THÉOPHYLLINE

DIURÈSE

  • Écrit par 
  • Henri SCHMITT
  •  • 3 238 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Xanthines »  : […] La caféine, la théophylline et la théobromine ont des actions diurétiques car elles provoquent l'élimination de l'eau, du sodium, du potassium, du chlore, du calcium et de l'urée. On a supposé pendant longtemps que l'action diurétique était la conséquence de l'augmentation de la filtration glomérulaire consécutive à l'amélioration de l'hémodynamique. En fait, les xanthines ont des effets irréguli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diurese/#i_26014

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pharmacologie

  • Écrit par 
  • Henri SCHMITT
  •  • 1 518 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les bronchodilatateurs »  : […] Les bronchodilatateurs ont l' asthme et, en général, le syndrome obstructif pour indication majeure. Au cours de la crise d'asthme allergique, la bronchoconstriction est la conséquence de l'interaction entre un allergène et un anticorps, qui libère des substances spasmogènes telles que l' acétylcholine et l' histamine. En effet, le calibre des bronchioles est sous le contrôle du système nerveux a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pharmacologie/#i_26014

XANTHINES

  • Écrit par 
  • Philippe COURRIÈRE
  •  • 893 mots
  •  • 1 média

On groupe sous cette terminologie l'ensemble des trois bases puriques : caféine, théophylline et théobromine. La xanthine est un composé dérivé de la purine, dont Fischer a déterminé la structure. Elle comporte deux cycles accolés, l'un étant un cycle hexagonal, la pyridine, l'autre un cycle pentagonal, la glyoxaline ; elle renferme en plus deux atomes d'oxygène : c'est une dioxy-2, 6 purine. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xanthines/#i_26014