TENURE

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 146 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Évolution de la seigneurie rurale »  : […] Le cadre de la vie paysanne restait la seigneurie rurale, avec d'importants contrastes entre les pays de colonisation de l'Est et les anciens terroirs de l'Ouest. Dans les premiers, grands seigneurs ecclésiastiques et laïcs s'étaient taillé d'immenses domaines évalués en milliers de Hüfen , tenures correspondant au manse et comptant chacune une dizaine d'hectares. C'est ains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_3473

CORVÉES

  • Écrit par 
  • Claude GAUVARD
  •  • 987 mots

Prestations en travail exigées de certains hommes, libres ou non, en échange d'une protection ou de terres, les corvées peuvent être de nature publique ou être des services domaniaux. Les corvées de nature publique sont exigées par l'État de tous les hommes libres pour le bien de tous. Il s'agit d'une sorte d'impôt en nature. Dès le ~ III e millénaire, l'État égyptien ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corvees/#i_3473

CROMWELL OLIVER (1599-1658)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 814 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du général au chef d'État »  : […] Le 12 décembre 1653, Cromwell se laisse convaincre de prendre directement les rênes d'un Commonwealth que les civils n'ont décidément pas réussi à gouverner. Il le fait à contrecœur, convaincu que la force ne crée par le droit, qu'il n'y a pas de fondement juridique à un pouvoir né de la volonté d'une armée. Mais il s'y résout parce que la Providence, manifestement, ne lui en laisse pas le choix e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oliver-cromwell/#i_3473

FIEF

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 1 166 mots

Dans le chapitre « La tenure féodale »  : […] Le bénéfice fut d'abord souvent un don en toute propriété. Mais comme il rétribuait un dévouement dont chacun pensait qu'il devait se prolonger après la remise de la récompense, le donateur se réserva le droit de reprendre le bien concédé si le service, dont sa libéralité constituait le salaire, cessait d'être accompli, par suite de la mort ou du défaut du bénéficiaire. Le fief devint donc la simp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fief/#i_3473

FRANCE (Histoire et institutions) - L'État monarchique

  • Écrit par 
  • Jehan de MALAFOSSE
  •  • 7 583 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La nation organisée »  : […] Il n'est pas, enfin, jusqu'à l' organisation de la nation qui ne limite considérablement l'omnipotence royale. À défaut de libertés individuelles, au sens moderne du terme – la propriété n'est même pas absolument garantie –, la société française est organisée, hiérarchisée, sans que le roi puisse pratiquement y changer quelque chose. À l'opposé de la réaction individualiste de 1789, l'individu n'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-l-etat-monarchique/#i_3473