MINKOWSKI-HASSE THÉORÈME DE

DIOPHANTIENNES ÉQUATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COLLIOT-THÉLÈNE, 
  • Marcel DAVID, 
  • Universalis
  •  • 6 121 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Coniques »  : […] L'équation : où l'on peut supposer a , b et c sans facteurs carrés et premiers entre eux deux à deux, conduit à un théorème de Legendre : une condition nécessaire et suffisante de résolubilité est que a , b , c ne soient pas de même signe et que −  bc , −  ca et −  ab soient respectivement résidus quadratiques de a , b et c (un résidu quadratique de α est un entier β premier avec α tel que x 2 […] […] Lire la suite