THÉÂTRE CONTEMPORAIN

11 SEPTEMBRE 2001 (mise en scène A. Meunier)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 926 mots

Parmi les nombreuses célébrations, dix ans après les attentats qui eurent lieu aux États-Unis, les représentations de la pièce de Michel Vinaver, 11 Septembre 2001 , revêtaient un caractère particulier. Tourné vers l'avenir, le spectacle d'Arnaud Meunier conduit avec des lycéens de Seine-Saint-Denis relevait non de la commémoration, mais d'un « rituel de réparation », selon l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/11-septembre-2001-mise-en-scene-a-meunier/#i_2295

1789, Théâtre du Soleil

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 222 mots

Après la création au Piccolo Teatro de Milan le 11 novembre 1970 de 1789, la Révolution doit s'arrêter à la perfection du bonheur , Ariane Mnouchkine et le Théâtre du Soleil, sans lieu fixe depuis la création de ce dernier en 1964, s'installent à la Cartoucherie de Vincennes, près de Paris. Dans les hangars désaffectés, qui lui sont attribués, la troupe engage les travaux ind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1789-theatre-du-soleil/#i_2295

887 (R. Lepage)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 829 mots

Considéré à juste titre comme une personnalité marquante de la scène internationale contemporaine, Robert Lepage, metteur en scène, scénographe et comédien québécois, a donné au Théâtre de la Ville, dans le cadre du festival d’Automne à Paris, sa dernière création, représentée pour la première fois en juillet 2015 à Toronto. Son titre numérique et énigmatique renvoie à la numérotation de l’immeubl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/887/#i_2295

ACTEUR

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 796 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un être métamorphique »  : […] Malgré des essais de théorisation, l'art de l'acteur reste profondément empirique. Et pour cause, puisque le matériau et l'outil de son art ne sont autres que sa propre chair. Si la tradition parle d'incarnation – faire rentrer dans sa chair un être de mots, le personnage –, elle semble plus proche de la vérité que celle qui inciterait à croire que l'acteur doit rentrer dans la peau du personnage. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acteur/#i_2295

ADRIEN PHILIPPE (1939- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 829 mots

Né en 1939 à Savignies, dans l'Oise, Philippe Adrien se fait d'abord connaître comme auteur dramatique. Après En passant par la Lorraine (1965), La Baye (1967) lui vaut son plus grand succès. Mise en scène au théâtre de Chaillot par Antoine Bourseiller, avec Suzanne Flon et Jean-Pierre Léaud, la pièce raconte un déjeuner dominical réunissant deux famil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-adrien/#i_2295

ALLEMAND THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 8 423 mots
  •  • 2 médias

Alors que l'Allemagne a refait son unité par intégration de l'ex-R.D.A. à la R.F.A., il y a lieu de revoir l'évolution séparée des théâtres ouest-allemand et est-allemand depuis 1945, afin de mieux apprécier leur divergence passée ainsi que leur conjonction présente. Quel fonds commun « germano-allemand » permet d'avancer qu'une telle conjonction n'a rien d'artificiel ? Il apparaît en fait que, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-allemand/#i_2295

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 22 521 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le réalisme socialiste et sa contestation »  : […] Avec la première conférence littéraire de Bitterfeld commence une période où la littérature instrumentalisée est invitée à militer, aux côtés des autres structures de l'État et du parti, pour construire le « socialisme réellement existant ». Les années 1960 sont une période extrêmement complexe. La littérature « pour convaincre » que pratiquent les chantres du régime (Erik Neutsch, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemandes-langue-et-litteratures-litteratures/#i_2295

AMPHITRYON (mise en scène C. Rauck)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

Amphitryon est l’une des comédies les mieux ciselées de Molière. Inspirée de Plaute, elle nous reconduit aux temps anciens de la Grèce, lorsque les dieux couvaient les hommes d’un regard jaloux. Victorieux d’Athènes, le valeureux Amphitryon s’apprête à regagner son palais afin d’y fêter sa victoire dans les bras d’Alcmène, sa bien-aimée. Il envoie Sosie, son valet, en éclair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphitryon-mise-en-scene-c-rauck/#i_2295

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre «  Le théâtre contemporain »  : […] Jusqu'aux alentours de 1956, et depuis fort longtemps, le répertoire moderne de « qualité » dans le théâtre anglais se bornait, peu ou prou, à trois auteurs : Oscar Wilde, George Bernard Shaw et Noel Coward, dont on jouait les œuvres, en province comme à Londres, jusqu'à satiété. Ce répertoire visait un public bourgeois, et, sauf de très rares exceptions, prenait pour cadre la « bonne société ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_2295

LES ANTIGONES (TG STAN)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 971 mots

Le nom de TG STAN a valeur de manifeste. Les initiales TG renvoient en flamand à Toneelspelersgezelshap (Compagnie d'acteurs) ; quant au sigle STAN, il signifie Stop Thinking about Names (« Cessez de penser aux noms »). Voilà qui définit le programme de ce collectif théâtral né il y a une douzaine d'années et regroupant des comédiens formés au Conserva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-antigones/#i_2295

ARDEN JOHN (1930-2012)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire PASQUIER
  •  • 816 mots

John Arden est né en 1930 à Barnsley, dans le Yorkshire. Des auteurs dramatiques du « nouveau théâtre anglais » des années 1950 et 1960, il est sans doute le plus brechtien. Comme Brecht, il croit nécessaire un détour par la fable, ou par l'histoire, pour rendre compte du monde contemporain. Pour lui, comme pour Brecht, le théâtre est une activité collective à laquelle doivent participer créateurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-arden/#i_2295

ARTS DE LA RUE

  • Écrit par 
  • Emmanuel WALLON
  •  • 6 848 mots
  •  • 2 médias

Plusieurs catégories de spectacles instaurent un rapport direct à l'espace public. Le théâtre itinérant, dont le véhicule suit l'histoire de l'art dramatique en Occident, connaît une résurgence depuis la fin des années 1990, alors qu'il avait presque disparu des routes de France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Un Centre international du théâtre itinérant (C.I.T.I.), installé auprès d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-de-la-rue/#i_2295

BABYLONE (Y. Reza) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 960 mots

Depuis la célèbre pièce Art , créée par Patrice Kerbrat en 1994 et régulièrement montée sur les scènes internationales, de nombreux créateurs se sont succédé pour mettre en scène l’œuvre théâtrale de Yasmina Reza : Luc Bondy pour Une pièce espagnole  ; Thomas Ostermeier pour Bella Figura […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/babylone-y-reza/#i_2295

BARBA EUGENIO (1939- )

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 929 mots

Parmi les hommes de théâtre de renommée internationale, Eugenio Barba est une figure à part, irrécupérable par l'establishment, inclassable dans son activité protéiforme, et toujours prêt à rencontrer d'autres cultures et à faire en sorte qu'elles se fécondent mutuellement. Depuis qu'il a établi à Holstebro (Danemark) son Odin Teatret, cette petite ville du Jutland est devenue un pôle rayonnant d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugenio-barba/#i_2295

BARKER HOWARD (1946- )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 785 mots
  •  • 1 média

Né à Dulwich en 1946, en Angleterre, Howard Barker est l'auteur d'une œuvre impressionnante : plus de cinquante pièces de théâtre, des recueils de poèmes, des ouvrages théoriques (notamment Arguments fo r a Theatre , 1989), des livrets d’opéra, une pièce pour marionnettes, deux films. Il n'a que peu marché sur les traces de ses aînés, Edward Bond, John A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/howard-barker/#i_2295

BATTLEFIELD (mise en scène P. Brook et M.-H. Estienne)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 000 mots
  •  • 1 média

Il est l’homme de l’espace vide. Du plateau nu, débarrassé de tout accessoire ou décor, à l'exception, parfois, d'un arbre, d'une chaise, d'un tapis. À 90 ans, Peter Brook demeure le grand maître d’un théâtre où le réel naît de l’imaginaire, où la vérité surgit de l’illusion. Un théâtre surtout fondé sur le jeu de l’acteur et capable, par sa seule force, d’entraîner le public au fil d’histoires br […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/battlefield-mise-en-scene-p-brook-et-m-h-estienne/#i_2295

BAYEN BRUNO (1950-2016)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 810 mots

Né le 13 novembre 1950 à Paris, Bruno Bayen entre à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Sous la direction de Bernard Dort, il présente une maîtrise consacrée à Homme pour homme de Brecht. Il s'essaie déjà à l'écriture dramatique. Au musée ce soir évoque Mai-68 par le biais du théâtre dans le théâtre, et intéresse Jean-Marie Serreau, mais reste s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno-bayen/#i_2295

BECK JULIAN (1925-1985)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 003 mots

Né en 1925 dans un milieu aisé de juifs new-yorkais (ses parents étaient enseignants), Julian Beck s'intéresse d'abord à la peinture : Peggy Guggenheim organisera une exposition de ses œuvres dans sa galerie Art of this Century. Pourtant, le travail solitaire du peintre ne lui convient guère. Le théâtre l'attire davantage. En 1943, il rencontre Judith Malina, qui étudie le théâtre à la New School […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-beck/#i_2295

BELLORINI JEAN (1981- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

Directeur depuis le 1 er  janvier 2014 du Théâtre Gérard-Philipe (T.G.P.), le Centre dramatique national de Saint-Denis, Jean Bellorini est, depuis Tempête sous un crâne (2009), qui l’a révélé au grand public, une des figures de proue de sa génération. Il a su renouer avec l’esprit d’un théâtre populaire ouvert et généreux, qui s’inscrit résolument […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bellorini/#i_2295

BENEDETTO ANDRÉ (1934-2009)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 927 mots

Acteur, auteur dramatique, metteur en scène, directeur de théâtre, André Benedetto est également considéré comme le fondateur du festival « off » d'Avignon. Né à Marseille le 14 juillet 1934, il se lance dans l'aventure du théâtre à la fin des années 1950. Instituteur, il fait la rencontre de Gabriel Monnet lors de « stages d'été » avant de « monter » à Paris, puis de choisir Avignon, déjà célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-benedetto/#i_2295

BERNHARD THOMAS (1931-1989)

  • Écrit par 
  • Claude PORCELL
  •  • 1 891 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une parole du refus »  : […] Le recul dont on commence à bénéficier confirme l'impression que l'on pouvait avoir il y a nombre d'années déjà : l'œuvre de Bernhard, qui restera sans doute comme l'une des plus grandes du xx e  siècle, apparaît comme une immense construction s'appuyant sur les trois piliers des romans, des récits (parfois difficiles à distinguer des premiers dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-bernhard/#i_2295

BLIN ROGER (1907-1984)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 466 mots

Metteur en scène exemplaire d'un théâtre difficile, dont le nom est attaché à la réalisation des grandes œuvres de Genet et de Beckett. Élève de Dullin, lié à Artaud, proche de Prévert et du groupe Octobre, Blin se fait connaître comme acteur avant la Seconde Guerre mondiale. En 1949, il se révélait metteur en scène en présentant La Sonate des spectres de Strindberg. Puis il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-blin/#i_2295

BOAL AUGUSTO (1931-2009)

  • Écrit par 
  • Jacques NICHET
  •  • 579 mots

Né à Rio de Janeiro, Augusto Boal fonde en 1956, à São Paulo, le théâtre Arena, qui raconte l'histoire et la vie quotidienne du Brésil. Mais dès 1964 il est contraint, par les dictateurs qui prennent le pouvoir dans son pays, à continuer son action théâtrale clandestinement, puis à partir de 1971 en exil en Argentine, au Pérou et au Portugal. En réponse aux oppressions, il invente le Théâtre de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augusto-boal/#i_2295

BOND EDWARD (1934- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 243 mots

Dramaturge prolifique, dont les premières pièces datent des années 1960 ( The Pope's Wedding , 1962 ; Saved , 1965 ; Narrow Road to the Deep North et Early Morning , 1968), le Britannique Edward Bond n'a cessé d'embrasser, jusque dans ses pièces les plus récentes, le marasme contemporain. Accommodant le théât […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-bond/#i_2295

BONDY LUC (1948-2015)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 042 mots
  •  • 2 médias

Né à Zurich le 17 juillet 1948, Luc Bondy a partagé son activité de metteur en scène de théâtre et d'opéra entre l'Allemagne, la France et la Belgique. Parfaitement bilingue, il aura incarné un certain cosmopolitisme européen, particulièrement sensible dans le répertoire, tant classique que contemporain. Fils du journaliste et écrivain François Bondy (1915-2003), élève de l'école de Jacques Lecoq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luc-bondy/#i_2295

BOULEVARD THÉÂTRE DE

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 5 989 mots

Dans le chapitre « Déformation de la réalité »  : […] Dans la longue histoire du théâtre de boulevard, les modes, les esthétiques, très diverses, ont souvent changé. Un point commun cependant les rassemble : le faux-semblant. C'est un théâtre qui ne doit à aucun prix déranger, ni choquer. Le public n'y trouve qu'un divertissement facile, une émotion complice au spectacle de passions inoffensives, comme aseptisées par l'adhésion commune à une morale c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-de-boulevard/#i_2295

BOURDET GILDAS (1947- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 793 mots

au Havre.D'abord attiré par la peinture et la scénographie (il signe ou cosigne le plus souvent les décors de ses spectacles), Gildas Bourdet se tourne rapidement vers la mise en scène. Les premières réalisations de sa troupe, le théâtre de la Salamandre, fondée en 1974, se font sur le mode de l'adaptation et de l'écriture collective ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gildas-bourdet/#i_2295

BOURSEILLER ANTOINE (1930-2013)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 558 mots

Acteur, metteur en scène et animateur de théâtre, Antoine Bourseiller est né à Paris le 2 juillet 1930. Il se fait connaître par la présentation d'œuvres oubliées du xvii e siècle, telles la Marianne de Tristan l'Hermite et La Mort d'Agrippine de Cyrano de Bergerac. En 1960, il remporte le premier prix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-bourseiller/#i_2295

BRAND (mise en scène S. Braunschweig)

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 1 095 mots

Écrivain de la démesure et du malaise dans la civilisation, Henrik Ibsen (1828-1906) est un auteur phare du théâtre contemporain. Durant la saison 2004-2005, de nouvelles mises en scène d' Hedda Gabler (par Éric Lacascade, Théâtre de l'Odéon-Ateliers Berthier à Paris), Maison de poupée (par Thomas Ostermeier, Théâtre des Célestins à Lyon), ou encore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brand/#i_2295

BRAUNSCHWEIG STÉPHANE (1964- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 940 mots

Stéphane Braunschweig est né en 1964 à Paris. Après l'École normale supérieure et des études de philosophie, Stéphane Braunschweig entreprend sa formation théâtrale auprès d'Antoine Vitez, à l'École de Chaillot. Avec sa jeune troupe du Théâtre-Machine, il met en scène Woyzeck de Büchner en 1988, spectacle remarqué au festival du Jeune Théâtre d'Alès. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephane-braunschweig/#i_2295

BRAUTIGAN (mise en scène B. Boeglin)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 896 mots

De Bruno Boeglin, qu'il avait invité en 1979 au Centre dramatique national des Alpes, Georges Lavaudant disait alors : « Il est l'un des rares poètes de la scène. » La phrase a conservé sa pertinence. Hors du temps, hors des modes, Bruno Boeglin est l'homme d'un théâtre qui ne ressemble qu'à lui-même. S'il s'est peu confronté aux classiques ( Titus Andronicus , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brautigan/#i_2295

BREAD AND PUPPET THEATRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 940 mots

À travers le Bread and Puppet Theatre, et grâce à son créateur, Peter Schumann, sculpteur d'origine allemande, le spectacle américain des années 1960 a rencontré les marionnettes siciliennes issues d'une très vieille tradition du xiv e siècle et, peut-être, subi l'influence du carnaval allemand et de certaines représentations médiévales de la vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bread-et-puppet-theatre/#i_2295

BREAD AND PUPPET THEATRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 397 mots

1962 À New York, Peter Schumann (né en 1934) crée, avec Bob Ernstthal et Bruno Eckhardt, le Bread and Puppet Theatre. 1963 The King's Story , premier spectacle avec des marionnettes à tiges en papier mâché. Les manipulateurs sont encore dissimulés par un rideau rouge, les acteurs masqués. 1965 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bread-et-puppet-theatre-reperes-chronologiques/#i_2295

BRÉSIL - La littérature

  • Écrit par 
  • Mario CARELLI, 
  • Ronny A. LAWTON, 
  • Michel RIAUDEL, 
  • Pierre RIVAS
  •  • 12 484 mots

Dans le chapitre « Une littérature qui s'universalise »  : […] Parallèlement au courant régionaliste, une mouvance plus secrète du roman d'introspection se développait chez Cornélio Penna (1896-1958), auteur de menina morta ( La Petite Morte , 1954), et chez Lúcio Cardoso (1912-1968), auteur de Crônica […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-la-litterature/#i_2295

BRICAGE CLAUDE (1937-1992)

  • Écrit par 
  • Christian CAUJOLLE
  •  • 680 mots

Le photographe Claude Bricage est mort du sida le 21 mars 1992. Il préparait alors une exposition ainsi que trois ouvrages consacrés à Louis Aragon, à l'occasion du dixième anniversaire de la mort de l'écrivain, à la chorégraphe Maguy Marin, dont il suivait le travail depuis longtemps, et à Antoine Vitez, dont il fut le fidèle accompagnateur. Il avait également mis en chantier, avec des photograph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bricage/#i_2295

BROOK PETER (1925- )

  • Écrit par 
  • Georges BANU
  •  • 2 297 mots
  •  • 2 médias

L'apport de Peter Brook tient d'abord au profond renouvellement de la mise en scène qu'il fait subir au théâtre de Shakespeare, en Angleterre, grâce à des spectacles mondialement connus. Il se manifeste aussi dans son travail d'exploration des écritures contemporaines. Au début des années 1970, il opère une rupture en s'installant à Paris, où il crée, avec Micheline Rozan, le Centre internationa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-brook/#i_2295

ÇA IRA (1) FIN DE LOUIS (J. Pommerat)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 958 mots
  •  • 1 média

Quatre heures trente de passions, de colères et de liesse, de tensions. Quatre heures trente de disputes, controverses et déclarations solennelles devant un public fasciné et tout ouïe. Ça ira (1) Fin de Louis , écrit et mis en scène par Joël Pommerat, se situe dans la continuité des grandes pièces sur la Révolution française, comme La Mort de Danton (G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ca-ira-1-fin-de-louis/#i_2295

CAMPESINOS

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  •  • 688 mots

Les campesinos sont des ouvriers agricoles qui travaillent sur les grandes plantations californiennes. Venant en fraude des Philippines ou du Mexique, ils rejoignent les chicanos, Américains d'origine mexicaine, et forment un sous-prolétariat soumis aux fluctuations de l'embauche quand en 1965 se déclenche une grève qui durera cinq ans. À cette époque, Luis Valdez, chicano, fils d'ouvrier agricole […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/campesinos/#i_2295

CASTELLUCCI ROMEO (1960- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 346 mots
  •  • 1 média

Metteur en scène, plasticien, scénographe, Romeo Castelluci (né en 1960 à Cesena, Emilie-Romagne) est intimement lié à l'aventure artistique de la Societas Raffaello Sanzio, qu'il fonde en 1981 avec sa sœur Claudia et une autre fratrie composée de Chiara et Paolo Guidi. Basé à Cesana, ce groupe, augmenté de jeunes étudiants issus de diverses disciplines, va amorcer une recherche théâtrale influenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romeo-castellucci/#i_2295

LA CERISAIE (mise en scène A. Françon)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 104 mots

Le 17 mars 2009, Alain Françon a signé son dernier spectacle en tant que directeur du Théâtre national de la Colline, avant de céder la place à Stéphane Braunschweig, ancien directeur du Théâtre national de Strasbourg. En l'espace de douze années, il aura fait de cette institution l'un des fleurons de la création théâtrale en France. Pour cet ultime au revoir à son public, il a choisi une œuvre u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cerisaie/#i_2295

CHÉREAU PATRICE (1944-2013)

  • Écrit par 
  • Anne Françoise BENHAMOU
  •  • 2 968 mots
  •  • 2 médias

Artiste précoce, Patrice Chéreau s'impose rapidement en Europe comme un des plus grands metteurs en scène de théâtre de son temps par la puissance et l'originalité de ses points de vue critiques, par la force de son univers plastique (sur lequel vient se greffer très tôt celui du scénographe Richard Peduzzi) et par la radicalité de sa direction d'acteurs  : le lyrisme de son écriture scénique exa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrice-chereau/#i_2295

CHURCHILL CARYL (1938- )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 672 mots

Caryl Churchill offre au spectateur une œuvre complexe et riche tant sur le plan idéologique que dramaturgique. Jusque dans les années 1990, son travail se place dans le sillage du théâtre féministe, en montrant la schizophrénie de la femme moderne (avec le conflit mère-femme) ou encore la situation économique qui est la sienne dans la société. Caryl Churchill évite toujours le naturalisme : les t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caryl-churchill/#i_2295

CIXOUS HÉLÈNE (1937- )

  • Écrit par 
  • Bertrand LECLAIR
  •  • 1 601 mots

Dans le chapitre « L'Histoire en scène »  : […] Ce n'est évidemment pas un hasard si la première pièce d'Hélène Cixous, Le Portrait de Dora , créée en 1976 par la Compagnie Renaud-Barrault, s'emparait d'un cas de référence de la théorie psychanalytique, invitant Freud sur la scène. Ce n'est qu'en 1985 pourtant que l'écriture dramatique d'Hélène Cixous a pris une dimension d'exception, dans des circonstances particulières : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helene-cixous/#i_2295

LA CLASSE MORTE, Tadeusz Kantor

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 325 mots

Tour à tour peintre, plasticien, scénographe, puis metteur en scène et auteur, Tadeusz Kantor (1915-1990) fonde en 1955 le Théâtre Cricot 2 (anagramme de « to cyrk », le cirque). Dans la cave de la galerie Krysztofory à Cracovie, il poursuit une recherche théâtrale issue de diverses influences philosophiques et picturales (Duchamp et le surréalisme, Fluxus et l' arte povera , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-classe-morte/#i_2295

COMÉDIE

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED
  •  • 5 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Renaissance de la comédie »  : […] La renaissance, en réalité, devait venir d'une contestation beaucoup plus profonde des conventions attachées à l'art de la comédie. Zola, l'un des premiers, en avait appelé à l'audace des jeunes écrivains de théâtre : dès 1897, Jules Renard transforme le ton du genre, en revenant à une rigueur et à une densité dans le dialogue depuis longtemps perdues. Georges Courteline crée de nouveaux types co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie/#i_2295

COMÉDIE-FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 408 mots

Dans le chapitre « Une troupe permanente »  : […] Autre caractéristique de cette Maison, sa troupe permanente. Celle-ci se compose de pensionnaires (18, en février 2007), recrutés par l'administrateur général pour un contrat à durée indéterminée, avec une période d'essai de deux ans, et de sociétaires (39, en février 2007) cooptés par leurs pairs parmi les pensionnaires et réunis par acte notarié au sein de la Société des comédiens-français. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-francaise/#i_2295

COPI RAÚL DAMONTE, dit (1939-1987)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 467 mots

Né en 1939, à Buenos Aires, d'un père poète, peintre, directeur de journal exilé sous Perón, et qui va le ballotter de Montevideo à Rio de Janeiro en passant par Paris avant de regagner l'Argentine et d'une mère anarchiste et athée convertie au catholicisme la quarantaine venue, Copi aura été toute sa vie l'« inclassable », l'« insaisissable », celui par qui le scandale arrive, qui fascine et qu'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/copi/#i_2295

CORIOLAN (mise en scène C. Schiaretti)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 170 mots

Il y un côté « hussard noir » du théâtre chez Christian Schiaretti. Successeur depuis 2002 de Roger Planchon à la tête du T.N.P. à Villeurbanne, après avoir été dix ans directeur du Centre dramatique national de Reims, il ne cesse d'y défendre un théâtre ancré dans le politique et dans l'Histoire, frappé du double sceau de la décentralisation et de l'éducation populaire. Un théâtre citoyen et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coriolan/#i_2295

CRÉATION DU BREAD AND PUPPET THEATRE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 351 mots

Persuadé que le théâtre « est aussi indispensable à l'homme que le pain », l'Américain d'origine allemande Peter Schumann (né en 1934), sculpteur, musicien et chorégraphe, crée en 1962 une troupe, dans un quartier de Manhattan, pour présenter des spectacles hors des théâtres, dans la rue et autres espaces publics. À partir de matériaux simples – papiers, terre glaise, toiles –, il réalise des masq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-du-bread-and-puppet-theatre/#i_2295

CRESPIN MICHEL (1940-2014)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 985 mots

Poète de l’éphémère, metteur en scène et scénographe urbain, Michel Crespin a fait du théâtre de rue un art à part entière. Né à Paris le 18 octobre 1940, ce fils de militaire mort à la guerre, passé par les enfants de troupe, licencié ès lettres et certifié en sciences physiques, voit son destin bouleversé par Mai-68. L’heure est à la contestation du « vieux monde » et, en art, à l’invention d’u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-crespin/#i_2295

CRIMP MARTIN (1956- )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 753 mots

Né dans le Kent, élevé à Londres et dans le Yorkshire, Martin Crimp poursuit des études littéraires à Cambridge. L'Orange Tree Theatre donne ses premières pièces –  Living Remains (1982), A Variety of Death Defying Acts (1985) –, tandis que, parallèlement, il écrit pour la radio –  Three Attempted Acts (Giles Cooper Award, 1985), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-crimp/#i_2295

DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON, Bernard-Marie Koltès - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 928 mots

Dès 1976, Bernard-Marie Koltès (1948-1989), qui a d'abord été metteur en scène, se consacre à l'écriture dramatique. Combat de nègre et de chiens (1980), Quai Ouest (1986), Dans la solitude des champs de coton (1987) et Roberto Zucco (1989), en font un des dramaturges les plus remarqués de la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dans-la-solitude-des-champs-de-coton/#i_2295

DÉCOR DE THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 776 mots

Partie essentielle de la composition scénique, le décor est au centre de l'extraordinaire évolution de la mise en scène contemporaine. Élément fondamental de la scénographie, le décor définit un espace, soit en limitant l'action, soit en s'intégrant à elle. Longtemps témoin de la représentation de l'action, le décor tend à devenir de moins en moins décoratif, de plus en plus représentatif du lieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decor-de-theatre/#i_2295

DÉJEUNER CHEZ WITTGENSTEIN (T. Bernhard)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 936 mots

Le grand écrivain et auteur dramatique autrichien Thomas Bernhard (1931-1989) n'est jamais allé chercher très loin son inspiration. On peut dire qu'une large partie de son œuvre est autobiographique, en clair dans ses récits, d'une manière à peine voilée dans ses pièces. S'il n'y figure pas à visage découvert – le genre en exclut pratiquement l'hypothèse – son entourage lui procure des porte-paro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dejeuner-chez-wittgenstein/#i_2295

DESARTHE GÉRARD (1945- )

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 675 mots

Gérard Desarthe est né en 1945 à Paris. À dix-sept ans, il trouve un exutoire à ses passions d'adolescent dans le théâtre. « J'étais en cavale, je fuyais la maison de correction, la cellule familiale, je traînais à Paris, je ne savais pas où bouffer, où dormir. » Des gens l'ont hébergé et aidé. Après différents petits boulots, puis quelques tentatives ( La Remise , de Roger […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-desarthe/#i_2295

DRAME - Les écritures contemporaines

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 6 547 mots
  •  • 3 médias

Pour Peter Szondi, qui a pensé globalement la crise dans laquelle la forme dramatique entre à la fin du xix e  siècle, le théâtre contemporain ne saurait plus être conçu comme un « événement interpersonnel au présent ». Il ne saurait continuer de produire des personnages qui soient de simples entités psychologiques ou sociales. Travaillée tant par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-les-ecritures-contemporaines/#i_2295

ENGEL ANDRÉ (1947- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 928 mots

Philosophe de formation, André Engel abandonne l'enseignement pour rejoindre le Théâtre de l'Espérance de Jean-Pierre Vincent et de Jean Jourdheuil. Il participe à la réalisation de Dans la jungle des villes , de Brecht (1972), puis signe la mise en scène de Don Juan et Faust, de C. D. Grabbe, l'année suivante. En 1975, il collabore au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-engel/#i_2295

LES ÉPHÉMÈRES (A. Mnouchkine)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 978 mots

Les éphémères, c'est initialement le nom de petits insectes ailés, dont l'existence ne dépasse pas vingt-quatre heures, une fois qu'ils sont devenus adultes. C'est aussi le titre d'une création d'Ariane Mnouchkine et du Théâtre du Soleil, dont la première a eu lieu le 27 décembre 2006 à la Cartoucherie de Vincennes avant d'être présentée au festival d'Avignon 2007. Sur la piste partageant en de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ephemeres/#i_2295

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Le théâtre et le cinéma

  • Écrit par 
  • Geneviève FABRE, 
  • Liliane KERJAN, 
  • Joël MAGNY
  •  • 9 417 mots
  •  • 9 médias

Marqué à la fois par la pérennité des classiques (O'Neill, Miller, Williams, Albee), la domination d'un théâtre des images dans les années 1980 et l'essaimage des mises en scène, le théâtre américain continue de tenir son rang d'avant-garde et de compter dans le monde grâce à ses nouveaux venus, Tony Kushner, Paula Vogel ou Naomi Wallace. Il y a donc de l'hybride et du répertoire, qui interrogent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-le-theatre-et-le-cinema/#i_2295

FABRE JAN (1958- )

  • Écrit par 
  • Delphine JAUNASSE
  •  • 1 152 mots

Dans le chapitre « Le laboratoire des arts »  : […] Jan Fabre ne cesse d'interroger les processus de création et de diffusion artistiques en s'attaquant au concept d'« art ». Ses premières « actions terroristes » se tournent contre les réseaux traditionnels de reconnaissance. À leur insu, il expose ses propres œuvres dans des musées ( Wets-World project , 1979), dénonce, avec T. Art (1981), la prostituti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-fabre/#i_2295

FESTIVALS

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Matthieu CHÉREAU, 
  • Jean CHOLLET, 
  • Philippe DULAC, 
  • Christian MERLIN, 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  • , Universalis
  •  • 17 238 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le festival d'Avignon »  : […] Lorsque, du 4 au 10 septembre 1947, se déroule dans la cité des Papes « Une semaine d'Art en Avignon », nul ne peut prévoir que cette modeste manifestation sera à l'origine du plus grand festival de théâtre du monde. Metteur en scène et comédien, Jean Vilar a été invité par le poète René Char et le critique d'art Christian Zervos à s'associer à une exposition de peintres modernes au palais des P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/festivals/#i_2295

FIN DE PARTIE (mise en scène d'A. Françon)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 754 mots

« C'est laid, c'est sale, c'est désolant, c'est malsain, c'est vide et misérable. » Ainsi se plaignait le célèbre critique Jean-Jacques Gautier dans les colonnes du Figaro , quelques jours après la première en France de Fin de partie . S'en prenant à Beckett, qui « a installé sur scène-nue quatre cadavres plus répugnants, plus abjects les uns que les aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fin-de-partie-mise-en-scene-d-a-francon/#i_2295

FISBACH FRÉDÉRIC (1966- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 084 mots

Né en 1966 à Paris, Frédéric Fisbach s'affirme comme l'un des metteurs en scène les plus singuliers du nouveau paysage théâtral français. C'est comme acteur qu'il commence sa carrière, en particulier dans les mises en scène de Stanislas Nordey. Après avoir rencontré celui-ci au Conservatoire (dont il sort en 1991), il le suit en résidence au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis (1991-1993), puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-fisbach/#i_2295

FOMENKO PIOTR (1932-2012)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 1 080 mots

Piotr Fomenko appartient à la grande histoire du théâtre russe d'après le dégel. Metteur en scène-pédagogue, réalisateur de plusieurs films de cinéma et de télévision, il dirigeait depuis 1993 une jeune troupe, l'Atelier Piotr Fomenko, aujourd'hui couronnée de nombreux prix – apothéose d'une carrière difficile dans la Russie brejnevienne. Né le 13 juillet 1932 à Moscou, Piotr Fomenko est d'abord p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-fomenko/#i_2295

FOSSE JON (1959- )

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 1 013 mots
  •  • 1 média

Lors de la saison 2010-2011, le Norvégien Jon Fosse a accédé en France à une audience élargie lorsque Patrice Chéreau, pour son retour à la mise en scène de théâtre, a fait porter son choix sur deux de ses pièces : Rêve d'automne et Je suis le vent . Mais son œuvre bénéficiait déjà d'une vaste reconnaissance internationale, surtout depuis qu'elle s'était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jon-fosse/#i_2295

FRANÇON ALAIN (1945- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 783 mots

C'est à Saint-Étienne, sa ville natale, qu'Alain Françon s'initie au théâtre dans les années 1960. Élevé par ses grands-parents, tenanciers de bistrot dans un quartier minier, il suit d'abord des études d'histoire de l'art, avant de constituer un groupe de théâtre dépendant de la Comédie de Saint-Étienne. Jean Dasté en est alors le directeur. Il donne sa chance à Françon, faisant figurer ses mises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-francon/#i_2295

GARCÍA VICTOR (1934-1982)

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  •  • 799 mots

Victor García était argentin, mais contrairement à ses compatriotes du groupe TSE et à Jorge Lavelli, il n'était pas un enfant des villes. Né à Tucumán, il est élevé dans une ferme isolée, à deux mille kilomètres de Buenos Aires. Sa vie et son œuvre sont marquées par une sorte de sauvagerie masochiste due au refus viscéral des masques sociaux, par un paganisme diffus et sacrilège. Il fait ses étud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-garcia/#i_2295

GARCIA RODRIGO (1964- )

  • Écrit par 
  • Delphine JAUNASSE
  •  • 1 122 mots

Rodrigo Garcia est né à Buenos Aires (Argentine) en 1964. Bien que vivement controversée, l'œuvre de ce metteur en scène, auteur, vidéaste et scénographe qui s’est établi à Madrid en 1986 connaît un succès incontestable en Europe, et notamment en France. Ainsi, au cours de l'année 2003, il a créé Jardinage humain au Théâtre national de Bretagne, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rodrigo-garcia/#i_2295

GATTI ARMAND (1924-2017)

  • Écrit par 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 1 563 mots
  •  • 1 média

Rien ne prédestinait Dante Sauveur Gatti (dit Armand), fils de prolétaires, à l'écriture théâtrale, pas plus qu'à la poésie. Il naît le 26 janvier 1924, à Monaco, d'un père, Auguste, immigré italien, éboueur, et d'une mère, Laetitia, femme de ménage. Sa vie se confond très tôt avec les « batailles du siècle », celles pour l'émancipation de l'homme. Possédé par « la nécessité de l'expression », il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-gatti/#i_2295

GAUTIER NICOLE (1943- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 879 mots

« L'art d'être spectateur ». C'est par ce slogan que Nicole Gautier accueille le public du Théâtre de la Cité internationale dont elle est la directrice. De 1991 à 2008, cette voyageuse infatigable, tout à la fois défricheuse et dénicheuse de tout ce qui surgit sur la scène contemporaine, a su faire de cet ensemble de trois salles installées au cœur de la Cité internationale universitaire, à Paris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicole-gautier/#i_2295

LA GRANDE PARADE DE PY (O. Py)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 009 mots

Auteur, acteur, metteur en scène et chef de troupe, scénographe, directeur du Centre dramatique national (Orléans), Olivier Py poursuit depuis les années 1980 un parcours qui embrasse tous les genres et tous les styles, du cabaret à l'opéra, des formes brèves au poème dramatique, des contes pour enfants aux sagas épiques. Il n'hésite pas à signer des œuvres fleuves qui tiennent le spectateur en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-grande-parade-de-py/#i_2295

GRÜBER KLAUS MICHAEL (1941-2008)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 384 mots

Géant au visage mangé par une barbe épaisse, les sourcils fournis, le regard tantôt joyeux, tantôt mélancolique, mais toujours empreint d'une tendresse et d'une humanité profondes, semblable à la seule image qu'il ait laissée de lui au cinéma (il était le clochard magnifique des Amants du Pont-Neuf de Léos Carax, 1991), Klaus Michael Grüber, décédé dans la nuit du 22 juin 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klaus-michael-gruber/#i_2295

GUERRE ET PAIX (mise en scène P. Fomenko)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 1 076 mots

La troupe de Piotr Fomenko est venue en France pour la troisième fois en 2002. À la suite de Loups et brebis d'Ostrovski (festival d'Avignon, 1997), réinvité en 1998 par le festival d'Automne avec La Noce de Tchekhov, c'est en première européenne que le théâtre des Gémeaux a accueilli Guerre et Paix , cette fois à l'occasion du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-et-paix/#i_2295

HAMLET (mise en scène P. Brook)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 070 mots

« Qui est là ? ». C'est la première réplique d' Hamlet . C'était aussi le titre du travail de recherche présenté, il y a trois ans, par Peter Brook. « Qui est là », sur cette scène ? Et qu'est-ce qui est là ? Du théâtre, des corps, un corps en mouvement surtout, des mots proférés, une langue, un souffle, une intrigue. Et, comme le soulignait Gide, un mythe majeur, infiniment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hamlet/#i_2295

HAMLET-MACHINE, Heiner Müller - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BESSON
  •  • 952 mots

Ce texte dramatique de Heiner Müller (1929-1995), écrit en 1977 , divisé en cinq parties, provient d'un projet initial conçu en 1961, qui était de transposer l'histoire d'Hamlet à Budapest après la révolte de 1956 : Hamlet est le fils d'un dirigeant communiste victime des purges staliniennes puis réhabilité. Mais l'auteur constate son impuissance à traiter du socialisme sous forme de fable et de d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hamlet-machine/#i_2295

HARE DAVID (1947- )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 722 mots

Pour sir David Hare, le rôle du théâtre consiste à analyser la société – un peu à la manière d'un journaliste idéal ( A Map of the World , 1983). « Les mots ne peuvent être testés que lorsqu'ils sont dits. Les idées ne peuvent être mises à l'épreuve qu'en situation. Voilà pourquoi le théâtre est la cour [de justice] la plus efficace dont dispose la société. » Tout l'itinérair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hare/#i_2295

HEY GIRL ! (R. Castellucci)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 090 mots

Présentée en novembre 2006 dans le cadre du festival d'Automne aux Ateliers Berthier de l'Odéon-Théâtre de l'Europe, Hey Girl ! marque une nouvelle étape du parcours artistique de la Societas Raffaello Sanzio. Fondée en 1981 à Cesena, en Émilie-Romagne, par Romeo Castellucci, metteur en scène, plasticien et scénographe, Chiara Guidi, dramaturge, et Claudia Castellucci, écr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hey-girl/#i_2295

HOWARD BARKER, UN THÉÂTRE DE LA CATASTROPHE

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 978 mots
  •  • 1 média

Peintre, écrivain, scénariste, Howard Barker est l'inventeur d'un théâtre violent, cruel, marqué autant par la lecture de la Bible que par celle de Shakespeare, et d'une brutalité qui n'est pas sans rappeler la tradition élisabéthaine, voire jacobéenne. Peu connu du grand public en France, il n'a été que parcimonieusement joué dans les grandes institutions. En lui consacrant un cycle de quatre mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/howard-barker-un-theatre-de-la-catastrophe/#i_2295

I DEMONI (mise en scène P. Stein)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BESSON
  •  • 1 096 mots

Peter Stein a tiré des Démons , le roman de Dostoïevski, un spectacle-fleuve de près de douze heures, joué en italien et rassemblant vingt-six comédiens. Créé en mai 2009 à San Pancrazio en Ombrie, le spectacle a été représenté à Paris du 18 au 26 novembre 2010 au Théâtre national de l'Odéon (dans la salle des ateliers Berthier). Le metteur en scène se proposait d'y raconter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/i-demoni-mise-en-scene-p-stein/#i_2295

INTÉRIEUR (M. Maeterlinck)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 972 mots
  •  • 1 média

Après avoir fait connaître de nombreux auteurs contemporains, de Marguerite Duras à Edward Bond, Harold Pinter ou Peter Handke, Claude Régy trouve en 1985, à travers sa rencontre avec Maurice Maeterlinck (1862-1949), matière à nourrir et développer sa recherche théâtrale. Elle se nourrit surtout d’un rejet du naturalisme, dans une forme de radicalité qui se libère des poncifs dramatiques et psych […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interieur/#i_2295

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le congrès d'Ivrea »  : […] L'année 1967 marque un moment important : à Ivrea, en Piémont, se tient un congrès pour un nouveau théâtre, qui regroupe les meilleurs de tous les directeurs culturels pratiquant une politique du changement théâtral en Italie. Il s'agit en effet de créer des circuits indépendants fondés sur un discours culturel et idéologique nouveau dont les inspirateurs principaux seraient H. Marcuse, W. Benjami […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_2295

KALISKY RENÉ (1936-1981)

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR
  •  • 944 mots

Combattre la disparition de la dimension métaphysique dans les processus révolutionnaires ; récuser aussi bien la confiance dans le progrès liée à l'illusion d'un ordre universel que l'imposture de la civilisation de masse ; réaffirmer la dimension tragique de l'existence, tels sont quelques-uns des axes éthiques qu'entendit réactualiser l'œuvre de René Kalisky. De même, il puise sa matière dramat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-kalisky/#i_2295

KANE SARAH (1971-1999)

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 890 mots

Née à Kelvedon Hatch (Essex) d'une mère enseignante et d'un père journaliste, la dramaturge anglaise Sarah Kane choisit à dix-sept ans de poursuivre ses études dans le département de théâtre de l'université de Bristol. C'est là qu'elle commence à écrire pour le théâtre et qu'elle acquiert une expérience de metteur en scène et d'actrice en jouant le rôle de Bradshaw dans la pièce d'Howard Barker, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarah-kane/#i_2295

KANTOR TADEUSZ

  • Écrit par 
  • Brunella ERULI
  •  • 1 226 mots
  •  • 1 média

Comme un fil rouge, la mort ne cesse de parcourir l'œuvre théâtrale de Tadeusz Kantor, jusqu'à ses ultimes créations : ainsi, dans Qu'ils crèvent les artistes ! (1985), le personnage de l'artiste, alter ego de Kantor, n'en finit pas de mourir, l'événement tragique tournant au gag de cirque ; Je ne reviendrai jamais (1988) se termine par le mariage-ente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadeusz-kantor/#i_2295

KOLTÈS BERNARD-MARIE (1948-1989)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 565 mots

Né le 9 avril 1948 à Metz dans une famille catholique pratiquante, Bernard-Marie Koltès poursuit ses études chez les jésuites ; sans crise et sans agressivité, il prendra ses distances avec la religion. Avec des camarades, il monte sa première œuvre, Les Amertumes (1971), inspirée d' Enfance de Gorki, et fonde aussitôt après sa compagnie, le Théâtre du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-marie-koltes/#i_2295

KREJČA OTOMAR

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 562 mots

Avant de devenir metteur en scène, Otomar Krejča avait connu une brillante carrière d'acteur. Au Théâtre national de Prague (Národni Divadlo), il avait interprété notamment les rôles d'Othello, de dom Juan, de Warwick dans la Sainte Jeanne de G. B. Shaw. À partir de 1956, ses mises en scène embrassent un vaste répertoire comprenant des classiques et des contemporains, des au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krejca-otomar/#i_2295

LAGARCE JEAN-LUC (1957-1995)

  • Écrit par 
  • Gaëlle GLIN
  •  • 1 146 mots

Jean-Luc Lagarce est actuellement l'auteur contemporain le plus joué en France. Si, en moins de vingt-cinq ans, il a écrit une vingtaine de pièces de théâtre, seules quelques-unes d'entre elles furent montrées de son vivant par d'autres metteurs en scène. Parti d'une forme proche du théâtre de l'absurde, il a ensuite élaboré une écriture originale où l'adieu, la disparition, la mort occupent une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-luc-lagarce/#i_2295

LA MOUETTE (mise en scène T. Ostermeier)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 984 mots

Toute nouvelle mise en scène de Thomas Ostermeier constitue un événement. Son adaptation de La Mouette d’Anton Tchekhov à l’Odéon-Théâtre de l’Europe a suscité une attente d’autant plus grande qu’il s’agissait d’un spectacle, non pas venu en tournée depuis la Schaubühne berlinoise, mais créé en français, au Théâtre de Vidy à Lausanne, le 26 février 2016. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-mouette-mise-en-scene-t-ostermeier/#i_2295

LANGHOFF MATTHIAS (1941- )

  • Écrit par 
  • Odette ASLAN
  •  • 1 893 mots

On le porte aux nues ou on l'exècre. Il surprend, il dérange. Ses détracteurs l'estiment scandaleux, provocateur, iconoclaste. Selon ses inconditionnels, ce metteur en scène décape insolemment, revivifie les œuvres, bouscule les idées reçues et ses spectacles sont jubilatoires. Sa mère, Renate, était comédienne ; son père, Wolfgang, acteur, metteur en scène, directeur du Deutsches Theater de Berli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthias-langhoff/#i_2295

LASSALLE JACQUES (1936-2018)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 003 mots

Ancien élève de Fernand Ledoux au Conservatoire de Paris, Jacques Lassalle – né à Clermont-Ferrand le 6 juillet 1936 – n'embrasse pas une carrière traditionnelle de comédien. En 1967, il fonde le Studio-Théâtre de Vitry-sur-Seine, qu’il dirigera jusqu’en 1982. Il inaugure ainsi, à la tête d'une jeune compagnie aux moyens limités, un parcours de metteur en scène exigeant et préoccupé par la dimensi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-lassalle/#i_2295

LA SYMPHONIE DU HANNETON (J. Thiérrée)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 956 mots

Le rideau se lève. Un adolescent est couché. Une jambe se dérobe, un pied disparaît. Une fumée s'échappe du cerveau. Le lit se cabre… Peu à peu, l'espace de la scène se transforme en cabinet des métamorphoses. Les objets se mettent à vivre leur existence propre : un miroir se détache du visage qu'il reflète, un canapé engloutit ce qui passe à sa portée, un parapluie se transforme en autruche. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-symphonie-du-hanneton/#i_2295

L'ATELIER et RÊVER PEUT-ÊTRE (mises en scène G. Bourdet, J.-M. Ribes)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 973 mots

Juif et orphelin, orphelin parce que juif – son père est mort en déportation –, Jean-Claude Grumberg, né en 1939, n'a jamais surmonté le traumatisme de cette disparition. « Si je pouvais être heureux, je le serais aujourd'hui », déclara-t-il en mai 1999, alors que pour L'Atelier un molière lui était décerné, qu'il dédiait à sa mère. Que son sort ait été largement partagé, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-atelier-rever-peut-etre/#i_2295

LAVAUDANT GEORGES (1947- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 922 mots

L'activité théâtrale de Georges Lavaudant commence à Grenoble, sa ville natale. Au cours de stages organisés par le secrétariat d'État à la Jeunesse et aux Sports, il fait la connaissance des comédiens Philippe Morier-Genoud, Ariel Garcia-Valdes, Annie Perret, ses futurs compagnons de route. Sans autre formation théâtrale, il rejoint la jeune compagnie du Théâtre partisan durant la période de Mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lavaudant/#i_2295

LAVELLI JORGE (1931- )

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 501 mots

Né à Buenos Aires, formé à l'université du Théâtre des Nations, à Paris. Lavelli est un des metteurs en scène les plus originaux de ces quelques dernières années. Premier prix au concours des Jeunes Compagnies dramatiques en 1963, il révèle en France Witold Gombrowicz avec la pièce Le Mariage (1963), puis avec Yvonne, princesse de Bourgogne . Lavelli l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorge-lavelli/#i_2295

LA VIE DE GALILÉE (mise en scène J.-F. Sivadier)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

À l’été 2002, Jean-François Sivadier triomphait au festival d’Avignon. Quelques mois seulement après l’avoir créée au Théâtre national de Bretagne, à Rennes, il présentait sa mise en scène de La Vie de Galilée . Jouée tambour battant à la manière du théâtre de tréteaux, cette œuvre testamentaire (la troisième version établie par Brecht date de 1955, soit un an avant sa mort), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vie-de-galilee/#i_2295

LAWLER RAY (1921- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 297 mots

Acteur, producteur et dramaturge, Ray Lawler connut la renommée avec Summer of the Seventeenth Doll (1955). Le succès de cette pièce – naturaliste par son caractère et sa langue, universelle par son thème tout en étant profondément ancrée dans la réalité du pays – permit un renouveau du théâtre australien. Né en 1921 à Footscray, dans la banlieue de Melbourne, Raymond Evenor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-lawler/#i_2295

LÉGENDES DE LA FORÊT VIENNOISE (mise en scène C. Marthaler)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 147 mots

Révélé en France en 1996 avec Murx den Europäer ! Murx ihn ! Murx ihn ! Murx ihn ab ! ( Bousille l'Européen ! Bousille-le ! Bousille-le ! Bousille-le bien ! ), Christoph Marthaler, qui officia cinq ans à la tête du Schauspielhaus de Zurich, avant d'en être évincé en 2004, y est revenu régulièrement pour y présenter des créations originales et des « cl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legendes-de-la-foret-viennoise/#i_2295

LEPAGE ROBERT (1957- )

  • Écrit par 
  • Diane Lois WAY
  • , Universalis
  •  • 552 mots

Auteur, metteur en scène, scénographe et acteur québécois né en 1957 à Québec, grand artisan du renouveau culturel du Canada francophone . Diplômé en 1978 du Conservatoire d'art dramatique de Québec, Robert Lepage part étudier à Paris sous la direction du dramaturge Alain Knapp. Il se distingue dans l'improvisation comique lorsqu'il entre au Théâtre Repère, à Québec, en 1982. Fondée par Jacques L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-lepage/#i_2295

LE RÉVIZOR et L'INSPECTEUR GÉNÉRAL (N. Gogol)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 012 mots

Rien de plus comique que le Révizor de Nicolas Gogol (1836), trônant au sommet du patrimoine théâtral russe. Mais aussi, rien de plus politique que cette fable de la corruption, en des temps où les classes dirigeantes doivent soutenir le siège de la suspicion généralisée. Rien de plus métaphysique, enfin, que cette ironique parabole où l'imposture démasque le mensonge et où l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-revizor-l-inspecteur-general/#i_2295

LES EXTRAVAGANTS DU THÉÂTRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Mireille LOSCO
  •  • 932 mots

La Bibliothèque historique de la Ville de Paris a présenté, du 1 er  mars au 4 juin 2000, une exposition sur Les Extravagants du théâtre, de la Belle Époque à la «  drôle de guerre  » , qui revisite sur un mode ludique une époque considérée comme l'âge d'or des avant-gardes. Geneviève […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-extravagants-du-theatre/#i_2295

LES GÉANTS DE LA MONTAGNE(mise en scène S. Braunschweig)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 071 mots
  •  • 1 média

«  Les Géants de la montagne sont le triomphe de l’Imagination ! Le triomphe de la Poésie, mais en même temps la tragédie de la Poésie dans la brutalité de notre monde moderne. » C’est en ces termes que Pirandello présentait son drame dans une lettre adressée à la comédienne Marta Abba. Ce devait être son grand œuvre, « une véritable fête pour l’esprit et pour les yeux », un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-geants-de-la-montagne/#i_2295

LES MARCHANDS (J. Pommerat)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 963 mots

Autodidacte, mais riche d'expériences qui l'ont mené de Chambéry à Paris, Joël Pommerat (né en 1963) s'est lancé, dans les années 1990, dans l'écriture et la mise en scène en fondant sa propre compagnie, Louis Brouillard. Discret, secret presque, soutenu par des amitiés fidèles (le Théâtre de Brétigny, scène conventionnée du Val-d'Orge ; le Théâtre Paris-Villette à Paris), il a su imposer au fil d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-marchands/#i_2295

L'ÉTAT DE SIÈGE (mise en scène E. Demarcy-Mota)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 903 mots
  •  • 1 média

Sa passion pour le théâtre, qui se manifesta alors qu’il était encore étudiant à Alger, conduisit Albert Camus tant à adapter des romans à la scène ( Requiem pour une nonne , d’après Faulkner ; Les Possédés , d’après Dostoïevski) qu’à écrire des pièces comme Le Malentendu ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-etat-de-siege-mise-en-scene-e-demarcy-mota/#i_2295

LISSNER STÉPHANE (1953- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 181 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un homme de théâtre »  : […] Né à Paris le 23 janvier 1953, d’une famille d’origine russe, le jeune Stéphane Lissner ne va cependant pas rester longtemps éloigné des planches. Le virus, il l’attrape en 1968, en voyant une pièce de Marguerite Duras, L’Amante anglaise , mise en scène par Claude Régy. Autre choc : Le Regard du sourd , de Robert Wilson, au festival de Nancy 1971. Tenté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephane-lissner/#i_2295

LIVING THEATRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 975 mots

Judith Malina et Julian Beck fondent la compagnie du Living Theatre en 1950. Onze ans plus tard, le Living joue à Paris au Théâtre des Nations, une pièce de Jack Gelber, The Connection ( L'Intermédiaire ). En 1966, la troupe, qui connaît des difficultés aux États-Unis, revient à Paris avec The Brig ( La Taule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/living-theatre/#i_2295

L'ORESTIE (mise en scène O. Py)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 017 mots

Unique trilogie héritée d'Eschyle, L'Orestie , œuvre fondatrice du théâtre, ne cesse d'interroger le théâtre et ses metteurs en scène. On se souvient, en France, de Bernard Sobel, célébrant à travers elle la naissance de la démocratie dans les années 1980. On n'a pas oublié la fête somptueuse et sauvage qu'en avaient tirée Ariane Mnouchkine et le Théâtre du Soleil sous le t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-orestie/#i_2295

LULU (mise en scène S. Braunschweig)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 937 mots

Elle est la femme fatale, beauté infernale et vampire. Maîtresse autant qu'amante, menant les hommes à leur perte quand ils croient la conduire. Dévoreuse d'âmes, croqueuse de fortunes. Inatteignable. Inaccessible. Emportée dans une course folle au sexe et à l'argent jusqu'à l'instant de l'inévitable chute. Ainsi voit-on Lulu, l'héroïne de Frank Wedekind, visage lisse, regard énigmatique, coiffure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lulu-mise-en-scene-s-braunschweig/#i_2295

LUPA KRYSTIAN (1943- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 968 mots
  •  • 1 média

Le metteur en scène polonais Krystian Lupa est né en Silésie en 1943. Ce n'est qu'assez tardivement, vers trente ans, qu'il se consacre au théâtre. En effet, il étudie d'abord pendant six ans les arts graphiques à l'académie des Beaux-Arts de Cracovie. Son intérêt pour le dessin ne le quittera jamais et continue de jouer un grand rôle dans la préparation de ses spectacles. Diplômé de gravure en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krystian-lupa/#i_2295

DES ARBRES À ABATTRE (mise en scène K. Lupa)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 876 mots
  •  • 1 média

Au cœur de sa création théâtrale, amorcée à la fin des années 1970, Krystian Lupa, metteur en scène, plasticien et pédagogue polonais, entretient une relation avec l’auteur et dramaturge autrichien Thomas Bernhard (1931-1989), en qui il reconnaît depuis longtemps « un frère d’armes ». Une rencontre qui a commencé en 1992 au Stary Teatr de Cracovie avec une adaptation du roman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-arbres-a-abattre/#i_2295

LE MAÎTRE ET MARGUERITE (K. Lupa)

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 015 mots

« CRISIS » : le mot est gribouillé, parmi des dessins sauvagement enfantins, sur le mur de la chambre d'asile où l'écrivain Biezdomny est interné depuis qu'un vendredi de Pâques il a vu son collègue Berlioz décapité par un tramway, comme l'avait prédit un étrange professeur allemand, Woland, avec lequel tous deux venaient de discuter de l'existence de Jésus. Dans cette chambre, un autre aliéné r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-maitre-et-marguerite/#i_2295

MACBETH (mise en scène A. Mnouchkine)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 074 mots

Dans le chapitre « Un Macbeth pour notre temps »  : […] Trente ans après le cycle que formaient Richard   II , La Nuit des rois et Henri IV , la troupe se confronte une nouvelle fois à Shakespeare, le « maître », mais au plus loin d’un théâtre empruntant ses couleurs chatoyantes aux traditions du kabuki et du kathakali, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macbeth-mise-en-scene-a-mnouchkine/#i_2295

LA MALADIE DE LA MORT (M. Duras)

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 1 319 mots

Créée à la Schaubühne de Berlin en 1991, dans une traduction de Peter Handke, la mise en scène de La Maladie de la mort par Robert Wilson a dû attendre sa reprise au Théâtre Vidy-Lausanne, en 1996, pour être jouée dans le texte original de Marguerite Duras. Cette seconde version du spectacle, semblable à la première dans son dessin général, mais différente grâce à l'apport pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-maladie-de-la-mort/#i_2295

MALINA JUDITH (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 411 mots

Née le 4 juin 1926 à Kiel (Allemagne), Judith Malina, fille de rabbin, émigre en 1928 à New York avec sa famille. Par la suite, elle étudie le théâtre avec le théoricien et metteur en scène allemand Erwin Piscator à la New School for Social Research de New York. Exilé lui aussi, il avait réfléchi au cours des années 1920, dans un dialogue parfois tendu avec Brecht, à ce que devait être un théâtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judith-malina/#i_2295

MAMA DE NEW YORK LA

  • Écrit par 
  • Geneviève FABRE
  •  • 697 mots

La Mama est avant tout un lieu de rencontre et de travail, animé depuis sa création par Ellen Stewart. Ce théâtre expérimental appartient à un mouvement qu'on désigne d'un nom, le théâtre off-off Broadway, et qu'on date généralement de 1958, année où Joe Cino ouvrit son café-théâtre dans le Village de New York. Cafés, ateliers, églises furent alors mis à la disposition des artistes. Entre 1960 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-mama-de-new-york/#i_2295

MARLEAU DENIS (1954- )

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 304 mots

Né à Québec en 1954, directeur depuis 1982 de la Compagnie Ubu qu'il a fondée et avec laquelle il a créé vingt spectacles, Denis Marleau pratique aussi bien le montage de textes que l'adaptation d'écrits non théâtraux et la mise en scène d'œuvres dramatiques. Les montages sont réalisés surtout dans les années 1980. Le jeune metteur en scène se sent alors très proche des dadaïstes, Tzara ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-marleau/#i_2295

MARTHALER CHRISTOPH (1951- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 116 mots

L'un des plus grands metteurs en scène que la France ait découvert en Allemagne au cours des années 1990 est un musicien suisse. Suisse, et Suisse allemand, Christoph Marthaler l'est profondément (il a d'ailleurs consacré plusieurs spectacles à l'interrogation satirique de l'identité de sa petite nation) ; il est né en 1951 à Erlenbach, dans le canton de Zurich. Et s'il a suivi durant deux ans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christoph-marthaler/#i_2295

MARTONE MARIO (1959- )

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 086 mots
  •  • 1 média

Né en 1959 à Naples, Mario Martone connaît d'abord une longue expérience de metteur en scène de théâtre à la tête d'une compagnie qu'il crée en 1979, Falso Movimento. À l'origine de la fondation de Teatri Uniti, il poursuit ses recherches expressives en montant des pièces où passe son amour pour le cinéma ( Ritorno ad Alphaville , 1986), avant de découvrir la mise en scène c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-martone/#i_2295

MAUCLAIR JACQUES (1919-2001)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 588 mots

Comédien, metteur en scène, découvreur de textes et auteur dramatique, Jacques Mauclair est né en 1919 à Paris. Fils d'un commerçant aux Halles et d'une mère au passé de comédienne, il découvre le théâtre à travers Baty, Dullin, Pitoëff. Prisonnier en Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale, il suit les cours de Jouvet dans le Paris de la Libération, avant de jouer sous sa direction dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-mauclair/#i_2295

MERCER DAVID (1928-1980)

  • Écrit par 
  • André TOPIA
  •  • 955 mots

Né dans le Yorkshire, fils d'un cheminot très attaché aux traditions du combat syndical, David Mercer incarne toutes les contradictions du théâtre engagé anglais des années soixante et soixante-dix. Comme un Thomas Hardy ou un D. H. Lawrence, Mercer s'est arraché à sa classe d'origine par son éducation et en conservera toujours un problème d'identité. Il quitte l'école à quatorze ans, fait une suc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-mercer/#i_2295

MESGUICH DANIEL (1952- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 908 mots

Né à Alger en 1952, installé avec sa famille à Marseille dix ans plus tard, dans des conditions matérielles difficiles, Daniel Mesguich rejoint Paris après Mai-68 et intègre le Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1970, après avoir débuté un cursus universitaire de philosophie. Son apprentissage intellectuel est celui d'un passionné, ouvert aux disciplines modernes telles que la ps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-mesguich/#i_2295

MIQUEL JEAN-PIERRE (1937-2003)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 824 mots

Comédien, metteur en scène, pédagogue, directeur de compagnies et d'institutions, Jean-Pierre Miquel est né le 22 janvier 1937, à Neuilly-sur-Seine. C'est en 1957, au cours de ses études, que ce licencié en lettres et en droit public, diplômé en sciences politiques, aborde le théâtre. Il rejoint le Groupe de théâtre antique de la Sorbonne. Au sein de cette troupe universitaire, qui va jouer un rôl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-miquel/#i_2295

MNOUCHKINE ARIANE (1939- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 2 162 mots
  •  • 1 média

Indissociable d'Ariane Mnouchkine, l'histoire du Théâtre du Soleil est celle de toute une génération : celle des années 1960 qui, dans la lignée des Vilar, Dasté, Gignoux, Monnet, Planchon, part à la recherche d'un public nouveau et revendique un théâtre qui soit à la fois politique et populaire, civique et direct, dans une France autant marquée par la décolonisation que par les bouleversements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ariane-mnouchkine/#i_2295

MOLIÈRE

  • Écrit par 
  • Antoine ADAM, 
  • Alfred SIMON
  •  • 8 499 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La nouvelle vague »  : […] Alors survint la nouvelle vague des metteurs en scène, d'abord soumis au régime Brecht, puis à toutes les modes qui se sont succédé au cours des deux décennies suivantes. Le réalisme brechtien, superbement assimilé, marquait le George Dandin de Roger Planchon en 1958. On y sentait le foin et le fumier sur fond de lutte de classe. Plus subtile et plus libérée, la première mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moliere/#i_2295

LA MORT DE DANTON et LENZ, LÉONCE ET LENA (mises en scène)

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 933 mots

Comment expliquer l'insistante présence de Büchner sur les scènes françaises, notamment lors de la saison 2001-2002 ? Comment expliquer par ailleurs la transposition à la scène de Lenz , ce récit de l'errance du poète allemand dans les vallées vosgiennes ? Pour le dire autrement : à quoi tient la modernité de Büchner ? Quelle réflexion sur le « dramatique » suscite-t-elle ? […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-mort-de-danton-lenz-leonce-et-lena/#i_2295

MOUAWAD WAJDI (1968- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 021 mots
  •  • 1 média

Il est l'homme du théâtre sans frontières, embrassant tout à la fois l'Orient et l'Occident. Son écriture mouvante emprunte aussi bien à la tradition du conte qu'aux techniques du cinéma. Libanais de naissance, Québécois depuis 1983, francophone par la langue, Wajdi Mouawad s'est imposé en une dizaine d'années comme l'une des plus inventives figures du théâtre contemporain. À la fois acteur et a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wajdi-mouawad/#i_2295

MÜLLER HEINER (1929-1995)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOREL
  •  • 2 586 mots
  •  • 1 média

« Mortel à l'homme est le méconnaissable » : ce vers tiré de sa pièce Horace (1968) pourrait servir d'exergue à l'œuvre dramatique de Heiner Müller . Tous ses textes exposent en effet le moment où, sous l'effet du mensonge, de la trahison ou de l'aveuglement, l'individu se retrouve, dans ses passions et ses actions, face à une image méconnaissable, parfois monstrueuse, de lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heiner-muller/#i_2295

MUSIQUE CONTEMPORAINE - L'évolution de la musique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Michel CHION, 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 5 037 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le théâtre musical »  : […] Au début des années soixante, un autre courant commence à prendre de l'importance : celui du théâtre musical, principalement avec Mauricio Kagel, compositeur argentin établi en Allemagne et véritable maître du genre. Il s'agit là d'une démarche de composition dans laquelle le spectacle offert au spectateur par l'exécution musicale est pris en compte et mis en scène comme un des éléments de l'œuvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-contemporaine-l-evolution-de-la-musique-depuis-1945/#i_2295

LES NAUFRAGÉS DU FOL ESPOIR (A. Mnouchkine)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 096 mots
  •  • 1 média

« Création collective du Théâtre du Soleil mi-écrite par Hélène Cixous sur une proposition d'Ariane Mnouchkine », comme le précise le programme, Les Naufragés du fol espoir ( Cartoucherie de Vincennes, 2010) est composé de trois histoires qui s'enchevêtrent en un jeu de construction extraordinaire d'intelligence, de virtuosité et d'émotion . La première relate le tournage d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-naufrages-du-fol-espoir-a-mnouchkine/#i_2295

NDIAYE MARIE (1967- )

  • Écrit par 
  • Christine GENIN
  •  • 1 049 mots

Dans le chapitre « « Jouer avec la cruauté » »  : […] Marie NDiaye est née en 1967 à Pithiviers (Loiret) d'une fille d'agriculteurs beaucerons et d'un père sénégalais qui divorcent alors qu'elle n'a pas un an ; sa mère, institutrice, s'installe avec ses deux enfants près d'Antony, en région parisienne. À douze ans, Marie commence à écrire. À dix-sept ans, son premier roman est édité par Jérôme Lindon. Quant au riche avenir (1985 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-ndiaye/#i_2295

LE NOM et UN JOUR EN ÉTÉ (mises en scène)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 886 mots

Claude Régy est le metteur en scène à qui nous devons le plus de révélations en France d'auteurs dramatiques étrangers. En 1999, c'est le Norvégien Jon Fosse qu'il nous fait connaître en montant Quelqu'un va venir . L'auteur, né en 1959, a déjà publié une quinzaine de romans, d'essais et de recueils de poésie. Il ne s'est mis à écrire pour le théâtre qu'à partir de 1994. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nom-et-un-jour-en-ete/#i_2295

NORDEY STANISLAS (1966- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 773 mots
  •  • 1 média

Fils de la comédienne Véronique Nordey et du cinéaste Jean-Pierre Mocky, Stanislas Nordey se tourne vers la scène après avoir entrepris des études d'histoire . Il entre au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, constituant dès cette époque une partie de l'équipe avec laquelle il ne cessera de travailler. On touche là à l'essentiel de la démarche de Nordey : la troupe comme outil de cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislas-nordey/#i_2295

JE SUIS FASSBINDER (mise en scène S. Nordey et F. Richter)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 096 mots
  •  • 1 média

À peine nommé, en septembre 2014, à la tête du Théâtre national de Strasbourg (TNS), Stanislas Nordey annonçait sa volonté d’y défendre un théâtre vivant, contemporain, capable de témoigner au présent des mouvements de l’histoire et de l’état du monde. Un théâtre politique, donc, qui se conjugue non pas sur le mode militant des vérités toutes faites et de l’agit-prop, mais qui provoque, pose des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/je-suis-fassbinder/#i_2295

NORÉN LARS (1944- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 043 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fractures et blessures »  : […] À partir de 1973, Lars Norén se consacre au théâtre et débute au Dramaten de Stockholm, théâtre royal de Suède, avec Fursteslickaren ( Le Lécheur de souverain ), pièce d’inspiration historique située au cœur du Moyen Âge allemand et italien du xv e  siècle. Après de nombreuses pièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lars-noren/#i_2295

NOVARINA VALÈRE (1947- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 182 mots
  •  • 1 média

« Le théâtre témoigne de la vérité et non du mensonge, il n'est pas le lieu du simulacre mais le lieu de l'accord juste entre l'acteur, le texte et l'endroit de la représentation.[...] Il n'y a qu'un seul endroit où le croisement est juste entre le corps de l'acteur et le texte qui est dit. Il n'y a qu'une façon d'être vrai quand il y a cet accord entre les éléments qui constituent la représentat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valere-novarina/#i_2295

L'OPÉRA DE QUAT'SOUS (mise en scène R. Wilson)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 855 mots

Comment réconcilier théâtre d'art et théâtre populaire ? Comment réinventer une œuvre qui marqua le xx e  siècle en en conservant toute la violence et le pouvoir dérangeant ? C'est le pari tenu par Robert Wilson avec L'Opéra de Quat'sous programmé à Paris, à la double enseigne du Théâtre de la Ville et du festival d'Automne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-opera-de-quat-sous-mise-en-scene-r-wilson/#i_2295

L'ORIGINE ROUGE (V. Novarina)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 908 mots

L'œuvre de Valère Novarina se signale par son inventivité. L'écrivain possède une langue débordante de sève, fluide mais musclée, ressassante mais protéiforme, obsessionnelle mais inlassablement réinventée. On peut y entendre l'écho des créations verbales chères à Artaud, Tardieu ou Joyce, et de vertigineuses généalogies de la Bible. Cette langue, appelons-la le novarinien. Le théâtre la hante, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-origine-rouge/#i_2295

OSBORNE JOHN (1929-1994)

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 274 mots

Sans doute le plus célèbre des dramaturges anglais contemporains, John Osborne, né à Fulham, près de Londres, se fit d'emblée remarquer par sa pièce La Paix du dimanche ( Look Back in Anger , 1956) : créée au Royal Court Theatre le 8 mai 1956, celle-ci apparut aux spectateurs et aux critiques comme une bombe jetée à la face de l'establishment et donna n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-osborne/#i_2295

OSTERMEIER THOMAS (1968- )

  • Écrit par 
  • Barbara ENGELHARDT
  •  • 1 068 mots
  •  • 2 médias

Né en 1968 à Soltau, Thomas Ostermeier est un des metteurs en scène les plus marquants du théâtre allemand depuis la fin des années 1990, ce qu'est venu confirmer sa présence en tant qu'artiste associé au festival d'Avignon 2004. Sa carrière berlinoise commence en 1996, lorsqu'il se voit confier un espace par le Deutsches Theater (placé sous la direction de Thomas Langhoff)  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-ostermeier/#i_2295

LA PARABOLE OU L'ENFANCE DU THÉÂTRE (J.-P. Sarrazac)

  • Écrit par 
  • Hélène KUNTZ
  •  • 1 006 mots

La Parabole, ou l'Enfance du théâtre (éd. Circé, Belval, 2002) convie le lecteur à une réflexion ambitieuse sur le théâtre du xx e  siècle, et en particulier sur l'œuvre de ces grands parabolistes que sont Claudel et Brecht, mais aussi Kafka, dont Jean-Pierre Sarrazac analyse le théâtre « inédit » et inachevé. À travers cett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-parabole-ou-l-enfance-du-theatre/#i_2295

PAR LES VILLAGES (mise en scène S. Nordey)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 1 015 mots

Dans le chapitre « Un poème dramatique »  : […] Pour leur dernière année à la tête de la manifestation, Hortense Archambault et Vincent Baudriller avaient choisi, selon une pratique établie depuis 2004, un artiste associé, ou plutôt deux : Dieudonné Niangouna et Stanislas Nordey. Ce dernier, après avoir envisagé de monter Tête d’or de Paul Claudel, a préféré faire entendre dans la cour d’honneur un texte contemporain et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/par-les-villages/#i_2295

PASOLINI PIER PAOLO (1922-1975)

  • Écrit par 
  • Hervé JOUBERT-LAURENCIN
  •  • 2 579 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une écriture polymorphe »  : […] Sans doute en partie à cause de la théâtralité naturelle du personnage et des effets artificiels du double mythologique qui s'est attaché à ses pas de son vivant contre sa volonté, la détestation pasolinienne envers le théâtre contemporain s'est retournée en un intérêt vif et très partagé chez les créateurs du théâtre d'aujourd'hui – Stanislas Nordey, notamment – pour l'écriture dramatique pasoli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pier-paolo-pasolini/#i_2295

PENTHÉSILÉE (mise en scène J. Brochen)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 300 mots

C'est avec La Cagnotte , de Labiche, en 1994, que la troupe des Compagnons de jeu, fondée par Julie Brochen, avait signé son acte de naissance théâtral. Après J. P. Vincent et J. Jourdheuil, après Klaus Michael Grüber, on trouvait là ravivées les vertus subversives, antibourgeoises et si peu boulevardières de l'auteur du Chapeau de paille d'Italie. Pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/penthesilee/#i_2295

PERFORMANCE, art

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 19 226 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'esthétique du groupe Zaj »  : […] Performer, disions-nous à partir de l'exemple de M. Duchamp, c'est transformer un ready-made. Les analyses d'un J.-F. Lyotard montrent de quelle manière un ready-made se branche sur un discours : la tradition est une transformation s'appliquant à un récit pris comme ready-made. Et par « récit », il faut entendre l'ensemble des énoncés possibles, selon les divers degrés de narrativité envisageables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/performance-art/#i_2295

PHÈDRE (mises en scène C. Rist et P. Chéreau)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 204 mots
  •  • 1 média

En 2002-2003, le sable de Trézène, trop souvent foulé, a donné lieu à deux nouvelles et grandes mises en scène. À partir d'un dispositif scénique semblable, la perspective bi-frontale, les choix de Christian Rist (Maison de la culture de Bourges et théâtre de la Tempête de la Cartoucherie de Vincennes, 2002) et de Patrice Chéreau (théâtre de l'Odéon-Ateliers Berthier, 2003) se sont opposés term […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phedre-rist-et-chereau/#i_2295

PICCOLO TEATRO

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 917 mots

Créé à Milan en mai 1947 par Paolo Grassi et Giorgio Strehler, le Piccolo Teatro doit son nom à l'exiguïté du lieu dans lequel il s'installe : un cinéma désaffecté de 450 places disposant d'une scène étriquée, via Rovello. En créant cette structure, les fondateurs ont pour ambition de promouvoir un théâtre d'art tourné vers un public populaire, marquant ainsi, à l'instar de ce qu'accomplirent Jac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piccolo-teatro/#i_2295

PIÈCES DE GUERRE, Edward Bond - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 129 mots

On ne saurait séparer les Pièces de guerre ( The War Plays , 1985) d'Edward Bond (né en 1934), du contexte contemporain de leur écriture : la guerre froide du début des années 1980, et la menace nucléaire qui occupait alors les esprits. À tel point que Bond lui-même a pu justifier le choix de son sujet en proclamant que la destruction nucléaire était alo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieces-de-guerre/#i_2295

PISCATOR ERWIN (1893-1966)

  • Écrit par 
  • Pierre GIRAUD
  •  • 1 009 mots

Erwin Piscator est avec Max Reinhardt l'un des grand rénovateurs de la mise en scène théâtrale en Allemagne, particulièrement sous la république de Weimar, où se déroule la partie la plus féconde de sa carrière. Il peut être considéré comme le promoteur du théâtre politique ou « épique » dont il partage la paternité avec Bertolt Brecht. Né près de Wetzlar dans une famille protestante qui compte pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erwin-piscator/#i_2295

PLANCHON ROGER (1931-2009)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 459 mots

Comédien, metteur en scène, auteur dramatique et réalisateur de films, Roger Planchon a marqué l'univers du théâtre, tant par le rôle qu'il a joué dans la décentralisation, à travers l'aventure du Théâtre de Villeurbanne, que par ses lectures du répertoire classique qui inventent un nouveau réalisme en insistant sur les correspondances qui existent entre destins individuels et société. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-planchon/#i_2295

POMMERAT JOËL (1963- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 138 mots
  •  • 2 médias

Le théâtre de Joël Pommerat est celui des mots qui se cherchent, des phrases qui s'élancent et se brisent et s'enroulent jusqu'à faire surgir, du plus profond des silences, les non-dits, les secrets inavoués . Faussement réaliste, réellement poétique, son verbe n'en obéit pas moins à des règles savantes. Inscrit dans le concret des existences en proie à la difficulté d'être, il traite tout à la fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joel-pommerat/#i_2295

CERCLES/FICTIONS (J. Pommerat)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 973 mots

D'abord, il y a l'histoire de L'Homme aristocrate avouant son amour à son valet qui le repousse en s'excusant (« J'aime servir. J'aime obéir. Je veux faire ça toute ma vie. [...] mais je suis vraiment désolé. Je ne peux pas faire ce que vous me demandez. »). Ensuite, il y a celle de La Femme aristocrate qui se veut « moderne » et prévient ses employés qu'ils sont engagés non en fonction de « rappo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cercles-fictions-j-pommerat/#i_2295

PONNELLE JEAN-PIERRE (1932-1988)

  • Écrit par 
  • Imre FABIAN
  •  • 1 308 mots

Oscar Fritz Schuh, le grand homme du théâtre allemand de l'après-guerre, voyait dans la poétique le seul élément véritablement provocateur du théâtre contemporain. En ce sens, Jean-Pierre Ponnelle a été un provocateur, un metteur en scène qui, au-delà d'une pénétration analytique des chefs-d'œuvre, tenait la poésie et la sensualité pour les caractéristiques essentielles du théâtre. Artiste françai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-ponnelle/#i_2295

POUR UN OUI OU POUR UN NON (N. Sarraute)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 051 mots

Signe d'une volonté de remettre le texte, l'intime et l'infime au centre de la représentation théâtrale, aux antipodes du spectaculaire, la pièce de Nathalie Sarraute, Pour un oui ou pour un non, a fait l'objet de deux mises en scène différentes à l'automne 1998. Simone Benmussa reprenait à la Comédie des Champs-Élysées, avec ses interprètes d'origine (Jean-François Balmer et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pour-un-oui-ou-pour-un-non/#i_2295

LE PRINTEMPS DUBILLARD À PARIS (mises en scène)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 989 mots

Surgi dans la France théâtrale en même temps qu'Adamov ou Beckett, Roland Dubillard aurait dû connaître le même succès, lorsqu'il donna Naïves Hirondelles , en 1961, immédiatement suivi de La Maison d'os (1962). Ce ne fut pas le cas. Trop souvent relégué au rang d'auteur mineur, conduit à créer et à interpréter lui-même ses pièces, il est resté essenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-printemps-dubillard-a-paris/#i_2295

PROCÈS (mise en scène K. Lupa)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 985 mots
  •  • 1 média

Découvert en France en 1998 avec une adaptation des Somnambules , roman de l’écrivain autrichien Hermann Broch, le metteur en scène polonais Krystian Lupa, devenu une personnalité majeure de la scène européenne, puise de nouveau dans un registre littéraire, comme il l’avait fait avec Robert Musil ou Dostoïevski et à plusieurs reprises avec Thomas Bernhard. Son projet concerna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proces-mise-en-scene-k-lupa/#i_2295

PY OLIVIER (1965- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 162 mots

Acteur, dramaturge, metteur en scène, Olivier Py est né à Grasse le 24 juillet 1965. Après des études de lettres au lycée Fénelon à Paris, il entre à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (E.N.S.A.T.T.), puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1987. Parallèlement, il entreprend des études de philosophie et de théologie à l'Institut catholique de Pari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-py/#i_2295

QUARTETT (H. Müller)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 933 mots

« Période / Un salon d'avant la Révolution française / Un bunker d'après la troisième guerre mondiale. » Ces didascalies ouvrent le texte de Quartett , donnant son cadre et son ton à cette pièce de Heiner Müller qui réunit, pour une ultime rencontre, le couple imaginé par Choderlos de Laclos dans Les Liaisons dangereuses  : Madame de Merteuil et Valmon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quartett/#i_2295

QUELQU'UN VA VENIR (J. Fosse)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 970 mots

La compagnie de Claude Régy, Les Ateliers contemporains, a pour vocation de créer en France les œuvres de jeunes auteurs dramatiques. On sait que Régy a toujours privilégié une telle recherche, lui qui aida à découvrir en France Harold Pinter, John Osborne, Peter Handke, Botho Strauss ou, plus récemment, Gregory Motton. Il poursuivait durant la saison 1999-2000 ce travail de création originale au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quelqu-un-va-venir/#i_2295

QU'EST-CE QUE LE THÉÂTRE ? (C. Biet et C. Triau) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 998 mots

Les polémiques qui agitèrent le festival d'Avignon 2005 sans s'y éteindre témoignent de l'importance que revêtent les définitions. C'est, en effet, au nom de ce qu'est ou de ce que n'est pas le théâtre (trop de corps ? pas assez de texte ?) qu'une partie de la critique s'est alors déchaînée – oblitérant par ailleurs un débat qui aurait pu être plus stimulant sur ce que les œuvres incriminées produ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qu-est-ce-que-le-theatre/#i_2295

LE REGARD DU SOURD, Robert Wilson

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 251 mots

Après une formation de peintre, puis d'architecte-décorateur, Robert Wilson (né en 1941) a côtoyé l'avant-garde américaine, de John Cage à Andy Warhol, puis s'est tourné vers le théâtre. Ses premières réalisations à New York ne rencontrent qu'un succès de curiosité et d'estime. C'est avec la création du Regard du sourd ( Deafman Glance ) au festival de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-regard-du-sourd/#i_2295

RÉGY CLAUDE (1922- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 918 mots
  •  • 1 média

Claude Régy est né à Nîmes en 1923. De son éducation dans une famille bourgeoise protestante des Cévennes, il dit avoir rejeté le puritanisme mais gardé un attachement au Texte, à la Bible, constamment citée. Ce spiritualisme sans dogme, ce mysticisme sans religion, annonce l'une des orientations de sa démarche théâtrale. Interrompant Sciences-Po et ses études en droit, Claude Régy rejoint la capi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-regy/#i_2295

RÉTORÉ GUY (1924-2018)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  • , Universalis
  •  • 559 mots
  •  • 1 média

Né le 7 avril 1924, dans le quartier de Ménilmontant, à Paris, Guy Rétoré est resté attaché, tout au long de son parcours, au XX e  arrondissement. À la Libération, après avoir intégré l’Équipe, compagnie théâtrale de la SNCF, il fonde en 1951 une troupe dramatique, la Guilde, avec laquelle il remporte le premier prix au Concours des jeunes compagnies, en 1957. Il crée l’a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-retore/#i_2295

LE RETOUR (mise en scène L. Bondy)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 920 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le retour de l’enfant prodigue »  : […] À la tête depuis mars 2012 de l’Odéon-Théâtre de l’Europe, à Paris, Luc Bondy a choisi L e Retour pour inaugurer son mandat. Il rappelle ainsi la force scandaleuse d’un dramaturge capable de bousculer toute notion de bienséance et de mettre à nu les rapports inavouables de séduction et de répulsion, de soumission et de domination qui s’installent entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-retour/#i_2295

REZA YASMINA (1959- )

  • Écrit par 
  • Denis GUÉNOUN
  •  • 939 mots

L'insolent succès de Yasmina Reza lance un défi aux observateurs de la vie théâtrale et littéraire. Car cette jeune femme écrivain, fêtée sur les scènes du monde entier par un public très vaste – et donc tenue pour commerciale –, reste absente des plateaux de télévision, ne livre qu'avec mesure quelques propos réservés. Cette faiseuse de comédies, à l'habileté redoutable, censément boulevardière, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yasmina-reza/#i_2295

RICERCAR (F. Tanguy)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 966 mots

On les a dit enfants de Tadeusz Kantor. On les a comparés à Bob Wilson. Ils n'ont été jamais qu'eux-mêmes. Depuis trois décennies, le Théâtre du Radeau et François Tanguy sont les grands ordonnateurs d'un théâtre à nul autre pareil. Devenus une référence pour les nouvelles générations, le parcours de ces francs-tireurs de la scène est ponctué de créations aussi envoûtantes que singulières, élabo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ricercar/#i_2295

RICHARD III (mise en scène T. Ostermeier)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Depuis qu’il a découvert Shakespeare à l’âge de dix-sept ans, Thomas Ostermeier voue une véritable passion au dramaturge, dont il a mis en scène Le S onge d’une nuit d’été (2006 ) , Othello (2010 ), Mesure pour mesure (2011 ) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-iii/#i_2295

RODRIGUES NELSON (1912-1980)

  • Écrit par 
  • Michel RIAUDEL
  •  • 1 081 mots

Né le 23 août 1912 à Recife, Nelson Rodrigues Falcão, rénovateur du théâtre brésilien, est mort à Rio de Janeiro le 21 décembre 1980. L’école de Nelson Rodrigues a d’abord été le journalisme populaire. À treize ans, il rédige ses premiers « faits divers » pour A   Manhã , un quotidien de Rio dirigé par son père. Nelson le suit, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nelson-rodrigues/#i_2295

RONCONI LUCA (1933-2015)

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  • , Universalis
  •  • 1 314 mots
  •  • 1 média

En 1970, au pavillon Baltard, le théâtre des Nations donna une série de représentations. Des cavaliers fous chevauchant licornes et hippogriffes fendant la foule, des chariots roulés à bras d'homme installant trois, six aires de jeu simultanées avant d'entraîner le public dans un labyrinthe grillagé, tel était Orlando Furioso d'après l'Arioste, première apparition de Luca Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luca-ronconi/#i_2295

ROUQUETTE MAX (1908-2005)

  • Écrit par 
  • Philippe GARDY
  •  • 769 mots

À l'origine de la vocation d'écrivain de Max Rouquette se trouve probablement l'expérience jamais oubliée d'un contact charnel avec la nature dans le petit village des garrigues montpelliéraines d'Argelliers (Hérault), où il est né et a passé son enfance. Ses premiers poèmes, rassemblés en 1937 et 1942 dans Les Songes du matin , puis Songes de la nuit , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-rouquette/#i_2295

ROYAL DE LUXE, compagnie théâtrale

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 950 mots

Faire théâtre de tout. C'était le mot d'ordre d'Antoine Vitez. Ce pourrait être celui de Royal de Luxe. Sauf que ce théâtre ne se joue pas dans des salles mais, pour paraphraser cette fois Shakespeare, prend pour scène le monde, au sens littéral du terme. En effet, à l'espace clos traditionnel, la troupe dirigée par Jean-Luc Courcoult préfère les rues et les places publiques. Son mode d'action ? […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royal-de-luxe-compagnie-theatrale/#i_2295

RUSSIE (Arts et culture) - Le théâtre

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN, 
  • Nicole ZAND
  •  • 8 636 mots

Dans le chapitre « Des spectacles rock »  : […] On doit enfin signaler, dans la production théâtrale qui attire les jeunes, deux créations tout à fait exceptionnelles puisqu'il s'agissait de « spectacles rock » qui font d'ailleurs salle comble : Till l'Espiègle , une comédie musicale humaniste assez réussie au théâtre des Komsomols léninistes (Lenkom), et Rock and roll à l'aube , au théâtre Gogol. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-le-theatre/#i_2295

RWANDA 1994 (collectif Groupov)

  • Écrit par 
  • Stéphen ROSTAIN
  •  • 876 mots

Le plateau est nu, fermé au fond par un immense panneau rougeoyant qui s'ouvre et se ferme comme des portes de l'enfer. Sur le côté, un petit orchestre. Au milieu, juste une chaise. Une femme vient s'asseoir. Elle s'appelle Yolande Mukagasana. Elle est infirmière. Autrefois, elle vivait à Kigali. Trente minutes durant, elle raconte l'horreur du massacre dont ses enfants et son mari, Tutsi comme el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rwanda-1994/#i_2295

SANGUINETI EDOARDO (1930-2010)

  • Écrit par 
  • Brigitte OLIVIERI
  •  • 1 481 mots

Dans le chapitre « Théâtre et romans »  : […] Le langage est pratiquement le « personnage » principal des romans et des pièces de Sanguineti. Au théâtre, il en exploite toutes les ressources, au point qu'au moins trois de ses textes sont, à la limite, illisibles, car ils échappent à une dimension uniquement littéraire : Passaggio ne trouve toute sa force théâtrale qu'avec la musique de Berio dont il constitue le livret  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edoardo-sanguineti/#i_2295

SAVARY JÉRÔME (1942-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 732 mots
  •  • 1 média

Né le 27 juin 1942 à Buenos Aires d'un père écrivain français et d'une mère qui était la petite-fille d'un ancien gouverneur de New York, Jérôme Savary, entré en France à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, vient très jeune à Paris pour y suivre des cours de solfège et de musique . Les spectacles de Jean Dasté puis de Jean Vilar au T.N.P. constituent ses premiers éblouissements théâtraux. Il en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-savary/#i_2295

SCÉNOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 522 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La contestation de la salle à l'italienne »  : […] Les années 1960 sont aussi marquées par une remise en cause du lieu théâtral. Pour des raisons tant sociologiques qu'artistiques, la contestation violente de la salle à l'italienne introduit de nouvelles données, et cela même pour ceux qui poursuivent l'exploitation de la scène traditionnelle. Richard Peduzzi (né en 1943), qui réalise les décors de Patrice Chéreau à partir de 1969, introduit une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie/#i_2295

SCHAUBÜHNE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 952 mots

À l'origine, une compagnie théâtrale allemande est fondée en 1962 à Berlin-Ouest, sous le nom de Schaubühne am Halleschen Ufer. Elle fonctionne sur le mode d'un théâtre privé, proposant une programmation où la découverte de nouveaux auteurs va de pair avec le militantisme politique et social. Dirigée par Klaus Weiffenbach, cette compagnie ne tarde pas à être reconnue comme une structure de créati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schaubuhne/#i_2295

SCHIARETTI CHRISTIAN (1955- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 801 mots

Philosophe de formation, le metteur en scène Christian Schiaretti est de ceux qui placent l'exigence politique au cœur de la pratique théâtrale. Revendiquant une position de créateur-artisan étranger au sérail, il tente de concilier ses choix esthétiques avec des prises de position vigoureuses sur le devenir de l'institution. De 1975 à 1983, il se forme au théâtre. Animateur, organisateur de stage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-schiaretti/#i_2295

SELLARS PETER (1957- )

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 2 172 mots
  •  • 1 média

Trublion des scènes de théâtre et d'opéra, Peter Sellars a, comme tous les enfants terribles, les défauts de ses qualités : il est précoce et prolifique, excessif et éclectique, ludique et lumineux ; il suscite l'agacement et l'admiration, l'enthousiasme et l'exaspération. Au risque de la controverse, son actualisation des classiques, en particulier, lui attire autant de huées que de hourras, auta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-sellars/#i_2295

LES SERMENTS INDISCRETS (mise en scène C. Rauck)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 914 mots

Les Serments indiscrets est une comédie de Marivaux restée trop longtemps mal aimée. Écrite en 1731 pour la troupe de la Comédie-Française, elle ne fut créée par cette dernière qu'une année plus tard. Boudée par le public, décriée par la critique, la pièce disparaît bientôt de l'affiche. Hormis une brève reprise par Talma le 30 août 1792, elle devra att […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-serments-indiscrets/#i_2295

SIMMONS PIP (1942- )

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 750 mots

Metteur en scène anglais, Pip Simmons est l'animateur du Pip Simmons Theatre Group, fondé en 1968. En ces années-là, à l'exemple du jeune théâtre américain, plusieurs groupes tentent de créer à Londres un théâtre différent, qu'ils appellent un « théâtre alternatif ». Le Pip Simmons Theatre Group est un des rares survivants de ce mouvement. Il a su se maintenir, s'affirmer et pousser très loin ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pip-simmons/#i_2295

SIVADIER JEAN-FRANÇOIS (1963- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 048 mots

La première mise en scène de Jean-François Sivadier, en 1996, révèle avec éclat l'originalité d'une démarche théâtrale dont l'écriture, la réflexion et la portée artistique se colorent d'une séduction ludique. Italienne avec orchestre évoque avec humour une répétition de La Traviata de Giuseppe Verdi à laquelle le public est convié. Celui-ci prend plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-sivadier/#i_2295

SOBEL BERNARD (1936- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 912 mots

Détenteur d'une licence d'allemand, le jeune Bernard Rothstein, qui adoptera plus tard le nom de sa mère dans le cadre de ses activités théâtrales, obtient à la fin des années 1950 une bourse pour poursuivre ses études en R.D.A. Il restera quatre ans au Berliner Ensemble dirigé par la veuve de Bertolt Brecht, Hélène Weigel. Là, il met en scène L'Exception et la Règle en 1957, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-sobel/#i_2295

LE SOULIER DE SATIN (mise en scène O. Py)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 950 mots

« L'or et le rire », c'est sous ce double signe qu'Olivier Py a placé sa mise en scène du Soulier de satin de Paul Claudel, créée en 2003 au Centre dramatique d'Orléans dont il est directeur, puis jouée en tournée et à Paris au Théâtre de la Ville. La dernière grande pièce profane de Paul Claudel, écrite de 1919 à 1924, semble constituer un défi à la représentation. Elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-soulier-de-satin/#i_2295

STEIN PETER (1937- )

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 901 mots
  •  • 1 média

On a pu avancer que Peter Stein a exercé dans son pays, avec la troupe de la Schaubühne, une influence sur la pratique théâtrale comparable à celle du Berliner Ensemble du vivant de Brecht. Né à Berlin le 1 er  octobre 1937, Stein a grandi dans le climat de restauration qui marqua l'après-guerre et auquel fit pièce la contestation au cours des années 1960. Après des étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-stein/#i_2295

STEWART ELLEN (1930-2011)

  • Écrit par 
  • Patricia BAUER, 
  • Universalis
  •  • 355 mots

Figure majeure du théâtre expérimental américain. Ellen Stewart naît le 7 novembre 1919 à Chicago. Après avoir suivi une formation d'enseignante, elle part s'installer à New York en 1950 et travaille pendant plusieurs années dans le monde de la mode. En 1961, cette créatrice afro-américaine fonde le Café La MaMa, embryon du futur La MaMa Experimental Theatre Club (E.T.C.), pour venir en aide à se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellen-stewart/#i_2295

STOPPARD TOM (1937- )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 933 mots

Après s'être essayé au genre romanesque dans Lord Malquist and Mr. Moon (1966), Tom Stoppard se tourne vers le théâtre. Son œuvre se structure autour d'une donnée commune : l'esprit, ou wit . Si ce dramaturge britannique – né le 3 juillet 1937 à Zlin, en Tchécoslovaquie, sous le nom de Thomas Straussler – est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tom-stoppard/#i_2295

STRAUSS BOTHO (1944- )

  • Écrit par 
  • Claude PORCELL
  •  • 675 mots

Né en 1944 à Naumburg, Botho Strauss a été critique à la grande revue dramatique allemande Theater heute avant de collaborer comme « dramaturge » aux spectacles de la Schaubühne de Berlin, dirigée par son ami Peter Stein. C'est pour lui qu'il adapta La Cagnotte de Labiche, jouée avec un très grand succès au début des années 1970, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/botho-strauss/#i_2295

STREHLER GIORGIO (1921-1997)

  • Écrit par 
  • Myriam TANANT
  •  • 1 887 mots

Metteur en scène italien parmi les plus importants du théâtre contemporain et qui a exercé une influence non négligeable sur l'évolution de l'écriture scénique , Giorgio Strehler, né à Barcola, près de Trieste, a été le réformateur de la scène italienne, dont il est devenu la figure de proue. Diplômé de l'Accademia dei Filodrammatici en 1940, Strehler commence sa carrière comme acteur et travaille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-strehler/#i_2295

TABORI GEORGE (1914-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 419 mots

Le directeur de théâtre hongrois George Tabori, auteur de pièces, de romans et de scénarios, décrit dans nombre de ses œuvres l'expérience de l'émigration et explore la relation que l'Allemagne entretient avec le peuple juif. Gyorgy Tabori naît le 24 mai 1914 à Budapest, dans une famille d'intellectuels juifs. Au milieu des années 1930, il quitte la Hongrie et s'installe à Londres, où il travaille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-tabori/#i_2295

TAMBOURS SUR LA DIGUE (A. Mnouchkine)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 866 mots

Située dans l'Orient extrême d'il y a mille ou cinq cents ans, évoquant aussi bien l'Empire du Milieu que celui du Soleil levant, Tambours sur la digue (1999) – création du théâtre du Soleil et d'Ariane Mnouchkine – a été inspiré par les récentes inondations qui ont endeuillé la Chine. Le spectacle raconte les atermoiements d'un prince dont le royaume est menacé par la crue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tambours-sur-la-digue/#i_2295

TANGUY FRANÇOIS (1960- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 162 mots
  •  • 1 média

Le nom de François Tanguy est indissociable de celui du théâtre du Radeau, créé au Mans à la fin des années 1970 et dont il devient le metteur en scène à partir de 1982. À ces deux noms, il faudrait également associer celui du lieu, La Fonderie, que la compagnie investit à partir du milieu des années 1980, en s'installant dans un ancien garage automobile du Mans et qu'elle inaugure en 1992 : lieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-tanguy/#i_2295

TARTUFFE (mise en scène S. Braunschweig)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 187 mots

En 2003, Stéphane Braunschweig se confrontait à Molière avec une mise en scène mémorable du Misanthrope . Alceste, tyran et victime des autres mais surtout de lui-même, réactionnaire dans son dégoût de tout ce qui est « moderne ». Cinq ans après, à l'occasion de ses adieux au Théâtre national de Strasbourg dont il quittait la direction (il succédera en 2010 à Alain Françon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tartuffe/#i_2295

LE TARTUFFE (mise en scène J.-M. Villégier)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 930 mots

Tartuffe ne serait-il pas, aussi, l'image insinuante et sombre d'une France malade ? Tartuffe ne pourrait-il point être l'une de nos constantes nationales : l'appétit de fausseté, le plaisir de vaincre par la force du calcul sordide ? Dès lors, ne peut-on pas trouver Tartuffe parmi les « collabos » vertueux et, un moment, triomphants ? Pour sa cinquième mise en scène au théâtre de l'Athénée-Louis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-tartuffe/#i_2295

TEATRO DI GUERRA (M. Martone)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 1 034 mots

Découvert en 1992 au festival de Venise, Mario Martone a derrière lui une longue expérience de metteur en scène de théâtre à la tête d'une compagnie qu'il crée en 1979, Falso Movimento. À l'origine de la fondation de Teatri Uniti, il poursuit ses recherches expressives en montant des pièces où passe son amour pour le cinéma ( Ritorno ad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teatro-di-guerra/#i_2295

TEMKINE RAYMONDE (1911-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 281 mots

Critique dramatique française. Ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-aux-roses, Raymonde Temkine enseigne la littérature française avant de se consacrer pleinement à ce qui sera sa passion, la création théâtrale. Au fil de recensions données pendant plus de quarante ans à des publications telles que Europe (dont elle tint la chronique théâtrale jusqu'en 20 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymonde-temkine/#i_2295

Tg STAN, compagnie théâtrale

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 972 mots
  •  • 1 média

Créée par Frank Vercruyssen, Sara de Roo, Jolente de Keersmaeker et Damiaan de Schrijver, la compagnie anversoise tg STAN (tg pour Toneelspelersgezlhap , « compagnie d'acteurs », STAN pour Stop Thinking about Names , « Cessez de penser aux noms ») était, à l'automne 2005, de retour à Paris, dans le cadre du festival d'Automne. « Cesser de penser aux no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tg-stan-compagnie-theatrale/#i_2295

THÉÂTRE DES NATIONS

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  •  • 956 mots

Dans la période de reconstruction qui suivit la Seconde Guerre mondiale, la nécessité apparut à certains d'être plus que jamais solidaires du reste du monde : la connaissance des cultures étrangères était une des conditions de cette solidarité. Aman Maistre-Julien et Claude Planson eurent alors l'idée d'accueillir à Paris des troupes et des spectacles étrangers et ils obtinrent l'aide financière d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-des-nations/#i_2295

THÉÂTRE DU SOLEIL - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 830 mots

1964 Le 29 mai, fondation de la compagnie autour d'Ariane Mnouchkine (née en 1939) et de comédiens et techniciens issus de l'Association théâtrale des étudiants. Le Théâtre du Soleil est constitué en société ouvrière de production. Premier spectacle : Les Petits-bourgeois , de Maxime Gorki. 1965-1968 Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-du-soleil-reperes-chronologiques/#i_2295

THÉÂTRE NATIONAL DE LA COLLINE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 052 mots

Le Théâtre national de la Colline est implanté dans un quartier populaire de l'est de Paris, sur la colline de Ménilmontant qui détermine son nom. Son histoire débute en 1962, avec l'acquisition par le ministère d'État chargé des Affaires culturelles du Zénith-Cinéma, une salle de 1 300 places destinée à l'implantation de la compagnie théâtrale La Guilde, animée par le metteur en scène Guy Rétoré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-national-de-la-colline/#i_2295

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

  • Écrit par 
  • Christian BIET, 
  • Hélène KUNTZ
  •  • 12 310 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du moderne au contemporain »  : […] La crise du drame qui marque l'émergence de la modernité au théâtre est peut-être d'abord crise de la fable. De ce point de vue, tout se passe comme si le drame n'avait eu de cesse, depuis la fin du xix e  siècle, de sortir de la peau d'un « bel animal » où on a voulu l'enfermer dès l'origine. Aristote compare en effet le muthos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-dramaturgie/#i_2295

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le nouveau théâtre

  • Écrit par 
  • Bernard DORT
  •  • 5 453 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle pratique »  : […] De plus, ce n'est pas seulement au niveau de l'œuvre écrite que le théâtre a exercé sa contestation (qui est aussi, souvent, une autocontestation). Là encore Brecht et Artaud ont trouvé sinon des disciples du moins un écho. Pour différents, voire opposés qu'ils soient, l'un et l'autre avaient mis l'accent sur la nécessité de transformer radicalement la pratique même du théâtre ou, pour parler en l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-le-nouveau-theatre/#i_2295

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La scène

  • Écrit par 
  • Alfred SIMON
  •  • 10 027 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un espace éclaté »  : […] La vogue croissante des esthétiques expressionnistes et constructivistes magnifiées par la mémoire, la redécouverte du mythique « théâtre de la cruauté » d'Artaud, la crise du marxo-brechtisme, le spontanéisme libératoire de l'après-Mai soixante-huitard, une libération fantasmée plus que vécue de l'imagination ont achevé de mettre à mal les données séculaires du théâtre occidental déjà minées par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-scene/#i_2295

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le mélange des genres

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 547 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La scène et les écrans »  : […] Depuis l'apparition du septième art, l'influence du cinéma au théâtre s'est manifestée de différentes manières : intégration d'images projetées sur la scène, contribution à l'évolution de la construction et au rythme de la mise en scène, implication constitutive dans l'écriture dramatique. Historiquement, la référence principale à la première de ces manifestations se situe en 1923, avec la mise e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-le-melange-des-genres/#i_2295

THÉÂTRE OCCIDENTAL - L'interprétation des classiques

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 7 281 mots
  •  • 1 média

Faut-il se plaindre du fait que la scène théâtrale française, à partir des années 1980, se soit tournée vers ce qu'il est convenu d'appeler le « grand répertoire » ? Faut-il considérer, comme le faisait Jean Jourdheuil ( Libération , 29 et 30 mai 1987), que les théâtres actuels sont avant tout « immobiles » et qu'ils répètent plus qu'ils n'innovent ? Outre le fait que les piè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-l-interpretation-des-classiques/#i_2295

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Crises et perspectives contemporaines

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 3 865 mots
  •  • 5 médias

Depuis ses origines, le théâtre est un art en constante mutation et, s’il a traversé des remises en cause et des contestations, sa présence vivante demeure active au sein de la société. Un héritage que l’on retrouve aujourd’hui sur les différentes scènes françaises et européennes, accompagné d’interrogations, de recherches et d’expérimentations propres à engager les orientations du théâtre contem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-crises-et-perspectives-contemporaines/#i_2295

THE ELEPHANT VANISHES (mise en scène de Simon McBurney)

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 962 mots

C'est un curieux objet dramatique que la Maison de la culture de Bobigny a présenté du 1 er au 9 octobre 2004, à l'occasion du festival d'Automne à Paris. Une inquiétante étrangeté est au cœur des œuvres d'Haruki Murakami qui, explique le metteur en scène britannique Simon McBurney, « nous entraînent, nous Occidentaux, en terrain familier et déconcertant à la fois ». Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-elephant-vanishes-mise-en-scene-de-simon-mcburney/#i_2295

TITUS ANDRONICUS (mise en scène L. Hemleb)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 042 mots

Depuis le xviii e  siècle et Samuel Johnson, qui pensait que le grand Shakespeare ne pouvait s'être rendu coupable de cette tragédie vraiment trop sanglante, l'aversion pour La Très Lamentable Histoire de Titus Andronicus a longtemps marqué la critique. T. S. Eliot jugeait «  Titus Andronicus une des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titus-andronicus/#i_2295

LA TRAGÉDIE DU ROI CHRISTOPHE, Aimé Césaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 817 mots
  •  • 1 média

Publiée pour la première fois en 1963, La Tragédie du roi Christophe est, avec le Cahier d'un retour au pays natal , l'œuvre majeure du Martiniquais Aimé Césaire (1913-2008) . Elle fut créée l'année suivante au festival de Salzbourg, dans une mise en scène de Jean-Marie Serreau, avec l'acteur sénégalais Douta Seck dans le rôle principal, traduite en de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-tragedie-du-roi-christophe/#i_2295

LA TRILOGIE DES DRAGONS (R. Lepage)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 941 mots

En 2005, le metteur en scène et comédien québécois Robert Lepage a revisité, au Théâtre national de Chaillot à Paris, sa Trilogie des dragons , créée en 1987 dans un entrepôt du port de Montréal, lors du festival des Amériques. Une œuvre fondatrice, qui, par l'originalité et l'inventivité de son vocabulaire scénique, allait lui ouvrir une reconnaissance internationale et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-trilogie-des-dragons/#i_2295

TSE GROUPE

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  •  • 898 mots

Le groupe TSE vient à Paris en 1968. C'est un groupe d'Argentins en exil, nés dans le même quartier de Buenos Aires, ayant connu au lycée la même éducation européenne, ayant subi au dehors le même « matraquage culturel » américain à travers la télévision, le cinéma et le Coca-Cola. Le groupe s'est formé en 1966 autour d'Alfredo Rodríguez Arias (né en 1944), et appartient au milieu d'avant-garde qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-tse/#i_2295

TURCARET (A.-R. Lesage)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 834 mots

La seconde partie du xvii e  siècle et le début du xviii e  siècle marquent un moment de crise des valeurs. Tout s'achète, tout se vend, et tout doit aller très vite dans un monde – le Paris de 1708 – où, avant tout, on échange des biens, où l'on joue et où l'on consomme frénétiquement. En monta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turcaret/#i_2295

UBU ROI (mise en scène B. Sobel)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 920 mots

C'était un temps, il est vrai – on l'appela la Belle Époque –, où à Paris on se battait pour le théâtre. Au cours de la représentation, on criait très fort au scandale, et on défendait tout aussi âprement la pièce. L'accueil réservé à Ubu roi fut de la sorte quand, le 10 décembre 1896, Lugné-Poe monta la pièce de Jarry rue Blanche, au Nouveau Théâtre, aujourd'hui Théâtre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ubu-roi-mise-en-scene-b-sobel/#i_2295

VAN HOVE IVO (1958- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 077 mots
  •  • 1 média

Personnalité marquante de la scène contemporaine européenne, Ivo van Hove est né le 28 octobre 1958 à Heist-op-den-Berg, commune néerlandophone de Belgique. Élevé dans une famille catholique rigoriste, il passe plusieurs années comme pensionnaire dans un petit séminaire en Région flamande. Là, il découvre le théâtre lors d’ateliers hebdomadaires, sans que cela suscite chez lui une vocation immédi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivo-van-hove/#i_2295

VAUTHIER JEAN (1910-1992)

  • Écrit par 
  • Bernadette BOST
  •  • 704 mots

Né en Belgique le 20 septembre 1910, Jean Vauthier, fils d'un ingénieur français d'origine belge, vit à Bordeaux depuis son enfance. Il étudie d'abord la peinture et exerce diverses fonctions dans la presse régionale avant d'être pris de passion pour l'écriture. En 1949, il abandonne tout emploi pour se consacrer exclusivement à la dramaturgie. Gérard Philipe et André Reybaz vont très vite donner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-vauthier/#i_2295

VILLÉGIER JEAN-MARIE (1937- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 937 mots

Né à Orléans en 1937, élève de l'École normale supérieure, Jean-Marie Villégier fait partie au début des années 1960, avec François Regnault, du groupe de la rue d'Ulm, qui participe aux rencontres organisées par Louis Althusser, avec Bernard Dort, autour de la révolution brechtienne et de l'idée d'un théâtre compris comme objet philosophique. Ce n'est qu'assez tardivement ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-villegier/#i_2295

VINAVER MICHEL (1927- )

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 1 697 mots

Michel Vinaver occupe une place singulière dans la vie théâtrale française, dont il s'est longtemps tenu éloigné. À l'écart des plateaux, il a élaboré une œuvre majeure et, novatrice, qui a dès 1986 fait l'objet d'une publication complète en et inspiré de grands dramaturges : Roger Planchon, Antoine Vitez, Jacques Lassalle, Alain Françon... Mais il a aussi entretenu durablement une relation ambiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-vinaver/#i_2295

VINCENT JEAN-PIERRE (1942- )

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  •  • 1 086 mots

Né à Paris, Jean-Pierre Vincent fait ses débuts avec Patrice Chéreau en participant au groupe théâtral du lycée Louis-le-Grand. Dès 1966 éclate L'Affaire de la rue de Lourcine , un Labiche iconoclaste. Lorsque la municipalité de Sartrouville souhaite s'attacher une troupe permanente, elle fait appel à Chéreau. Jean-Pierre Vincent le suit. L'expérience d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-vincent/#i_2295

VITEZ ANTOINE (1930-1990)

  • Écrit par 
  • Georges BANU
  •  • 2 241 mots

Dans le chapitre « Un metteur en scène-pédagogue  »  : […] Il y a, certes, de l'orgueil dans cette pratique, car le metteur en scène entend chaque fois se placer à l'origine d'une carrière, et non pas hériter d'interprètes déjà auréolés. Jusqu'à son arrivée à la Comédie-Française en 1988, Vitez aura le souci de toujours privilégier, dans le choix d'un rôle, la révélation aux dépens parfois de la justesse, et le comédien inconnu, jeune, aux dépens du comé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-vitez/#i_2295

WALSER MARTIN (1927- )

  • Écrit par 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 874 mots

Auteur dramatique, romancier et essayiste, Martin Walser est né à Wasserburg, sur le lac de Constance. Après avoir été mobilisé en 1944, il entreprend, dès 1946, des études de littérature, de philosophie et d'histoire à Ratisbonne puis à Tübingen. De 1951 à 1957, il travaille comme metteur en scène et auteur dramatique à la radio et à la télévision. Puis il s'établit près de son village natal pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-walser/#i_2295

WARLIKOWSKI KRZYSZTOF (1962- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 126 mots

Krzysztof Warlikowski est né le 26 mai 1962, dans un milieu ouvrier, à Szczecin, ville située au nord-est de la Pologne. Quelques années plus tard, il intègre la célèbre université Jagellonia de Cracovie, où il étudie l'histoire et la philosophie. En 1983, il quitte son pays, alors placé sous le régime de la loi martiale par le général Jaruzelski, et s'installe notamment à Paris, où il approfondi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krzysztof-warlikowski/#i_2295

WARNER DEBORAH (1959- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 714 mots

Deborah Warner est née en 1959 à Oxfordshire, dans une famille de quakers. C'est à la Central School of Speech and Drama de Londres qu'elle effectue sa formation théâtrale, avant de fonder à l'âge de vingt et un ans sa propre compagnie, le Kick Theatre, sans lieu fixe ni subvention conséquente. Assez vite pourtant, la Royal Shakespeare Company lui offre un statut institutionnel et les moyens néces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deborah-warner/#i_2295

WEINGARTEN ROMAIN (1926-2006)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 769 mots

Un temps, on a rattaché Romain Weingarten au « théâtre de l'absurde ». Lui se voulait « réaliste » dans la mesure où, précisait-il, « je tiens que les événements dits réels ne relèvent point des catégories fictives du hasard et de la nécessité mais du sens, comme il en va, dit-on aujourd'hui, de ceux du rêve ». À la rigueur, concédait-il, une « lointaine filiation » avec les surréalistes et, sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romain-weingarten/#i_2295

WESKER ARNOLD (1932-2016)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire PASQUIER
  •  • 891 mots

Arnold Wesker est né à Londres le 24 mai 1932. Fils d'un petit tailleur juif de l'East End, il devient homme de théâtre presque par hasard, après avoir vu, en 1956, la pièce d'Osborne, La Paix du dimanche ( Look Back in Anger ). Un outil, une arme, voilà ce dont il s'empare, avec l'aide du Royal Court et du metteur en scène John Dexter. Il veut donner l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-wesker/#i_2295

WIDMER URS (1938-2014)

  • Écrit par 
  • Nicole BARY
  •  • 982 mots

C'est une pièce de théâtre, Top Dogs , qui fit connaître cet écrivain suisse né le 21 mai 1938 à Bâle. Féroce satire sur le licenciement des cadres dynamiques, elle fut jouée sur plus de cinquante scènes de Lausanne à Tōkyō et valut à l'écrivain d'être sacré en 1997 auteur de l'année en Allemagne. Tout à tour, éditeur, journaliste, réalisateur pour la té […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urs-widmer/#i_2295

WILLIAMSON DAVID (1942- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 430 mots

Dramaturge et scénariste australien, David Williamson est l'auteur de comédies satiriques axées sur l'actualité – en particulier politique –, où se mêlent naturalisme et parler local. Il explore ainsi la psychologie des interactions sociales, en se concentrant sur la classe moyenne australienne. Né le 24 février 1942 à Melbourne, David Keith Williamson grandit à Bairnsdale, dans l'est de l'État du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-williamson/#i_2295

WILSON ROBERT

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 2 066 mots

Robert Wilson se dit plus volontiers artiste visuel que metteur en scène, et, bien qu'il soit surtout connu pour son travail théâtral, il s'est aussi illustré dans le dessin, la peinture, la sculpture et la vidéo. C'est que l'image sous toutes ses formes – et sa construction, son éclairage – constitue son terrain de prédilection : origine et destin du mouvement tout ensemble, elle a tendance à se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-wilson/#i_2295

ZADEK PETER (1926-2009)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 030 mots
  •  • 1 média

« La véritable provocation n'est pas d'ordre idéologique ou politique, mais esthétique » ( L'Art du théâtre , n o  7, Actes sud-Théâtre national de Chaillot, 1987). La formule est de Peter Zadek, star de la mise en scène internationale en même temps que son enfant terrible. Né en 1926 à Berlin, il a grandi en Grande-Bretagne où ses parents, juifs, ém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-zadek/#i_2295

ZSCHOKKE MATTHIAS (1954- )

  • Écrit par 
  • Nicole BARY
  •  • 961 mots

Installé à Berlin depuis 1980, Matthias Zschokke est le plus berlinois des écrivains suisses. Né en 1954 à Berne, il a fréquenté l'école d'Art dramatique de Zurich, avant de jouer pendant quelques années au Stadttheater de Bochum sous la direction de Peter Zadek. Ses débuts littéraires coïncident avec son installation dans la capitale allemande. Ce n'est qu'avec la publication de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthias-zschokke/#i_2295

L'ÉCOLE DES FEMMES (mise en scène J. Lassalle)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 113 mots

L'École des femmes , de Molière. À peine a-t-on prononcé ces quelques mots que tout se met en place. Le premier combat de Molière travesti en Arnolphe, les Maximes du mariage comme passage obligé du tyran domestique, le jeu des quiproquos. Et une pièce jugée éclatante, une comédie autobiographique, un mélange des genres efficace – de la farce à la grand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ecole-des-femmes-mise-en-scene-j-lassalle/#i_2295


Affichage 

Audience, V. Havel

photographie

De «Rapport dont vous êtes l'objet» à «Audience», Václav Havel n'a cessé de soumettre la triste réalité des pays socialistes au feu roulant de la satire 

Crédits : C. Niedenthal/ Time&Life Pictures/ Getty

Afficher

Beckett

photographie

Le romancier et dramaturge d'origine irlandaise Samuel Beckett (1906-1989) La majorité de son œuvre est écrite en français 

Crédits : Rosemarie Clausen/ ullstein bild/ Getty Images

Afficher

Faust, de Philippe Fénelon, d'après Nikolaus Lenau

photographie

Philippe Fénelon revisite un des grands mythes de l'humanité à partir du Faust de Nikolaus Lenau L'œuvre fut créée en 2007 au Théâtre du Capitole à Toulouse, dans une mise en scène de Pet Halmen et sous la direction musicale de Bernhard Kontarsky 

Crédits : Aksaran/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

I Demoni, de F. M. Dostoïevski, mise en scène de Peter Stein

photographie

Méditation sur le mal, Les Démons est aussi une chronique provinciale En adaptant le roman de Dostoïevski dans sa totalité, Peter Stein montre comment les folies privées vont peu à peu embraser la petite ville où se déroule l'action Ici, une scène de groupe : le début de la fête... 

Crédits : Boccalini/ Théâtre de l'Odéon

Afficher

Intérieur, de Maurice Maeterlinck.

photographie

En 2014, Claude Régy met en scène, au festival d'Avignon puis à la Maison du Japon, Intérieur, un des « petits drames pour marionnettes » de Maeterlinck qu'il avait monté une première fois en 1985 

Crédits : K. Miura/ Festival d'Automne à Paris, 2014

Afficher

Jon Fosse

photographie

Dans la lignée d'Ibsen et de Strindberg, Jon Fosse a imposé une écriture théâtrale immédiatement reconnaissable 

Crédits : H. Hansen

Afficher

Les Naufragés du fol espoir, par le Théâtre du Soleil

photographie

Fondé en 1964 par Ariane Mnouchkine, le Théâtre du Soleil est l'exemple même d'une œuvre collective, tournée aussi bien vers les classiques (Shakespeare, Eschyle, Molière) que vers la création contemporaine (Hélène Cixous) Ici, Les Naufragés du fol espoir, spectacle présenté à Lowland... 

Crédits : Robbie Jack/ Corbis

Afficher

Littoral,  de Wajdi Mouawad

photographie

Arrivé au Québec en 1983, Wajdi Mouawad, d'origine libanaise, est l'auteur d'une œuvre où la guerre et l'exil tiennent une place cruciale On le voit ici (deuxième à partir de la droite) lors d'une répétition de sa pièce Littoral, dans la cour d’honneur du palais des Papes, à l'occasion... 

Crédits : A.-C. Poujoulat/ AFP/ Getty

Afficher

Lucinda Childs

photographie

Lucinda Childs lors de sa première venue au festival d'Avignon en 1976, dans le célèbre «Einstein on The Beach» de Robert Wilson: une histoire d'amour avec la France qui allait se confirmer au cours de sa carrière 

Crédits : M. Kalter/ AKG

Afficher

Lulu, de F. Wedekind, mise en scène de Stéphane Braunschweig

photographie

Quand vient la fin Lulu (Chloé Réjon) et la comtesse Geschwitz (Claude Duparfait) dans les bas-fonds de Londres 

Crédits : Elizabeth Carecchio/ Théâtre de la Colline

Afficher

Oh les beaux jours

photographie

Une scène de la pièce de Samuel Beckett Oh les beaux jours, donnée au Royal Court Theatre de Londres, en 1962 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Patrice Chéreau

photographie

Après les premières représentations données au Louvre en 2010, Rêve d'automne a entamé une tournée dans plusieurs théâtres européens Ici, Patrice Chéreau, Bulle Ogier et Valeria Bruni-Tedeschi (de dos) lors des répétitions au Théâtre de la Ville à Paris 

Crédits : P. Victor/ ArtComArt/ Théâtre de la Ville

Afficher

Peter Zadek

photographie

Peter Zadek et Angela Winkler à la maison de la culture de Bobigny Le metteur en scène y donna Hamlet en 2000, avec une de ses actrices de prédilection dans le rôle-titre 

Crédits : M. Deghati/ AFP/ Getty

Afficher

Représentation de «L'Acte inconnu», de Valère Novarina

photographie

Dominique Pinon, Agnès Sourdillon et Dominique Parent dans «L'Acte inconnu», écrit et mis en scène par Valère Novarina Festival d'Avignon 2007 

Crédits : A.-C. Poujoulat/ Getty

Afficher

Ricercar, F. Tanguy

photographie

Avec la Compagnie du Radeau, François Tanguy poursuit une expérience d'une grande originalité, où le dialogue avec la littérature et la musique occupe une place centrale Ici, une scène de «Ricercar» avec, de gauche à droite, Laurence Chable et Claudie Douet Festival d'Avignon 2008 

Crédits : M. Gangne/ AFP/ Getty

Afficher

Tadeusz Kantor

photographie

Chez Kantor, notamment par le biais des œuvres de Witkiewicz et Schulz, le théâtre se fait séance dramatique, cirque funèbre, «entre éternité et poubelle» 

Crédits : M. Kalter/ AKG

Afficher

Audience, V. Havel
Crédits : C. Niedenthal/ Time&Life Pictures/ Getty

photographie

Beckett
Crédits : Rosemarie Clausen/ ullstein bild/ Getty Images

photographie

Faust, de Philippe Fénelon, d'après Nikolaus Lenau
Crédits : Aksaran/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

I Demoni, de F. M. Dostoïevski, mise en scène de Peter Stein
Crédits : Boccalini/ Théâtre de l'Odéon

photographie

Intérieur, de Maurice Maeterlinck.
Crédits : K. Miura/ Festival d'Automne à Paris, 2014

photographie

Jon Fosse
Crédits : H. Hansen

photographie

Les Naufragés du fol espoir, par le Théâtre du Soleil
Crédits : Robbie Jack/ Corbis

photographie

Littoral,  de Wajdi Mouawad
Crédits : A.-C. Poujoulat/ AFP/ Getty

photographie

Lucinda Childs
Crédits : M. Kalter/ AKG

photographie

Lulu, de F. Wedekind, mise en scène de Stéphane Braunschweig
Crédits : Elizabeth Carecchio/ Théâtre de la Colline

photographie

Oh les beaux jours
Crédits : Hulton Getty

photographie

Patrice Chéreau
Crédits : P. Victor/ ArtComArt/ Théâtre de la Ville

photographie

Peter Zadek
Crédits : M. Deghati/ AFP/ Getty

photographie

Représentation de «L'Acte inconnu», de Valère Novarina
Crédits : A.-C. Poujoulat/ Getty

photographie

Ricercar, F. Tanguy
Crédits : M. Gangne/ AFP/ Getty

photographie

Tadeusz Kantor
Crédits : M. Kalter/ AKG

photographie