TÉRÉBINTHALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Rutales : formules florales

Rutales : formules florales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Anacardiacées : fleurs réduites

Anacardiacées : fleurs réduites
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Érable à sucre (feuille)

Érable à sucre (feuille)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Polygala : diagramme floral

Polygala : diagramme floral
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Les Rutales

Les Rutales comprennent cinq familles principales qui se reconnaissent aux caractères de leur appareil sécréteur : les Méliacées possèdent des cellules sécrétrices isolées, les Rutacées des poches globuleuses, les Simaroubacées des tubes sécréteurs allongés périmédullaires, ces tubes se retrouvent dans le liber chez les Burséracées et les Anacardiacées ; ces deux familles se distinguent par leurs ovules qui sont épitropes pendants chez les premières et apotropes dressés chez les secondes.

Les Méliacées sont toutes des arbres, dont certains de première grandeur, au bois dur, résistant, apprécié en ébénisterie. Leurs feuilles sont composées pennées, alternes. Les fleurs, régulières, groupées en grappes, épis ou cymes, ont des étamines soudées, formant un tube staminal caractéristique de la famille, et un seul style. Le fruit est une baie, une drupe ou une capsule. Les graines, fréquemment ailées ou arillées, sont albuminées ou non.

Cette famille pantropicale (1 000 espèces et 50 genres) est importante du point de vue forestier ; elle renferme, en effet, les acajous d'Amérique : Swietenia mahogani (acajou-mâle), Cedrela odorata (acajou-femelle servant à la fabrication des boîtes de cigares) ; les acajous d'Afrique : Khaya ivorensis (acajou de Bassam, un des colosses de la forêt ivoirienne), K. anthotheca (acajou blanc), K. senegalensis (caïlcedrat) ; les acajous d'Asie : Toona ciliata (acajou indien). D'autres essences fournissent aussi des bois d'œuvre estimés : avodiré (Turraeanthus africanus, au bois d'un blanc moiré recherché), bossé (Guarea cedrata), etc. Les bois des Entandrophragma sont assimilés à ceux des acajous. D'autres arbres plus modestes, ornementaux, ont été introduits des Indes dans de nombreuses régions tropicales et subtropicales : Azadirachta indica aux feuilles pennées, Melia azedarach aux feuilles bipennées ; celui-ci, encore appelé « lilas-de-Perse », contient un principe insecticide.

Les Rutacées sont des buissons ou des arbres, plus rarement des herbes (Ruta) ou des lianes (Toddalia), aux feui [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Genève, directeur du département de biologie végétale

Classification


Autres références

«  TÉRÉBINTHALES  » est également traité dans :

OLÉORÉSINES

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 686 mots

Mélanges variés d'essences (ou huiles essentielles) et de résines, de consistance molle ou semi-liquide, partiellement volatils et entraînables par la vapeur d'eau. Leur constitution, très variable, correspond à celle des essences et des résines. On y trouve notamment des alcools, des acides et des aldéhydes aromatiques, des esters et de nombreuses substances terpéniques. Il faut y rattacher les b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oleoresines/#i_44590

RÉSINES NATURELLES

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 537 mots
  •  • 3 médias

Produits de sécrétions végétales, complexes, souvent formés dans un appareil sécréteur. Les résines naturelles sont amorphes ; dures à température ordinaire, elles se ramollissent à la chaleur ; insolubles dans l'eau, elles sont solubles dans l'alcool, plus ou moins solubles dans l'éther et le chloroforme. Les résines proprement dites sont constituées d'alcools aromatiques souvent phénoliques, d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resines-naturelles/#i_44590

Voir aussi

ACAJOU    AGRUMES    ANACARDIACÉES    ANACARDIER    BERGAMOTE    BIGARADIER    BURSÉRACÉES    CÉDRATIER    CITRONNIER    CITRUS    CLÉMENTINE    ENCENS    FRAXINELLE    GRAPEFRUIT ou POMELOS    KUMQUAT    LIME    MANDARINIER    MANGUIER    MÉLIACÉES    MYRRHE    ORANGER    PAMPLEMOUSSE    PISTACHIER    RHUS ou SUMAC    RUE botanique    RUTACÉES    RUTALES    SAFOUTIER    SIMAROUBACÉES    TÉRÉBENTHINE

Pour citer l’article

Jacques MIÈGE, « TÉRÉBINTHALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/terebinthales/