ANGLAIS THÉÂTRE

ADDISON JOSEPH (1672-1719) & STEELE RICHARD (1672-1729)

  • Écrit par 
  • Alexandre MAUROCORDATO
  •  • 2 671 mots

Dans le chapitre « Vies parallèles »  : […] où il prêchait des règles de conduite assez différentes de celles qu'il pratiquait : « Faites comme je dis et non comme je fais. » Il donne trois comédies d'un genre nouveau, où il prétend substituer au rire une émotion plus délicate. La première, The Funeral (1701), enterre la comedy of manners et ressuscite un riche seigneur pour la plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/addison-et-steele/#i_86636

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 337 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre «  Le théâtre contemporain »  : […] Jusqu'aux alentours de 1956, et depuis fort longtemps, le répertoire moderne de « qualité » dans le théâtre anglais se bornait, peu ou prou, à trois auteurs : Oscar Wilde, George Bernard Shaw et Noel Coward, dont on jouait les œuvres, en province comme à Londres, jusqu'à satiété. Ce répertoire visait un public bourgeois, et, sauf de très rares […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_86636

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Musique

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  • , Universalis
  •  • 6 931 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La période élisabéthaine et jacobéenne »  : […] Passant de la musique pure au théâtre, il faut évoquer brièvement le masque. Né au début du xvie siècle à la cour d'Henri VIII, le masque s'épanouit sous Jacques Ier (roi de 1603 à 1625) ; il constitue alors une sorte de spectacle total où la musique est reine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-musique/#i_86636

ANGRY YOUNG MEN

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 649 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cri de guerre de Jimmy Porter »  : […] L'événement qui catalysa le phénomène fut la représentation, le 8 mai 1956, au Royal Court Theatre de Chelsea, à Londres, de la pièce de John Osborne, Look back in Anger (La Paix du dimanche). Depuis quelque temps déjà, il y avait une certaine effervescence dans le monde du jeune […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angry-young-men/#i_86636

ARDEN JOHN (1930-2012)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire PASQUIER
  •  • 816 mots

John Arden est né en 1930 à Barnsley, dans le Yorkshire. Des auteurs dramatiques du « nouveau théâtre anglais » des années 1950 et 1960, il est sans doute le plus brechtien. Comme Brecht, il croit nécessaire un détour par la fable, ou par l'histoire, pour rendre compte du monde contemporain. Pour lui, comme pour Brecht, le théâtre est une activité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-arden/#i_86636

BARKER HOWARD (1946-    )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 785 mots
  •  • 1 média

Né à Dulwich en 1946, en Angleterre, Howard Barker est l'auteur d'une œuvre impressionnante : plus de cinquante pièces de théâtre, des recueils de poèmes, des ouvrages théoriques (notamment Arguments for a Theatre, 1989), des livrets d’opéra, une pièce pour marionnettes, deux films. Il n'a que peu marché sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/howard-barker/#i_86636

BARRIE JAMES (1860-1937)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 794 mots

Auteur de pièces de théâtre et de romans, James Barrie, né le 9 mai 1860 en Écosse à Kirriemuir, est surtout connu pour avoir créé le personnage de Peter Pan, le garçon qui ne voulait pas grandir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-barrie/#i_86636

BATTLEFIELD (mise en scène P. Brook)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 000 mots
  •  • 1 média

Il est l’homme de l’espace vide. Du plateau nu, débarrassé de tout accessoire ou décor, à l'exception, parfois, d'un arbre, d'une chaise, d'un tapis. À 90 ans, Peter Brook demeure le grand maître d’un théâtre où le réel naît de l’imaginaire, où la vérité surgit de l’illusion. Un théâtre surtout fondé sur le jeu de l’acteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/battlefield/#i_86636

BECKETT SAMUEL

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 4 806 mots
  •  • 2 médias

longuement dans les pays d'où proviennent ces langues (en 1928, il est lecteur d'anglais à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm), en choisissant de vivre en France l'essentiel de sa vie d'adulte et d'écrire en français une grande part de ses œuvres ; enfin en fuyant autant qu'il lui fut possible, jusqu'à sa mort en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-beckett/#i_86636

BLACKFRIARS THÉÂTRE DES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Le nom de Blackfriars désigne en fait à Londres deux théâtres distincts, dont le second est resté célèbre pour avoir abrité durant la saison d'hiver (après 1608) les King's Men, la troupe dont faisait partie Shakespeare comme dramaturge attitré mais aussi comme acteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-des-blackfriars/#i_86636

BOND EDWARD (1934-    )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 243 mots

Dramaturge prolifique, dont les premières pièces datent des années 1960 (The Pope's Wedding, 1962 ; Saved, 1965 ; Narrow Road to the Deep North et Early Morning, 1968), le Britannique Edward Bond n'a cessé d'embrasser, jusque dans ses pièces les plus récentes, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-bond/#i_86636

BROOK PETER (1925-    )

  • Écrit par 
  • Georges BANU
  •  • 2 298 mots
  •  • 2 médias

de Peter Brook reflète la singularité des temps modernes, où les êtres migrent et s'exilent. À la suite de la révolution russe, sa famille s'installe à Londres où il naît le 21 mars 1925. Très tôt, Brook réalise une première représentation d'Hamlet avec des marionnettes. Il poursuit des études de littérature comparée à Oxford et présente, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-brook/#i_86636

CHETTLE HENRY (1560 env.-1607)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 694 mots

Fils d'un teinturier de la cité de Londres, Chettle travaille comme apprenti chez un imprimeur en 1577. On le retrouve, quelque dix ans plus tard, associé de l'imprimeur John Danter. L'imprimerie était un lieu de rencontre des university wits et des dramaturges. Danter ayant fait faillite, l'imprimeur Chettle se mit à écrire des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-chettle/#i_86636

LA CHÈVRE (E. Albee)

  • Écrit par 
  • Liliane KERJAN
  •  • 882 mots

Dans La Chèvre, ou Qui est Sylvia ?, Edward Albee n'est ni tout à fait le même ni tout à fait un autre si l'on se réfère aux pièces restées dans les mémoires comme Zoo Story (1959), Qui a peur de Virginia Woolf ? (1962) ou Delicate Balance (1966 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-chevre/#i_86636

CHURCHILL CARYL (1938-    )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 672 mots

Caryl Churchill offre au spectateur une œuvre complexe et riche tant sur le plan idéologique que dramaturgique. Jusque dans les années 1990, son travail se place dans le sillage du théâtre féministe, en montrant la schizophrénie de la femme moderne (avec le conflit mère-femme) ou encore la situation économique qui est la sienne dans la société. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caryl-churchill/#i_86636

CLOWN

  • Écrit par 
  • Tristan RÉMY
  •  • 2 714 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les origines de M. Claune »  : […] Les Anglais voient un des prédécesseurs du clown dans Merry Andrew, un valet qui n'est souvent que le serviteur mal vêtu de Pantalon et que Jimmy Warner, célèbre comique, imite en lui empruntant sa collerette et son pourpoint trop long. Ce valet de comédie dépasse bientôt son maître et occupe un rôle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clown/#i_86636

COMÉDIE

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED
  •  • 5 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Renaissance de la comédie »  : […] très personnel du langage et en s'installant à mi-chemin de la réalité et de l'allégorie. En Grande-Bretagne, également, la comédie d'intrigue, la comédie de mœurs et la comédie sentimentale ont pris un brillant éclat avec Shaw, Maugham et Coward, à l'époque même où le genre entrait apparemment dans la dernière phase de sa décadence. Aux États-Unis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie/#i_86636

CONGREVE WILLIAM (1670-1729)

  • Écrit par 
  • Pascal AQUIEN
  •  • 698 mots

D'une intelligence pétillante, et le plus brillant des dramaturges de la Restauration qui, après la longue censure imposée par Cromwell, surent donner au théâtre anglais un nouveau souffle, Congreve était tout à son plaisir, celui de le dire, celui d'en avoir, qu'il s'agisse du plaisir des mots ou du plaisir amoureux, avec tout leur cortège de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-congreve/#i_86636

LE CONTE D'HIVER, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 244 mots

Le Conte d'hiver, qui compte parmi les quatre dernières pièces de William Shakespeare (1564-1616), appartient au genre hybride des « romances », ou tragi-comédies romanesques, au même titre que La Tempête. Joué en 1611, il est publié pour la première fois en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-conte-d-hiver/#i_86636

CORIOLAN (mise en scène C. Schiaretti)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 170 mots

Datée de 1607 – soit quatre ans après la mort d'Élisabeth Ire, trente-deux ans avant la dictature de Cromwell –, cette tragédie est la dernière de Shakespeare. La plus ouvertement politique, la plus complexe aussi – ce qui explique, sans doute, qu'elle soit rarement jouée, notamment en France. L'histoire, inspirée d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coriolan/#i_86636

CORNYSH WILLIAM (vers 1468-1523)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 272 mots

au camp du Drap d'or, où le groupe reçoit un accueil favorable. Dramaturge, Cornysh monte aussi sur scène pour jouer dans les pièces, masques et spectacles historiques qu'il signe ; il sera ainsi l'un des principaux comédiens de la cour de 1508 à 1516. Parmi ses œuvres musicales figurent notamment quatre motets complets et un Magnificat, ainsi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-cornysh/#i_86636

COVENT GARDEN

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 1 144 mots
  •  • 5 médias

xviie siècle, agrémenté d'un marché de fruits et légumes, carrefour théâtral dès l'aube du xviiie siècle libertin, il a accueilli trois salles successives à l'enseigne de Covent Garden. En 1732 tout d'abord, John Rich ouvre un théâtre essentiellement consacré à l'art dramatique mais où Haendel fera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/covent-garden/#i_86636

COWARD NOEL (1899-1973)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 377 mots
  •  • 1 média

Né en 1899 dans la banlieue londonienne, Noel Coward est précocement attiré par le théâtre. Après de difficiles débuts, il sait s'imposer à l'attention du public anglais de l'entre-deux-guerres, et son succès lui assure dès lors une audience internationale. Comédien, romancier, auteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noel-coward/#i_86636

CRAIG EDWARD GORDON (1872-1966)

  • Écrit par 
  • André VEINSTEIN
  •  • 1 028 mots
  •  • 1 média

L'Anglais Edward Gordon Craig fut acteur, metteur en scène et décorateur de théâtre, graveur et illustrateur, essayiste et éditeur de revues. Son œuvre écrite et dessinée n'a cessé de constituer l'une des sources principales de la réforme artistique du théâtre qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-gordon-craig/#i_86636

CRIMP MARTIN (1956-    )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 753 mots

Né dans le Kent, élevé à Londres et dans le Yorkshire, Martin Crimp poursuit des études littéraires à Cambridge. L'Orange Tree Theatre donne ses premières pièces – Living Remains (1982), A Variety of Death Defying Acts (1985) –, tandis que, parallèlement, il écrit pour la radio – Three […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-crimp/#i_86636

DAVENANT sir WILLIAM (1606-1668)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 608 mots

Né à Oxford ; on dit que Shakespeare le tint sur les fonts baptismaux. C'est peut-être ce qui lui donna l'amour du théâtre et de la poésie. Ce fils de tavernier (respectable), qui eut l'insigne honneur de succéder à Ben Jonson comme poète-lauréat (1638), épousa la cause du roi, fut anobli par Charles Ier (1643), jeté à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/davenant-sir-william/#i_86636

LE DOCTEUR FAUST, Christopher Marlowe - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 806 mots
  •  • 1 média

L'auteur de The Tragical History of Doctor Faustus (créée entre 1588 et 1592, première publication en 1604) est un personnage presque aussi mythique que son héros : poète et dramaturge talentueux, espion, grand amateur de vin et de garçons, intellectuel proche des milieux de libres-penseurs, Christopher […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-docteur-faust/#i_86636

DOMMAGE QUE CE SOIT UNE PUTAIN, John Ford - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 697 mots

Dans cette tragédie sombre et violente (1633), John Ford (1586-env. 1639) poursuit l'exploration de la pathologie des passions déviantes qu'il avait menée dans ses autres pièces, en montrant l'amour incestueux de Giovanni, jeune étudiant frais émoulu de l'université de Bologne, et de sa propre sœur, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dommage-que-ce-soit-une-putain/#i_86636

DRAME - Drame bourgeois

  • Écrit par 
  • René POMEAU
  •  • 3 504 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diffusion du genre au XVIIIe siècle »  : […] En Europe, l'Angleterre en ce domaine comme en d'autres a devancé le continent. En 1722, Steele donne The Conscious Lovers (Les Amants réservés), drame moralisant. En 1731, The London Merchant (Le Marchand de Londres) de Lillo, pathétique histoire d'un vertueux commis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-drame-bourgeois/#i_86636

LA DUCHESSE D'AMALFI, John Webster - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 864 mots

Jouée sans doute en 1613, mais publiée en 1623, La Duchesse d'Amalfi est une tragédie qui puise aux mêmes sources que ces méditations baroques sur la mort que furent les vanités. Elle est le chef-d'œuvre de John Webster (1580-1625), par ailleurs auteur d'une autre tragédie dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-duchesse-d-amalfi/#i_86636

EDWARD II et RICHARD II (C. Marlowe et W. Shakespeare)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 656 mots

Deux drames historiques joués en 1996 nous ont fait revivre un grand pan de l'histoire de l'Angleterre au Moyen Âge, deux époques de guerres étrangères (menées contre l'Écosse, l'Irlande, la France) et, surtout, civiles : les féodaux s'y affrontent à des rois faibles et méprisés pour leur prodigalité et leur conduite licencieuse. Les auteurs, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-ii-richard-ii/#i_86636

ELIOT THOMAS STEARNS (1888-1965)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 4 221 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le dramaturge »  : […] Les poèmes d'Eliot sont des monologues « dramatiques ». Le protagoniste y dialogue parfois, il s'objective, en tout cas, comme un personnage de théâtre. Le prodigieux phénomène du théâtre élisabéthain et jacobéen (Shakespeare et quelques autres) avait, à l'évidence, montré que la poésie était inséparable de ce théâtre-là et que «  drame poétique » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-stearns-eliot/#i_86636

ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 10 630 mots
  •  • 2 médias

On désigne sous le terme de théâtre élisabéthain la production dramatique qui fit la gloire littéraire du règne d'Élisabeth Ire (1558-1603) et se prolongea jusqu'à la fermeture des théâtres, en septembre 1642, après la victoire des puritains. Toutefois, la critique anglaise utilise le terme « jacobéen » ou « Stuart » quand il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-elisabethain/#i_86636

ETHEREGE sir GEORGE (1634-1692)

  • Écrit par 
  • Alain LABROUSSE
  •  • 238 mots

Avec George Etherege, c'est un genre dramatique nouveau qui apparaît : la comédie de mœurs de la Restauration. La première comédie d'Etherege, La Vengeance comique ou l'Amour dans une cuve (The Comical Revenge or Love in a Tub), fut créée sur la scène du Lincoln's Inn Fields Theatre en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etherege-sir-george/#i_86636

FARQUHAR GEORGE (1678-1707)

  • Écrit par 
  • Alain LABROUSSE
  •  • 313 mots

On a dit parfois de George Farquhar qu'il a contribué à la disparition de la « comédie de la Restauration », en substituant à la manière spirituelle par laquelle les conflits amoureux étaient illustrés, un style plus sensuel : en réalité, il se met en accord avec le goût de son temps qui s'oriente vers le sentimentalisme. Fils d'un clergyman, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-farquhar/#i_86636

FORD JOHN (1586-env. 1639)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 572 mots

Nous savons que John Ford était issu d'une famille terrienne du Devonshire et qu'il fut baptisé à Ilsington (Devon). Il n'est pas certain qu'il soit allé à Oxford, mais il fut admis au Middle Temple, pour y faire ses études de droit, en 1602. Il est probable qu'il y resta assez longtemps, peut-être en qualité de juriste (avocat-conseil ?), mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-ford/#i_86636

FRY CHRISTOPHER (1907-2005)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 654 mots

On a assisté dans les années qui suivirent la fin de la Seconde Guerre mondiale à une renaissance du théâtre britannique. John Osborne, Arnold Wesker, Harold Pinter et bien d'autres ont largement contribué à ce renouveau. Parmi eux, Christopher Fry tient une place à part, aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christopher-fry/#i_86636

GARRICK DAVID (1717-1779)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 154 mots

Comédien que la postérité a retenu comme le plus grand du théâtre anglais de son époque, Garrick a dirigé le théâtre de Drury Lane de 1747 à 1776. Chef d'école, il enthousiasme son public par la vérité, le naturel de son jeu. Avec son puissant tempérament d'acteur, il impose Shakespeare, mais avec des accommodements très personnels : il ampute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-garrick/#i_86636

GAY JOHN (1685-1732)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 834 mots
  •  • 1 média

Orphelin dès l'âge de dix ans, John Gay fut placé par son oncle à l'école de Barnstaple où il eut un bon maître latiniste, qui lui donna l'amour des classiques. À sa sortie de l'école, il fut pris en apprentissage chez un mercier en soieries à Londres. Il ne semble pas que le métier l'ait beaucoup intéressé — ses goûts l'attiraient plutôt vers la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-gay/#i_86636

GIELGUD ARTHUR JOHN (1904-2000)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 739 mots

grandit dans le quartier huppé de Kensington. Son père aurait aimé qu'il suive ses traces. Mais, en digne descendant, par sa mère, d'une lignée ininterrompue d'acteurs depuis le xviiie siècle et en cousin d'Edward Gordon Craig, il se découvre très vite une vocation : le théâtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-john-gielgud/#i_86636

GLENVILLE PETER (1913-1996)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 78 mots

Metteur en scène britannique né à Londres en 1913 et mort à New York en 1996. Peter Glenville monte notamment des œuvres de Shakespeare, Sartre, Anouilh, et adapte de nombreuses pièces au cinéma, avec des acteurs prestigieux (L'Emprisonné, 1955, avec Alec Guinness ; Becket, 1964, avec Richard Burton, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-glenville/#i_86636

GLOBE THÉÂTRE DU

  • Écrit par 
  • Andrew GURR
  •  • 2 399 mots

Au début de 1599, William Shakespeare, qui, depuis 1594, faisait partie comme acteur des Lord Chamberlain's Men, alloua à ces derniers une somme équivalant à 12,5 p. 100 du coût de construction du Globe. Il agissait ainsi en tant qu'actionnaire principal de la compagnie : cette opération commerciale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-du-globe/#i_86636

GOLDSMITH OLIVER (1728-1774)

  • Écrit par 
  • Jean DULCK
  •  • 1 033 mots

Dans le chapitre « Une plume féconde et talentueuse »  : […] Une comédie sentimentale un peu lourde, Elle s'abaisse pour triompher, témoigne, avant R. B. Sheridan, qu'un renouveau de la comédie traditionnelle anglaise est possible. Reprenant la situation du Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux, Goldsmith réussit une comédie moins raffinée, mais haute en couleur, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oliver-goldsmith/#i_86636

GREENE ROBERT (1558 env.-1592)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 548 mots

Les écrits de Robert Greene pour le théâtre posent de nombreux problèmes ; les dates de ses pièces sont fondées sur des conjectures, et son rôle de collaborateur, notamment avec Thomas Lodge, a suscité de nombreux débats. Avec The Honorable Historie of frier Bacon, and frier Bongay (1594), première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-greene/#i_86636

HAMLET, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 099 mots
  •  • 1 média

La Tragique histoire d'Hamlet, prince du Danemark (représentée en 1601 et en 1603) est probablement la tragédie de William Shakespeare (1564-1616) qui a fait couler le plus d'encre, tant est grand le pouvoir de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hamlet-william-shakespeare/#i_86636

HARE DAVID (1947-    )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 722 mots

Pour sir David Hare, le rôle du théâtre consiste à analyser la société – un peu à la manière d'un journaliste idéal (A Map of the World, 1983). « Les mots ne peuvent être testés que lorsqu'ils sont dits. Les idées ne peuvent être mises à l'épreuve qu'en situation. Voilà pourquoi le théâtre est la cour [de justice] la plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hare/#i_86636

HOPKINS ANTHONY (1937-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 700 mots

même comme un « acteur instinctif », il acquiert une indispensable formation en suivant les cours de la Royal Academy of Dramatic Arts en 1961, dont il sort deuxième deux ans plus tard. Il débute sur les planches à Londres dans Julius Caesar (1964), mis en scène par Lindsay Anderson. À la même époque, il joue dans son premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-hopkins/#i_86636

HOWARD LESLIE (1893-1943)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 383 mots

Acteur, producteur et réalisateur anglais, Leslie Howard montrait dans son jeu un charme britannique plein de flegme et d'humour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leslie-howard/#i_86636

HOWARD BARKER, UN THÉÂTRE DE LA CATASTROPHE

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 979 mots
  •  • 1 média

Peintre, écrivain, scénariste, Howard Barker est l'inventeur d'un théâtre violent, cruel, marqué autant par la lecture de la Bible que par celle de Shakespeare, et d'une brutalité qui n'est pas sans rappeler la tradition élisabéthaine, voire jacobéenne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/howard-barker-un-theatre-de-la-catastrophe/#i_86636

JONSON BENJAMIN dit BEN (1572-1637)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 875 mots

À côté de Shakespeare, son émule et son rival, Ben Jonson est le plus important dramaturge de la Renaissance anglaise. Il naquit à Westminster School, sous la férule de l'humaniste Camden (1551-1623). Sa mère s'étant remariée à un maçon, il exerça ce métier quelque temps, puis partit guerroyer dans les Flandres (1591-1592 ?). À son retour à Londres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonson-benjamin-dit-ben/#i_86636

KANE SARAH (1971-1999)

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 890 mots

Née à Kelvedon Hatch (Essex) d'une mère enseignante et d'un père journaliste, la dramaturge anglaise Sarah Kane choisit à dix-sept ans de poursuivre ses études dans le département de théâtre de l'université de Bristol. C'est là qu'elle commence à écrire pour le théâtre et qu'elle acquiert une expérience de metteur en scène et d'actrice en jouant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarah-kane/#i_86636

KEAN EDMUND (1789-1833)

  • Écrit par 
  • Giles William PLAYFAIR
  •  • 1 154 mots

Né en 1789 (probablement le 17 mars), ce génie turbulent, l'un des plus grands acteurs tragiques anglais, dut sa célébrité au moins autant à sa mégalomanie et à son caractère impossible qu'à la façon dont il sut interpréter les « méchants » dans les pièces de Shakespeare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmund-kean/#i_86636

KUREISHI HANIF (1954-    )

  • Écrit par 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 1 189 mots

Dans le chapitre « « Anglais de souche, enfin presque » »  : […] sexuelles et les tensions entre la communauté et l'individu. Thèmes qui referont surface dans ses cinq romans et ses trois recueils de nouvelles. Ses pièces plus récentes, The Mother (2003) – adaptée au cinéma par Roger Michell – et Quand vient la nuit (2003), dénouent les liens familiaux et mettent en scène des personnages vieillissants qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanif-kureishi/#i_86636

KYD THOMAS (1558-1594)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 783 mots

Baptisé à Londres le 6 novembre 1558, le mois et l'année de l'accession au trône de la reine Élisabeth, Thomas Kyd eut pour père un membre de la Compagnie des scribes (scriveners) — écrivains publics, si l'on veut, ou copistes, pour lesquels les vrais écrivains avaient (bien à tort) peu de respect. C'étaient des gens qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-kyd/#i_86636

LE RÉGISSEUR DE LA CHRÉTIENTÉ (S. Barry)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 940 mots

L'Irlande n'a jamais été en reste d'auteurs dramatiques renommés. L'attachement à leur terre natale et à leur culture, la singularité de leurs conditions de colonisés, économiquement et socialement défavorisés, appauvris de surcroît par une émigration qui fut une véritable saignée, puis la volonté d'émancipation exacerbée jusqu'à la révolte et à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-regisseur-de-la-chretiente/#i_86636

LILLO GEORGE (1693-1739)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 215 mots

Dramaturge londonien, George Lillo est aussi un pionnier. Après avoir fait jouer en 1730 un opéra comique, Silvia, or the Country Burial, il fait représenter l'année suivante, par le Drury Lane Theater de Londres, sa pièce Le Marchand de Londres (The London Merchant, or the History of George […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-lillo/#i_86636

LITTLEWOOD JOAN (1914-2002)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire PASQUIER
  •  • 713 mots

Un grand nom du théâtre populaire et militant ; une flamme infatigable au service du plaisir théâtral, au sens où l'entend Brecht, voilà qui définit Joan Littlewood. Sa carrière commence dès avant la guerre, dans les années trente où, avec Ewan MacColl, elle fonde dans la région de Manchester le Theatre of Action, groupe itinérant de théâtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joan-littlewood/#i_86636

LODGE THOMAS (1557-1625)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 926 mots

Fils du lord-maire de Londres, Thomas Lodge fut éduqué à l'École des marchands tailleurs et à Trinity College (Oxford). Il fit aussi du droit à Lincoln's Inn (1578), mais la littérature l'attira bientôt. Il se lança dans la controverse en 1580 contre un pamphlet de Stephen Gosson, The School of Abuse (1579), qui traitait les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-lodge/#i_86636

LOGUE CHRISTOPHER (1926-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 319 mots

Poète et dramaturge britannique, Christopher Logue fut l'un des chefs de file du mouvement qui voulut mettre la poésie à la portée de l'expérience populaire. Ses propres poèmes, d'un ton caustique, largement inspirés de l'œuvre du dramaturge allemand Bertolt Brecht et de la tradition de la ballade anglaise, étaient aussi bien lus sur fond de jazz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christopher-logue/#i_86636

MERCER DAVID (1928-1980)

  • Écrit par 
  • André TOPIA
  •  • 955 mots

Né dans le Yorkshire, fils d'un cheminot très attaché aux traditions du combat syndical, David Mercer incarne toutes les contradictions du théâtre engagé anglais des années soixante et soixante-dix. Comme un Thomas Hardy ou un D. H. Lawrence, Mercer s'est arraché à sa classe d'origine par son éducation et en conservera toujours un problème d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-mercer/#i_86636

NORTON THOMAS (1532-1584)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 472 mots

Né à Londres, élevé à Cambridge, puis étudiant en droit à l'Inner Temple (1555), Thomas Norton fit une carrière politique : il devint City Remembrancer (fonctionnaire chargé des rapports avec la Couronne) et entra au Parlement. Ce puritain, qui traduisit l'Institution chrétienne de Calvin (1561) et exhorta en 1574 le lord-maire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-norton/#i_86636

LA NUIT DES ROIS, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 106 mots

Cette comédie majeure de William Shakespeare (1564-1616), publiée pour la première fois en 1623, fut sans doute écrite pour être jouée à l'Épiphanie de 1601. Moment où le temps païen reprend le pas sur le temps chrétien, la « Douzième Nuit », pour reprendre le titre original de la pièce ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-nuit-des-rois/#i_86636

OLIVIER LAURENCE (1907-1989)

  • Écrit par 
  • Michèle GRANDIN
  •  • 361 mots
  •  • 3 médias

Interprète de théâtre comme de cinéma, metteur en scène et réalisateur de films, Laurence Olivier est considéré comme le plus illustre des acteurs d'expression anglaise de son temps. Il est le premier membre de cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurence-olivier/#i_86636

OSBORNE JOHN (1929-1994)

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 274 mots

Sans doute le plus célèbre des dramaturges anglais contemporains, John Osborne, né à Fulham, près de Londres, se fit d'emblée remarquer par sa pièce La Paix du dimanche (Look Back in Anger, 1956) : créée au Royal Court Theatre le 8 mai 1956, celle-ci apparut aux spectateurs et aux critiques comme une bombe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-osborne/#i_86636

OTHELLO, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 328 mots
  •  • 1 média

Jouée pour la première fois sans doute en 1604 et publiée en 1622, cette tragédie de William Shakespeare (1564-1616) emprunte les éléments principaux de son intrigue à une nouvelle italienne du xvie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/othello/#i_86636

O'TOOLE PETER (1932-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 726 mots
  •  • 1 média

Il grandit à Leeds en Angleterre et suit les cours de la Royal Academy of Dramatic Arts à Londres. Adolescent, il est journaliste au quotidien Evening Post de Yorkshire et débute dans le théâtre amateur au Civic Theatre de Leeds. Après deux années de service militaire dans la Royal Navy, il se produit avec la compagnie Old Vic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-o-toole/#i_86636

OTWAY THOMAS (1652-1685)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 697 mots

Élevé à Winchester, puis à Christ Church (Oxford), Thomas Otway vint à Londres en 1671 pour y faire une carrière de comédien. Déçu par son maigre succès, il se mit à écrire des pièces sans désemparer. À vingt-trois ans, il fit jouer sa première tragédie, Alcibiades (1675), en vers rimés, tant il avait le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-otway/#i_86636

OUBLIER LE TEMPS (P. Brook)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 080 mots

Dans Oublier le temps (Seuil, Paris, 2003), initialement publié en anglais sous le titre Threads of Time (1998), Peter Brook retrace le parcours qui l'a conduit à devenir un metteur en scène connu et admiré dans le monde entier. Pour lui, « succès et argent ne valent pas la peine d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oublier-le-temps/#i_86636

PIÈCES DE GUERRE, Edward Bond - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 129 mots

On ne saurait séparer les Pièces de guerre (The War Plays, 1985) d'Edward Bond (né en 1934), du contexte contemporain de leur écriture : la guerre froide du début des années 1980, et la menace nucléaire qui occupait alors les esprits. À tel point que Bond lui-même a pu justifier le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieces-de-guerre/#i_86636

PINTER HAROLD (1930-2008)

  • Écrit par 
  • Ann LECERCLE
  •  • 2 314 mots
  •  • 3 médias

Harold Pinter se situe, parmi les auteurs dramatiques de l'après-guerre, au premier rang de la « nouvelle vague » anglaise, grâce à une production variée qui commence en 1957. Acteur pendant une dizaine d'années et plus tard metteur en scène, poète et auteur de nouvelles, puis de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-pinter/#i_86636

PRESTON THOMAS (1537-1598)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 689 mots

Si l'auteur du Roi Cambyse est bien Thomas Preston qui fut fellow de King's College (Cambridge), master de Trinity Hall (1584-1598) et vice-chancelier de l'université de Cambridge (1589-1590), les dates indiquées de sa vie et de sa mort sont bien exactes. Mais les critiques modernes ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-preston/#i_86636

PUNCH MISTER

  • Écrit par 
  • Jean BAUDEZ
  •  • 298 mots

Personnage ridicule, avec son énorme bosse, son nez busqué, son menton proéminent et son caquet insupportable, dont la création remonte à l'Antiquité. Les auteurs latins l'ont appelé Maccus. Il a survécu à travers les siècles, s'est naturalisé dans chaque pays en conservant son caractère primitif, mais avec les modifications de mœurs, de costume et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mister-punch/#i_86636

READE CHARLES (1814-1884)

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 249 mots

Romancier et dramaturge, Charles Reade fait à Oxford des études, qui lui valent le titre de fellow et des études de droit qui seront profitables à sa carrière, à sa passion de réformateur et de propagandiste. Avec lui s'amorce une évolution, timide encore mais consciente, du roman vers le réalisme tel qu'il est pratiqué sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-reade/#i_86636

REDGRAVE CORIN (1939-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 359 mots

L'acteur de genre britannique Corin Redgrave effectua une longue carrière sur les planches. Pour beaucoup, il reste surtout connu comme le « prince » de la célèbre famille de comédiens que furent les Redgrave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corin-redgrave/#i_86636

REDGRAVE MICHAEL (1908-1985)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 777 mots

À l'instar des grands comédiens britanniques de sa génération ou de ceux qui furent quelque peu plus âgés que lui – Laurence Olivier, Ralph Richardson, John Gielgud –, Michael Redgrave se sera ingénié à exprimer sur les scènes londoniennes l'intériorité de personnages démesurés et à extirper toute la petitesse, l'angoisse et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-redgrave/#i_86636

REDGRAVE VANESSA (1937-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 105 mots

Vanessa Redgrave est née le 30 janvier 1937 à Londres. Désignée « plus grande actrice de notre époque » par le dramaturge Tennessee Williams, elle est issue d'une célèbre famille de gens de théâtre. Son père, sir Michael Redgrave, était l'un des acteurs britanniques les plus populaires et les plus respectés de son époque et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanessa-redgrave/#i_86636

RICHARD III, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 040 mots
  •  • 3 médias

Le drame historique intitulé La Tragédie du roi Richard III (publiée pour la première fois en 1597) est le dernier volet de la première tétralogie shakespearienne (comprenant les trois parties d'Henry VI), fresque historique qui retrace les luttes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-iii-william-shakespeare/#i_86636

RICHARDSON RALPH (1902-1983)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 504 mots

À l'instar de celui des comédiens de sa génération (Laurence Olivier ou John Gielgud), l'itinéraire de l'acteur Ralph Richardson est passé tout naturellement de Shakespeare à Pinter. Après avoir servi pendant plus de quarante ans les grands textes classiques et avoir fait ressortir l'ambiguïté, la fureur et l'humilité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralph-richardson/#i_86636

LE ROI LEAR, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 044 mots

Publié pour la première fois en 1608, Le Roi Lear, dont Victor Hugo admirait la « construction inouïe », est l'une des grandes tragédies de la maturité de William Shakespeare (1564-1616), l'une des plus intensément émouvantes aussi. Inspirée entre autres du chroniqueur médiéval Holinshed, mais aussi d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-roi-lear/#i_86636

ROMÉO ET JULIETTE, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 903 mots

Pièce mythique, Roméo et Juliette, composée vers 1595 et publiée en 1597, est sans doute la tragédie la plus bouleversante de William Shakespeare (1564-1616). À partir de sources préexistantes (Masuccio de Salerne, Luigi Da Porto, Bandello), le dramaturge fait des jeunes amants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romeo-et-juliette/#i_86636

SCÉNOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 523 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Naissance de l'illusion scénique »  : […] En Angleterre, à partir de la seconde moitié du xvie siècle, le théâtre élisabéthain introduit une vraie rupture par rapport au système médiéval. Sa complexité entraîne un bouleversement de l'espace théâtral, qui associe intimement architecture et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie/#i_86636

SHADWELL THOMAS (1642-1692)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 762 mots

Né dans le Norfolk, Thomas Shadwell est étudiant à Gonville and Caius College (Cambridge), puis passe au Middle Temple (Londres). Selon la coutume des jeunes intellectuels, il voyage quelque temps sur le continent. À son retour, il prend le goût du théâtre et fait jouer sa première pièce, Les Amants maussades (The […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-shadwell/#i_86636

SHAKESPEARE WILLIAM

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 8 220 mots
  •  • 3 médias

Il serait passionnant de tracer la courbe de la réputation de Shakespeare, car aucune œuvre, la Bible mise à part, n'a suscité autant de commentaires, sollicité autant de chercheurs, donné lieu à autant de controverses. Mais le consensus sur la grandeur et la profondeur de l'œuvre est universel. Depuis le Folio qui a révélé cette œuvre au monde, sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-shakespeare/#i_86636

SHAKESPEARE WILLIAM - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 277 mots

26 avril 1564 Baptême de Shakespeare à Stratford-sur-Avon, dans le comté du Warwickshire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shakespeare-reperes-chronologiques/#i_86636

SHAW GEORGE BERNARD (1856-1950)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude AMALRIC
  •  • 1 880 mots

La personnalité de Shaw, son extraordinaire vitalité, ses écrits politiques, sociaux et philosophiques, surtout son éblouissant théâtre d'idées dominent la scène littéraire anglaise de la fin du xixe et du début du xxe siècle. Tour à tour romancier, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-bernard-shaw/#i_86636

SHERIDAN RICHARD BRINSLEY (1751-1816)

  • Écrit par 
  • Jean DULCK
  •  • 1 062 mots
  •  • 1 média

La vie et l'œuvre de Sheridan se partagent entre le théâtre et la politique. Jouet d'une oligarchie puissante, qui se servait de son éloquence, il n'a pas réussi vraiment sa carrière politique bien qu'ayant écrit quelques-uns des meilleurs discours de l'histoire parlementaire britannique. Son œuvre théâtrale demeure pétillante d'esprit, trépidante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-brinsley-sheridan/#i_86636

SIMMONS PIP (1942-    )

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 750 mots

Metteur en scène anglais, Pip Simmons est l'animateur du Pip Simmons Theatre Group, fondé en 1968. En ces années-là, à l'exemple du jeune théâtre américain, plusieurs groupes tentent de créer à Londres un théâtre différent, qu'ils appellent un « théâtre alternatif ». Le Pip Simmons Theatre Group est un des rares survivants de ce mouvement. Il a su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pip-simmons/#i_86636

LE SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 992 mots

Cette comédie de William Shakespeare (1564-1616), représentée pour la première fois vers 1595-1596 (première édition en 1600), fut probablement écrite à l'occasion d'un mariage aristocratique, d'où son aspect d'épithalame (pièce lyrique composée à l'occasion d'un mariage). En effet, Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-songe-d-une-nuit-d-ete/#i_86636

STOPPARD TOM (1937-    )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 933 mots

Après s'être essayé au genre romanesque dans Lord Malquist and Mr. Moon (1966), Tom Stoppard se tourne vers le théâtre. Son œuvre se structure autour d'une donnée commune : l'esprit, ou wit. Si ce dramaturge britannique – né le 3 juillet 1937 à Zlin, en Tchécoslovaquie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tom-stoppard/#i_86636

STOREY DAVID MALCOLM (1933-2017)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 468 mots

Storey se fait aussi une réputation en tant que dramaturge. Sa première pièce, The Restoration of Arnold Middleton (1966, « La renaissance d'Arnold Middleton »), remporte un succès immédiat. In Celebration (1969, « En hommage »), porté à l'écran en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-malcolm-storey/#i_86636

SYNGE JOHN MILLINGTON (1871-1909)

  • Écrit par 
  • Diane de MARGERIE
  •  • 1 472 mots

Dans le chapitre « Le réalisme poétique »  : […] C'est ce réalisme que l'on retrouve dans les pièces de Synge : L'Ombre de la vallée (The Shadow of the Glen, 1903), Cavaliers à la mer (Riders to the Sea, 1904), La Fontaine aux saints (The Well of the Saints, 1905), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-millington-synge/#i_86636

LA TEMPÊTE, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 063 mots

Comptant parmi les dernières pièces de William Shakespeare (1564-1616), La Tempête, qui fut jouée pour la première fois en 1611, est une tragi-comédie romanesque, comme Pericles (1609) ou Le Conte d'hiver (1623). Ce genre dramatique est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-tempete/#i_86636

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PIGNARRE
  •  • 8 345 mots

Dans le chapitre « Le théâtre élisabéthain »  : […] L'épanouissement du théâtre élisabéthain doit beaucoup à l'Université. De bonne heure, à Londres, les étudiants de l'École de droit s'amusent à jouer la comédie ; leurs régents les y encouragent, s'improvisant auteurs à l'occasion. Les jeunes choristes de la Chapelle royale donnent des représentations en ville et devant la cour. En province, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-histoire/#i_86636

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le nouveau théâtre

  • Écrit par 
  • Bernard DORT
  •  • 5 455 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une autre contestation »  : […] du milieu social va jusqu'à frôler le naturalisme... C'est aussi le cas avec ce qu'on a appelé le « nouveau théâtre anglais » qui est plus ou moins issu de l'« école de la cuisine » (d'après le titre de la première pièce de Wesker : La Cuisine). Sans doute des dramaturges comme John Osborne et Arnold Wesker […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-le-nouveau-theatre/#i_86636

TITUS ANDRONICUS (mise en scène L. Hemleb)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 042 mots

Depuis le xviiie siècle et Samuel Johnson, qui pensait que le grand Shakespeare ne pouvait s'être rendu coupable de cette tragédie vraiment trop sanglante, l'aversion pour La Très Lamentable Histoire de Titus Andronicus a longtemps marqué la critique. T. S. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titus-andronicus/#i_86636

TOURNEUR CYRIL (1575?-1626)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 747 mots

On a peu de détails sur la vie de Cyril Tourneur. Il a pu naître entre 1570 et 1580, à Great Parndon, Essex, mais, entre ces dates, le registre de la paroisse présente de graves lacunes. Il ne figure dans les archives d'aucune école ni d'aucune université. Sa vie semble se partager entre deux périodes, l'une de production littéraire, l'autre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyril-tourneur/#i_86636

USTINOV PETER (1921-2004)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 587 mots

Parallèlement, Peter Ustinov écrit deux pièces de théâtre, qui seront jouées avec succès sur les scènes internationales : L'Amour des quatre colonels, créée à Paris avec Yves Robert et Magali Noël, et Romanoff et Juliette, qu'il adaptera lui-même à l'écran en 1961, avec son épouse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-ustinov/#i_86636

VOLPONE, Ben Jonson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 877 mots

Volpone ou le renard, joué pour la première fois en 1606, est l'une des comédies les plus brillantes de Ben Jonson (1572-1637), poète et dramaturge dont la réputation fut équivalente à celle de Shakespeare en son temps. Il s'agit de sa comédie peut-être la plus exubérante, où il donne libre cours à son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volpone/#i_86636

WARNER DEBORAH (1959-    )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 714 mots

Deborah Warner est née en 1959 à Oxfordshire, dans une famille de quakers. C'est à la Central School of Speech and Drama de Londres qu'elle effectue sa formation théâtrale, avant de fonder à l'âge de vingt et un ans sa propre compagnie, le Kick Theatre, sans lieu fixe ni subvention conséquente. Assez vite pourtant, la Royal Shakespeare Company lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deborah-warner/#i_86636

WEBSTER JOHN (1580-1625)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 779 mots

Dramaturge élisabéthain. La vie de John Webster comme celle de nombre de ses contemporains est très peu connue, et il est difficile de le situer autrement que par ses deux chefs-d'œuvre, Le Démon blanc (The White Devil, 1609-1612) et La Duchesse d'Amalfi ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-webster/#i_86636

WESKER ARNOLD (1932-2016)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire PASQUIER
  •  • 891 mots

Arnold Wesker est né à Londres le 24 mai 1932. Fils d'un petit tailleur juif de l'East End, il devient homme de théâtre presque par hasard, après avoir vu, en 1956, la pièce d'Osborne, La Paix du dimanche (Look Back in Anger). Un outil, une arme, voilà ce dont il s'empare, avec l'aide du Royal Court et du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-wesker/#i_86636

WILDE OSCAR (1854-1900)

  • Écrit par 
  • Diane de MARGERIE
  •  • 1 774 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le drame de l'ambiguïté »  : […] de lord Arthur Savile (Lord Arthur Savile's Crime, 1891), son Portrait de Dorian Gray, roman « prémonitoire » étrangement torturé et puritain, ses pièces : L'Éventail de lady Windermere (Lady Windermere's Fan, 1892), Une femme sans importance (A Woman of No Importance, 1893), Un mari idéal ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-wilde/#i_86636

WILMOT ROBERT (1568 env.-1608)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 466 mots

On sait peu de chose de Robert Wilmot, sinon qu'il était dans les ordres, recteur de North Ockendon, Essex, en 1582, puis de Horndon-on-the-Hill, Essex, en 1585. Mais il a attaché son nom à une tragédie assez célèbre dans la production dramatique qui a précédé la grande époque, Gismond de Salerne, dont il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-wilmot/#i_86636

WYCHERLEY WILLIAM (1640-1716)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 954 mots

Dès l'âge de quinze ans, Wycherley fut envoyé en France, où la duchesse de Montausier (Julie de Rambouillet, la célèbre Julie d'Angennes) le reçut dans la brillante société qu'elle rassemblait dans son hôtel. Rentré en Angleterre, il fit un court séjour à Queen's College (Oxford) puis s'inscrivit au Inner Temple à Londres, où il mena la vie frivole […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-wycherley/#i_86636

YEATS WILLIAM BUTLER (1865-1939)

  • Écrit par 
  • Diane de MARGERIE
  •  • 2 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le masque et l'anti-moi »  : […] et d'en illustrer la cause se manifesta sur plusieurs plans. Il créa avec Lady Gregory un théâtre national irlandais qui allait devenir le célèbre Abbey Theatre, dont il devait être le directeur pendant des années. Il prit violemment parti pour Synge, qui fit tant en faveur du renouveau du théâtre irlandais, lors du scandale que suscita en 1907 la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-butler-yeats/#i_86636


Affichage 

Beckett

photographie

Le romancier et dramaturge d'origine irlandaise Samuel Beckett (1906-1989) La majorité de son œuvre est écrite en français 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Edward Gordon Craig, vers 1960

photographie

Edward Gordon Craig (1872-1966) lors d'une exposition à la Saint George's Gallery de Londres, vers 1960 Par ses écrits et ses recherches sur l'art théâtral, Craig fut l'un des grands inspirateurs de l'esthétique théâtrale contemporaine 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Harold Pinter

photographie

Harold Pinter, auteur dramatique britannique, en 1983 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Laurence Olivier

photographie

Laurence Olivier (1907-1989), dans le rôle de Macbeth, 1955 Shakespeare Centre Library, Stratford-upon-Avon 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Oscar Wilde, Toulouse-Lautrec

photographie

Henri de TOULOUSE-LAUTREC, Oscar Wilde, huile sur carton The Collection M Conrad H Lester, Beverly Hills 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Sheridan

photographie

Une scène de L'École de la médisance (The School for Scandal), une comédie de l'Irlandais Richard Sheridan (1751-1816), montée au Arts Theatre Club de Londres, en 1945 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

T. S. Eliot

photographie

Le poète britannique d'origine américaine Thomas Stearns Eliot (1888-1965), Prix Nobel de littérature en 1948 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

William Shakespeare

photographie

L'œuvre du dramaturge anglais William Shakespeare (1563-1616), riche d'une quarantaine de pièces de théâtre, universellement admirées et encensées, fait aujourd'hui figure de monument littéraire 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Beckett
Crédits : Hulton Getty

photographie

Edward Gordon Craig, vers 1960
Crédits : Hulton Getty

photographie

Harold Pinter
Crédits : Hulton Getty

photographie

Laurence Olivier
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Oscar Wilde, Toulouse-Lautrec
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Sheridan
Crédits : Hulton Getty

photographie

T. S. Eliot
Crédits : Hulton Getty

photographie

William Shakespeare
Crédits : Hulton Getty

photographie