TENSION ÉLECTRIQUE ou DIFFÉRENCE DE POTENTIEL ÉLECTRIQUE

CANAUX IONIQUES

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON, 
  • Mallorie POËT
  •  • 4 294 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Les propriétés électriques des cellules »  : […] L'activité de la Na/K ATPase, la pompe à sodium présente dans chacune de nos cellules, a pour effet de créer de part et d'autre de la membrane un déséquilibre de concentration en ions Na + et K + . S'il existe des pores permettant le passage de ces ions à travers la membrane, ceux-ci auront donc tendance à diffuser jusqu'à ce que leurs concentrati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaux-ioniques/#i_12908

CIRCUITS INTÉGRÉS

  • Écrit par 
  • Frédéric PÉTROT, 
  • Franck WAJSBÜRT
  •  • 8 965 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Évolution du développement des circuits intégrés »  : […] L'évolution de différentes grandeurs caractéristiques de l'intégration permet de mettre en avant l'extraordinaire croissance du domaine du semi-conducteur, phénomène dont l'échelle est sans précédent dans l'histoire industrielle. Les circuits intégrés sont produits sur une galette de silicium, le wafer . Sur cette galette se trouve répliqué le circ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circuits-integres/#i_12908

ÉLECTRICITÉ - Lois et applications

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DONNINI, 
  • Lucien QUARANTA
  •  • 4 779 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La production, le transport et l'utilisation de l'électricité »  : […] La production d'énergie électrique est assurée par des alternateurs fonctionnant grâce à diverses sources d'énergie (nucléaire, thermique, hydroélectrique, éolienne...). Ces alternateurs fournissent des tensions alternatives triphasées. La distribution se fait alors avec quatre conducteurs (trois « phases » portées aux potentiels V m cosωt, V m cos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-lois-et-applications/#i_12908

ÉLECTROCUTION

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 920 mots

En toute rigueur, il convient de définir l' électrocution comme étant l'accident suivi de mort et l' électrisation comme l'accident suivi de survie plus ou moins longue. Les accidents électriques se répartissent en trois catégories, selon les circonstances où ils se produisent : – accidents domestiques, dus à des courants de basse tension (BT inf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrocution/#i_12908

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 674 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre «  Les limites physiques aux circuits intégrés »  : […] À partir des trois éléments de base des circuits intégrés (transistor, résistance et condensateur), toutes les fonctions requises par « l'intelligence » informatique peuvent être réalisées (fig. 7) . Plus les éléments fabriqués seront de petite taille, plus on pourra en intégrer sur une seule puce. L'augmentation de la miniaturisation se traduit d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/#i_12908

MICROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Christian COLLIEX, 
  • Jean DAVOUST, 
  • Étienne DELAIN, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Georges NOMARSKI, 
  • Frank SALVAN, 
  • Jean-Paul THIÉRY
  •  • 19 715 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'image et son interprétation »  : […] Dans le mode de balayage usuel, dit à courant constant, c'est un dispositif d'asservissement qui assure une valeur constante au courant  I lors du mouvement de la pointe. Dans ces conditions, l'image obtenue, qui représente la surface balayée, matérialise le mouvement  z ( x, y ) de la pointe pendant un balayage à courant  I constant (contrôlé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscopie/#i_12908

OLED (organic light emitting diode) ou DIODE ÉLECTROLUMINESCENTE ORGANIQUE

  • Écrit par 
  • Pascale JOLINAT
  •  • 1 687 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Bref historique »  : […] L’électroluminescence organique (ce dernier terme faisant référence à l'utilisation de matériaux carbonés) a été découverte dès les années 1950. L'appellation de diode électroluminescente organique est apparue en 1970 pour désigner un composant électronique émetteur de lumière, constitué d'un cristal d'anthracène de 100 micromètres d’épaisseur pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oled-diode-electroluminescente-organique/#i_12908

PIÉZO-ÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Pierre VOVELLE
  •  • 4 735 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Considérations théoriques »  : […] La piézo-électricité se traduit par l'apparition d'une polarisation électrique à la surface de certains cristaux soumis à une déformation ou, inversement, d'une déformation de certains cristaux soumis à une polarisation. Celle-ci s'accompagne d'un champ électrique entre les deux faces polarisées, tandis que la déformation est due à une force ou la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piezo-electricite/#i_12908

PILES & ACCUMULATEURS

  • Écrit par 
  • Yves BRÉELLE, 
  • Jacques MANDIL, 
  • Raymond VIC
  •  • 5 892 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Principe de fonctionnement »  : […] L'objectif des piles à combustible consiste à contrôler le réarrangement électronique impliqué dans une réaction de combustion par l'intermédiaire de deux électrodes catalytiques baignant dans un électrolyte, combustible et comburant étant mis au contact de l'électrolyte respectivement à l'anode et à la cathode. Le plus souvent, un des réactifs réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piles-et-accumulateurs/#i_12908

POLARISATION, électrochimie

  • Écrit par 
  • Bernard CARTON
  •  • 262 mots

On appelle tension de polarisation la différence entre la force électromotrice théorique d'une pile et la force électromotrice réelle. Une pile électrochimique fonctionnant dans des conditions irréversibles comme source d'électricité verra, par exemple, sa tension s'abaisser au-dessous de la valeur théorique ; inversement, s'il y a électrolyse, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polarisation-electrochimie/#i_12908

POLAROGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 3 101 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Polarographie à tension surimposée (tension sinusoïdale, tension carrée, impulsions) »  : […] Il existe toute une série de méthodes dans lesquelles à une tension continue entre l'électrode à gouttes de mercure et l'électrode de référence, tension qui varie lentement de manière à balayer le domaine de potentiel intéressant, on superpose – à chaque goutte, dont la durée de vie est de quelques secondes – une tension de faible amplitude qui p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polarographie/#i_12908

TRANSFORMATEURS D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

  • Écrit par 
  • Jack ROBERT
  •  • 2 481 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Principe de la bobine à noyau de fer »  : […] Soit une carcasse magnétique en forme de tore supportant un enroulement de n spires alimenté par une source de tension sinusoïdale de valeur instantanée v et de période T. Soit en valeurs instantanées : i le courant traversant l'enroulement de résistance R ; h et b l'excitation et l'induction magnétique ; S, a et V la section droite, la longu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transformateurs-d-energie-electrique/#i_12908