TERRAIN, géologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les représentations du terrain

Pour les confronter, les transmettre et les utiliser, il faut donner une représentation aux observations ainsi effectuées. S'agissant d'objets géologiques qui s'inscrivent dans un espace à trois dimensions, la présentation envisagée peut faire appel à 0, 1, 2 ou 3 des dimensions concernées.

Relèvent de la première catégorie les diagrammes figurant des données numériques, relatives à des propriétés non vectorielles : histogrammes et courbes granulométriques, diagrammes de composition pétrographique ou paléontologique, etc. ; leur dessin, consignant des observations faites sur une portion de terrain, ne fait intervenir aucune des dimensions de l'espace réel.

La figuration « unidimensionnelle » est d'usage fréquent pour représenter des données relatives aux terrains sédimentaires : la dimension verticale permet une figuration linéaire de la succession et de l'épaisseur des couches, que l'on suppose replacées dans la position de leur dépôt ; on aboutit de la sorte à une représentation approximative du temps géologique. Les colonnes stratigraphiques (« logs ») sont bâties sur ce principe ; elles rassemblent un certain nombre de résultats de l'analyse, qu'il s'agisse de données de l'observation directe ou de données enregistrées par diagraphie, au fur et à mesure de la pénétration de la sonde, dans un forage (vitesse d'avancement, résistivité, radioactivité).

Dans une première catégorie de diagrammes « bidimensionnels » se rangent les coupes verticales du terrain. Elles peuvent se limiter à la simple juxtaposition de colonnes stratigraphiques entre lesquelles des lignes isochrones, isolithes, ou autres, esquissent des corrélations ; elles peuvent, par interpolation, donner une figuration continue, dans le plan vertical, d'ensembles sédimentaires que l'on suppose replacés dans leur position de dépôt. Elles peuvent aussi se présenter comme des profils structuraux, plus proches de la réalité puisque les terrains y sont dessinés dans leur agencement actuel ; il y intervient une part d'interprétation, puisque se trouvent couramment figurés des segm [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  TERRAIN, géologie  » est également traité dans :

AFFAISSEMENTS DU SOL

  • Écrit par 
  • Pierre DUFFAUT
  •  • 2 163 mots
  •  • 1 média

Pour l'homme, le sol donne l'image même de la stabilité. Ni les modifications locales par érosion ou sédimentation ni les séismes ne mettent en cause cette référence. Alors, quand le sol se dérobe, l'homme est désemparé. Certes, la géologie enseigne que partout le sol monte ou descend – par exemple, les Pays-Bas s'enfoncent et la Scandinavie remonte –, mais généralement à une échelle de temps qui […] Lire la suite

FORAGES

  • Écrit par 
  • Didier BRIGANT, 
  • Alexandre LEBLOND
  •  • 5 310 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les trépans »  : […] Les trépans à molettes ou tricônes sont formés de trois molettes dentées ou équipées de bâtonnets en carbure de tungstène montées par l'intermédiaire de roulements sur les axes de trois bras réunis entre eux par soudure. Un filetage permet de visser l'outil aux masses-tiges. Le passage de la boue s'effectue sur les côtés du trépan à travers des orifices calibrés de petit diamètre, qui permettent d […] Lire la suite

GÉOLOGIE - Géologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 5 630 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Géologie de terrain, géologie structurale et tectonique »  : […] La géologie de terrain est au cœur de la « tradition » géologique : c'est en tout premier lieu par l'observation des paysages, par la description précise et synthétique de l'organisation géométrique des strates rocheuses, que le géologue identifie et hiérarchise les questions posées à l'échelle de l'affleurement puis de la structure étudiée (de plis métriques à kilométriques, voire à la chaîne de […] Lire la suite

GLISSEMENTS DE TERRAIN

  • Écrit par 
  • Pierre DUFFAUT
  •  • 2 405 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le processus physique »  : […] Les modalités des déformations et des déplacements le long des pentes, et parfois loin au-delà de leur pied, sont très diverses ; aussi préfère-t-on utiliser l'expression plus générale de mouvements de terrain. Celle-ci inclut les coulées de boue le long des vallées, mais pas le transport dans les eaux courantes de débris rocheux finement divisés. Elle couvre aussi les affaissements, dus au combl […] Lire la suite

MÉTAUX - Gisements métallifères

  • Écrit par 
  • Marie-José PAVILLON
  •  • 7 825 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Recherche des corps minéralisés »  : […] La recherche des corps minéralisés s'appuie sur une étude géologique mettant en valeur les guides qui pourront conduire à la découverte de minerai neuf. Des études géophysiques et géochimiques se joignent éventuellement à l'étude géologique ; elles sont nécessaires en pays couvert ou lorsque les terrains susceptibles d'être minéralisés sont recouverts d'autres terrains géologiques. […] Lire la suite

STRATIGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Gilles Serge ODIN
  •  • 5 516 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Facteurs qualitatifs »  : […] La formation des terrains géologiques met en jeu un agent de production, un agent de transport et un milieu de dépôt. Chacun d'eux imprime son empreinte dans la roche qui se constitue. Les strates formées permettront au stratigraphe des reconstitutions environnementales fondées sur la reconnaissance de ces empreintes. Le milieu le plus répandu de mise en place des strates est le milieu océanique […] Lire la suite

TECTONIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Serge BOGDANOFF
  •  • 6 680 mots
  •  • 11 médias

La tectonique (du grec tektôn , « constructeur ») est la discipline des sciences de la Terre qui est consacrée à l'étude des structures acquises par les roches postérieurement à leur formation, donc indépendamment de celle-ci ; science des déformations de l'écorce terrestre, elle est parfois dite géologie structurale. Ses fondements sont la connaissance pétrographique et stratigraphique des ensem […] Lire la suite

TUNNELS

  • Écrit par 
  • Michel MAREC, 
  • Jean PÉRA
  •  • 8 814 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Creusement des tunnels au rocher »  : […] Trois procédés sont employés pour creuser des tunnels au rocher. Le plus répandu est l'abattage à l'explosif qui s'effectue de manière cyclique. On commence par tracer et par forer des trous de mine, que l'on charge selon un plan de tir . Après le tir de la volée, on procède à la ventilation des fumées, puis à la purge des blocs instables. S'intercalant ou pas dans les opérations de mise en place […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Raymond MIROUSE, « TERRAIN, géologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/terrain-geologie/