TEMPS PRÉSENT, notion de

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une histoire très ancienne et longtemps proscrite

En Occident, l'histoire du temps présent est très ancienne. Au ve siècle avant J.-C., Hérodote rend compte de faits très proches de lui, et son enquête repose sur ce qu'il a vu de ses propres yeux. Thucydide écrit au présent puisque, dans le cours même de l'événement, il conçoit le premier la guerre du Péloponnèse comme un tout. Les chroniqueurs médiévaux ou Jules Michelet avec Le Peuple (1846) font de l'histoire du temps présent, comme Monsieur Jourdain de la prose. Si cette appellation fait aujourd'hui figure de nouveauté, cela tient à l'institutionnalisation de la discipline historique au xixe siècle.

En France, un rapport au ministre Victor Duruy sur l'état des études historiques dans le pays (1867) affirme que le passé appartient à l'histoire, le présent à la politique et l'avenir à Dieu. Charles Seignobos justifie autrement l'ostracisme à l'égard de l'histoire du présent. À ses yeux, ce n'est pas le caractère présent ou passé qui définit le fait historique, puisque le fait présent d'aujourd'hui est un fait passé pour demain, c'est le mode de la connaissance (La Méthode historique appliquée aux sciences sociales, 1901) : « Est historique tout fait qu'on ne peut plus observer directement parce qu'il a cessé d'exister. Il n'y a pas de caractère historique inhérent aux faits, il n'y a d'historique que la façon de les connaître. » Le présent ne peut donc être objet d'histoire puisqu'il est directement connaissable. Le raisonnement est imparable : si l'histoire s'écrit avec des documents, l'impossibilité d'accéder à ceux-ci devient une impossibilité d'écrire l'histoire. À cette carence fondamentale s'ajoutent le manque d'exhaustivité de l'information et la subjectivité, fruit du manque de distance. Pourtant, les historiens méthodiques violent [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités en histoire contemporaine, Institut d'études politiques, université de Lille-II

Classification

Pour citer l’article

Olivier LÉVY-DUMOULIN, « TEMPS PRÉSENT, notion de », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/temps-present-notion-de/