GATE CONTROL THÉORIE DU, neurophysiologie

DOULEUR

  • Écrit par 
  • François BOUREAU, 
  • Jean-François DOUBRÈRE
  •  • 4 956 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Contrôles segmentaires »  : […] En 1965, Melzack et Wall ont proposé une théorie de la douleur, dite gate control theory (« théorie de la porte »), qui donnait une place particulière aux intégrations médullaires. Cette théorie soulignait le fait que les fibres afférentes de gros diamètre (A alpha et bêta) qui transmettent des messages tactiles bloquent au niveau médullaire les neurones nociceptifs de la couche V. L'action inhib […] Lire la suite