THE SCIENCE OF ART, Martin Kemp

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Invention et développement de la perspective linéaire

Le domaine embrassé par Martin Kemp dans The Science of Art est immense. Il distingue trois grands moments dans l'histoire des relations entre les modèles scientifiques de compréhension de la nature et la création artistique ; trois époques qui déterminent les différentes parties de l'ouvrage, dans lequel sont examinées quatre siècles d'affinités entre l'art et la science. C'est la question des « thèmes optiques », qu'il s'agisse de perspective, de camera obscura ou d'analyse des couleurs, qui ordonne la réflexion de Kemp. En accord avec le terme grec Optiké, que l'on peut aussi bien traduire par « science de la vision » que par « perspective », Kemp ouvre sa première partie sur l'invention à Florence de la perspective linéaire par Filippo Brunelleschi et sur ses premiers développements chez Giotto ou Duccio di Buoninsegna. Par perspective linéaire, il faut entendre le procédé qui permet de représenter les objets tridimensionnels sur une surface bidimensionnelle, de sorte que la représentation coïncide avec celle que fournit la vision directe. Comme le montre l'auteur, les premiers exemples de construction perspective au Trecento, tels que le panneau de la Tentation du Christ au Temple, de la Maestà de Duccio (1308-1311, Museo dell'Opera del Duomo, Sienne), se voulaient moins l'application d'un schéma théorique qu'un moyen parmi d'autres d'organiser l'espace. En revanche, les artistes du Quattrocento, de Masaccio à Piero della Francesca, de Ghiberti à Léonard de Vinci, feront de la construction de l'espace pictural une technique de plus en plus précise, et de la perspective un horizon théorique guidant de plus en plus étroitement leur création. D'où l'effort de codification théorique de la perspective chez Leon Battista Alberti, ou même chez Albrecht Dürer, qui en introduit la pratique et la réflexion [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancien pensionnaire à l'Institut national d'histoire de l'art, chargé de cours à l'École du Louvre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

François-René MARTIN, « THE SCIENCE OF ART, Martin Kemp », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-science-of-art/