THÉODORIC Ier LE GRAND (454 env.-526) roi des Ostrogoths (493-526)

AMALASONTHE ou AMALASWINTHE (498-535)

  • Écrit par 
  • Pierre RICHÉ
  •  • 224 mots

Fille de Théodoric, roi des Ostrogoths, et d'Audoflède, sœur de Clovis. Son père lui fit donner une bonne éducation de type romain et la maria à Eutharic Cilliga, en qui il voyait son successeur. Mais le prince mourut en 522. Amalasonthe fut donc désignée comme régente à la mort de Théodoric (526) en attendant la majorité de son fils Athalaric, alors âgé de dix ans. Conseillée par Cassiodore, elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amalasonthe-amalaswinthe/#i_17863

ATTILA (395-453) roi des Huns (434 env.-453)

  • Écrit par 
  • E. A. THOMPSON
  • , Universalis
  •  • 826 mots

Roi des Huns (de 434 environ à 453), né en 395, mort en 453. Attila fut l'un des plus grands chefs barbares qui assaillirent l'Empire romain, envahissant le sud des Balkans et la Grèce, puis la Gaule et l'Italie. Les légendes germaniques célèbrent Attila sous le nom d'Atli (en scandinave) ou d'Etzel (en allemand, dans la Chanson des Nibelungen ), tandis que l'historiograph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attila/#i_17863

CASSIODORE (485 env.-env. 580)

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 1 594 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Défenseur d'une politique et interprète de la culture »  : […] Flavius Magnus Aurelius Cassiodorus Senator naquit à Scylacium (Squillace) dans le pays des Bruttii, l'actuelle Calabre, où ses ancêtres avaient acquis fortune et réputation. Sa famille semble avoir eu de lointaines origines syriennes, sans doute antiochiennes. Suivant les traces de son père, qui avait fait une brillante carrière dans la haute administration, Cassiodore fut remarqué par Théodoric […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cassiodore/#i_17863

FIN DE L'EMPIRE ROMAIN D'OCCIDENT

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 277 mots

Le règne du dernier empereur romain d'Occident, Romulus Augustule, ainsi surnommé en raison de son jeune âge, fut aussi bref (475-476) que celui de ses prédécesseurs, renversés ou assassinés, tandis que s'accroissaient les troubles intérieurs en Italie. Il fut placé sur le trône impérial en octobre 475 par son père Oreste, qui était maître de la milice, et aussitôt reconnu par l'armée de Ravenne. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fin-de-l-empire-romain-d-occident/#i_17863

INVASIONS GRANDES

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 16 125 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les Vandales »  : […] Les Vandales, comme les Gots, étaient issus de Scandinavie, sans doute de la province danoise de Vendsyssel, au nord du Jutland ; mais, dès le i er  siècle de notre ère, ils étaient établis sur la côte méridionale de la Baltique, entre Oder et Vistule. Peu après, ils se scindèrent en deux groupes : les Silings, qui gagnèrent la Silésie (elle leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-invasions/#i_17863

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « Théodoric »  : […] Cette autonomie déplaît à l'empereur d'Orient, qui cherche de plus à éloigner les Ostrogoths, qui ravagent les Balkans. Ce peuple, de religion arienne, est dirigé par Théodoric, qui a passé sa jeunesse comme otage à Byzance, et connaît donc bien l'administration romaine, mais dont les ambitions dépassent celles d'un délégué de l'empereur. Il entre en Italie, envoyé par celui-ci, en 489, et suppri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_17863

ODOACRE (433 env.-493) roi des Hérules (476-493)

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 455 mots

Depuis 455, les empereurs d'Occident sont désignés par des chefs barbares. Le plus connu, le Skire Odoacre, fils du prince Édicon, est né vers 433. Il a passé sa jeunesse à la cour d'Attila. Devenu roi des Hérules en 476, il intervint dans la vie publique de l'Italie. En 475, l'ancien secrétaire d'Attila, Oreste, avait chassé du trône l'empereur d'Occident, Népos, et mis à sa place son propre fils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odoacre/#i_17863

OSTROGOTHS

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  • , Universalis
  •  • 2 984 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La phase italienne de l'art ostrogothique »  : […] Deux facteurs généraux doivent être présents à l'esprit quand on aborde l'étude de l'art ostrogothique en Italie : le fait que les Ostrogoths, comme d'autres « nations » germaniques établies dans l'Empire romain, furent une minorité, et la nature éphémère de leur royaume, qui ne permet guère de suivre plus de cinquante ans (c'est-à-dire deux à trois générations) l'évolution de leur art. On estime […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ostrogoths/#i_17863

RAVENNE

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 3 872 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Ravenne paléochrétienne et byzantine »  : […] Le christianisme apparaît à Classis vers le ii e  siècle. Le fondateur de la communauté serait Apollinaire, martyr ou confesseur, d'abord enterré à Classis et titulaire de la célèbre basilique, puis, après le transfert du corps, d'une autre à Ravenne. L'évêque Sévère, du iv e  siècle, fut aussi co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ravenne/#i_17863