THÉODORE II LASCARIS (1222-1258) empereur de Nicée (1254-1258)

BYZANCE La littérature

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS, 
  • Universalis
  •  • 6 067 mots

Dans le chapitre «  Une période de transition (1204-1282) »  : […] L'intermède réparateur que constitue l'Empire de Nicée n'a pas été nuisible aux lettres byzantines. À peine installés, les Lascaris se préoccupèrent de reconstituer l'Université dispersée, les bibliothèques pillées, non seulement dans leur capitale, mais aussi en province : une certaine décentralisation caractérise donc leur politique culturelle, à l'inverse des empereurs de Byzance. En ce siècle […] […] Lire la suite

GRÈCE De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean CATSIAPIS, 
  • Dimitri KITSIKIS, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 21 488 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Élaboration d'une conscience nationale grecque »  : […] Sur les trois lambeaux de l'Empire byzantin – l'Épire, Trébizonde et Nicée – se développa, par réaction à la domination latine chez l'élite byzantine menacée de disparition, une conscience nationale grecque, un protonationalisme, ancêtre lointain du nationalisme bourgeois de 1821. Pendant plus d'un demi-siècle, de 1204 à 1261, ce protonationalisme fut entretenu par les efforts pour reprendre aux L […] […] Lire la suite

NICÉE EMPIRE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 243 mots

Après la conquête de Constantinople par les croisés en 1204 et le démembrement de l'Empire byzantin, Théodore I er Lascaris s'enfuit en Anatolie avec d'autres dignitaires et s'établit à Nicée, située à environ 70 kilomètres au sud-ouest. Couronné empereur en 1208, Théodore rétablit progressivement son autorité sur la plus grande partie de l'Anatolie occidentale. Lui-même et ses successeurs favori […] […] Lire la suite