TEMPLE, Grèce antique

ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 8 212 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Acropole géométrique et archaïque »  : […] On ignore comment cette Acropole mycénienne, capitale d'une petite principauté, périclita entre 1200 et 1000. À en juger par les tombes submycéniennes et protogéométriques trouvées entre l'Aréopage et l'Éridanos, il n'y a pas eu solution de continuité à Athènes : le site n'a pas cessé d'être habité, mais la royauté centralisatrice a dû disparaître, et avec elle les bâtiments de l'Acropole qui la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acropole-d-athenes/#i_4105

ACROTÈRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 474 mots

Élément décoratif, géométrique, végétal ou figuré, placé au faîte et aux angles des édifices antiques et dont la silhouette se profilait sur le ciel. Dans l'architecture grecque, l'acrotère apparaît avec les temples primitifs de Crète où, dès la fin du ~ viii e siècle, deux sphinges affrontées surmontent à Prinias le centre de la frise des cavali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acrotere/#i_4105

ADYTON

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 472 mots

Terme grec qui désigne tout endroit sacré « dont l'accès est interdit ». Par sa nature même, l'adyton est allié aux édifices de type chthonien ou oraculaire. En Sicile où les cultes voués aux divinités infernales, telles Déméter et Koré, resteront fortement enracinés, les temples comportent à l'arrière de la cella (ou naos) une pièce sombre et secrète où était cachée la statue du dieu. La présence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adyton/#i_4105

AGRIGENTE

  • Écrit par 
  • Michel GRAS
  •  • 2 118 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Monuments »  : […] Mis à part le temple de Déméter dont la position près de l'enceinte orientale est conditionnée par la présence, au-delà des fortifications, d'une fontaine sacrée (cf.  supra ), les temples d'Agrigente sont soit sur l'acropole ( ?), c'est-à-dire sous la ville moderne – temple d'Athéna sous l'église de Santa Maria dei Greci et temple de Zeus que l'on connaît seulement par les t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agrigente/#i_4105

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité gréco-romaine »  : […] Commencer cet examen avec l'Antiquité gréco-romaine se justifie par l'importance que revêtent les monuments antiques et les principes dont ils se réclament pour l'Occident qu'ils vont inspirer constamment à partir de la Renaissance. De la Grèce à Rome, on peut repérer d'autre part l'émergence de tensions qui vont réapparaître périodiquement dans l'histoire de l'architecture. L'art grec accorde le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-sciences-et-techniques/#i_4105

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les premières créations du génie athénien »  : […] Restée assez pauvre en créations spirituelles, Athènes a connu au vi e  siècle un remarquable essor. Solon est non seulement un général heureux et un législateur, mais aussi un poète, auteur d' Élégies où il magnifie son œuvre politique. Vers 540, la tragédie – issue du dithyrambe, s'il faut en croire Aristote, mais aussi des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenes/#i_4105

CALLICRATÈS (Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 064 mots
  •  • 3 médias

Callicratès est un architecte athénien à qui revient, selon Plutarque ( Vie de Périclès , XIII, 7), la construction du mur médian du système de remparts unissant Athènes au Pirée (les Longs Murs) et celle du Parthénon , en collaboration avec Ictinos. Des fragments d'inscriptions indiquent qu'il fut aussi l'auteur, sur l'Acropole, d'un mur de soutènement ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/callicrates/#i_4105

DELPHES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Giulia SISSA
  •  • 9 597 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Histoire du site »  : […] La fouille (1970-1972) de l'Antre Corycien, vaste grotte située sur le plateau du Parnasse, à 1 360 mètres d'altitude, a révélé que la région de Delphes avait été habitée dès le Paléolithique, avant 40 000 avant J.-C. ; des traces d'occupation humaine sont également attestées dans la grotte entre 5400 et 3300 avant J.-C., à l'époque néolithique. À l'Âge du bronze, le site côtier de Kirrha semble a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delphes/#i_4105

DIDYMES

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 1 223 mots

La célébrité de Didymes est due au sanctuaire d'Apollon Didymaios, le Didyméion,, implanté en bordure des côtes égéennes, à 17 kilomètres environ au sud de Milet, dont il était dépendant. Il appartenait d'abord à la famille des Branchides, puis il devint le plus grand sanctuaire de la cité, sans doute après la prise de Milet par les Perses. Fouillé et étudié d'abord par des savants français, le sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didymes/#i_4105

DORIQUE ORDRE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 233 mots
  •  • 2 médias

À l'issue de la période de mutation que constitue le vii e  siècle, l'architecture grecque retrouve le caractère monumental qu'elle avait perdu depuis l'époque mycénienne : dans les sanctuaires, de grands bâtiments en pierre remplacent les édifices fragiles de l’époque géométrique. Changement de matériaux et codification des formes vont de pair : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-dorique/#i_4105

EMPURIES

  • Écrit par 
  • Pedro de PALOL
  •  • 1 332 mots

Située près d'une ville ibérique non identifiée (Indika), sur la côte de Catalogne, Empúries (en catalan) est une ancienne colonie grecque (Emporion) qui fut, par la suite, romanisée (Emporiae). Fondée par les Phocéens au début du ~  vi e siècle, à la même époque que Massalia (Marseille), elle connut un grand essor démographique après la prise de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empuries/#i_4105

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La religion, source globale d'inspiration »  : […] La religion vivifie toute la civilisation des âges sombres, mais surtout de l'époque archaïque, et se révèle la source primordiale d'inspiration. La littérature est profondément imprégnée par la religion, comme il apparaît déjà chez Homère, dont pourtant l'œuvre est surtout faite de récits : mais le monde des dieux leur sert constamment de toile de fond. En raison de leur succès incomparable, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_4105

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 722 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Sélinonte »  : […] Le site urbain de Sélinonte s'étend sur plus de deux cents hectares ; il enferme deux plateaux reliés par un pédoncule : au sud, l'acropole ; au nord, le plateau de Manuzza. Ils s'allongent entre les vallées des deux fleuves : à l'ouest le Sélinus, à l'est le Cotone ; c'est à l'embouchure du premier que fut aménagé le port principal. À l'est, s'étendait une zone sacrée au-delà du Cotone, sur la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-urbanisme-et-architecture/#i_4105

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre «  Le préclassicisme »  : […] Activité qui, à Athènes, se ralentit un peu pendant une ou deux décennies dans les autres techniques. De 480 jusque vers 450, c'est dans le reste du monde hellénique que se développent surtout architecture et sculpture : en Sicile où se construit le plus beau des temples de Sélinonte, en Italie méridionale d'où proviennent sans doute d'aussi magnifiques statues que l' Aurige […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_4105

IONIQUE ORDRE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 015 mots
  •  • 3 médias

Plutôt qu'un ordre, l'ionique est un style : on n'y retrouve guère la rigueur normative de l'ordre dorique, la codification des formes y est beaucoup moins marquée et les variantes géographiques sont considérables. Entre l'ionique des Cyclades, qui se plaît aux petits bâtiments parés de moulures ciselées, et celui de la côte d'Asie Mineure, où l'influence de l'Orient se manifeste par des temples c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-ionique/#i_4105

NAOS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 342 mots

Terme d'architecture grecque qui désigne la partie principale d'un temple. Le naos — ou cella pour les Latins — est précédé d'un vestibule, ou pronaos, et suivi de l'opisthodome, avec lequel il ne communique généralement pas. Le naos constitue la salle la plus vaste de l'édifice et abrite la statue de culte. En Sicile et en Grande Grèce, toutefois, la statue est généralement cachée dans l'adyton, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naos/#i_4105

NAXOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 994 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La cité grecque (1100 av. J.-C -400 apr. J.-C.) »  : […] Après les troubles de la fin du II e  millénaire et la stabilisation du peuplement grec autour de la mer Égée, Naxos présente durant la période géométrique (1100-700) un profil peu différent de celui du II e  millénaire : les vases trouvés dans les tombes du chef-lieu et à Tsicalario (centre de l'île, près de Chalki) repr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naxos/#i_4105

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'ordre ionique et ses variantes : l'éolique et le corinthien »  : […] S'il est plus facile de définir l'ordre ionique négativement et par contraste avec l'ordre dorique que par lui-même, c'est qu'il est beaucoup moins précisément codifié que ce dernier – et aussi beaucoup moins bien connu : l'architecture ionique a connu des vicissitudes qui ont entravé son développement et gravement compromis la conservation de ses vestiges. En Asie Mineure, après un premier esso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_4105

PAESTUM

  • Écrit par 
  • M.-F. BILLOT
  •  • 1 080 mots
  •  • 5 médias

Le site de Paestum, en grec Poseidônia, s'élève à 35 kilomètres au sud de Salerne, en retrait de la côte, sur un banc de calcaire épargné par les tremblements de terre et dominant de peu une plaine d'alluvions fertiles apportées notamment par le Sele au nord, et le Salso au sud. Dans cette plaine, riche et bien protégée par les montagnes environnantes, se rencontraient une route côtière nord-sud, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paestum/#i_4105

PÉRICLÈS (env. 495-429 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 3 837 mots

Dans le chapitre « Une politique de grands travaux »  : […] Enfin Périclès multiplie les grands travaux à Athènes même et dans l'Attique, procurant aussi du travail non seulement à des artistes, mais à des artisans, à des ouvriers, à des manœuvres. Dans la biographie qu'il a écrite, Plutarque indique bien qu'il consacrait les ressources de l'État « à des ouvrages qui lui donneraient, une fois accomplis, un renom immortel, et, en s'accomplissant, un bien-êt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pericles/#i_4105

POLYCHROMIE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Adeline GRAND-CLÉMENT
  •  • 4 335 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] L’ utilisation de couleurs pour orner les édifices publics et privés se développe dans les cités grecques entre la période archaïque et hellénistique. L’érection des premiers temples en pierre ( vii e  siècle av. J.-C.) s’accompagne de l’usage de la peinture murale, même si elle reste limitée. La couleur se déploie moins sur les parois intérieure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polychromie-histoire-de-l-art/#i_4105

RECONSTRUCTION DE L'ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

Après la conclusion de la paix avec la Perse en — 448, Périclès engage à Athènes un programme de grands travaux destiné à assurer le plein-emploi, comme la guerre l'avait fait jusque-là. Sur l'Acropole, qui n'était plus qu'un champ de ruines après la bataille de Platées en — 479, surgissent en quinze ans (— 447-— 432) deux bâtiments d'une ampleur et d'une qualité sans pareilles : le Parthénon, tré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconstruction-de-l-acropole-d-athenes/#i_4105

RHOÏCOS (2e quart VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 357 mots

Actif durant le deuxième quart du vi e  siècle, Rhoïcos est le premier grand artiste grec, à la fois architecte et sculpteur, dont nous puissions tant soit peu apprécier l'œuvre. Son nom est presque toujours associé dans les textes antiques à celui de Théodôros, son fils selon Diodore. Qu'il se soit agi d'un atelier familial ou de l'association d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhoicos/#i_4105

SAMOS

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  • , Universalis
  •  • 822 mots

L’île grecque de Samos (33 000 hab. en 2011), dans la mer Égée, est la plus proche des côtes de l’Asie Mineure, dont elle est séparée par le mince détroit de Samos. Ce territoire boisé et montagneux s’étend sur 476 kilomètres carrés ; il culmine au mont Kerkis (1 433 mètres), à la pointe occidentale de l’île. Le littoral est très découpé sur la façade orientale, mais plus régulier sur la côte sud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samos/#i_4105

SANCTUAIRE, Grèce hellénistique et Rome antique

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • John SCHEID
  •  • 8 290 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'évolution des formes »  : […] Sans introduire de rupture véritable avec la fin de la période classique, les principales tendances de l'époque hellénistique dans les domaines formel, fonctionnel et urbanistique peuvent se définir ainsi : du point de vue de la morphologie, d'abord, c'est, en premier lieu, une désaffection très nette à l'égard des grands temples périptères, qui constituaient depuis la période archaïque la créati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanctuaire-grece-hellenistique-et-rome-antique/#i_4105

SÉGESTE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 291 mots
  •  • 1 média

Capitale des Élymes, à l'extrême ouest de la Sicile (Égeste en grec, Segesta en latin), Ségeste resta toujours menacée par ses puissants voisins, les Carthaginois installés à la pointe occidentale de l'île et les Grecs de Sélinonte qui convoitaient son territoire. Le site est grandiose, et il reste un point d'attraction permanent, par le théâtre et le temple qui s'intègrent admirablement dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/segeste/#i_4105

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 946 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'urbanisme »  : […] Cette colonisation grecque a conditionné pour des siècles l'histoire de la Sicile. Les cités qui s'édifièrent alors se dotèrent d'un urbanisme véritable et rationnel. C'est là que les Grecs expérimentèrent l'organisation de l'espace urbain, et ces expériences furent codifiées deux siècles plus tard par Hippodamos de Milet. Depuis un demi-siècle, les études sur l'urbanisme colonial sont au centre d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile/#i_4105

SYRACUSE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 399 mots
  •  • 1 média

Ville de Sicile orientale, Syracuse est une ancienne fondation des Corinthiens qui s'installèrent d'abord sur l'île d'Ortygie, la vieille ville actuelle, peu après le milieu du ~ viii e  siècle. Ce fut une des principales cités coloniales créées par les mouvements de migration hellénique qui déferlèrent pendant la seconde moitié du ~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syracuse/#i_4105

THÉRA

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 445 mots
  •  • 1 média

L'ancienne Théra, aujourd'hui Santorin, était jusqu'en 1967 plus connue pour l'extravagance de sa configuration physique que pour ses antiquités. Cette île, la plus méridionale des Cyclades, est située à 140 kilomètres au nord de la Crète. Elle a la forme d'un anneau presque fermé tombant à pic (360 m au plus haut point) du côté de l'intérieur, tandis qu'il s'abaisse en pente douce du côté extérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thera/#i_4105

THOLOS

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 429 mots
  •  • 2 médias

Terme grec désignant un édifice de plan circulaire, à destination funéraire ou religieuse, recouvert d'un toit en cône, d'une voûte ou d'une coupole. Sous le vocable de tholoi se regroupent toutes sortes d'édifices de l'Antiquité et même de la préhistoire : sépultures néolithiques, édifices religieux de la Mésopotamie du Nord, maisons rondes crétoises, tombes princières mycé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tholos/#i_4105


Affichage 

Acropole, Athènes

photographie

L'Acropole d'Athènes, Grèce 

Crédits : George Grigoriou/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Le Parthénon

photographie

Parthénon Façade ouest 447-438 av J-C, Athènes, Grèce 

Crédits : Michael Townsend, Getty Images

Afficher

Le Parthénon

photographie

Parthénon d'Athènes (Grèce) Façade ouest (447-438 av J-C) Engagés en 447 avant J­-C, les travaux de reconstruction de l’Acropole et du Parthénon coûteront à la cité 9 700 talents d’argent Conçu par l’architecte Ictinos, le nouveau temple dorique est un chef-d’œuvre... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Érechthéion

photographie

Achevé vers 406 avant J­-C sur l'Acropole, l’Érechthéion abritait le xoanon d’Athéna, statue en bois d’olivier de la déesse, l’olivier sacré planté par elle, la source d’eau salée ouverte dans la roche par le trident de Poséidon, les tombes des premiers rois Cécrops et... 

Crédits : John Lamb/ Getty Images

Afficher

Ordre dorique

dessin

Angle nord-est du Parthénon, Athènes ; 447-438 av J-C 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ordre ionique

dessin

Temple de Métaponte, Italie du Sud ; 500-450 av J-C 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Paestum

photographie

L'Héraion II, dit temple de Poséidon Vers 450 avant J-C Paestum, Campanie, Italie 

Crédits : Kathleen Campbell/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Priène

photographie

Temple d'Athéna Polias (IVe siècle av J-C) à Priène, Turquie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Ruines du temple de Cérès (temple d'Athéna) à Paestum (Italie)

photographie

La façade et un long côté du temple en 1858 Photographie en noir et blanc 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Sanctuaire d'Athèna Pronaia, Delphes

dessin

Plan du sanctuaire d'Athèna Pronaia, au lieu-dit Marmaria, à l'entrée ouest de la ville antique de Delphes, du côté d'Athènes et de la Béotie Les deux temples doriques successifs d'Athèna, le temple périptère en tuf (« pôros ») du Péloponnèse, construit vers 500 av JC et détruit par... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sanctuaire d’Athéna Pronaia, Delphes

photographie

De part et d’autre de la voie sacrée à Delphes, le visiteur pouvait admirer les multiples statues et édifices offerts à Apollon par les riches particuliers ou les cités Parmi ceux-ci, le trésor des Athéniens du sanctuaire de Delphes est un monument votif érigé vers 485 av J-C pour... 

Crédits : Charlie Waite/ Getty Images

Afficher

Télamons du temple de Zeus Olympien

dessin

Les « Télamons » du temple de Zeus Olympien Ce temple dorique, commencé en 480 avant J-C et resté inachevé, a été décrit par Diodore de Sicile (XIII, 82) Il présentait à l'extérieur des demi-colonnes engagées, reliées entre elles par un mur continu Entre les demi-colonnes, des Géants... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Temple C, Sélinonte

photographie

Le temple C Vers 540 avant J-C Sélinonte, Sicile 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Temple d'Apollon à Naxos

photographie

Porte de la cella du temple inachevé d'Apollon Vers 530 avant J-C Marbre Naxos, Grèce 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Temple d'Apollon, Corinthe

photographie

Les jeux Isthmiques se déroulaient près de Corinthe, à partir de 589 avant J-C Ici, le temple d'Apollon 

Crédits : M. Avory/ Shutterstock

Afficher

Temple d'Apollon, Corinthe

photographie

Temple d'Apollon, à Corinthe, vu du nord-ouest Vers 540 avant J-C 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Temple d'Asclépios, Pergame

photographie

Portique septentrional du temple d'Asclépios, Pergame, Turquie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Temple d'Athéna Nikè, Athènes

photographie

Surplombant la rampe d’accès aux Propylées (monumental portique d’entrée de l’Acropole), ce petit temple est construit de 427 à 424 avant J-­C Il s’agit d’une chapelle en l’honneur d’Athéna apportant la victoire (nikè) aux Athéniens 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

Temple de Cérès, Paestum

photographie

Le temple d'Athéna, dit de Cérès Vers 510 avant J-C Paestum, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Temple de la Concorde, Agrigente (Sicile)

dessin

Le temple F, dit de « la Concorde » : élévation et plan Construit vers 440 avant J-C, il fut transformé en église (comme le temple d'Athéna à Syracuse) dès 597 après J-C ; de ce fait, c'est le mieux conservé de tous les temples d'Agrigente La pierre est un calcaire coquillier Cet... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Temple de Poséidon, au cap Sounion

photographie

Temple de Poséidon, 444-440 av J-C, au cap Sounion, Grèce 

Crédits : G. Barone/ De Agostini

Afficher

Temple de Zeus à Olympie (reconstitution de l'intérieur)

photographie

Le temple de Zeus à Olympie était célèbre pour la statue chryséléphantine du dieu qu'il renfermait, œuvre du sculpteur Phidias Les Anciens la rangeaient parmi les sept merveilles du monde 

Crédits : bildagentur-online/ Universal Images Group/ Getty images

Afficher

Temple des Dioscures

photographie

Le temple des Dioscures (Castor et Pollux), à Agrigente, Sicile, Italie 

Crédits : Joe Cornish/ Getty Images

Afficher

Temple d'Héphaïstos, Athènes

photographie

Achevé en 448 avant J­-C, du même style classique que le Parthénon, ce temple surplombait l’agora à l’ouest Il était dédié à Héphaïstos, le dieu forgeron protecteur des artisans, ainsi qu’à Athéna Ergané (« ouvrière », patronne également des artisans) Les artisans,... 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

Temple d'Héra, Olympie

photographie

Temple d'Héra (VIe s av J-C) à Olympie, Grèce 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Temple d’Apollon, Delphes

photographie

Le grand temple d'Apollon est le principal édifice du sanctuaire de Delphes Le temple a été par cinq fois détruit et reconstruit Les vestiges visibles sont ceux du temple du IVe siècle avant J-C (vers 370-330 avant J-C), considéré comme un des plus beaux et des plus riches du monde... 

Crédits : G. Alexandris/ Shutterstock

Afficher

Temple, modèle réduit : architecture grecque

dessin

Modèle réduit (37,5 cm × 28,8 cm) en terre cuite, trouvé dans le sanctuaire d'Héra, à Argos (Musée national d'Athènes) Il reproduit peut-être un premier temple, au moment – fin du VIIIe siècle avant J-C – où les bâtiments religieux commencent à peine à se distinguer des maisons... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tribune des Caryatides, Érechthéion, Athènes

photographie

Tribune des Caryatides, Érechthéion, 421- 406 av J-C, Acropole, Athènes 

Crédits : Françoise Weyl

Afficher

Acropole, Athènes
Crédits : George Grigoriou/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Le Parthénon
Crédits : Michael Townsend, Getty Images

photographie

Le Parthénon
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Érechthéion
Crédits : John Lamb/ Getty Images

photographie

Ordre dorique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ordre ionique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Paestum
Crédits : Kathleen Campbell/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Priène
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Ruines du temple de Cérès (temple d'Athéna) à Paestum (Italie)
Crédits : Hulton Getty

photographie

Sanctuaire d'Athèna Pronaia, Delphes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sanctuaire d’Athéna Pronaia, Delphes
Crédits : Charlie Waite/ Getty Images

photographie

Télamons du temple de Zeus Olympien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Temple C, Sélinonte
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Temple d'Apollon à Naxos
Crédits : Insight Guides

photographie

Temple d'Apollon, Corinthe
Crédits : M. Avory/ Shutterstock

photographie

Temple d'Apollon, Corinthe
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Temple d'Asclépios, Pergame
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Temple d'Athéna Nikè, Athènes
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Temple de Cérès, Paestum
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Temple de la Concorde, Agrigente (Sicile)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Temple de Poséidon, au cap Sounion
Crédits : G. Barone/ De Agostini

photographie

Temple de Zeus à Olympie (reconstitution de l'intérieur)
Crédits : bildagentur-online/ Universal Images Group/ Getty images

photographie

Temple des Dioscures
Crédits : Joe Cornish/ Getty Images

photographie

Temple d'Héphaïstos, Athènes
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Temple d'Héra, Olympie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Temple d’Apollon, Delphes
Crédits : G. Alexandris/ Shutterstock

photographie

Temple, modèle réduit : architecture grecque
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tribune des Caryatides, Érechthéion, Athènes
Crédits : Françoise Weyl

photographie