SOVIÉTIQUE THÉÂTRE

BOULGAKOV MIKHAÏL AFANASSIÉVITCH (1891-1940)

  • Écrit par 
  • Françoise FLAMANT
  •  • 2 770 mots

Dans le chapitre « Une œuvre surveillée, censurée, ensevelie »  : […] Né à Kiev, Boulgakov y mène jusqu'en 1916 une vie non exempte de chagrins (la mort de son père en 1907) et de soucis (des amours contrariées, un premier mariage alors qu'il est encore étudiant), mais rétrospectivement idéalisée. Le cadre familial, provincial et cultivé, de cette vie lui convient, ainsi que le régime tsariste dont s'accommode fort bien l'intelligentsia enseignante et médicale, d'or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-afanassievitch-boulgakov/#i_81511

EISENSTEIN SERGE MIKHAÏLOVITCH

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 3 072 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Du théâtre au cinéma »  : […] Serge Mikhailovitch Eisenstein, né à Riga en 1898, grandit dans un milieu cosmopolite et artistique. Son père a transfiguré la ville, créant des maisons où sculpture, théâtre et architecture se mêlent dans l'esprit de l'Art nouveau. Il apprend plusieurs langues, se plonge dans les livres, crée des histoires en images. À la suite de son père, il entreprend des études d'architecture, qu'interrompent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-mikhailovitch-eisenstein/#i_81511

FOMENKO PIOTR (1932-2012)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 1 080 mots

Piotr Fomenko appartient à la grande histoire du théâtre russe d'après le dégel. Metteur en scène-pédagogue, réalisateur de plusieurs films de cinéma et de télévision, il dirigeait depuis 1993 une jeune troupe, l'Atelier Piotr Fomenko, aujourd'hui couronnée de nombreux prix – apothéose d'une carrière difficile dans la Russie brejnevienne. Né le 13 juillet 1932 à Moscou, Piotr Fomenko est d'abord p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-fomenko/#i_81511

LIOUBIMOV IOURI (1917-2014)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 660 mots

Personnalité théâtrale de premier plan, emblématique de la résistance culturelle au pouvoir soviétique dans les années 1960-1970, Iouri Petrovitch Lioubimov est né le 30 septembre 1917 à Iaroslavl, sur les bords de la Volga. Venu à Moscou en 1922 avec ses parents, inquiétés lors de la montée du stalinisme, il suit d’abord une formation d’électricien, avant d’être admis à l’École du Théâtre d’art I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-lioubimov/#i_81511

MEYERHOLD VSEVOLOD EMILIEVITCH (1874-1940)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 2 398 mots

Vsevolod Meyerhold (Meyerhol'd) est l'un des premiers et des plus importants metteurs en scène du xx e  siècle. Rejetant le théâtre de son temps, et face à Stanislavski qui ouvre la voie de la rematérialisation de la scène en privilégiant l'attention portée à l'environnement réel et à la psychologie, Meyerhold met en œuvre sa dématérialisation qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vsevolod-emilievitch-meyerhold/#i_81511

MOSCOU (THÉÂTRE D'ART DE)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 737 mots

Célèbre théâtre au centre de la vie culturelle moscovite pendant près d'un demi-siècle. Il fut créé à la suite d'une conversation de dix-huit heures d'affilée entre Konstantin Stanislavski, directeur d'une troupe de théâtre amateur de la Société moscovite d'art et de littérature, et Nemirovitch-Dantchenko, auteur dramatique et directeur de l'École moscovite de philharmonie. Mus par un même goût du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-d-art-de-moscou/#i_81511

OLECHA IOURI KARLOVITCH (1899-1960)

  • Écrit par 
  • André RADIGUET
  •  • 626 mots

Né en Ukraine dans une famille noble ruinée, Olecha passe ses années d'enfance et de jeunesse à Odessa. Il appartient donc à la branche méridionale de la littérature russe, et c'est dans le groupe des poètes d'Odessa qu'il fait ses débuts avec V. Kataïev, E. Bagritsky, E. Ilf. Après la révolution, il travaille comme journaliste d'abord à Odessa, puis, à partir de 1922, à Moscou, où il s'établit dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-karlovitch-olecha/#i_81511

LE REVIZOR (mise en scène de Meyerhold)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 279 mots

Le Revizor que Vsevolod Meyerhold (1874-1940) présente en 1926 à Moscou est emblématique : pour la première fois, le metteur en scène apparaît sur l'affiche comme « auteur du spectacle », à côté de l'auteur de la pièce, Nicolas Gogol. Il a fallu un an de répétitions, un travail approfondi sur les variantes pour recomposer la pièce en épisodes et s'approcher au maximum du pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-revizor/#i_81511

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 103 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La littérature de la révolution »  : […] Trois ans de guerre civile consomment la rupture avec le passé. La majorité des écrivains connus, en particulier les prosateurs réalistes, liés à la gauche libérale ou révolutionnaire (Bounine, Kouprine, Léonide Andréïev, et même Gorki), voient dans le coup d'État de Lénine la ruine des espoirs démocratiques nés de la révolution de février. La plupart émigrent, beaucoup de façon définitive. Au con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-litterature/#i_81511

RUSSIE (Arts et culture) - Le théâtre

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN, 
  • Nicole ZAND
  •  • 8 636 mots

L'année 1898 est une des grandes dates de l'histoire du théâtre européen. Elle marque la fondation du Théâtre d'art de Moscou, en réaction contre l'académisme, le vedettariat, le bas niveau du répertoire et le caractère commercial de la scène russe de l'époque. C'est sur les planches du Théâtre d'art que se produit la rencontre des deux figures fondatrices, Konstantin Stanislavski et Vsevolod Mey […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-le-theatre/#i_81511

SCÉNOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 522 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Stanisław Wyspiański »  : […] La force des pensées théoriques d'Appia et de Craig sera d'une importance capitale pour la mise en scène et la scénographie du xx e  siècle. Moins connue, l'œuvre du Polonais Stanisław Wyspiański (1869-1907), parallèlement à sa connotation nationale, s'inscrit elle aussi dans la réforme de la scène européenne alors en cours. Peintre, dramaturge, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie/#i_81511

SCHWARTZ EVGUENI LVOVITCH (1896-1958)

  • Écrit par 
  • André RADIGUET
  •  • 156 mots

Écrivain russe, Evgueni Lvovitch Schwartz est l'auteur de nombreuses pièces de théâtre. Les unes, écrites spécialement pour les enfants, reprennent des contes de Perrault ( Le Petit Chaperon rouge , Krasnaja Šapočka , 1937 ; Cendrillon , Zoluška , 1947) ou d'Andersen ( La Reine des neiges […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-lvovitch-schwartz/#i_81511

STANISLAVSKI (1863-1938)

  • Écrit par 
  • Emilio DUFOUR
  •  • 1 063 mots

Dans le chapitre « Une méthode originale »  : […] Penseur et philosophe, Stanislavski écrivit une Éthique du théâtre , qui fixe les normes de conduite du comédien. Il élabora enfin les principes généraux d'un système d'enseignement et de pratique théâtrale qui devait révolutionner l'art dramatique de notre époque. Cette « méthode », que Stanislavski ne cessa jusqu'à sa mort à Moscou de réviser et de transformer, mit au servi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislavski/#i_81511

TAÏROV ALEXANDRE IAKOVLEVITCH (1885-1950)

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 449 mots

Metteur en scène russe, acteur et théoricien. Passé par les écoles antagonistes de Stanislavski et de Meyerhold, déçu à la fois par le naturalisme du premier et par la stylisation trop poussée du second (avec lequel il partage pourtant le goût de la théâtralité pure, du « théâtre théâtral »), Taïrov fonde en 1914 le théâtre Kamerny (Théâtre de chambre), où il poursuit ses recherches esthétiques. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-iakovlevitch-tairov/#i_81511

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La scène

  • Écrit par 
  • Alfred SIMON
  •  • 10 027 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La scène architecturée »  : […] Jusque-là, aucun changement radical n'est intervenu. Le décor des peintres résout le problème du décor illusionniste en niant la perspective et le volume en trompe l'œil. Il ne remet pas en question la scène frontale, et celle-ci ne doit sa liberté relative qu'aux couleurs. Quant à l'acteur, il se trouve intégré au décor, plutôt noyé dans le chatoiement des couleurs par son costume et son maquilla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-scene/#i_81511

VAKHTANGOV EUGÈNE (1883-1922)

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 525 mots

La carrière d'Eugène Vakhtangov, metteur en scène russe, trop brève, fut marquée par deux créations qui firent date dans l'histoire du théâtre : Le Dibbouk d'An-ski (1921) et La Princesse Turandot de Gozzi (1922). Élève de Stanislavski, il prend en 1914 la direction d'un groupe théâtral d'étudiants. Doué de grandes qualités pédagogiques, il développe l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-vakhtangov/#i_81511

VESNINE LES

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 849 mots

Architectes russes. La carrière des trois frères, Leonid Alexandrovitch (1880-1933), Viktor Alexandrovitch (1882-1950), Alexandre Alexandrovitch (1883-1959), commence bien avant la révolution ; mais ils ne se distinguent alors en rien des architectes de l'époque, obligés de satisfaire des clients particuliers. La révolution de 1917 permet l'explosion du talent des frères Vesnine. Dès 1919, ils com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-vesnine/#i_81511

YIDDISH

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 13 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Théâtre d'art et troupes expérimentales »  : […] Tandis que le théâtre commercial – mélodrames et opérettes – bat son plein à New York, des troupes de jeunes amateurs issus du mouvement ouvrier, ambitieuses et élitistes dans leur aspiration à une culture de qualité, transforment l'art théâtral en mettant l'accent non plus sur l'acteur, mais sur le metteur en scène et la cohésion de l'ensemble. Le Cercle ouvrier fonde en 1916 la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yiddish/#i_81511

ZAMIATINE EVGUENI (1887-1937)

  • Écrit par 
  • Claude KASTLER
  •  • 457 mots

Zamiatine naît dans la famille d'un professeur de lycée, à Lebedian. Élève de l'Institut polytechnique de Saint-Pétersbourg. Il est ensuite affecté à la section de construction navale, et enseigne cette matière. Il milite dans le parti bolchevique, et est arrêté en 1905. Son premier récit date de 1908 et se réfère directement à son expérience de la prison. En 1911, il écrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evgueni-zamiatine/#i_81511