POLONAIS THÉÂTRE

LA CLASSE MORTE, Tadeusz Kantor

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 325 mots

Tour à tour peintre, plasticien, scénographe, puis metteur en scène et auteur, Tadeusz Kantor (1915-1990) fonde en 1955 le Théâtre Cricot 2 (anagramme de « to cyrk », le cirque). Dans la cave de la galerie Krysztofory à Cracovie, il poursuit une recherche théâtrale issue de diverses influences philosophiques et picturales (Duchamp et le surréalisme, Fluxus et l' arte povera , sans oublier l'écriva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-classe-morte/#i_87259

DRAME - Drame romantique

  • Écrit par 
  • Anne UBERSFELD
  •  • 4 631 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « En Pologne »  : […] Dans l'histoire du drame romantique, il faut se garder d'oublier la Pologne. Mickiewicz propose lui aussi une vaste fresque nationale, plus poétique qu'historique, intitulée Les Aïeux ( Dziady , 1832). Ce grand poème passionné est toujours considéré par les Polonais comme l'œuvre clé de leur littérature. Julius Słowacki est un homme de théâtre brillant dont les œuvres principales sont toujours j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-drame-romantique/#i_87259

FONDATION DU THÉÂTRE LABORATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 261 mots

Jerzy Grotowski (1933-1999) prend en 1959 la direction artistique du Théâtre des Treize Rangs (13 Rzédów) à Opole (Silésie), au côté de Ludwik Flaszen. Passionné par Stanislavski, il engage un travail de recherche peu compatible avec les contraintes de la programmation théâtrale. Toujours avec Flaszen, le Théâtre des Treize Rangs devient alors le Théâtre Laboratoire. S'engage autour d'un cercle fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-du-theatre-laboratoire/#i_87259

GROTOWSKI JERZY

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 2 701 mots

Dans le chapitre « Le Théâtre Laboratoire »  : […] Jerzy Grotowski entre à l'âge de dix-huit ans à l'École supérieure d'art dramatique de Cracovie, déjà mûri par le traumatisme de la guerre vécue au quotidien et l'expérience de la maladie qui l'a obligé, adolescent, à vivre tout une année à l'hôpital. Il en sort transformé : il a beaucoup lu, beaucoup médité et a résolu de se consacrer à l'art. Au cours de ses études à Cracovie, il découvre en Sta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerzy-grotowski/#i_87259

GROTOWSKI JERZY - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 494 mots

1933 Naissance de Jerzy Grotowski à Rzeszów au sud de la Pologne. 1955-1957 Grotowski suit une formation de metteur en scène à l'Institut du théâtre de Moscou et à l'École supérieure d'art dramatique de Cracovie. Il signe sa première mise en scène, Les Chaises de Ionesco, en 1957, au Teatr Stary de Cracovie. Un premier voyage en Asie centrale, en 1956, sera suivi de deux autres, en Chine (1962) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotowski-reperes-chronologiques/#i_87259

KANTOR TADEUSZ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 436 mots

1915 Naissance de Tadeusz Kantor, le 6 avril, à Wielopole, près de Cracovie. 1934-1939 Il étudie la peinture et la scénographie à l'Académie des beaux-arts de Cracovie. 1942 Sous l'occupation nazie, Tadeusz Kantor fonde à Cracovie un Théâtre expérimental clandestin. 1945 Premières activités de scénographe, qui se portent sur la création de décors et costumes pour divers théâtres polonais. 1948 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kantor-reperes-chronologiques/#i_87259

KANTOR TADEUSZ

  • Écrit par 
  • Brunella ERULI
  •  • 1 226 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Entre éternité et poubelle » »  : […] Né en 1915 en Pologne, à Wielopole, petit bourg près de Cracovie, fils d'instituteur, Kantor reçoit à partir de 1934 une formation de plasticien et de scénographe. Il travaille avec Karol Frycz, disciple de Gordon Craig, découvre Meyerhold et Piscator. Influencé par le constructivisme russe et allemand, il trouve dans le dadaïsme de Duchamp et de Picabia, dans le surréalisme de Breton les premiers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadeusz-kantor/#i_87259

KRASIŃSKI ZYGMUNT (1812-1859)

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY
  •  • 1 372 mots

Longtemps tenu pour l'égal d'Adam Mickiewicz et de Julíusz Słowacki, placé à leur côté dans la grande triade des bardes mainteneurs de l'âme nationale de la Pologne, Krasiński fut, entre les deux guerres, sévèrement déprécié par la critique. Une analyse moins passionnée et plus serrée de son œuvre lui découvre aujourd'hui une importance et une signification nouvelles dans l'ensemble du romantisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zygmunt-krasinski/#i_87259

LUPA KRYSTIAN (1943- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 968 mots
  •  • 1 média

Le metteur en scène polonais Krystian Lupa est né en Silésie en 1943. Ce n'est qu'assez tardivement, vers trente ans, qu'il se consacre au théâtre. En effet, il étudie d'abord pendant six ans les arts graphiques à l'académie des Beaux-Arts de Cracovie. Son intérêt pour le dessin ne le quittera jamais et continue de jouer un grand rôle dans la préparation de ses spectacles. Diplômé de gravure en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krystian-lupa/#i_87259

DES ARBRES À ABATTRE (mise en scène K. Lupa)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 876 mots
  •  • 1 média

Au cœur de sa création théâtrale, amorcée à la fin des années 1970, Krystian Lupa, metteur en scène, plasticien et pédagogue polonais, entretient une relation avec l’auteur et dramaturge autrichien Thomas Bernhard (1931-1989), en qui il reconnaît depuis longtemps « un frère d’armes ». Une rencontre qui a commencé en 1992 au Stary Teatr de Cracovie avec une adaptation du roman La Plâtrière , et qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-arbres-a-abattre/#i_87259

LE MAÎTRE ET MARGUERITE (K. Lupa)

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 015 mots

« CRISIS » : le mot est gribouillé, parmi des dessins sauvagement enfantins, sur le mur de la chambre d'asile où l'écrivain Biezdomny est interné depuis qu'un vendredi de Pâques il a vu son collègue Berlioz décapité par un tramway, comme l'avait prédit un étrange professeur allemand, Woland, avec lequel tous deux venaient de discuter de l'existence de Jésus. Dans cette chambre, un autre aliéné r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-maitre-et-marguerite/#i_87259

LE MARIAGE (W. Gombrowicz)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 065 mots

Quand Witold Gombrowicz embarque pour l'Argentine, en août 1939, c'est dans la perspective d'y demeurer seulement quelques mois. Il n'en reviendra que vingt-trois ans plus tard, invité à Berlin-Ouest par la fondation Ford et le Sénat. En 1963, Jorge Lavelli crée Le Mariage , qui lui vaut de remporter le Concours des jeunes compagnies. il montera la pièce en 1964 au théâtre Récamier. La révélation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mariage/#i_87259

MROZEK SLAWOMIR (1929-2013)

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 671 mots

Né à Borzecin, près de Cracovie, Slawomir Mrozek est un auteur dramatique polonais. Après des études classiques, il entre à l'école supérieure de journalisme de Cracovie, collabore à divers journaux, s'intéresse au dessin et enfin au théâtre. Il se fait connaître avec un recueil de nouvelles, L'Éléphant (1950), qui obtient un prix littéraire. Sa première pièce, Les Policiers (1956, création en F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slawomir-mrozek/#i_87259

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 233 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « La littérature face aux totalitarismes (1939-1989) »  : […] Le 1 er  septembre 1939, Hitler franchit les frontières occidentales de la Pologne. Quelques jours plus tard, l'écrivain visionnaire S. I. Witkiewicz se suicide lors de l'invasion des territoires orientaux de la Pologne par l'Union soviétique. L'occupation nazie dura six ans. Quand aux troupes soviétiques, elles ne quittèrent la Pologne qu'après la chute du Mur de Berlin en 1989. Pendant toute cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_87259

PROCÈS (mise en scène K. Lupa)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 985 mots
  •  • 1 média

Découvert en France en 1998 avec une adaptation des Somnambules , roman de l’écrivain autrichien Hermann Broch, le metteur en scène polonais Krystian Lupa, devenu une personnalité majeure de la scène européenne, puise de nouveau dans un registre littéraire, comme il l’avait fait avec Robert Musil ou Dostoïevski et à plusieurs reprises avec Thomas Bernhard. Son projet concernant Le   Procès de Fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proces-mise-en-scene-k-lupa/#i_87259

RÓŻEWICZ TADEUSZ (1921-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots

Le poète et auteur dramatique polonais Tadeusz Różewicz fut considéré par beaucoup comme l’un des écrivains les plus influents de l’après-guerre. Sa poésie, qui parle notamment de la solitude, de la séparation et du point de vue existentiel du poète, exprime, sous une forme simple, souvent métaphorique, une forte inquiétude vis-à-vis des questions morales qui trouvent leur source dans la société […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadeusz-rozewicz/#i_87259

SCÉNOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 522 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Stanisław Wyspiański »  : […] La force des pensées théoriques d'Appia et de Craig sera d'une importance capitale pour la mise en scène et la scénographie du xx e  siècle. Moins connue, l'œuvre du Polonais Stanisław Wyspiański (1869-1907), parallèlement à sa connotation nationale, s'inscrit elle aussi dans la réforme de la scène européenne alors en cours. Peintre, dramaturge, metteur en scène et décorateur de théâtre, il ne re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie/#i_87259

SŁOWACKI JULIUSZ (1809-1849)

  • Écrit par 
  • Jón BLONSKI
  •  • 1 750 mots

Dans le chapitre « Polyvalence du génie »  : […] Il y a, indiscutablement, un mystère Słowacki : il résulte de la surabondance des dons, de la richesse d'une personnalité à multiples facettes, d'une réceptivité exceptionnelle qui transforme en poésie tout ce que le poète rencontre et assimile. De 1832 à 1842, le talent de Słowacki semble se développer dans toutes les directions à la fois. L'idylle délicatement désespérée W Szwajcarii (1839, En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juliusz-slowacki/#i_87259

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 580 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Structures de la vie théâtrale »  : […] En 1919, Lénine signait un décret en vertu duquel étaient nationalisés tous les théâtres de Russie : pas plus en Union soviétique que dans les démocraties populaires, il ne pouvait exister de théâtre privé. Toutes les entreprises théâtrales étaient prises en charge par les municipalités, les districts ou l'État, selon des modalités qui pouvaient varier de pays à pays, mais qui n'en obéissaient pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-dans-les-pays-socialistes/#i_87259

WARLIKOWSKI KRZYSZTOF (1962- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 126 mots

Krzysztof Warlikowski est né le 26 mai 1962, dans un milieu ouvrier, à Szczecin, ville située au nord-est de la Pologne. Quelques années plus tard, il intègre la célèbre université Jagellonia de Cracovie, où il étudie l'histoire et la philosophie. En 1983, il quitte son pays, alors placé sous le régime de la loi martiale par le général Jaruzelski, et s'installe notamment à Paris, où il approfondi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krzysztof-warlikowski/#i_87259

WITKIEWICZ STANISŁAW IGNACY, dit WITKACY (1885-1939)

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 665 mots

Auteur dramatique, romancier, essayiste, théoricien de l'art et peintre polonais, Stanisław Ignacy Witkiewicz naît à Varsovie dans une famille de la petite noblesse terrienne originaire de Lituanie. Fils unique du peintre et critique d'art Stanisław Witkiewicz, il reçoit une éducation peu commune qui, le plaçant dès son plus jeune âge en marge (à côté et au-dessus des autres), en fera un individua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislaw-ignacy-witkiewicz/#i_87259

WYSPIAŃSKI STANISŁAW (1869-1907)

  • Écrit par 
  • Jón BLONSKI
  •  • 1 323 mots

Wyspiański a joué un rôle exceptionnel dans l'histoire du théâtre polonais. De son vivant, il a été entouré d'un véritable culte. Dans la Pologne asservie, les poètes et les écrivains se trouvaient souvent chargés d'une responsabilité morale et politique que Wyspiański a consciemment tenté d'assumer. C'est également de lui que s'est inspiré le réformateur du théâtre de l'entre-deux-guerres, Leon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislaw-wyspianski/#i_87259

YIDDISH

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 13 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les années noires »  : […] Les activités théâtrales, à l'instar des autres activités culturelles, se poursuivirent dans les ghettos et même dans les camps, certaines étant imposées par la Gestapo pour son divertissement (comme des cafés-théâtres du ghetto de Varsovie ou de Vilno). Mais surtout elles furent comprises par la population juive elle-même comme une des formes de résistance à l'extermination. Ainsi, dans le ghett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yiddish/#i_87259


Affichage 

Tadeusz Kantor

photographie

Chez Kantor, notamment par le biais des œuvres de Witkiewicz et Schulz, le théâtre se fait séance dramatique, cirque funèbre, «entre éternité et poubelle» 

Crédits : M. Kalter/ AKG

Afficher

Tadeusz Kantor
Crédits : M. Kalter/ AKG

photographie