppresseurs non peptidiques

Les inhibiteurs des bases nucléiques

Les cellules, pour fabriquer leurs acides nucléiques, leur ADN ou leurs ARN, doivent synthétiser des bases puriques et pyrimidiques. Deux voies métaboliques permettent cette synthèse : une voie principale, dite de novo, et une voie accessoire, dite de secours. Les lymphocytes utilisent presque exclusivement la voie de novo, de sorte que les drogues qui bloquent cette voie métabolique sont des inhibiteurs spécifiques de la division et de la différenciation lymphocytaire. Ces drogues affectent peu la division de la plupart des autres cellules de l'organisme qui sont capables d'utiliser la voie de synthèse « accessoire ». Les inhibiteurs de la synthèse de n [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  THÉRAPEUTIQUE  » est également traité dans :

THÉRAPEUTIQUE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Bernard GLORION
  •  • 2 280 mots

Prenant le relais des universités médiévales, le xixe siècle a établi les principes de base de l'activité médicale en développant une méthodologie cohérente dans l'analyse des situations pathologiques : c'est la méthode anatomo-clinique, qui est toujours en vigueur. Dans ce contexte, l'acte médical ne peut être exercé sans une longue préparation, à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-vue-d-ensemble/

THÉRAPEUTIQUE - Thermalisme

  • Écrit par 
  • François BESANÇON
  •  • 3 378 mots
  •  • 1 média

Le nombre des cures thermales dans le monde dépasse 10 millions par an. En France, plus de 500 000 cures thermales sont prescrites chaque année, la majorité d'entre elles avec l'appui de la Sécurité sociale. Cette thérapeutique est donc un fait massif, du point de vue sanitaire, économique et social.Pour fixer les idées par un exemple, suivons en France un asthmatique insuffisamment amélioré par u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-thermalisme/

THÉRAPEUTIQUE - Physiothérapie

  • Écrit par 
  • Henri DESGREZ
  •  • 2 959 mots
  •  • 1 média

La physiothérapie consiste à traiter certaines maladies par des moyens physiques qui sont : des courants électriques (électrothérapie), des ultrasons (ultrasonothérapie), des rayonnements électromagnétiques (actinothérapie). Remarquons que les traitements par les rayons X et par les radiations des corps radioactifs appartiennent bien à la physiothérapie, mais ils font l'objet d'autres articles.Éle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-physiotherapie/

THÉRAPEUTIQUE - Radiothérapie

  • Écrit par 
  • François ESCHWEGE, 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 3 182 mots
  •  • 1 média

La radiothérapie des tumeurs malignes est née, à la fin du xixe siècle et au début de ce siècle, de deux découvertes différentes. D'une part, Becquerel observa accidentellement l'action biologique des radiations γ du radium, en constatant l'apparition d'un érythème en regard d'un tube de radium qu'il avait porté sur lui. D'autre part, les possibilités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-radiotherapie/

THÉRAPEUTIQUE - Réanimation

  • Écrit par 
  • Maurice GOULON, 
  • François NOUAILHAT
  •  • 3 607 mots

La réanimation est une discipline médicale qui a pour but de traiter comme de prévenir les désordres mettant la vie en danger ; son individualisation récente est le fruit des progrès réalisés en physiopathologie, en biologie, en technologie médicale, en pharmacologie, et surtout de leur application concertée au traitement, grâce à des soins dits intens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-reanimation/

THÉRAPEUTIQUE - Thérapies substitutives et régénératives

  • Écrit par 
  • Didier HOUSSIN
  •  • 4 332 mots

La substitution d'éléments du corps humain en vue de traiter des maladies trouve sa justification, au tout début du xixe siècle avec François-Xavier Bichat, dans la mise en évidence que certains organes ou tissus sont précisément le support corporel de ces maladies. Le concept de greffe thérapeutique naîtra de l'idée que les éléments vitaux ne peuvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-therapies-substitutives-et-regeneratives/

THÉRAPEUTIQUE - Chimiothérapie

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 4 938 mots

La chimiothérapie est la science qui se propose d'appliquer, à des fins thérapeutiques, des « principes actifs » naturels ou synthétiques de structure parfaitement connue. Par extension et du fait qu'elle évolue de plus en plus vers une science exacte, la chimiothérapie se propose de dépasser le stade empirique et de mieux connaître le mécanisme d'action des principes actifs ou des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-chimiotherapie/

THÉRAPEUTIQUE - Thérapie génique

  • Écrit par 
  • Olivier DANOS
  •  • 3 975 mots

Les expériences pionnières d'Avery, publiées en 1944, ont montré qu'un caractère génétique nouveau peut être apporté de manière permanente à une cellule par transfert d'un fragment d'ADN apportant un gène nouveau. La généralisation de cette notion et les performances de la génétique m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-therapie-genique/

ACUPUNCTURE

  • Écrit par 
  • François BOUREAU
  •  • 2 986 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Électro-acupuncture »  : […] La majorité des travaux ont porté sur l'électro-acupuncture. Les avantages sont une plus grande facilité d'utilisation pour de longues périodes, un meilleur contrôle du niveau plus ou moins élevé de la stimulation électrique. Celle-ci est délivrée au travers des aiguilles d'acupuncture implantées au niveau des points chinois. L'idée n'est pas récente puisque en Europe, dès 1825, Sarlandière préc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acupuncture/#i_15859

ACUPUNCTURE AURICULAIRE ou AURICULOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Michel MARIGNAN
  •  • 995 mots

L' acupuncture auriculaire, ou auriculothérapie, est une méthode thérapeutique du domaine des réflexothérapies pour laquelle le pavillon de l'oreille est utilisé à des fins thérapeutiques mais aussi diagnostiques. Technique médicale en première apparence semblable à l'acupuncture chinoise – on a similairement recours à la piqûre de points à l'aide d'aiguilles stériles –, elle en diffère fortement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acupuncture-auriculaire-auriculotherapie/#i_15859

ADDICTION

  • Écrit par 
  • Bernard Pierre ROQUES, 
  • Eduardo VERA OCAMPO
  •  • 7 782 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La logique thérapeutique »  : […] Cette distinction entre dépendance et addiction, dans leur intrication, a toute son importance dans le traitement psychothérapique des personnes addictes. Car si la dépendance peut être « guérie », au sens médical du terme, par une cure de désintoxication, ou « substituée » par un autre produit sans les propriétés iatrogènes de la drogue, le traitement psychothérapeutique de l'addiction exige du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/addiction/#i_15859

ADN (acide désoxyribonucléique) ou DNA (deoxyribonucleic acid)

  • Écrit par 
  • Michel DUGUET, 
  • David MONCHAUD, 
  • Michel MORANGE
  • , Universalis
  •  • 10 066 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les quadruplexes, cibles thérapeutiques ?  »  : […] Il apparaît ainsi clairement que les quadruplexes d’ADN et d’ARN jouent des rôles importants dans la vie de la cellule, en participant aux processus clés de la prolifération des cellules. Dès lors, les dérégulations dans lesquelles sont impliqués les quadruplexes ont été scrutées du point de vue des anomalies prolifératives menant notamment au développement des cancers. Même s’il est aujourd’hui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adn-dna/#i_15859

ALCOOLISME

  • Écrit par 
  • Marie CHOQUET, 
  • Michel CRAPLET, 
  • Henri PÉQUIGNOT, 
  • Alain RIGAUD, 
  • Jean TRÉMOLIÈRES
  •  • 10 033 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Diagnostic et traitement »  : […] Ce bref survol de la pathologie de l'alcoolisme ne doit pas faire méconnaître que le diagnostic d'intoxication alcoolique aiguë ou chronique n'est jamais évident, précisément parce que l'intoxication est fréquente. Les erreurs par excès sont nombreuses. Toute intoxication aiguë du système nerveux peut donner un état ébrieux ou confusionnel ; et l'on a vu confondre avec l'ivresse une intoxication o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcoolisme/#i_15859

ALEXITHYMIE

  • Écrit par 
  • Olivier LUMINET
  •  • 518 mots

L’alexithymie est un trait de personnalité stable qui se caractérise par une difficulté à identifier et à distinguer les états émotionnels, une difficulté à les verbaliser, une vie imaginaire réduite, et un mode de pensée tourné vers les aspects concrets de l’existence au détriment de leurs aspects affectifs (« pensée opératoire »). Ce trait est un peu plus marqué dans les cultures c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexithymie/#i_15859

ALZHEIMER MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE
  •  • 1 863 mots

Dans le chapitre « Traitement »  : […] Il n'existe actuellement aucun moyen de guérir la maladie d'Alzheimer ou même d'en arrêter l'évolution. Certains traitements sont susceptibles d'atténuer les pertes de mémoire, les troubles du langage et du raisonnement. Le traitement reste à l'heure actuelle essentiellement symptomatique et vise à améliorer la qualité de vie des patients. La lutte contre les facteurs de risques vasculaires (hype […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-d-alzheimer/#i_15859

ANALGÉSIQUES ET ANTALGIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques DUTEIL
  •  • 1 053 mots

Face à des douleurs multiples par leur siège, leur nature et leur intensité, chaque patient réagit individuellement en fonction de ses facteurs génétiques et de son psychisme. L'appréciation de l'effet analgésique d'un médicament varie, elle aussi, d'un individu à l'autre. Une classification simple des médicaments analgésiques consiste à les séparer suivant leur lieu principal d'action, périphériq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analgesiques-et-antalgiques/#i_15859

ANTIBIOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 237 mots

Pathologiste à l'hôpital St. Mary de Londres, Alexander Fleming (1881-1955) étudiait les bactéries responsables, pensait-on, de l'épidémie de grippe espagnole qui fit vingt millions de morts en 1918. Cultivant ces bactéries pathogènes en boîtes de Pétri (plates, contenant des milieux de culture solidifiés), il constata en 1921 qu'une goutte de mucus nasal empêchait le développement des bactéries a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotherapie/#i_15859

ANTIBIOTIQUES

  • Écrit par 
  • Patrice COURVALIN, 
  • François DENIS, 
  • Marie-Cécile PLOY, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Patrick TRIEU-CUOT
  • , Universalis
  •  • 6 938 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Corriger les erreurs d'utilisation »  : […] Une des mesures permettant de lutter contre la résistance des bactéries aux antibiotiques est de réduire la consommation de ces derniers. Différentes études ont en effet montré que la diminution de la prescription d'un antibiotique favorisait le développement des bactéries sensibles. La prescription raisonnée des antibiotiques est donc en priorité nécessaire, tout du moins pour éviter l'apparitio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotiques/#i_15859

ANTICOAGULANTS

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 1 830 mots
  •  • 3 médias

Le terme anticoagulant désigne un ensemble de molécules dont l’administration vise à stopper ou réduire la coagulation du sang. La coagulation du sang survient naturellement lors de la lésion de la paroi de vaisseaux sanguins et tend à stopper ou réduire l’hémorragie. Elle survient également dans de nombreuses situations pathologiques. Les anticoagulants sont administrés depuis plusieurs décenni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticoagulants/#i_15859

ANTICORPS MONOCLONAUX

  • Écrit par 
  • Michel MAUGRAS, 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 2 135 mots

Dans le chapitre « Molécules thérapeutiques »  : […] À l'origine, la grande majorité des essais cliniques ont donné des résultats décevants, à l'exception de l'anticorps OKT3, utilisé dans la prévention du rejet aigu des allogreffes. Plusieurs facteurs furent à l'origine de cette désillusion : choix hâtifs d'anticorps aux propriétés mal contrôlées (affinité médiocre, spécificité douteuse, faible capacité à recruter les cellules effectrices du systèm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticorps-monoclonaux/#i_15859

ANTIHORMONES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 773 mots

La notion d'antihormone s'applique aujourd'hui aux molécules capables d'inhiber de façon compétitive la formation du complexe hormone-récepteur. Sa définition première, désignant toute substance capable de s'opposer aux effets résultant de l'action d'une hormone, a donc été restreinte. En effet, différents mécanismes peuvent rendre compte de ce phénomène : diminution de la biosynthèse de l'hormone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antihormones/#i_15859

AROMATHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Jean VALNET
  •  • 1 632 mots
  •  • 1 média

Traitement des maladies par les arômes végétaux, c'est-à-dire les essences aromatiques appelées huiles essentielles (H.E.) dans le langage médical, l'aromathérapie est une branche de la phytothérapie (du grec yuzov , plante) et, comme telle, l'une des thérapeutiques les plus anciennes du monde avec l'argile, l'eau et les procédés manuels (massages et reboutement, magnétisme c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aromatherapie/#i_15859

ASPIRINE ou ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BRAM, 
  • Universalis
  •  • 803 mots
  •  • 4 médias

Si l'histoire du produit chimique remonte à 1853, lorsque le chimiste français Charles Gerhardt (1816-1856) synthétise l'acide acétylsalicylique , l'histoire de son principe actif est ancienne. Le papyrus d'Ebers (environ 3600 B.P.) mentionne déjà l'action des extraits de saule contre la fièvre, pratique retrouvée dans tout l'Occident . Le principe actif contenu dans les extraits de saule, la sali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aspirine-acide-acetylsalicylique/#i_15859

ASPIRINE ET CANCER

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 2 061 mots
  •  • 1 média

Médicament plus que centenaire , l'aspirine a connu une deuxième jeunesse après la découverte de son effet antiagrégant plaquettaire, qui en a fait l'un des piliers de la prévention des accidents cardio-vasculaires. Un nouveau champ d'application, tout aussi vaste, semble sur le point de s'ouvrir depuis quelques années, avec la publication de plusieurs études indiquant qu'elle diminuerait le risq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aspirine-et-cancer/#i_15859

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Les causes de faible fertilité sont nombreuses. Les façons de les traiter le sont également. L’assistance médicale à la procréation (A.M.P.), expression préférable à celle plus courante de procréation médicalement assistée (P.M.A.), est relativement récente. La première naissance après fécondation in vitro chez l’homme date de 1978. L’A.M.P. regroupe l’ensemble des techniques qui nécessitent une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-medicale-a-la-procreation-procreation-medicalement-assistee/#i_15859

ASTHME

  • Écrit par 
  • Philippe GODARD, 
  • François-Bernard MICHEL
  •  • 5 848 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Traitement »  : […] En raison du caractère variable et de la tendance chronique des manifestations de l'asthme, son traitement ne peut se concevoir que sous forme d'une stratégie à long terme, mise en place après le bilan initial et dont il faut régulièrement réviser les modalités en fonction des résultats obtenus et des circonstances, propres à l'asthme et, bien sûr, à chaque asthmatique. Son objectif est d'obteni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asthme/#i_15859

ATHÉROSCLÉROSE

  • Écrit par 
  • Loïc CAPRON
  •  • 5 336 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sténose »  : […] Une plaque peut augmenter progressivement de volume jusqu'à dépasser les capacités compensatrices du remodelage artériel. La lumière commence alors à se déformer : la saillie de la plaque rétrécit peu à peu l'artère, déterminant une sténose (du grec sténos , « étroit »). Passé un certain degré de sténose (généralement supérieur à 75 p. 100 du calibre originel de la lumière ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atherosclerose/#i_15859

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 2 658 mots
  •  • 3 médias

L 'autisme – on parle plutôt de troubles autistiques –, autrefois « rare », est devenu « relativement fréquent » : il touche jusqu'à 1 p. 100 des enfants. De ce fait, il pose un véritable problème de société, doublé d'une controverse virulente sur les meilleures prises en charge à définir et à favoriser. Les problèmes que pose la prise en charge des enfants autistes sont d'une extrême complexité. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autisme-prise-en-charge-de-l/#i_15859

AUTOGREFFE DE CARTILAGE

  • Écrit par 
  • Jacques BAHUAUD
  •  • 443 mots

On entend par autogreffe de cartilage la technique qui consiste à utiliser du tissu cartilagineux d'un sujet prélevé dans une zone indemne et non fonctionnelle afin de le réimplanter pour réparer des lésions post-traumatiques de cartilage du même sujet en toute sécurité sur le plan immunologique et infectieux. Les autogreffes qui visent à réparer le cartilage utilisent des cylindres ostéocartilagi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autogreffe-de-cartilage/#i_15859

AUTO-IMMUNITAIRES MALADIES ou AUTO-IMMUNES MALADIES

  • Écrit par 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 2 600 mots

Dans le chapitre « Perspectives thérapeutiques »  : […] Les traitements utilisés, expérimentés ou envisagés sont de divers ordres. Les traitements symptomatiques, les premiers utilisés sont encore les principaux. Essentiellement substitutifs dans les M.A.I. spécifiques d'organe : insuline dans le diabète, thyroxine dans le myxœdème, vitamine B12 dans la maladie de Biermer, etc. et anti-inflammatoires dans les M.A.I. systémiques : stéroïdiens (corticoïd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-auto-immunitaires/#i_15859

AUTOMÉDICATION

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES
  •  • 560 mots

Dans son sens strict, le terme automédication signifie utiliser des médicaments sans ordonnance. Dans ce cas, le malade fait lui-même le diagnostic de sa maladie et établit lui-même la prescription, choisissant son médicament et sa posologie. Mais l'automédication concerne aussi dans un sens plus large le fait, pour un patient, de modifier la prescription établie par le médecin soit dans la dose, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automedication/#i_15859

AVC (accident vasculaire cérébral)

  • Écrit par 
  • Katayoun VAHEDI
  •  • 1 346 mots

Dans le chapitre « À la phase aiguë d'un AVC »  : […] Les mesures thérapeutiques à la phase aiguë d'un AVC comportent plusieurs volets : la prévention et le dépistage des complications, les traitements spécifiques, mais ensuite aussi la rééducation et la réadaptation fonctionnelle. En ce qui concerne la prévention et le dépistage précoce des complications générales, celles-ci sont responsables de 35 à 50 p. 100 des décès à la phase aiguë des AVC, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avc/#i_15859

AZOOSPERMIE

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 492 mots

Normalement, à partir de la puberté et sous l'influence des hormones hypophysaires, les testicules sont le siège d'une fabrication permanente de spermatozoïdes. Le testicule est composé de millions de tubes séminifères très fins et pelotonnés sur eux-mêmes. Ces tubes ont pour paroi plusieurs couches de cellules autour d'une « lumière » au centre. De la périphérie vers le centre, les cellules se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azoospermie/#i_15859

BACLOFÈNE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 782 mots
  •  • 1 média

Le baclofène est un dérivé aromatique chloré de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA), un transmetteur du système nerveux central. Par un mécanisme encore inconnu, il active le récepteur B du GABA et bloque ou ralentit les réflexes moteurs de la moelle épinière. Il est utilisé depuis 1974 comme myorelaxant, en particulier lors des contractures de la sclérose en plaques et lors d’AVC. Il connaît de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baclofene/#i_15859

BÊTABLOQUANTS

  • Écrit par 
  • François LHOSTE
  •  • 812 mots

Les récepteurs membranaires de la cellule stimulés par des catécholamines, comme l'adrénaline ou la noradrénaline, portent le nom de récepteurs adrénergiques. Depuis les travaux d'Ahlquist, en 1948, les récepteurs adrénergiques ont été divisés en deux groupes, récepteurs alpha et récepteurs bêta. Classiquement, la stimulation des récepteurs alpha engendre des effets moteurs sur les fibres musculai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beta-bloquants/#i_15859

BILHARZIOSES ou SCHISTOSOMIASES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 900 mots

Dans le chapitre « Thérapeutique et prophylaxie »  : […] En face de troubles aussi divers, la mise en évidence des œufs dans les urines ou les selles, voire dans le foie, par ponction-biopsie, donnera au diagnostic sa certitude. Des réactions sérologiques de plus en plus complexes sont aussi utilisées. La thérapeutique a fait longtemps appel aux dérivés de l'antimoine et du thioxanthone, mais un nouveau dérivé nitrothiazolé a fait naître de grands espo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bilharzioses-schistosomiases/#i_15859

BIOLOGIE - La biologie moléculaire

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 385 mots
  •  • 11 médias

La biologie moléculaire n'est pas en elle-même une discipline, c'est une expression commode pour désigner la « molécularisation » de la biologie, autrement dit le rôle central de l'approche moléculariste dans l'étude de la vie. Chacun y met à peu près le même contenu : la traduction des phénomènes du vivant – et en particulier la transmission et l'expression des caractères héréditaires – en terme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-biologie-moleculaire/#i_15859

BRÛLURES

  • Écrit par 
  • Henri LABORIT, 
  • Bernard WEBER
  •  • 2 476 mots

Dans le chapitre « Traitement du choc »  : […] La douleur atroce de la brûlure nécessite, le plus rapidement possible, l'utilisation d'analgésiques puissants (analogues modernes de la morphine) à doses importantes. Calmer la douleur n'est pas seulement un geste de compassion ; c'est un élément essentiel du traitement initial. On associe généralement à ces analgésiques, pour compléter et potentialiser leur action, des neuroleptiques (neuroplég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brulures/#i_15859

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Perspectives thérapeutiques nouvelles »  : […] Le choix d'un traitement dépend du type de la tumeur et de son extension au niveau local et à distance (métastases). Il nécessite une connaissance pratique des différentes possibilités d'action. Dans de nombreux cas, le traitement peut faire appel successivement ou simultanément à différents types de thérapeutique. Par exemple, l'acte chirurgical pourra être précédé ou suivi de chimiothérapie, ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_15859

CARDIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUFILS, 
  • Robert SLAMA
  •  • 4 117 mots
  •  • 2 médias

La cardiologie moderne a un siècle. Ses « inventeurs », parmi lesquels figurent de nombreux médecins français, ont su faire preuve d'audace. Certains ont transgressé les tabous et détruit les concepts les mieux établis ; d'autres ont dû vaincre le scepticisme de leurs contemporains avant que le temps ne leur donne raison. Alors, l'avenir de la cardiologie est-il derrière nous ? On est en droit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cardiologie/#i_15859

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 091 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Méthodes physiques »  : […] Parmi les manipulations physiques nous retiendrons deux modalités : – L'électrochoc découvert en 1940 par l'Italien Cerletti à partir de bases théoriques incertaines et qui devait se révéler la plus efficace des thérapeutiques de la mélancolie. En fait, l'électrochoc n'est en rien un moyen de manipulation physique. – La psychochirurgie, proposée en tant que thérapeutique de la schizophrénie par E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_15859

CHARBON MALADIE DU

  • Écrit par 
  • Agnès FOUET, 
  • Michèle MOCK
  •  • 1 931 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Thérapeutique et prévention »  : […] Des inhibiteurs des activités de EF et surtout de LF, pouvant être utilisés comme antidotes, sont activement recherchés. Cependant, pour pouvoir agir, ceux-ci devraient être administrés très tôt, avant que les toxines n'aient exercé leur effet. En l'état actuel, la complexité de la physiopathologie du charbon et la difficulté à établir la relation de cause à effet entre activité des toxines et con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-du-charbon/#i_15859

CHIMIOTHÉRAPIE ANTIBACTÉRIENNE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 230 mots

En 1927, la firme pharmaceutique allemande I.G. Farben recrute Gerhard Domagk (1895-1964), avec un objectif : trouver un médicament anti-infectieux pouvant être administré par voie générale. Parmi les produits candidats, remarqués par Domagk, figure un colorant azoïque, la chrysoïdine, étudiée dès 1913 par P. Eisenberg. L'idée lui vient de greffer un radical sulfamide (SO 2 -NH 2 ) à ce colorant a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimiotherapie-antibacterienne/#i_15859

CHINOISE (CIVILISATION) - La médecine en Chine

  • Écrit par 
  • Florence BRETELLE-ESTABLET
  •  • 8 506 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Innovations, transformations : exemple de la thérapeutique et de l'étiologie  »  : […] Par ailleurs, la médecine des correspondances systématiques façonnée au début de l'empire n'est pas restée étanche aux changements politiques, sociaux et intellectuels qui avaient cours en Chine. Le taoïsme et le bouddhisme qui, pendant six siècles, remplacent le confucianisme comme pensée officielle, puis le rapprochement des trois doctrines en ce que l'usage appelle le néo-confucianisme des Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-medecine-en-chine/#i_15859

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La révolution de la vidéo médico-chirurgicale »  : […] À partir de 1960, l'imagerie médicale s'est trouvée renouvelée et transformée selon un rythme décennal : d'abord avec l'irruption de l'échographie, puis avec la métamorphose du radiodiagnostic consécutive à l'invention du scanner, et enfin avec la naissance de l'imagerie I.R.M. qui se fonde sur la résonance magnétique. Ces techniques, complémentaires sur le plan clinique, diffèrent par le principe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chirurgie/#i_15859

CHORÉES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ABOULKER
  •  • 820 mots

On appelle « mouvement choréique » un mouvement spontané, obéissant aux synergies musculaires normales, mais échappant au contrôle de la volonté. Le caractère « gratuit » de cet acte moteur, qui se produit brusquement et de manière incohérente chez le sujet éveillé, rend le comportement de celui-ci surprenant et insolite. La cause de ce trouble pathologique est attribuée à des anomalies dans la ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chorees/#i_15859

CICLOSPORINE ou CYCLOSPORINE

  • Écrit par 
  • Jean-François BOREL, 
  • Universalis
  •  • 795 mots
  •  • 1 média

Les progrès réalisés par les techniques chirurgicales de greffes d'organes dans les années 1970 ont suscité des besoins impérieux en matière de traitements immunosuppresseurs. Après transplantation rénale, le taux global de survie du greffon à un an atteignait alors à peine 50 p. 100. Quant aux autres greffes d'organes (par exemple, le cœur, le foie et le pancréas), les résultats en étaient si dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciclosporine-cyclosporine/#i_15859

CLOFIBRATES

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES
  •  • 1 071 mots

Médicaments dérivés d'un principe actif, l'acide chlorophénoxyisobutyrique, les clofibrates sont utilisés dans le traitement de certaines hyperlipidémies. Leurs mécanismes d'action sont multiples. Ils diminuent le taux de lipoprotéines de très basse densité (VLDL) en inhibant leur synthèse et/ou leur sécrétion par le foie. Ils sont beaucoup moins efficaces sur le taux de cho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clofibrates/#i_15859

COLIBACILLOSE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 307 mots

Le terme de colibacillose désigne toutes les infections dues à un microbe de la famille des Enterobacteriaceae  : le colibacille ou Escherichia coli , décrit pour la première fois par Escherich, en 1885, sous le nom de Bacterium coli commune . Hôte normal de l'intestin et des voies génito-urinaires inférieures de l'homme et des ani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colibacillose/#i_15859

COMPRESSION SYNDROME DE ou SYNDROME D'ÉCRASEMENT

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 910 mots

Syndrome d'écrasement ou de compression, syndrome des ensevelis sont autant de termes pour définir une entité clinique bien connue, qui est la résultante d'une nécrose musculaire ischémique par compression prolongée et étendue conduisant à la constitution d'un état de choc grave et à l'apparition secondaire d'une néphropathie avec insuffisance rénale aiguë. Le syndrome des ensevelis ainsi défini […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/compression-syndrome-d-ecrasement/#i_15859

CONTAMINATIONS RADIOACTIVES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 894 mots

La contamination radioactive correspond à la présence accidentelle de substances radioactives à la surface ou à l'intérieur du corps humain. La contamination externe peut être directe par dépôt, sur la peau saine et les phanères, de particules solides ou de gouttelettes de liquides ayant un certain taux de radioactivité ; elle peut être également indirecte par l'intermédiair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contaminations-radioactives/#i_15859

CORPUS HIPPOCRATIQUE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 277 mots

Le Corpus hippocratique accorde une place majeure au diagnostic des maladies et à leur explication étiologique. Il est moins disert sur les méthodes thérapeutiques. C'est davantage sur le régime et la diététique que sont fondés les traitements des maladies, ou mieux, leur prévention. Manger peu ou pas du tout permet de ne pas imposer à l'organisme les fatigues de la digestion. La thérapeutique hip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corpus-hippocratique/#i_15859

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Anomalies de la croissance staturale »  : […] La petite taille d'un enfant est le plus souvent constitutionnelle, isolée ou familiale. Elle peut aussi être due à un retard de croissance déjà commencé durant la grossesse ou retard de croissance à début intra-utérin. Dans ce cas, aucun traitement, en particulier hormonal, n'a fait la preuve de son efficacité en améliorant la taille adulte de ces enfants. Il faudra attendre encore plusieurs an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_15859

CYTOMÉGALOVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 2 345 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le traitement de l'infection à CMV a considérablement évolué depuis quinze ans »  : […] Sur le plan curatif, la découverte du ganciclovir, commercialisé en France en 1988, a révolutionné le pronostic des pneumopathies chez le greffé de moelle et celui des rétinites à CMV chez les personnes atteintes du sida, stimulant la recherche vers de nouvelles molécules. Depuis la commercialisation du foscarnet en 1991, et du cidofovir en 1997, le développement de nouvelles molécules a été frein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cytomegalovirus/#i_15859

DAKIN LIQUEUR DE

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 1 053 mots

Les premiers mois de la Grande Guerre firent la démonstration de la gravité sans précédent des blessures provoquées par l’armement moderne. Phénomène nouveau : sous l’effet des projectiles d’artillerie la grande majorité des plaies étaient infectées par des éclats d’obus, billes de shrapnels, débris de vêtements ou de terre… Gangrène gazeuse, tétanos et septicémies étaient à l’origine d’une mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liqueur-de-dakin/#i_15859

DÉFIBRILLATEUR IMPLANTABLE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre TRIGANO
  •  • 359 mots

Indications. Les arythmies telles que tachycardie et fibrillation ventriculaire sont la cause de 80 à 90 p.100 des morts subites d'origine cardiaque, cause majeure de mortalité dans les pays industrialisés. Les recherches appliquées à l'identification du risque de mort subite, notamment chez les patients ayant présenté une arythmie ventriculaire, soulignent plusieurs facteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defibrillateur-implantable/#i_15859

DIABÈTE

  • Écrit par 
  • Éric RENARD
  •  • 8 158 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Traitement et mesures préventives du diabète sucré »  : […] Le régime restreint en hydrates de carbone (sucres, féculents, etc.) est longtemps demeuré la base de la thérapeutique du diabète. Ainsi, les sucres simples, dits « d'absorption rapide », contenus dans les pâtisseries, les jus de fruits sucrés, etc. ont un effet hyperglycémiant important et doivent être proscrits. Les aliments contenant des sucres complexes, dits « d'absorption lente », moins hyp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diabete/#i_15859

DIALYSE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS, 
  • René NOTO
  •  • 2 183 mots
  •  • 1 média

La dialyse thérapeutique, dont il est ici question, est une technique d'épuration, fondée sur le principe des échanges entre le sang (à épurer) et un liquide d'épuration (liquide de dialyse) séparés par une membrane semi-perméable. Dans la dialyse péritonéale (D.P.), les échanges se font entre le sang de la circulation intra-abdominale et le liquide de dialyse introduit à cet effet dans la cavité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialyse/#i_15859

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 446 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Traitement des ulcères digestifs »  : […] Les ulcères gastroduodénaux sont des atteintes de la muqueuse gastrique qui résultent d'un déséquilibre entre la sécrétion acide, d'une part, et la sécrétion de mucus protecteur, d'autre part. Trois abords thérapeutiques principaux peuvent être envisagés : freiner la sécrétion acide, la neutraliser chimiquement, renforcer la protection au niveau de la muqueuse. Dans le but de freiner la sécrétion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-digestif/#i_15859

DIGITALINE

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 417 mots

De formule chimique brute C 41 H 64 O 13 , la digitaline, utilisée en pharmacopée (tableau A) comme cardiotonique, est un hétéroside très toxique extrait des feuilles de la digitale pourprée ( Digitalis purpurea ) et de la digitale laineuse ( Digitalis lanata ), de la famille des Scrofulariacées. La digitale pourprée pousse en terrain siliceux dans les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/digitaline/#i_15859

DOULEUR

  • Écrit par 
  • François BOUREAU, 
  • Jean-François DOUBRÈRE
  •  • 4 956 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Traitement d'une douleur »  : […] Dans les douleurs aiguës, le maniement des analgésiques associé au traitement de la cause apporte le soulagement attendu. Dans la douleur chronique, l'évaluation de ses différentes composantes – somatique, psychologique et sociale – conduit à porter l'indication de moyens thérapeutiques très divers, physiques, psychologiques, chirurgicaux, qui ne se limitent donc pas aux médicaments. C'est souven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douleur/#i_15859

DROGUE

  • Écrit par 
  • Alain EHRENBERG, 
  • Olivier JUILLIARD, 
  • Alain LABROUSSE
  • , Universalis
  •  • 12 110 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « De l'interdit au risque »  : […] Le système français évolue néanmoins sur le plan sanitaire à la fin des années 1980 avec l'amorce de modifications pratiques notables : mise en vente libre des seringues en 1987, développement de programmes de substitution depuis 1993, autorisation de mise sur le marché de la méthadone et de la Buprenorphine en 1995, décision de créer dans chaque département un centre de distribution de produits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogue/#i_15859

EAUX THERMALES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 400 mots
  •  • 1 média

« Prendre les eaux » est une pratique à visée thérapeutique qui a atteint son apogée au xix e  siècle, mais les sources ont été considérées comme des lieux bienfaisants à toute époque et dans toutes les parties du monde. Une source ou un courant d'eau thermale ou minérale qui est utilisé pour la boisson ou le bain est dénommé spa par les Anglo-Sax […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eaux-thermales/#i_15859

ÉCRITURE EXPRESSIVE

  • Écrit par 
  • Thierry OLIVE
  •  • 1 122 mots

L’écriture expressive est une technique thérapeutique qui demande à l’individu de décrire par écrit ce qu’il ressent au sujet d’un événement personnel à l’origine d’un stress ou d’une difficulté. Initialement développée par le psychologue américain James Pennebaker durant les années 1990, l’utilisation de l’écriture expressive s’inscrit dans le champ des thérapies cognitives et comportementales. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture-expressive/#i_15859

ECZÉMA

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 542 mots
  •  • 1 média

Morphologiquement, l'eczéma est caractérisé par une vésiculette résultant d'une « spongiose » de l'épiderme . Elle survient sur un placard érythémato-chagriné qui la précède, est suivie d'un suintement, puis d'une desquamation et, enfin, d'un stade de réparation. L'éruption, toujours très prurigineuse, se complique d'infection et souvent de lichénification. L'importance et la durée de chacun de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eczema/#i_15859

ÉLECTROCUTION

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 920 mots

En toute rigueur, il convient de définir l' électrocution comme étant l'accident suivi de mort et l' électrisation comme l'accident suivi de survie plus ou moins longue. Les accidents électriques se répartissent en trois catégories, selon les circonstances où ils se produisent : – accidents domestiques, dus à des courants de basse tension (BT inférieur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrocution/#i_15859

ÉLECTROPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Max DONDEY, 
  • Jean DUMOULIN, 
  • Alfred FESSARD, 
  • Paul LAGET, 
  • Jean LENÈGRE
  •  • 17 313 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Classification »  : […] On peut classer par leurs propriétés physiques les courants électriques et les ondes électromagnétiques utilisables en thérapie, en fonction de leur longueur d'onde (rayons ultraviolets, rayons infrarouges, laser, ondes centimétriques, ondes courtes), en fonction de leur variation dans le temps (impulsions isolées et itératives), en fonction de la fréquence (basse fréquence, moyenne fréquence et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophysiologie/#i_15859

EMDR (eye movement desensitization and reprocessing)

  • Écrit par 
  • Cyril TARQUINIO
  •  • 2 812 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Qu’est-ce que la psychothérapie EMDR ? »  : […] Lorsque le plan de traitement a été clairement défini et que le patient est prêt à entamer le travail de désensibilisation et de retraitement, le praticien applique alors la procédure EMDR standard en onze points à chacune des cibles identifiées. Cette procédure s’intègre dans un processus psychothérapeutique global qui a conduit à déterminer que l’EMDR pourra être utile dans le traitement de tel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emdr/#i_15859

ENDOMÉTRIOSE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 2 843 mots
  •  • 1 média

Longtemps négligée, l’endométriose est une maladie gynécologique qui se traduit par des douleurs parfois très violentes au moment des règles et une altération possible de la fertilité. Identifiée depuis 1860 grâce aux travaux du médecin autrichien d’origine tchèque Karel Rokitansky (1804-1878), mais encore insuffisamment connue et prise en charge de nos jours, elle fait désormais l’objet de nombr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endometriose/#i_15859

ÉPILEPSIE

  • Écrit par 
  • Henri GASTAUT, 
  • François MIKOL
  •  • 6 179 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Traitement »  : […] La survenue inopinée de crises et le risque imprévisible d'accident expliquent le retentissement de l'épilepsie sur la vie psycho-affective et l'activité sociale, même si Jules César ou Dostoïevski sont des exemples a contrario. Jusqu'au xix e  siècle, des plantes, telles que le gaillet blanc, étaient prescrites comme remède. Avec le développemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epilepsie/#i_15859

ÉTRANGLEMENT HERNIAIRE

  • Écrit par 
  • Laurent CHARBIT
  •  • 659 mots

Par les lésions intestinales qu'il entraîne, l'étranglement est la complication la plus fréquente des hernies, et la plus grave. Toutes les hernies peuvent s'étrangler : inguinales, crurales et ombilicales surtout, mais aussi diaphragmatiques, obturatrices et épigastriques. L'étranglement est caractérisé par la striction serrée et permanente des organes contenus dans le sac herniaire. L'orifice h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etranglement-herniaire/#i_15859

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 736 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thérapeutiques et prévention des fièvres hémorragiques virales »  : […] La rareté relative et l'occurrence sporadique de ces maladies, associées à des considérations éthiques, constituent un obstacle majeur à la conduite d’essais cliniques sur l'homme, entravant le développement de nouvelles stratégies d'intervention. Les modèles animaux reproduisant fidèlement la plupart des aspects de la maladie humaine sont donc essentiels pour l'évaluation de nouveaux vaccins et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievres-hemorragiques-virales/#i_15859

FIVETE (fécondation in vitro et transfert d'embryon)

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 3 526 mots
  •  • 2 médias

Robert G. Edwards, physiologiste de Cambridge, a réalisé en 1977 la première fécondation in vitro humaine avec transfert d'embryon. Elle a conduit à la naissance de Louise Brown en juillet de l'année suivante . Depuis cette date, plusieurs centaines de milliers de bébés sont nés dans le monde grâce à cette technique. Les techniques médicales destinées à faciliter la procréation et qui ont en commu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fivete/#i_15859

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 671 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Traitement chirurgical de la lithiase biliaire »  : […] La chirurgie biliaire a longtemps comporté un risque vital important. Ses dangers sont maintenant notablement réduits, grâce aux progrès des méthodes d'anesthésie et de réanimation qui permettent d'opérer des personnes très âgées, des cardiaques, des insuffisants respiratoires ou rénaux, jadis réputés « intouchables ». Mais cette chirurgie, d'autre part, expose à des séquelles qui peuvent avoir p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foie/#i_15859

FOLIE

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 4 743 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Reconnaître le fou »  : […] Pourtant, peu à peu et par retour à une tradition ancienne qui ne fut jamais complètement interrompue, une minorité de fous est considérée comme relevant d'une thérapeutique médicale. Il semble que l'Orient arabe ait joué un rôle important dans l'établissement de cette tradition. On a la preuve certaine de l'existence d' hôpitaux psychiatriques au Caire dès le xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folie/#i_15859

FRACTURE, médecine

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 767 mots

Rupture de la continuité normale d'un os causée par un traumatisme. Certaines conditions peuvent prédisposer aux fractures : la calcification incomplète des os chez les enfants, l'ostéoporose chez les sujets âgés ; les états pathologiques (endocriniens, carentiels, infectieux) qui touchent le squelette peuvent aussi fragiliser les os. Une fracture est appelée simple (fermée) quand l'os n'est pas e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fracture-medecine/#i_15859

GELURES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 780 mots

Accidents loco-régionaux provoqués par l'action du froid (toujours pour des températures inférieures à 0  0 C), les gelures atteignent électivement les parties découvertes et/ou mal protégées du corps : les extrémités des membres (mains, pieds), les parties directement exposées (face, nez, pommettes, oreilles). Elles peuvent être isolées ou associées à une atteinte général […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gelures/#i_15859

ÉDITION DU GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Hugues DÉCHAUX
  •  • 6 468 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les termes du débat éthique »  : […] L’une des questions les plus délicates au sujet de l’édition du génome germinal concerne la distinction entre visée thérapeutique destinée à guérir ou prévenir une pathologie et visée méliorative destinée à augmenter les capacités biologiques de l’être humain. Cela se traduit par le fait que les plaidoyers privilégient l’argument thérapeutique alors que les discours hostiles pointent le risque d’u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-du-genome-humain/#i_15859

GÉNOMIQUE - Génomique et cancérologie

  • Écrit par 
  • Daniel LOUVARD, 
  • François SIGAUX
  •  • 4 773 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vectorisation et ciblage des médicaments »  : […] Quelle que soit la spécificité des traitements mis en œuvre et des médicaments utilisés en cancérologie, comme pour d'autres pathologies, le ciblage et la biodisponibilité des agents anticancers demeurent un défi pour les chercheurs. Qu'il s'agisse de petites molécules de synthèse ou de macromolécules biologiques (ADN, ARN, protéines, peptides), les nouvelles stratégies innovantes s'appuient sur d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-genomique-et-cancerologie/#i_15859

GILBERT AUGUSTIN (1858-1927)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 338 mots

Clinicien et thérapeute français, cousin de Rimbaud. Docteur en médecine en 1885, Augustin Gilbert est médecin à l'hôpital Broussais en 1888 et y enseigne la clinique et la thérapeutique. Agrégé en 1889, il obtient, douze ans plus tard, la chaire de thérapeutique à la faculté de médecine de Paris. En 1910, il succède à Dieulafoy comme professeur de clinique médicale à l'Hôtel-Dieu. Ses nombreux tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin-gilbert/#i_15859

GNF6702, INHIBITEUR DE PROTÉASOMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 990 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La recherche d’un antiparasitaire à spectre large »  : […] Ces maladies négligées nécessitent soit un investissement très lourd, soit une approche nouvelle à moindre coût en matière de pharmacologie. Parmi les pistes en cours d’exploration, celle publiée en août 2016 par les laboratoires Novartis aux États-Unis et le Wellcome Trust en Écosse est particulièrement intéressante : la molécule synthétisée par GlaxoSmithKline, étudiée au sein de ces deux labor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnf6702-inhibiteur-de-proteasomes/#i_15859

GOUTTE MALADIE

  • Écrit par 
  • Antoine RYCKEWAERT
  •  • 3 135 mots

Dans le chapitre «  Traitement »  : […] Le traitement de la goutte a pour but de guérir les accès aussi vite que possible, et de réduire les dépôts uratiques. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-goutte/#i_15859

GREFFES DE TISSUS CUTANÉS

  • Écrit par 
  • Jean THIVOLET
  •  • 757 mots

Les deux tissus qui constituent la peau –  l'épiderme épithélial et le derme conjonctif mésenchymateux – peuvent être reconstitués par culture in vitro, isolément ou ensemble. Épiderme reconstitué . Les feuillets épidermiques sont obtenus en mettant en culture un à deux millions de cellules épithéliales, les kératinocytes, obtenues par des biopsies de peau normale. Le milieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greffes-de-tissus-cutanes/#i_15859

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - La santé aux armées

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 4 532 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des innovations médicales de guerre ?  »  : […] L’histoire médicale de la santé militaire a souvent mis l’accent sur les innovations médicales ou sanitaires que la guerre suscite, pensées comme des réponses opposées à la nouveauté des situations issues du conflit. La guerre engendre des formes pathologiques inédites qui ont pour origine la puissance de feu et l’armement moderne et suscitent des réponses thérapeutiques ad hoc  : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-la-sante-aux-armees/#i_15859

HANCHE

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Henri JUDET, 
  • Jean JUDET
  •  • 2 387 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Pathologie traumatique »  : […] La pathologie traumatique de la hanche est dominée par les fractures du col fémoral, qui affectent surtout les personnes âgées. En effet, l'ostéoporose, fréquente à ce stade de la vie, favorise la rupture de l'os, qu'un choc souvent minime suffit à briser. Il convient de distinguer deux types de fracture. Dans l'un, le plus fréquent, le trait de fracture détache la tête fémorale. La consolidation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanche/#i_15859

HELICOBACTER PYLORI

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 295 mots

Pendant bien des années, les publications s'amoncelaient qui suggéraient qu'une bactérie, Helicobacter pylori, jouerait un rôle essentiel dans la survenue de l'ulcère digestif. Ces données scientifiques ont reçu une légitimation officielle avec la conférence de consensus qu'a organisée sur ce thème l'Agence nationale pour le développement de l'évaluation médicale. En effet, les experts qui ont pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helicobacter-pylori/#i_15859

HÉMOCHROMATOSES

  • Écrit par 
  • Claude EUGÈNE
  •  • 2 559 mots

Dans le chapitre « Traitement »  : […] La prise en charge thérapeutique concerne le malade et sa famille. Le traitement repose sur les phlébotomies (saignées ou ponctions veineuses) qui permettent une qualité et une durée de vie normales si elles sont réalisées dès la phase précoce de la maladie. Il comporte deux phases. D'abord, lors d'une phase d'induction, on procède à des saignées hebdomadaires de 400 à 500 millilitres. Le but est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemochromatoses/#i_15859

HÉMOPHILIE

  • Écrit par 
  • Édith FRESSINAUD, 
  • Dominique MEYER
  •  • 4 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aspect psychologique et social »  : […] La fréquence de l'hémophilie est souvent difficile à préciser, surtout pour ce qui est des formes modérées reconnues récemment. On admet actuellement qu'elle serait de 1 p. 10 000 habitants, l'hémophilie A représentant 85 p. 100 des cas. Bien que rare, cette maladie pose des problèmes psychologiques et sociaux. En effet, l'hémophile, atteint d'une affection chronique, avec le risque permanent d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemophilie/#i_15859

HÉPATITE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL
  •  • 5 421 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Objectifs »  : […] La physiopathogénie des infections virales hépatotropes et leurs conséquences (hépatite ou vascularite immunomédiées) étant principalement liées à la réplication virale, il est logique d'avoir comme premier objectif un arrêt durable de la réplication virale ; chez des patients dits répondeurs vis-à-vis du traitement, la conséquence est une guérison virologique qui améliore la situation hépatique ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hepatite-c/#i_15859

HERPÈS

  • Écrit par 
  • Jannick CHAMBERLIN, 
  • Jean DE RUDDER
  •  • 2 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Thérapeutique »  : […] La mise sur le marché de l' Aciclovir dans les années 1980 constitue un tournant dans la thérapeutique des herpès graves et dans la prévention des récidives s'il est prescrit en continu. L'Aciclovir est un analogue acyclique d'une base purique, la guanine, et a une affinité élective pour la thymidine-kinase, inhibant ainsi la synthèse de l'ADN viral. Ce médicament non toxique a pratiquement rendu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herpes/#i_15859

HISTAMINE

  • Écrit par 
  • Serge BONFILS, 
  • Bernard HALPERN
  •  • 3 686 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Applications thérapeutiques »  : […] Les effets remarquables des antagonistes de l'histamine, dans les réactions d'hypersensibilité expérimentale, autorisaient des tentatives thérapeutiques dans les maladies allergiques, qui relèvent fondamentalement des mêmes processus immunologiques. Les résultats obtenus ont largement confirmé cette thèse. Conformément à leurs propriétés pharmacologiques, les antihistaminiques ont trouvé leurs ind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histamine/#i_15859

HOMÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • Olivier FAURE
  •  • 7 626 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’homéopathie, un système recevable, une médecine bannie »  : […] Bien éloigné de notre médecine contemporaine, le système de Hahnemann était a priori largement recevable pour les médecins de son temps, pour des raisons scientifiques, pratiques autant que théoriques. La démarche reposait sur l’observation du malade qui était un principe essentiel de la médecine du xviii e  siècle. Depuis deux siècles, les médeci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homeopathie/#i_15859

HUMEURS THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Sophie SPITZ
  •  • 928 mots
  •  • 1 média

Élaborée peu à peu par Hippocrate (460 env.-env. 370 av. J.-C.) et les auteurs du Corpus Hippocraticum , puis par Galien (129-env. 201), la doctrine médicale de la théorie des humeurs a joué un rôle prépondérant dans l'histoire de la médecine jusqu'à la fin du xviii e siècle environ. La théorie humorale considère que la sant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-humeurs/#i_15859

HUNTINGTON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 499 mots

La maladie de Huntington est une affection neurologique héréditaire qui se traduit par l'apparition progressive de mouvements anormaux puis par une détérioration des fonctions mentales aboutissant peu à peu au décès des patients. Un test génétique permet depuis plusieurs années de reconnaître les sujets prédisposés au sein des familles. Cette affection était considérée comme incurable. En décemb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-huntington/#i_15859

HYPERTENSION

  • Écrit par 
  • Xavier JEUNEMAITRE, 
  • Jacques JULIEN, 
  • Jean-Baptiste MICHEL
  •  • 6 793 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'appréciation du risque cardio-vasculaire individuel »  : […] La notion de risque cardio-vasculaire, établie depuis plusieurs décennies, permet d'évaluer la probabilité que survienne chez un sujet donné un accident vasculaire cérébral ou un accident coronarien (angine de poitrine ou infarctus du myocarde). Cette probabilité est calculée sur la base des paramètres non modifiables, tels que l'âge, le sexe, la notion familiale d'accidents cardio-vasculaires pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypertension/#i_15859

IMMUNITÉ INTESTINALE

  • Écrit par 
  • François GERBE, 
  • Emmanuelle SIDOT
  •  • 5 197 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une ouverture thérapeutique ?  »  : […] La compréhension de la fonction des cellules tuft a mis en lumière de nouveaux acteurs de l’immunité mucosale, ainsi qu’un niveau de coopération inédit entre des types cellulaires d’origines distinctes. On sort ainsi du champ déjà très exploré de l’immunologie classique, ce qui ouvre de nombreuses perspectives. Ainsi, si la plupart des travaux se sont majoritairement focalisés sur le rôle des cell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-intestinale/#i_15859

IMPLANT COCHLÉAIRE

  • Écrit par 
  • Michel MONDAIN, 
  • Alain UZIEL
  •  • 708 mots

Les progrès récents de la neurophysiologie et de l'électronique ont permis d'élaborer des appareillages capables de court−circuiter des éléments sensoriels défaillants. C'est ainsi que les surdités sensorielles bilatérales et profondes peuvent être corrigées par un implant cochléaire qui restitue une perception auditive utile. Il s'agit de suppléer ici à la défaillance fonctionnelle de la cochlée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/implant-cochleaire/#i_15859

INFLAMMATION ou RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 3 486 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Thérapeutique »  : […] Comme on l'a dit, l'inflammation fait intervenir un très grand nombre de médiateurs dont la production, et donc les concentrations sanguine et tissulaire, varient au cours de l'inflammation. Une liste non exhaustive de ces médiateurs est donnée dans le tableau (cf. ci-contre). La plupart de ces médiateurs ont des activités pro-inflammatoires ; ils constituent donc autant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inflammation/#i_15859

INTOXICATIONS

  • Écrit par 
  • Jacques-Robert BOISSIER, 
  • Claude PIVA
  •  • 4 134 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Traitement actuel des intoxications aiguës »  : […] Quelle que soit l'origine de l'intoxication, il faut, dans la mesure du possible, éviter que celle-ci ne s'installe ou ne s'aggrave. Quelques gestes simples, mais nullement anodins, méritent d'être connus. L'intoxication pouvant survenir par plusieurs voies, on envisagera chacune d'elles brièvement. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intoxications/#i_15859

ISOLEMENT, psychiatrie

  • Écrit par 
  • Dominique FRIARD
  •  • 1 664 mots

Dans le chapitre « Régimes juridiques »  : […] Dans la plupart des démocraties occidentales, l'isolement et la contention sont considérés comme des mesures de protection à n'utiliser que s'il existe dans l'immédiat un risque de passage à l'acte sur soi ou sur autrui. Pour éviter tout abus, ces mesures sont encadrées par des textes réglementaires ou législatifs précis. Considérées comme des privations de liberté rendues nécessaires par l'état d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isolement-psychiatrie/#i_15859

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Médecine et chirurgie »  : […] Médecins et chirurgiens disposent de nombreux types de lasers dans leur arsenal thérapeutique. La très grande variété des lasers permet un choix de longueur d'onde et de mode d'irradiation parfaitement adaptés à la pathologie à traiter. Schématiquement, les lasers continus induisent préférentiellement des effets thermiques et photochimiques, tandis que les lasers impulsionnels sont préférés po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_15859

LENTILLES DE CONTACT ou LENTILLES CORNÉENNES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 367 mots

Les lentilles de contact sont de fines lentilles artificielles portées à la surface de l'œil pour corriger des défauts de réfraction oculaire qui rendent la vision défectueuse. Les premières d'entre elles furent fabriquées en verre par Adolf Fick en 1887 afin de traiter un astigmatisme. Elles n'étaient pas confortables et ne pouvaient être portées longtemps. Jusqu'à la mise au point d'instruments […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lentilles-de-contact-lentilles-corneennes/#i_15859

LÈPRE

  • Écrit par 
  • Nicole BOURCART
  •  • 2 912 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Traitement »  : […] Pendant des siècles, le seul médicament de la lèpre a été l'huile de chaulmoogra, extraite des graines de plantes des régions tropicales appartenant à la famille des Flacourtiacées. Ce produit était doué d'une certaine action, insuffisante toutefois pour enrayer l'évolution maligne. Les sulfones, essayées pour la première fois en 1941 aux États-Unis, ont marqué par leur efficacité une étape consi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lepre/#i_15859

LEPTOSPIROSES

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 2 558 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Traitement et prophylaxie »  : […] La pénicilline, le chloramphénicol et la tétracycline sont actifs sur les leptospires, à condition de les administrer très tôt, avant la constitution des lésions d'hépatonéphrite. Une correction hydroélectrolytique sera en ce cas nécessaire, et l'institution d'une épuration extrarénale pour pallier les états d'anurie. La prophylaxie individuelle consiste à prendre des mesures d'hygiène stricte su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leptospiroses/#i_15859

LEUCÉMIES

  • Écrit par 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 5 011 mots

Dans le chapitre « Traitement »  : […] Le traitement doit être conduit en milieu spécialisé avec pour objectif la guérison. Pour y parvenir, le traitement est administré en deux périodes. La première, immédiate, déclenche la destruction des cellules malignes la plus complète possible afin d'obtenir le rétablissement d'une production normale des cellules du sang par la moelle osseuse (rémission). Cette étape, dite d'induction, est l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucemies/#i_15859

LIÉBEAULT AUGUSTE AMBROISE (1823-1904)

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 467 mots

Médecin français, Auguste Ambroise Liébeault s'est occupé toute sa vie de l'hypnose expérimentale. Né à Favières, (en Lorraine), dans une famille paysanne, et destiné à la prêtrise par ses parents, il quitte le séminaire à l'âge de vingt et un ans pour entreprendre des études médicales à Strasbourg. Il s'intéresse, dès cette époque, au « magnétisme animal », mais ses maîtres le dissuadent de persé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-ambroise-liebeault/#i_15859

LITHOTRIPSIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 42 mots

Technique permettant de pulvériser les calculs présents dans les voies urinaires ou biliaires, sous l'effet d'ondes de choc générées par un appareil au contact du corps du malade, ou sous interposition d'un matelas liquidien. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithotripsie/#i_15859

LYMPHOMES

  • Écrit par 
  • Claude SULTAN
  • , Universalis
  •  • 1 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Lymphomes malins non hodgkiniens »  : […] D'autres lymphomes malins, non hodgkiniens, sont le fait d'une prolifération monoclonale de l'une des composantes cellulaires du tissu lymphoïde. Dans plus de 90 p. 100 des cas, il s'agit d'une prolifération des lymphocytes B. Ces lymphomes sont observés dans une tranche d'âge légèrement supérieure à celle relevée dans le cas de la maladie de Hodgkin, sans prédominance de sexe. Les circonstances d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lymphomes/#i_15859

MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE, 
  • Caroline SEVIN
  •  • 4 601 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Approches thérapeutiques des MND »  : […] Nous envisagerons d'abord ce qui peut soulager les patients, avant de nous tourner vers l'avenir, c'est-à-dire l'espoir de guérison. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-neurodegeneratives/#i_15859

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 938 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Les progrès de la thérapeutique »  : […] Les principales acquisitions pratiques de la médecine moderne ont porté sur les moyens de traitements. Très en retard sur les autres branches, la thérapeutique a en effet pris à partir du xix e  siècle un essor prodigieux qui a mis définitivement fin à un empirisme millénaire. Ces progrès ont été favorisés par la mise au point de procédés d'extrac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-histoire/#i_15859

MÉDECINE INTERNE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 198 mots

Terme d'origine allemande ( innere Medizin ), la médecine interne définit l'ensemble du domaine médical où puisse s'appliquer une thérapeutique non chirurgicale. Dans les pays de langue allemande et aux États-Unis s'est constituée une spécialité de médecine interne reconnue. Le médecin interniste est considéré comme un médecin généraliste de haute qualification ayant acquis u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-interne/#i_15859

MÉDECINES ALTERNATIVES

  • Écrit par 
  • Bernard CHEMOUNY, 
  • Bernard POITEVIN
  •  • 1 652 mots
  •  • 4 médias

L'application de la méthode expérimentale en biologie et l'approche mécaniste et physiopathologique de la pharmacologie ont permis à la médecine conventionnelle d'effectuer des progrès certains, en particulier dans la lutte contre les maladies infectieuses majeures. Parallèlement à cette médecine officielle existent de nombreuses thérapeutiques et des pratiques médicales différentes. Elles reposen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecines-alternatives/#i_15859

MÉDICAMENTS

  • Écrit par 
  • Paul-Étienne BARRAL, 
  • Hélène MOYSE, 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS
  • , Universalis
  •  • 9 748 mots
  •  • 4 médias

Le médicament, comme la médecine, semble aussi vieux que l'humanité. On en trouve trace dans les civilisations les plus anciennes. Depuis les temps les plus reculés, l'homme a cherché dans la nature non seulement sa nourriture, mais des remèdes pour soulager ou guérir ses maux, et a appris à discerner les poisons. Jusqu'à une période relativement récente, les médicaments ont été uniquement naturel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medicaments/#i_15859

MÉDICAMENTS GÉNÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 2 688 mots

Dans le chapitre « Précautions d'emploi »  : […] Qu'elles soient liées à la forme galénique ou aux excipients, de telles variations sont le plus souvent sans conséquences, en particulier lorsqu'il s'agit de débuter un traitement ou de prendre des médicaments de manière intermittente, pour soulager des douleurs, par exemple. En revanche, en cas de traitement prolongé requérant un ajustement précis des doses, le remplacement d'un médicament par so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medicaments-generiques/#i_15859

MÉLANCOLIE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 3 000 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La persistance de la théorie des révulsions »  : […] « Pourquoi, s'interrogent les péripatéticiens au livre XXX des Problèmes attribués à Aristote, tous les hommes qui ont particulièrement brillé en philosophie, en politique, en poésie ou dans les arts sont-ils mélancoliques ? Et certains d'entre eux à tel point qu'ils ont souffert des troubles provenant de la bile noire, ainsi qu'on le dit d'Héraklès parmi les héros ? » Si le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melancolie/#i_15859

MÉNOPAUSE

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 1 323 mots

La ménopause est un processus touchant les femmes entre quarante-huit et cinquante-cinq ans ; les ovaires cessent, de manière plus ou moins progressive, de produire des hormones féminines : estradiol et progestérone. Tout d'abord, les ovaires perdent la possibilité d'ovuler régulièrement et, en conséquence, ne fabriquent plus la progestérone, également appelée l'hormone lutéale, sécrétée par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menopause/#i_15859

MÉSOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • M. PISTOR
  •  • 733 mots

Dès 1952, le docteur Michel Pistor, généraliste exerçant dans un petit village du Vexin, avait obtenu, en traitant des malades par injections intradermiques localisées de procaïne iodée et soufrée, des résultats insolites et inespérés. Ces malades étaient atteints de migraines, de bourdonnements d'oreille, de douleurs arthrosiques et d'allergies diverses. En 1958, il propose dans une première publ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesotherapie/#i_15859

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Perspectives thérapeutiques »  : […] Ainsi, dans une très large mesure, le processus métastatique s'apparente-t-il à un réseau enchevêtré d'événements biologiques divers, allant de la production de nouveaux vaisseaux sanguins et lymphatiques à l'invasion du tissu conjonctif, à l'intravasation et l'extravasation, ou à l'inhibition de l'apoptose. Toutes les aptitudes cellulaires que le franchissement de ces étapes suppose ne reposent v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metastases-medecine/#i_15859

M.S.T. (maladies sexuellement transmissibles)

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 3 629 mots

Dans le chapitre « Traitement »  : […] Le choix du traitement dépendant étroitement des facteurs épidémiologiques, on prescrit un type de thérapeutique d'efficacité extrêmement rapide, seul moyen de briser les chaînes de contamination, d'où la pratique des « traitements minute ». Ces traitements consistent à administrer en une seule fois des antibiotiques soit par voie buccale, soit par voie parentérale (injection intramusculaire) ; d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-sexuellement-transmissibles/#i_15859

MUCOVISCIDOSE ou FIBROSE KYSTIQUE DU PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Gabriel BELLON, 
  • Robert GILLY, 
  • Georges SIMON
  •  • 3 133 mots

Dans le chapitre «  Évolution des possibilités thérapeutiques »  : […] Dès 1960, trois objectifs sont fixés : optimisation de l'état nutritionnel, lutte contre l'obstruction bronchique et lutte contre l'infection des voies respiratoires. Ultérieurement s'ajouteront la prise en compte de l'inflammation endobronchique, une meilleure prise en charge de l'insuffisance respiratoire, la transplantation d'organe et, enfin, la thérapie génique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mucoviscidose-fibrose-kystique-du-pancreas/#i_15859

MUSICOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 1 913 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une pratique traditionnelle »  : […] La musicothérapie entre dans le cadre général des thérapies avec médiations corporelles et artistiques dans la classification des psychothérapies établie par le C.I.L.F. (Conseil international de la langue française), à côté de la relaxation et des art-thérapies (arts plastiques, arts de la scène) auxquelles elle se rattache. L’histoire de la musicothérapie est ancienne et on trouve des pratiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicotherapie/#i_15859

MYCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY, 
  • Gabriel SEGRETAIN
  • , Universalis
  •  • 6 989 mots

Dans le chapitre « Traitement »  : […] Le traitement des mycoses s'est complètement transformé grâce à la découverte d'antifongiques actifs sur les champignons. Premier antibiotique antifongique en date, la nystatine agit par contact direct et ne peut être utilisée par voie générale. Elle est employée dans le traitement des candidoses du tube digestif, des muqueuses et de la peau. L'amphotéricine B, de même nature chimique que le précé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycoses/#i_15859

MYOPATHIES

  • Écrit par 
  • Gisèle BONNE, 
  • Valérie DECOSTRE, 
  • Anne LOMBÈS
  •  • 4 234 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Prise en charge des patients »  : […] Malgré les récentes avancées encourageantes de la recherche, aucun traitement curatif des myopathies n'était encore effectif en 2008. La prise en charge des patients traite les symptômes et vise à assurer une bonne qualité de vie. La prévention est essentielle dans la prise en charge des patients. Elle tente de limiter les répercussions fonctionnelles de la maladie et d'éviter la survenue de situ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myopathies/#i_15859

NANOPARTICULES

  • Écrit par 
  • Pierre-Gilles DE GENNES, 
  • Madeleine VEYSSIÉ
  •  • 1 980 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Quel avenir pour les nanoparticules ? »  : […] Les nano-objets se prêtent à des applications fort variées. Certaines sont déjà opérationnelles : les revêtements à propriétés optiques contrôlables et les ferrofluides. Dans le domaine des matériaux, on peut modifier de façon contrôlée les caractéristiques mécaniques d'un pneu ou d'une matière plastique par des nano-inclusions. Des perspectives plus originales encore se dessinent en biologie et e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanoparticules/#i_15859

NANOTECHNOLOGIES (enjeux et risques)

  • Écrit par 
  • Francelyne MARANO
  •  • 5 946 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Quels sont les enjeux des nanotechnologies ? »  : […] En France, un rapport récent du Conseil économique et social ( Les Nanotechnologies , juin 2008) fait clairement le point des domaines d'application et des enjeux. Les plus grandes utilisations actuelles des nanoparticules manufacturées se rencontrent dans la fabrication des pneus où un mélange de nanoparticules de noir de carbone et de silice est incorporé au caoutchouc pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotechnologies-enjeux-et-risques/#i_15859

NUCLÉAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BARAT, 
  • Dominique DUCASSOU, 
  • Nathalie VALLI
  •  • 5 878 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Applications thérapeutiques »  : […] Les applications thérapeutiques de la médecine nucléaire portent exclusivement sur l'utilisation des radioéléments en sources non scellées. Sont donc exclues de ce domaine thérapeutique la cobalthérapie et la curithérapie, dans lesquelles le radioélément est enfermé dans une enveloppe étanche. L'action thérapeutique est liée à l'effet destructeur du rayonnement émis par le radioélément sur les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-nucleaire/#i_15859

NUTRITION ARTIFICIELLE

  • Écrit par 
  • Claude MATUCHANSKY
  •  • 5 527 mots
  •  • 5 médias

Moins connue que l'hémodialyse, les greffes d'organe ou l'implantation de stimulateurs cardiaques, la nutrition artificielle – mieux nommée encore assistance nutritive – n'en est pas moins à mettre au tableau d'honneur des grands acquis thérapeutiques. Elle permet, chez l'adulte comme chez l'enfant, de suppléer un intestin défaillant, de mettre au repos un intestin inflammatoire, de corriger une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition-artificielle/#i_15859

OBÉSITÉ

  • Écrit par 
  • Arnaud BASDEVANT, 
  • Cécile CIANGURA
  •  • 5 939 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les objectifs »  : […] Si, en première analyse, l'objectif est la perte de poids d'un sujet, « faire maigrir » ne peut résumer un programme thérapeutique. Traiter un sujet obèse, c'est d'abord le soulager de ses désordres physiques (douleurs, transpiration, essoufflement, etc.) et corriger ses désordres tensionnels et métaboliques. C'est aussi s'intéresser à sa situation psychologique et sociale : lui permettre de trou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obesite/#i_15859

OBÉSITÉ (psychologie)

  • Écrit par 
  • Catherine DEVIDAL
  •  • 1 127 mots

En 1997, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini l’obésité comme une accumulation excessive de graisse corporelle pouvant nuire à la santé. L’indice de masse corporelle (IMC) et la mesure du tour de taille permettent de déterminer le niveau d’adiposité et la répartition des tissus adipeux. Toujours selon l’OMS, 35 p. 100 des adultes sont en situation d’obésité dans le monde, y compris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obesite-psychologie/#i_15859

OSTÉOPATHIE

  • Écrit par 
  • A.F.D.O.
  •  • 1 078 mots

Dans le même temps que se produit un bouleversement de la médecine dite « officielle », et ce grâce aux travaux de C. Bernard, Virchow, Osler, le xix e siècle connaît l'éclosion et le développement des principales branches de la médecine dite « parallèle », homéopathie, naturopathie, ostéopathie. La naissance de ces diverses branches thérapeutiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osteopathie/#i_15859

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre «  Oxygénothérapie »  : […] En principe, dans des conditions normales, l'air inspiré par un sujet contient 20,9 p. 100 de dioxygène ; compte tenu du fait que la pression ambiante, ou pression barométrique au niveau de la mer, est égale à 1 bar (ce qui équivaut à 10 5  pascals ou 760 torrs ou 760 mm de mercure), la pression partielle de dioxygène dans l'air inspiré (P i O 2 ) est de 0,209 bar et sa co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxygene/#i_15859

PALUDISME ou MALARIA

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  • , Universalis
  •  • 2 738 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Traitement et prophylaxie »  : […] L'ère thérapeutique débute en 1630 avec la découverte par don Francisco Lopez des vertus curatives de l'écorce du quinquina du Pérou, dont les chimistes français J. Pelletier et J. Caventou devaient isoler la quinine en 1820, près de deux siècles plus tard. La quinine est restée l’unique médicament antipaludéen jusqu’au début du xx e  siècle. Depu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paludisme-malaria/#i_15859

PAPILLOMAVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 3 081 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Traitement des infections génitales à HPV »  : […] Le traitement des lésions précancéreuses du col utérin repose sur la destruction des lésions par exérèse d'un fragment conique du col ou conisation. Ce traitement est invasif, mais efficace. Le résultat est surveillé par un frottis de contrôle. Le dépistage de HPV négatif après conisation signe la guérison. Des traitements locaux moins invasifs ont été proposés et sont à l'étude : le cidofovir, an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papillomavirus/#i_15859

PARKINSON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 282 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les traitements de la maladie »  : […] La maladie de Parkinson est donc une atteinte du système dopaminergique cérébral entraînant des anomalies motrices. On va donc chercher à pallier les anomalies motrices et à fournir à l’organisme la dopamine qui lui manque. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-parkinson/#i_15859

PHAGOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Emiliano FRUCIANO
  •  • 2 302 mots
  •  • 2 médias

La découverte de virus, les bactériophages, qui détruisent certaines bactéries comme les staphylocoques ou le bacille du choléra, a ouvert des perspectives inattendues dans la lutte contre les maladies infectieuses, immédiatement après la Première Guerre mondiale. La phagothérapie de nombreuses maladies, dont les épidémies de peste et de choléra, se développe entre les deux guerres avec des rés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phagotherapie/#i_15859

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 274 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Bilan de l'expérimentation »  : […] Il ressort, à l'évidence, de ce qui précède que l'essai thérapeutique nécessite des techniques expérimentales dont la rigueur doit être au moins égale, sinon supérieure, aux techniques utilisées sur l'animal. Il est faux de croire que les impératifs éthiques de l'essai du médicament limitent la rigueur de l'expérimentation. Cette rigueur est l'une des composantes essentielles des précautions à pre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacologie/#i_15859

PLACEBO

  • Écrit par 
  • Francis MARTENS
  •  • 1 225 mots

Produit sans activité pharmacologique mais présenté de façon identique au produit actif, ce qui permet de tester la validité de ce dernier dans un essai thérapeutique. Il n'est pas rare qu'un malade se voie soulagé de ses douleurs ou bénéficie d'un sommeil réparateur après avoir pris un comprimé de sucre, de lactose, voire de mie de pain, prescrit par un soignant et revêtu, pour la circonstance, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/placebo/#i_15859

PLANTES MÉDICINALES

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 243 mots

En botanique et en pharmacie, les plantes médicinales sont reconnues pour offrir, par leur administration, un effet bienfaisant et thérapeutique sur l'organisme. Employées depuis la plus haute antiquité, souvent en relation avec des pratiques magiques, leurs propriétés réelles ont, à toute époque, été exagérées, ou niées, ou déformées selon les croyances en vigueur. À l'époque moderne, les progrès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plantes-medicinales/#i_15859

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 417 mots

L'ancienne dénomination de la polyarthrite rhumatoïde mettait l'accent sur la chronicité et la progressivité de cette affection ostéoarticulaire redoutable : on parlait de polyarthrite chronique évolutive. La pharmacopée proposait des sels d'or et, arme ultime, la corticothérapie, hélas difficile à manier. Or, dans le traitement des formes sévères de la polyarthrite rhumatoïde qui entraînent une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyarthrite-rhumatoide/#i_15859

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2018

  • Écrit par 
  • Wadih GHATTAS, 
  • Jean-Pierre MAHY
  •  • 1 386 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le phage display : des virus qui affichent des protéines à leur surface »  : […] George Smith et Gregory Winter ont été récompensés pour l’invention d’un procédé appelé phage display . L’idée de Smith a consisté à insérer dans l’ADN d’un bactériophage – virus de bactéries – un gène exogène (n’appartenant pas au bactériophage), codant pour une protéine donnée (protéine d’intérêt), greffé sur un gène codant pour une protéine de surface du bactériophage. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2018/#i_15859

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 602 mots

Dans le chapitre « Rôle physiopathologique, perspectives thérapeutiques »  : […] Les prostaglandines ont une multitude d'actions pharmacologiques. Omniprésentes, elles peuvent être impliquées dans la pathogénie de nombreuses affections. On les retrouve dans des domaines aussi variés que l'hypertension et la régulation de la pression artérielle (PGF 2 α, PGE 2 , PGA 2 ), la sphère génitale avec leur rôle dans le déclenchement du travail (PGF 2 α, PGE 2 ) et l'importance de leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostaglandines/#i_15859

PROTHÈSES

  • Écrit par 
  • Pierre RABISCHONG
  •  • 4 293 mots
  •  • 2 médias

Pour soigner les organes déficients, les médecins disposent de plusieurs méthodes : administrer des médicaments par différentes voies (orale, cutanée, musculaire, vasculaire, méningée, péritonéale) en essayant de rechercher une efficacité maximale au niveau de l'organe traité ; recourir à la chirurgie pour enlever les organes malades, les « restaurer » ou mettre à leur place un autre organe issu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protheses/#i_15859

PROTONTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Sabine DELACROIX, 
  • Jean-Louis HABRAND
  •  • 838 mots

C'est en 1904 que l'Anglais William H. Bragg décrit l'absorption originale dans la matière des rayonnements alpha (particules d'hélium), émis par le radium. En 1946, le physicien américain Robert R. Wilson signale que cette propriété, partagée par des rayonnements d'hydrogène ionisé positivement (protons), pourrait être exploitée dans le traitement radiothérapique des tumeurs. Suivant les premièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protontherapie/#i_15859

PSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Jean AYME, 
  • François CAROLI, 
  • Georges LANTERI-LAURA, 
  • Jean-Michel THURIN
  •  • 17 779 mots

Dans le chapitre « L'approche empirique »  : […] Les travaux épidémiologiques qui ont abouti à la publication, en 1993, de la Classification internationale des troubles mentaux et des troubles du comportement , souvent appelée C.I.M.10 , et les deux éditions du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux , ordinairement désignées par les abréviations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie/#i_15859

PSYCHOLOGIE CLINIQUE COMPORTEMENTALE ET COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martine BOUVARD
  •  • 2 567 mots

La psychologie comportementale et cognitive est un courant de la psychologie clinique qui développe des modèles explicatifs des troubles mentaux. Au sein de ce courant, l’accent est mis sur la méthodologie expérimentale en vue de tester des hypothèses concernant l’acquisition et le maintien des troubles. Historiquement, la psychologie clinique comportementale a utilisé les théories de l’apprentis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-comportementale-et-cognitive/#i_15859

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DU COUPLE

  • Écrit par 
  • Nicolas FAVEZ
  •  • 1 692 mots

Dans le chapitre « La thérapie de couple »  : […] La thérapie de couple est une héritière du conseil conjugal, né à la fin des années 1920. Il s’agissait à l’époque de « bons conseils » pratiques portant sur la vie commune. À partir des années 1960, le conseil conjugal a également pris en compte les aspects émotionnels de la relation et s’est mué progressivement en thérapie. Un ensemble de traitements a alors été développé, qui mettent l’accent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-du-couple/#i_15859

PSYCHOPHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre DENIKER
  •  • 4 806 mots
  •  • 7 médias

Discipline moderne, la psychopharmacologie est la science des agents chimiques capables d'influer sur l'état mental et sur le comportement. Elle comprend notamment l'étude des médicaments et des drogues susceptibles de réduire les désordres psychiques ou, au contraire, de les produire. Son individualisation date des années 1950. Sa dénomination date de 1956 et la fondation de la première société s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychopharmacologie/#i_15859

PSYCHOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Daniel WIDLÖCHER
  •  • 5 133 mots
  •  • 3 médias

On définit habituellement la psychothérapie comme un traitement opérant par des procédés psychologiques. Ces procédés s'opposent aux actions physicochimiques des autres thérapeutiques, l'environnement agissant alors sur l'organisme par des signaux et non par une influence matérielle. Mais on ne peut considérer comme technique psychothérapique toute information provenant du milieu, ce qui englober […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychotherapie/#i_15859

PUVATHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 568 mots

La puvathérapie est une méthode thérapeutique qui associe un médicament photosensibilisant (de la série des Psoralènes) administré per os et l'irradiation des lésions cutanées à traiter par les ultraviolets longs (U.V.A.). La comparaison de l'efficacité de chacun des Psoralènes utilisés ne fait pas ressortir de supériorité bien nette de l'un ou de l'autre d'entre eux. Leur tolérance générale paraî […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puvatherapie/#i_15859

QUININE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 106 mots
  •  • 2 médias

Isolée pour la première fois en 1820, la quinine est, après la morphine et l’émétine, un des premiers alcaloïdes à usage thérapeutique extraits de plantes. Cette substance a dominé le traitement et la prévention du paludisme jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quinine/#i_15859

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 576 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Inflammation, pathologies et approches thérapeutiques  »  : […] La complexité de l’édifice qui maintient l’équilibre entre inflammation et résolution de l’inflammation explique pourquoi les processus inflammatoires sont si importants en médecine. Cette complexité, le fait également que les acteurs de l’inflammation agissent sur d’autres systèmes physiologiques, rend délicate l’intervention sur tel ou tel des composants de l’équilibre. Cependant, les connaissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reaction-inflammatoire/#i_15859

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Physiologie

  • Écrit par 
  • Roland LEFRANÇOIS
  • , Universalis
  •  • 7 265 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Trouble du transfert de l'oxygène »  : […] La qualité de la membrane alvéolo-capillaire peut se trouver altérée dans certaines affections, ou fibroses, dues à des maladies professionnelles, des cancers pulmonaires ou des maladies de nature inconnue. La caractéristique fonctionnelle de ces affections est l'apparition d'une hypoxie avec hypocapnie et d'une diminution du coefficient de transfert de l'oxyde de carbone. L'hypocapnie, qui accom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-physiologie/#i_15859

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pathologie

  • Écrit par 
  • Raoul KOURILSKY
  •  • 27 404 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Traitement »  : […] Il n'existera de traitement curatif que lorsque le mécanisme des dérèglements cellulaires sera élucidé. Les moyens d'action actuels ne touchent pas au fond du problème. Mais à force de réflexion, et de choix judicieux entre diverses méthodes qui tiennent compte des souhaits du malade et de son état psychologique, il est possible d'enrayer ou de ralentir l'évolution du cancer pendant des périodes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pathologie/#i_15859

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pharmacologie

  • Écrit par 
  • Henri SCHMITT
  •  • 1 518 mots
  •  • 1 média

Les médicaments utilisés chez l'homme dans le traitement des maladies de l'appareil respiratoire appartiennent à des séries pharmacologiques variées. Il paraît en conséquence logique de les grouper suivant le but qu'ils se proposent d'atteindre. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pharmacologie/#i_15859

RÉTROVIRUS

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DARLIX
  •  • 2 627 mots

Dans le chapitre « Des médicaments anti-VIH pour enrayer la multiplication du virus et l'arrivée du sida »  : […] Les données accumulées sur la réplication du VIH, la structure et la fonction des enzymes virales, comme la transcriptase inverse et la protéase, ont permis d'élaborer des médicaments assez spécifiquement anti-VIH. Les plus utilisés en cliniques sont les anti-RT, inhibiteurs de la transcriptase inverse, qui bloquent les phases précoces du cycle viral, et les anti-PR, qui bloquent ses phases tardiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retrovirus/#i_15859

RHUMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 150 mots

Dans le chapitre « Thérapeutiques médicamenteuses »  : […] L' éventail des thérapeutiques médicamenteuses utilisées en rhumatologie est très large, allant de la simple aspirine aux biothérapies les plus modernes et aussi les plus coûteuses. Ce qui suit ne saurait concerner que les plus employées de ces thérapeutiques et leurs principes généraux d'utilisation. Les antalgiques sont utilisés dans la plupart des affections rhumatismales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhumatologie/#i_15859

R-MOLÉCULES ou PROTÉINES RECOMBINANTES

  • Écrit par 
  • Betty DODET
  •  • 674 mots

La recombinaison génétique consiste à introduire un gène étranger et à le faire exprimer chez un micro-organisme (bactéries, levure, champignons) dans des cellules d'insecte, de mammifère... ou dans un organisme (plantes, animaux transgéniques). L'expression du gène permet d'obtenir des molécules dites recombinantes, ou r−molécules, qui sont utilisées, dans le domaine de la santé, comme vaccins ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/r-molecules-proteines-recombinantes/#i_15859

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre « Les analyses coût/efficacité et coût/bénéfice des stratégies médicales et sanitaires »  : […] Dans les secteurs d'activité dont la régulation échappe pour partie au marché, le calcul économique formalisé, dont l'outil de référence est l'analyse coût-bénéfice, permet de comparer des usages alternatifs des ressources et d'identifier les stratégies qui maximisent le « surplus social net », c'est-à-dire la différence entre les coûts et les avantages totaux pour la collectivité. Les revues sci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-economie-de-la-sante/#i_15859

SCLÉROSE EN PLAQUES

  • Écrit par 
  • Ayman TOURBAH
  •  • 2 351 mots

Dans le chapitre « Traitement de la SEP »  : […] On distingue le traitement des symptômes, le traitement de la poussée et le traitement de fond. Les formes agressives peuvent bénéficier d'un traitement immunosuppresseur. La rééducation et la prise en charge psychologique sont importantes. Le traitement symptomatique améliore la vie quotidienne des patients. Ainsi sont considérés le traitement des troubles sensitifs, de la raideur, du tremblement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sclerose-en-plaques/#i_15859

SIDA (syndrome immuno-déficitaire acquis)

  • Écrit par 
  • François BRICAIRE, 
  • Patrice PINELL, 
  • Yves SOUTEYRAND
  •  • 9 685 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Prise en charge thérapeutique »  : […] Elle comporte plusieurs aspects complémentaires. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sida/#i_15859

SOLEIL ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Florence COURTEAUX
  •  • 2 720 mots

Dans le chapitre « Le soleil, un rôle bénéfique »  : […] Si la tendance est à la méfiance, il ne faut pas oublier que le soleil est indispensable à la vie de l'organisme et que l'alternance jour-nuit intervient dans la régulation des rythmes biologiques. Ainsi, les psychiatres ont identifié, depuis la fin des années 1980, une forme particulière de dépression qui apparaît le plus souvent à l'automne, lors de la diminution de l'ensoleillement, chez certa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil-et-sante/#i_15859

STAPHYLOCOQUES

  • Écrit par 
  • Névine EL SOLH
  •  • 1 916 mots

Dans le chapitre « Traitement et prophylaxie des staphylocoques »  : […] Les staphylocoques ont été, au début de l'ère des antibiotiques, considérés comme très sensibles à ces agents, mais l'apparition de souches résistantes a été très rapide. Les staphylocoques sont en effet capables de résister à tous les antibiotiques, à l'exception de la Vancomycine. Certaines souches résistent simultanément à plusieurs antibiotiques et sont responsables d'infections graves, voire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/staphylocoques/#i_15859

STÉRILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 2 521 mots

Dans le chapitre « Les traitements »  : […] Chez l'homme, il existe très peu de possibilités de traitement, car l'insuffisance des spermatozoïdes reflète une anomalie définitive (constitutionnelle ou acquise) des testicules ou de l'appareil génital. Lorsque l'insuffisance provient d'un manque de sécrétion des hormones hypophysaires (FSH), on peut traiter l'homme par des injections de gonadotrophines (humaines ou recombinantes). Le traitemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sterilite/#i_15859

STIMULATION CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre TRIGANO
  •  • 984 mots

L'évolution de la stimulation cardiaque depuis les années 1970 a été marquée tout à la fois par une simplification de la procédure opératoire, une prodigieuse évolution du matériel, le pacemaker , et un redéploiement des études portant sur les indications de cette thérapeutique. Les indications de la stimulation cardiaque proviennent d'atteintes portant sur le tissu nodal ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stimulation-cardiaque/#i_15859

STREPTOCOQUES

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 6 725 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Traitement et prophylaxie des infections streptococciques »  : […] L 'antibiothérapie a radicalement transformé le pronostic des maladies d'origine streptococcique naguère cause d'une mortalité importante (pneumonie, fièvre puerpérale, septicémie, scarlatine, cardiopathie rhumatismale). Elle permet une prophylaxie remarquable du R.A.A. chez l'enfant (traitement pendant plusieurs années). À part les entérocoques nettement plus résistants aux antibiotiques, les st […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/streptocoques/#i_15859

SULFAMIDES ET SULFONES

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 1 491 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sulfamides antimicrobiens »  : […] Bien que la découverte du sulfanilamide par Gelmo, en vue d'application dans le domaine des colorants, remonte à 1908, il devait s'écouler encore plus de vingt-cinq ans avant que l'on commençât à entrevoir des applications possibles en thérapeutique des sulfamides. Ils devaient constituer dans les années trente la première grande percée thérapeutique médicamenteuse pour le traitement des maladi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulfamides-et-sulfones/#i_15859

SYPHILIS

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 5 094 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Thérapeutique »  : […] Dès confirmation bactériologique ou sérologique du diagnostic, il faut instituer immédiatement un traitement énergique. Les schémas thérapeutiques doivent assurer des taux tréponémicides pendant une durée prolongée (15 jours au minimum). La pénicilline constitue toujours l'antibiotique de choix. Ses formes retard sont préconisées. Elle constitue la meilleure arme prophylactique : son action sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syphilis/#i_15859

TAMIFLU ou PHOSPHATE D'OSELTAMIVIR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 425 mots
  •  • 2 médias

Le Tamiflu®, conçu par la société californienne Gilead, fabriqué ensuite par Genentech, filiale du groupe Roche qui le distribue, est le plus célèbre des médicaments contre les virus grippaux. Sur son site Internet américain, Genentech le présente au public comme « ...  un médicament utilisé pour soigner la grippe de patients âgés d'au moins deux semaines, atteints des signes cliniques de la gripp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamiflu-phosphate-d-oseltamivir/#i_15859

TEIXOBACTINE

  • Écrit par 
  • Michel ARTHUR
  •  • 1 232 mots

Dans le chapitre « Mode d’action de la teixobactine »  : […] Une des étapes importantes de la caractérisation d’un nouvel antibiotique est l’identification de sa cible, c’est-à-dire du constituant sur lequel il se fixe pour inhiber la croissance de la bactérie pathogène. Cette étape a d’abord reposé sur l’identification de la voie métabolique (ensemble de réactions chimiques) qui est inhibée par la teixobactine. Pour cette molécule, il ne s’agit pas de la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teixobactine/#i_15859

TÉTANOS

  • Écrit par 
  • André TURPIN
  •  • 2 779 mots

Dans le chapitre « Traitement du tétanos déclaré »  : […] Chez l'animal comme chez l'homme, l'injection de sérum spécifique demeure la mesure primordiale et pressante. Pour se montrer vraiment efficace, elle doit être précoce (avant la fixation irréversible de la toxine), unique et relativement massive : chez l'homme, on pratique simultanément, mais en des points différents du corps, une injection de 200 000 unités de sérum antité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetanos/#i_15859

THÉRAPIE GÉNIQUE : PREMIER ESSAI

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 204 mots

La maladie des enfants-bulles est causée par des mutations du gène codant l'adénosine désaminase (AD), une enzyme indispensable au fonctionnement des lymphocytes. En son absence, les enfants atteints ont un système immunitaire tellement faible qu'ils doivent vivre à l'abri d'une bulle. En 1990, le médecin américain French Anderson choisit cette maladie pour le premier essai de thérapie génique che […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapie-genique-premier-essai/#i_15859

THERMOPROTECTION

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 1 005 mots

L'homme, comme tous les homéothermes, se caractérise par une température centrale qui reste constante grâce aux adaptations physiologiques qui assurent la production (thermogenèse) ou la libération (thermolyse) de chaleur et aux protections artificielles qu'il est à même d'utiliser (vêtements, etc.). Dans certaines conditions d'ambiance thermique, cette adaptation est incomplète ou inexistante ; l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermoprotection/#i_15859

TOXICOLOGIE

  • Écrit par 
  • René TRUHAUT
  •  • 4 988 mots

Dans le chapitre « Toxicologie et thérapeutique »  : […] Les rapports de la toxicologie avec la thérapeutique sont étroits, car la distinction entre poison et médicament est en réalité subtile. Il faut bien savoir que, si, à doses convenables, les médicaments peuvent exercer des effets salutaires, ils peuvent, au contraire, provoquer des actions nocives lorsque les doses administrées sont trop fortes, la marge entre les doses thérapeutiques et les dos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toxicologie/#i_15859

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 602 mots
  •  • 1 média

Comme toute thérapeutique nouvelle et aléatoire, les premières transplantations d'organes ont soulevé des problèmes éthiques difficiles. Le caractère spectaculaire de cette entreprise a fait que les débats se sont généralement déroulés dans une atmosphère passionnée qui n'a pas facilité la confrontation des points de vue. Certains ont même soutenu qu'il était illégitime de procéder à une transpla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transplantation-d-organes/#i_15859

TRAUMATISMES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Les soins à l'hôpital »  : […] Les soins hospitaliers seront envisagés ici en fonction d'une organisation des secours incluant au préalable la prise en charge sur le terrain avec, si nécessaire, une réanimation précoce autorisant une orientation hospitalière adéquate. Dans le cadre ainsi défini, le déroulement des soins à l'hôpital relève d'une stratégie globale, fondée sur la gravité réelle ou potentielle de l'accidenté. Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traumatismes/#i_15859

TRAVERSÉE DES MONDES. ARTMÉDECINE EN AFRIQUE (exposition)

  • Écrit par 
  • Silvia RICCI LEMPEN
  •  • 952 mots

La Fondation Claude Verdan-Musée de la Main, qui a ouvert ses portes à Lausanne le 28 février 1997, organise des expositions ayant pour thème les relations entre la science et l'art, proposant par exemple, du 27 octobre 2000 au 25 février 2001, un voyage dans le musée imaginaire de Nicolas Bouvier sous le titre Le Corps-miroir du monde . Du 4 mai au 16 septembre 2001, la Fond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traversee-des-mondes-artmedecine-en-afrique/#i_15859

TRIPTANS

  • Écrit par 
  • Patrick HENRY
  •  • 365 mots

Découverte marquante des années 1990, tant sur le plan thérapeutique qu'au niveau de la compréhension physiopathologique de la maladie migraineuse, le Sumatriptan, premier triptan mis sur le marché, a été développé spécifiquement selon l'hypothèse qu'il existerait au moment de la crise de migraine une dépression en sérotonine. Il se comporte comme un agoniste sélectif de certains récepteurs à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/triptans/#i_15859

TRITHÉRAPIE DU SIDA

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 262 mots

L' azidothymidine (AZT) a été synthétisée dès 1964 dans le cadre de la recherche de nouveaux médicaments anticancéreux, mais c'est en 1985 que H. Mitsuya découvre son activité sur une culture de virus « HTLV-III ». Dès 1986, l'AZT devient le premier médicament actif dans la lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Les années 1987 à 1995 sont marquées par le développement d'autres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tritherapie-du-sida/#i_15859

TROUBLE D'ANXIÉTÉ SOCIALE

  • Écrit par 
  • Grazia CESCHI
  •  • 1 175 mots

Dans le chapitre « Historique »  : […] La première description formelle du T.A.S. date du début du xx e siècle. Le trouble entre officiellement dans la nosographie des pathologies mentales définie par l’Association américaine de psychiatrie (A.P.A.) en 1980, lors de la publication de la troisième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trouble-d-anxiete-sociale/#i_15859

TUBERCULOSE

  • Écrit par 
  • Jean BRETEY, 
  • Charles COURY
  •  • 10 009 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Traitement de la tuberculose »  : […] La tuberculose est sans conteste une des maladies pour lesquelles il a été proposé le plus grand nombre de traitements variés, trop souvent inefficaces. L'apparition, en 1945, des premières médications spécifiques actives a marqué un tournant si important et si décisif que l'histoire de la tuberculose doit être nécessairement scindée en deux périodes. Si l'on passe en revue les méthodes de traitem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tuberculose/#i_15859

TUBERCULOSE MULTIRÉSISTANTE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 982 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le premier antituberculeux depuis quarante ans »  : […] La multirésistance de bactéries n'est pas une spécificité de la tuberculose. Un autre cas bien connu de résistances multiples sélectionnées au fil des traitements est celui du staphylocoque doré. La seule réponse serait la découverte de nouveaux antibiotiques. Or le nombre de ces derniers mis sur le marché est en déclin et il n'y a eu aucune molécule antituberculeuse nouvelle depuis quarante ans. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tuberculose-multiresistante/#i_15859

UROLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre ABOULKER
  •  • 3 119 mots

Dans le chapitre « Progrès de la thérapeutique »  : […] Les infections non spécifiques de l'appareil génito-urinaire, si fréquentes, méritent la plus grande attention, car elles peuvent à la longue retentir sur la fonction rénale. Les progrès de l'antibiothérapie fongique et de la chimiothérapie ont permis de combattre et de guérir souvent les infections urinaires. Mais un progrès décisif dans le traitement des infections rénale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urologie/#i_15859

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 443 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Traitements antiviraux »  : […] La réplication des virus étant très intriquée avec les cellules constituant les tissus et organes, on comprend aisément que les premiers traitements antiviraux se soient heurtés à des problèmes de toxicité avant que l'on découvre des molécules spécifiques, sélectives, interférant avec la multiplication des virus sans altérer les métabolismes cellulaires. Un autre facteur limitant était lié à l'abs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virologie/#i_15859

XÉNOGREFFES

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 2 048 mots
  •  • 1 média

L'idée d'utiliser des organes animaux pour « réparer » l'organisme humain n'est pas nouvelle. Les premières véritables tentatives ont eu lieu au début du xx e  siècle. En 1905, Mathieu Jaboulay a pour la première fois greffé un rein de chèvre. L'opération chirurgicale a été réussie mais l'organe implanté a été rapidement rejeté. Divers essais tent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenogreffes/#i_15859

ZOLLINGER-ELLISON SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Thomas LAVERGNE
  •  • 948 mots

Le syndrome de Zollinger-Ellison est une affection endocrinienne caractérisée par une hyperproduction de gastrine du fait d'une tumeur (plus souvent maligne que bénigne) ou d'une hyperplasie endocrine siégeant le plus souvent au niveau du pancréas. Elle se trouve parfois intégrée dans le cadre d'une polyadénomatose où sont associés un hyperparathyroïdisme et un hypercorticisme. Rappelons que la ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-zollinger-ellison/#i_15859

Voir aussi

Pour citer l’article

Didier FRADELIZI, « THÉRAPEUTIQUE - Immunorégulation », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-immunoregulation/