CINÉMA THÉORIES DU

CINÉMA (Aspects généraux) - Les théories du cinéma

  • Écrit par 
  • Youssef ISHAGHPOUR
  •  • 5 373 mots
  •  • 3 médias

Le cinéma a la particularité d'être né de la technique moderne. Il est même l'un des symptômes et des causes de la modernité. Par leur existence, ses principes – c'est-à-dire la reproduction technique, le collage et le montage, avec les nouveaux rapports d'espace-temps, de discontinuité et d'hétérogénéité qu'ils impliquent – ont bouleversé les modes de repré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-theories-du-cinema/#i_41803

BALÁZS BÉLA (1884-1949)

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 542 mots
  •  • 1 média

Herbert Bauer, qui sera plus tard Béla Balázs, est né à Szeged, en Hongrie. Après des études universitaires, il part avec le musicien Zoltán Kodály en voyage d'étude pour Berlin et Paris. Balázs est parmi les premiers à découvrir le génie du plus grand poète hongrois, Endre Ady. Il se lie avec Béla Bartók et György Lukács. Cette dernière amitié durera toute leur vie. Lukács défend Balázs dès le dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bela-balazs/#i_41803

CARASCO RAYMONDE (1939-2009)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 987 mots

Née en 1939 à Carcassonne, la cinéaste Raymonde Carasco entreprend, au milieu des années 1970, une recherche sur la pensée-cinéma, « concept » hérité d'Eisenstein et que l'on retrouve, entre autres, dans les écrits de Gilles Deleuze et les œuvres de Jean-Luc Godard. Le tronc central de sa filmographie est constitué d'une quinzaine de films sur la culture des Indiens Tarahumaras (1978-2003), mise e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymonde-carasco/#i_41803

CAVELL STANLEY (1926-2018)

  • Écrit par 
  • Sandra LAUGIER
  •  • 1 176 mots
  •  • 1 média

Né 1 er  septembre 1926 à Atlanta (Georgie), Stanley Cavell, après avoir étudié et enseigné à Harvard et à Berkeley, est devenu professeur à Harvard University, où s'est déroulée toute sa carrière. Il représente, par sa revendication d'une voix philosophique de l'Amérique, un courant tout à fait original de la pensée américaine contemporaine. On a tendance, depuis que le positivisme logique vienno […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-cavell/#i_41803

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 812 mots
  •  • 36 médias

Dans le chapitre « La vague soviétique »  : […] Le cinéma avait été en Russie, avant la révolution de 1917, ce qu'il était partout : un divertissement. Lui aussi avait eu ses vedettes, ses stars, mais non ses créateurs. Il demeurait sagement à la remorque des cinémas américain et scandinave. Particulièrement théâtral, il n'avait pas toujours la chance d'être entre les mains d'un Stanislavsky. Florissant pendant la guerre de 1914-1918, parce que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-histoire/#i_41803

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 538 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’invention d’une norme »  : […] La naissance du cinéma d’avant-garde pose un problème théorique dont les historiens ne se sont pas toujours souciés. Pour qu’un cinéma différent de la norme apparaisse, encore faut-il que cette dernière soit constituée. C’est une erreur de prétendre, par exemple, que Méliès, qui usait et abusait d’un certain nombre de « trucs » (surimpressions, arrêts de la caméra, changement d’échelle perspectiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-d-avant-garde/#i_41803

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Montage

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 3 663 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'avant-garde soviétique »  : […] Les cinéastes soviétiques des années 1920 vont également faire du montage le centre de leurs préoccupations. En montant un même gros plan d'acteur face à des images différentes, Lev Koulechov démontre que le spectateur produit lui-même les liaisons entre les images et les sentiments qui en découlent. Une série de plans empruntés à des lieux ou à des corps différents montés ensemble donnent l'illu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-realisation-d-un-film-montage/#i_41803

CRITIQUE DE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 5 021 mots
  •  • 1 média

De Louis Delluc à Serge Daney en passant par André Bazin, la plupart de ceux qui ont marqué la critique cinématographique en France ont navigué entre deux pôles pour approfondir et diffuser leur pensée : le journalisme, du quotidien à l'hebdomadaire, et la réflexion plus fondamentale, confinant à la théorie du cinéma, dans les revues spécialisées ou les livres. Ce n'est que dans le courant des ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-de-cinema/#i_41803

DULAC GERMAINE (1882-1942)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 422 mots

Dans le chapitre « Un cinéma impressionniste »  : […] Fille d'officier, Charlotte Élisabeth-Germaine Saisset-Schneider naît à Amiens dans une famille aisée. Confiée à sa grand-mère, l'adolescente s'établit à Paris où elle se forme à la photographie, à la musique et à la danse. Elle épouse, en 1905, le romancier Albert Dulac dont elle divorce en 1920. De 1909 à 1913, Germaine Dulac collabore au journal féministe La Française . Là, gagnée par les idées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-dulac/#i_41803

EISENSTEIN SERGE MIKHAÏLOVITCH

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 3 072 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La pensée du montage »  : […] La lecture d'Eisenstein a évidemment beaucoup changé en un demi-siècle. Longtemps, il a représenté l'artiste du cinéma par excellence, celui qui faisait entrer le nouveau moyen d'expression dans le cercle des arts majeurs, et un génie universel de son siècle. « Il est, écrit Jean Collet, le Vinci du cinématographe. Si haute que soit déjà sa place dans l'histoire du cinéma, on le sous-estime encore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-mikhailovitch-eisenstein/#i_41803

METZ CHRISTIAN (1931-1993)

  • Écrit par 
  • Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
  •  • 573 mots

Christian Metz est à l'origine d'une discipline nouvelle : la sémiologie du cinéma. Son œuvre, d'inspiration linguistique, s'est développée à partir d'un article paru dans Communications en 1964 : “Le cinéma : langue ou langage ?” Et les ouvrages se sont succédé : le premier volume des Essais sur la signification au cinéma , en 1968, le second en 1973 ; puis, Langage et cinéma (1971) ; Le Sign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-metz/#i_41803

LE MUR DU FOND. ÉCRITS SUR LE CINÉMA (J. Audiberti)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 528 mots

«  Qui sait au juste ce qu'il pense ? » se demandait Jean Paulhan en songeant à son ami Jacques Audiberti. La question pourrait certes concerner chacun de nous, mais c'est dans une lettre à l'auteur de Monorail que le directeur de la N.R.F. précise sa réflexion : « En bref, nous ne connaissons jamais exactement nos pensées [...] mais nous pouvons reconstituer ce qu'elles étaient avant notre regar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mur-du-fond-ecrits-sur-le-cinema/#i_41803

NÉO-RÉALISME ITALIEN

  • Écrit par 
  • Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
  •  • 3 182 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Histoire d'un mot »  : […] Le mot « néo-réalisme » fait son apparition dans la critique littéraire en 1929 au lendemain de la publication des Indifférents d'Alberto Moravia. Il calque l'expression allemande Neue Sachlichkeit et qualifie certains aspects des romans dont la thématique bat en brèche la vision stéréotypée que donne de la réalité la propagande du régime. Ainsi de Gens d'Aspromonte (1930) de Corrado Alvaro, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-realisme-italien/#i_41803

LA PROJECTION DU MONDE (S. Cavell)

  • Écrit par 
  • Jean-François MATTÉI
  •  • 965 mots

Que se passe-t-il, sur le plan ontologique, quand nous voyons un film ? Cette question hante la réflexion de Stanley Cavell dont la manière d'étudier les films passe par la réminiscence, comme le souligne la Préface : « des souvenirs de cinéma se superposent fil à fil au souvenir de ma vie » en une sorte de « mémoires métaphysiques ». Publié initialement en 1971, La Projection du monde (trad. Chr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-projection-du-monde/#i_41803

ROHMER ÉRIC (1920-2010)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 643 mots

Personnage secret veillant jalousement sur sa vie privée, aimant à se cacher derrière des pseudonymes, ancien professeur de lettres et successeur d'André Bazin à la direction des Cahiers du cinéma , moraliste intransigeant et cinéaste méticuleux jusqu'à la manie, Éric Rohmer a mené une carrière à contre-courant des modes. Considéré comme classique parce qu'il tient à la clarté du récit comme des i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-rohmer/#i_41803

RUSSE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 10 169 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les avant-gardes »  : […] Il n'en reste pas moins que le cinéma soviétique a été créé par des enfants terribles : de jeunes artistes d'avant-garde, soutiens enthousiastes de la révolution, souvent inspirés par le mouvement futuriste, ralliés autour de Meyerhold, de Maïakovski et du groupe « formaliste » LeL  (front gauche de l'art), sous la protection du ministre de l'Éducation Anatoli Lounatcharski, lui-même plus conserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-russe/#i_41803

TRAFIC, revue

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 056 mots

Quand il fonde Trafic en 1991, Serge Daney renoue les fils d'une cinéphilie à la fois souveraine et inquiète. Aidé de Jean-Claude Biette et de quelques amis (Sylvie Pierre, Raymond Bellour, Patrice Rollet), celui qui avait été auparavant critique et rédacteur en chef des Cahiers du cinéma , puis journaliste à Libération , décide de se lancer dans une aventure plus étonnante qu'il n'y paraît. Rie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trafic-revue/#i_41803


Affichage 

Allemagne année zéro, R. Rossellini

photographie

Le réalisateur italien Roberto Rossellini (1906-1977) et le jeune acteur allemand Edmund Moeschke lors du tournage de Allemagne année zéro, à Berlin, en 1948 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Antonin Artaud dans La Passion de Jeanne d'Arc

photographie

Le poète et acteur français Antonin Artaud dans La Passion de Jeanne d'Arc (1928), film muet du réalisateur danois Carl Dreyer (1889-1968), d'après Joseph Delteil 

Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

Afficher

Eisenstein

photographie

Le réalisateur russe Serge Mikhaïlovitch Eisenstein (1898-1948) dans les studios de la Paramount, à Hollywood, en 1939 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Allemagne année zéro, R. Rossellini
Crédits : Hulton Getty

photographie

Antonin Artaud dans La Passion de Jeanne d'Arc
Crédits : Henry Guttmann/ Getty Images

photographie

Eisenstein
Crédits : Hulton Getty

photographie