SIGNAL THÉORIE DU

BANDE PASSANTE

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 330 mots

La bande passante désigne la bande de fréquences de signaux sinusoïdaux qu'un appareil (par exemple un amplificateur) ou un milieu (par exemple une fibre optique ou l'atmosphère) est capable de transmettre avec une plage de gain (quand le signal est amplifié) ou d'atténuation qui se situe dans une fourchette donnée, en général exprimée en décibels (db). Par exemple, une bande passante à 3db (qui […] Lire la suite

DISTORSION, physique

  • Écrit par 
  • Viorel SERGIESCO
  •  • 400 mots

Étant donné un dispositif transmettant un signal mécanique, électrique ou optique (par exemple, un amplificateur), on appelle distorsion toute déformation du signal de sortie par rapport au signal d'entrée. D'après le théorème de l'intégrale de Fourier, les deux signaux peuvent toujours être décomposés en oscillations harmoniques dont les amplitudes et les phases sont en général des fonctions de l […] Lire la suite

ENREGISTREMENT

  • Écrit par 
  • Michel CALMET
  •  • 11 294 mots
  •  • 28 médias

Les techniques de communication ont pour but de transmettre et de stocker des informations : sons, images, grandeurs ou données numériques quelconques. Lorsque l'information possède, ou acquiert par un traitement convenable, une structure évolutive avec le temps, on l'appelle un signal. Un signal (au sens des télécommunications) est une grandeur variable avec le temps. C'est ainsi que les lentes […] Lire la suite

HEAVISIDE ÉCHELON DE

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 45 mots

Fonction utilisée en calcul symbolique et notée ν( t ) ou Y( t ) dont la valeur est 1 pour t  ≥ 0 et 0 pour t   <  0. L'échelon de Heaviside sert à représenter un signal commençant à t  =  t 0 , et donc pour introduire une discontinuité. […] Lire la suite

ONDELETTES

  • Écrit par 
  • Alexandre GROSSMANN, 
  • Bruno TORRESANI
  •  • 5 718 mots

Dans le chapitre « La partition de Fourier »  : […] Les ondelettes, ces notes mathématiques, sont à comparer aux sinusoïdes sur lesquelles repose l'analyse de Fourier (ou analyse spectrale) usuelle.Dans un certain sens, une sinusoïde est une note totalement idéalisée, associée à une fréquence « infiniment pure », mais à laquelle on ne saurait affecter de notion temporelle précise (instant de départ, durée) : une sinusoïde n'a ni début ni fin. L'ana […] Lire la suite