OBIANG NGUEMA MBASOGO TEODORO (1942- )

GUINÉE ÉQUATORIALE

  • Écrit par 
  • René PELISSIER
  • , Universalis
  •  • 4 495 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Une indépendance cauchemardesque »  : […] fatale. Pour préserver son existence, sa famille, qui détient l'essentiel des postes de commandement, organise un putsch le 3 août 1979 avec à sa tête un de ses neveux, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, commandant de la Guardia nacional. Macías Nguema, abandonné de tous, est renversé, jugé, puis finalement exécuté pour génocide, le 29 septembre 1979 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guinee-equatoriale/#i_12141