INDIEN THÉÂTRE

THÉÂTRES DU MONDE - La tradition indienne

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 3 326 mots

Le théâtre indien traditionnel est tout à la fois art littéraire, musique, danse et architecture. Ses origines plongent dans un passé insondable. On a cru un moment pouvoir y déceler une influence grecque. Mais les analogies entre le théâtre grec et le théâtre indien sont plus rares que leurs divergences ne sont profondes et paraissent s'expliquer par le jeu d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-du-monde-la-tradition-indienne/#i_86795

BHĀRATA

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 314 mots

La tradition sanskrite se fonde sur un ensemble de Shâstras ( śāstra , « traité normatif »), où sont énoncées les règles propres à chaque technique : médecine, astrologie, érotisme, etc. Dans le domaine littéraire, le plus célèbre de ces Shâstras est celui qui concerne l'art dramatique ; attribué à un certain Bhârata et concernant notamment la danse ( nâtya ), on le nomme Bhâratîya-Nâtya-Shâstr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bharata/#i_86795

BHAVABHŪTI (VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 412 mots

L'art dramatique indien d'expression sanskrite est dominé par le nom de Kâlidâsa (peut-être du iv e s.), mais la gloire de celui-ci a suscité toute une lignée de poètes désireux de l'égaler, sinon de le surpasser. Le plus important de ces continuateurs est Bhavabhûti (Bhavabhūti), un brahmane de haute culture qui fit carrière à la cour du roi Yashivarman (Yaśivarman), de Kanauj (Kanyākubja, au bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bhavabhuti/#i_86795

BOLLYWOOD

  • Écrit par 
  • Amandine D'AZEVEDO, 
  • Charles TESSON
  •  • 4 345 mots

Dans le chapitre « Naissance d’un cinéma populaire »  : […] Lorsque le cinéma est devenu un moyen d’expression complet, alliant images et sons, le film populaire a pris pour modèle le théâtre, renouant avec le statut protéiforme qui caractérisera l’art théâtral indien, drame parlé, chanté, avec des moments de danse et de musique. En effet, tout remonterait à Brahmā, le Créateur, à l’origine du monde des arts. « Les dieux demandèrent : ʺPuisqu’il ne convie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bollywood/#i_86795

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le théâtre »  : […] C'est à l'époque mongole qu'on voit le théâtre chinois se dégager des récitations des conteurs publics, des divertissements d'histrions ou de bouffons, de la danse, de la mimique et de la musique, pour prendre un tour plus littéraire, sans qu'il dût jamais accéder cependant, en Chine, au rang noble entre tous que lui assignent les littératures européennes, sauf peut-être à l'époque moderne. De l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_86795

HARSHA, roi de l'Inde (606-647)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 265 mots

Souverain converti au bouddhisme, sous le règne duquel se trouva unifiée, au ~ vii e siècle, l'Inde septentrionale (du Cachemire au Bengale) et dont la capitale était Kanauj. Harsha (surnommé siladitya , « soleil de vertu ») passe pour avoir favorisé les artistes de son temps et fait de sa cour un des hauts lieux de la culture indienne classique. Il semble qu'il ait été lui-même un écrivain, car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harsha/#i_86795

HINDĪ LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Nicole BALBIR, 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 8 340 mots

Dans le chapitre « Littérature populaire et théâtre »  : […] À côté d'une littérature essentiellement élitiste par son expression et ses thèmes se développe une littérature populaire, en partie orale. L'introduction de l'imprimerie au xix e  siècle a permis d'en fixer une partie par écrit. Elle est abondante dans les langues régionales, notamment en rājasthāni, braj, avadhi, maithili, bhojpuri sous forme de ballades, chansons, contes et drames. Il existe a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-hindi/#i_86795

INDE DANSES TRADITIONNELLES DE L'

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 704 mots

Trois styles de danses, pratiquées dans chacune des grandes écoles de danses traditionnelles hindoues, existent en Inde : le nritta , qui combine une série complexe de mouvements incessants du pied et des poses sculpturales inspirées de l'art graphique ou des statues ; le natya , qui est une espèce de drame ou de pantomime, alliant le chant et la musique à la danse ; le nritya , dans lequel c'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danses-traditionnelles-de-l-inde/#i_86795

KĀLIDĀSA (IVe-Ve s. env.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 1 705 mots

Dans le chapitre « Une œuvre riche et variée »  : […] Une autre incertitude plane sur le nombre de ses œuvres. On s'accorde aujourd'hui à lui attribuer deux longs poèmes de caractère épique, les kāvya Raghuvaṃśa et Kumārasambhava , trois pièces de théâtre, Śakuntalā , Mālavikāgnimitra , Vikramorvaśī , une élégie, le Meghadūta . Si on admet avec assez d'assurance qu'il a composé une description des saisons, Ṛtusaṃhara , il y a plus de doute à l'égard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalidasa/#i_86795

MAQUILLAGE

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 5 300 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Maquillage et théâtralité »  : […] En Occident, le maquillage à l'âge classique ne se différencie pas du fard quotidien – visage cérusé, joues rosies, bouche vermeille –, sauf pour les spectacles farcesques du Pont-Neuf où les comiques s'enfarinent « à la farce », c'est-à-dire s'enduisent le visage de farine dans la tradition des rôles farcesques non masqués et de ceux des pantomimes. La fin du xviii e  siècle voit apparaître une e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maquillage/#i_86795

PETIT CHARIOT DE TERRE CUITE LE

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 566 mots

Les deux pièces de théâtre indiennes les plus connues en Occident sont Śakuntalā , que Goethe mettait au-dessus des œuvres de Shakespeare, et Le Petit Chariot de terre cuite ( Mṛcchakatika ), que Gérard de Nerval adapta pour la scène française en 1850. Cette dernière œuvre est tout à fait insolite dans la tradition dramatique sanskrite, d'une part du fait de la personnalité de son auteur supposé, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-petit-chariot-de-terre-cuite/#i_86795

ŚAKUNTALĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 636 mots

Le théâtre indien de langue sanskrite connut son âge d'or au temps des souverains gupta, qui régnaient sur l'Inde du Nord-Ouest entre 300 et 550. C'est justement au iv e  siècle que se manifeste, selon la plus sûre probabilité, le génie de Kālidāsa, dont les poèmes et les drames sont les meilleurs exemples. Śakuntalā (Shakuntalâ, nom de l'héroïne) est l'exemple achevé de ce que doit être une pièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sakuntala/#i_86795

SANSKRITES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 8 973 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les belles-lettres »  : […] La formation du pandit est nourrie de poésie. Il apprend par cœur les chefs-d'œuvre, retient nombre de vers gnomiques, de beaux exemples, de mots appropriés à toutes circonstances. Le pandit reste marqué par cette formation. S'il ne devient pas pur poète, il l'est toujours quelque peu, quelle que soit sa spécialité. Il n'est pas de discipline, de technique, où l'expression ne soit pas ornée d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-sanskrites/#i_86795

TENDULKAR VIJAY (1928-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 280 mots

Dramaturge et scénariste indien, Vijay Tendulkar signa plus de trente pièces en langue marathe ainsi que nombre de pièces en un acte, de nouvelles et de scénarios sur des sujets de société, tels que la violence, la pauvreté, les droits des femmes et la corruption. Parmi les pièces les plus célèbres de Tendulkar, signalons Shantata ! Court Chalu Ahe (1967, « Silence ! l'audience est ouverte ») et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vijay-tendulkar/#i_86795