TÉTANOS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Habitat

La grande résistance des spores tétaniques explique leur fréquence dans le milieu extérieur. Le sol est le principal réceptacle : terre des jardins et des champs, fumier, poussière, boue des rues. Le bacille tétanique est un germe anaérobie sporulé à habitat tellurique, ce qui est la condition de sa pérennité. Il n'est cependant pas ubiquitaire, sa répartition géographique étant capricieuse. Il existait en France de nombreuses zones tétanigènes : les environs de Périgueux, de Caen, de Tours, de Privas et de Vals-les-Bains, les départements de Meurthe-et-Moselle et de l'Allier, le Mont-Dore. Les bacilles se raréfient avec l'altitude.

Les animaux sont les agents disséminateurs : absorbées avec le fourrage, les spores se rencontrent dans le tractus digestif et les matières fécales de nombreux animaux supérieurs, surtout bovidés et équidés. Le crottin de cheval et le fumier des bovidés rendent le bacille fréquent autour des écuries. L'intestin de mouton, matière première de la fabrication du catgut chirurgical, contient de nombreux anaérobies, d'où l'importance du contrôle bactériologique pour son usage.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  TÉTANOS  » est également traité dans :

RAMON GASTON (1886-1963)

  • Écrit par 
  • Albert DELAUNAY
  •  • 640 mots
  •  • 1 média

Après des études secondaires au lycée de Sens, Gaston Ramon entre à l'École vétérinaire d'Alfort. Là, il s'intéresse moins à la médecine vétérinaire qu'au travail de laboratoire. Le professeur Vallée, chargé de l'enseignement de la microbiologie, le recommande, à la fin de sa scolarité, à Émile Roux, alors directeur de l'Institut Pasteur. En 1911, il devient l'auxiliaire du vétérinaire Prévot à l […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

André TURPIN, « TÉTANOS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tetanos/