THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. AkerlofFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le phénomène d'anti-sélection : un champ d'application immense

Dans son article, Akerlof traite du problème d'informations asymétriques dont peuvent disposer les agents sur un marché et des conséquences néfastes que cela peut avoir. Le marché des voitures d'occasion lui permet d'illustrer son propos. Il part de l'observation flagrante qu'une voiture perd de la valeur dès qu'elle n'est plus totalement neuve. Les discussions de comptoir expliquent ce fait simplement par le plaisir de posséder une nouvelle voiture : « The usual lunch table justification for this phenomenon is the pure joy of owning a new car. » Akerlof propose une autre explication. Selon lui, le prix beaucoup plus faible payé pour une voiture d'occasion vient du fait que les acheteurs ont peu d'informations sur la qualité de la voiture vendue, contrairement aux vendeurs qui connaissent leur voiture pour l'avoir utilisée. Or les « bonnes occasions » et les « tacots » sont évalués au même prix. À ce prix moyen, les propriétaires des « bonnes occasions » refusent de vendre, tandis que les propriétaires de tacots voient là une véritable aubaine. Mais, en se portant vendeurs à ce prix, ces derniers signalent la mauvaise qualité du bien qu'ils offrent. En conséquence, les acheteurs potentiels révisent leur offre à la baisse. Au nouveau prix moyen qui se fixe, les vendeurs sont les propriétaires de voitures d'encore plus mauvaise qualité. De nouveau, le prix que sont prêts à payer les demandeurs se réduit, et ainsi de suite. Ce phénomène d'anti-sélection peut donc aboutir à la disparition du marché. C'est ce que démontre le modèle mathématique développé par Akerlof.

Les exemples utilisés dans la suite de l'article établissent le large champ d'application de cette l'analyse. Dans le domaine de l'assurance, le demandeur a plus d'informations sur les risques que l'assureur, si bien que, par exemple, les personnes âgées ne trouvent pas à s'assurer, les compagnies les considérant comme des catégories trop risquées. L'emploi des minorités fournit une autre illustration des incidences néfastes de l'asymétrie d'info [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. Akerlof  » est également traité dans :

AKERLOF GEORGE A. (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 412 mots

Économiste américain, lauréat en 2001 du prix Nobel d'économie avec Michel Spence et Joseph Stiglitz pour leurs travaux sur les marchés à information asymétrique. Né le 17 juin 1940 à New Haven (Connecticut), George A. Akerlof obtient sa licence à Yale en 1962 et son doctorat à l'Institut de technologie du Massachusetts (M.I.T.), en 1966. Cette même année, il commence à enseigner à l'université d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-a-akerlof/#i_33077

MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats

  • Écrit par 
  • Bernard SALANIÉ
  •  • 6 238 mots

Dans le chapitre « Les modèles de signaux »  : […] Dans de nombreuses situations, le vendeur d'un bien possède une information sur la qualité de ce bien qui est meilleure que celle dont disposent les acheteurs éventuels. Un exemple célèbre dû à George Akerlof en 1970 décrit le marché des voitures d'occasion. Supposons, pour simplifier, qu'il n'existe que deux types de voitures sur ce marché : les bonnes et les mauvaises occasions. Chaque vendeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-incitations-et-contrats/#i_33077

Voir aussi

Pour citer l’article

Ariane TICHIT, « THE MARKET FOR LEMONS : QUALITY UNCERTAINTY AND THE MARKET MECHANISM, George A. Akerlof - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-market-for-lemons-quality-uncertainty-and-the-market-mechanism/