TEMPÉRATURE, météorologie et climatologie

TEMPÉRATURE (météorologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 547 mots
  •  • 4 médias

En physique, la température, dite thermodynamique, d’un gaz est une mesure de l’agitation des atomes et des molécules qui le composent. Elle est directement proportionnelle à l’énergie cinétique moyenne de l’ensemble de ces éléments microscopiques, c’est-à-dire à leur masse et au carré de leur vitesse. Quand le gaz reçoit de l’énergie, les particules se déplacent plus rapidement et la température […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temperature-meteorologie/#i_20351

AÉRONOMIE

  • Écrit par 
  • Gaston KOCKARTS
  •  • 4 141 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Nomenclature aéronomique »  : […] Toute atmosphère planétaire peut être divisée en plusieurs régions caractérisées par un état dynamique et une distribution verticale de la pression et de la température. Une première nomenclature (moins utilisée) est fondée sur les variations de la pression atmosphérique avec l'altitude et distingue l'homosphère, l'hétérosphère et l'exosphère. Pour l'atmosphère terrestre (fig. 1), la distributio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aeronomie/#i_20351

AGROMÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Emmanuel CHOISNEL, 
  • Emmanuel CLOPPET
  •  • 6 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les effets destructeurs (gel, grêle, vents forts, fortes chaleurs) »  : […] Certains phénomènes météorologiques peuvent provoquer la destruction d'organes végétaux sensibles. On pense, bien entendu, en premier lieu aux effets destructeurs de chutes de grêle sous les cumulo-nimbus (nuages à fort développement vertical), générateurs d'orages. Un tel phénomène a une durée de vie de l'ordre de l'heure, et une extension spatiale (zone concernée) de quelques kilomètres. Il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agrometeorologie/#i_20351

ALASKA

  • Écrit par 
  • Claire ALIX, 
  • Yvon CSONKA
  •  • 6 018 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Climat »  : […] La côte sud de l'Alaska, du Panhandle aux Aléoutiennes, a un climat humide et frais, avec des écarts de température modérés. Au niveau de la mer, les températures estivales moyennes varient entre + 5  0 C et + 15  0 C ; en hiver, elles descendent peu au-dessous de 0  0 C. Le temps est toujours instable, souvent brumeux, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alaska/#i_20351

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 430 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Climat »  : […] Déterminés par la situation géographique, l'altitude et la présence de la calotte glaciaire permanente, les caractères du climat de l'Antarctique sont ceux d'un véritable désert froid : températures très basses, faibles précipitations et vents violents. La durée de la période d'ensoleillement n'est pas en cause dans la genèse des températures très basses que connaît l'Antarctique : l'altitude él […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antarctique/#i_20351

ANTICYCLONES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 100 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Anticyclones et canicules  »  : […] Dans les régions tropicales, comme dans les régions tempérées en période estivale, de fortes chaleurs s’installent lorsque, sous l’influence d’une situation anticyclonique, le ciel reste dégagé pendant de longues périodes. Si de telles situations, associant canicule et forte sécheresse, sont assez fréquentes dans les régions intertropicales, les régions tempérées ne sont pas pour autant épargnées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticyclones/#i_20351

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 211 mots

Dans le chapitre « Vers quel réchauffement climatique ? »  : […] Au cours du premier millénaire de notre ère, s'il apparaît que les iv e et v e  siècles connaissent une période de relative stabilité des paysages, il semble que, de la fin du v e au vii e  sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-methodes-et-techniques-l-archeologie-environnementale/#i_20351

ASCENDANCE, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 798 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L’instabilité barocline »  : […] À ce stade, avec l’instabilité convective nous avons pris en compte les variations verticales de la température. Mais les fortes variations horizontales, observées dans les régions tempérées (entre 35 et 65 degrés de latitude) du fait de la répartition de l’énergie solaire sur la planète, peuvent devenir, elles aussi, d’importantes sources d’instabilité. Dans cette zone de fort gradient, l’équili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascendance-meteorologie/#i_20351

ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 7 258 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Répartition des températures moyennes »  : […] 1.  En surface (c'est-à-dire à environ 2 m au-dessus de la surface du globe – continent ou océan). Cette répartition est présentée, pour chaque mois, dans les atlas de climatologie. On se bornera à rappeler ici que : – Aux latitudes moyennes ou élevées, les continents sont plus chauds que les océans en été, mais plus froids en hiver. Ainsi, par exemple, en hiver des centres f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-la-couche-atmospherique/#i_20351

ATMOSPHÈRE - Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Christian PERRIN DE BRICHAMBAUT
  •  • 7 460 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Stabilité de l'atmosphère non saturée »  : […] Lorsqu'une particule d'air, initialement au niveau Z et à la température T, est élevée au niveau Z = Z + ΔZ, sa pression décroît et, par détente adiabatique, sa température diminue et devient T′ = T — ΔT. L'intervention de la poussée d'Archimède permet de tirer plusieurs conclusions qualitatives immédiates : – si T′ est supérieure à la température de l'air ambiant, la particule a tendance à conti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-thermodynamique/#i_20351

BROUILLARDS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 266 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Composition et formation des brouillards »  : […] Les gouttelettes observées dans les brouillards, comme les cristaux observés dans les brouillards glacés, ont un diamètre généralement compris entre quelques micromètres et quelques dizaines de micromètres (c’est-à-dire qu’il faudrait en mettre quelques centaines côte à côte pour atteindre une longueur d’un millimètre). Leur concentration est le plus souvent comprise entre 100 et 500 par centimètr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brouillards/#i_20351

CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 794 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Mesurer le réchauffement »  : […] Comment déterminer la température moyenne à la surface du globe ? L'établissement de véritables réseaux de stations météorologiques ne commence que vers 1860. Plus que la technologie des mesures elle-même, ce sont les défauts de la couverture géographique et de la représentativité des mesures qui rendent problématique la détermination d'une température moyenne. La répartition non uniforme des sta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique/#i_20351

CHANGEMENT CLIMATIQUE - Aspects scientifiques

  • Écrit par 
  • Jean JOUZEL
  •  • 4 360 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Un réchauffement sans équivoque et sans précédent »  : […] À la conclusion d’un réchauffement sans équivoque depuis les années 1950, déjà présente dans le 4 e  rapport, s’ajoute désormais celle d’un réchauffement sans précédent depuis des décennies, voire des millénaires. Les trente dernières années constituent probablement la période de trente ans la plus chaude qu’ait connue l’hémisphère Nord depuis 1 400 ans. Certes, durant l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique-aspects-scientifiques/#i_20351

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Virginie CAVIER
  •  • 2 488 mots
  •  • 2 médias

L’origine anthropique du réchauffement climatique est désormais admise par une majorité de scientifiques. L’augmentation globale des températures moyennes sur l’ensemble du globe est avérée. Toutefois, cette hausse n’est pas uniforme. Des disparités vis-à-vis des températures et des précipitations apparaissent à l’échelle nationale, voire régionale. Les effets attendus du réchauffement climatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique-et-sante/#i_20351

CLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric FLUTEAU, 
  • Guillaume LE HIR
  •  • 3 655 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le bilan radiatif contrôle la température de la Terre »  : […] La Terre, située à environ 150 millions de kilomètres du Soleil, intercepte une petite fraction du rayonnement, égale à 1 370 W.m –2 ( c'est la fameuse constante solaire qui n'en est pas une, découverte par le physicien français Pouillet en 1838). En raison du rapport géométrique entre la surface du disque terrestre (surface d'interception du rayonnement solaire) et la su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/climatologie/#i_20351

CLIMATS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 584 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les conséquences du réchauffement »  : […] L’augmentation moyenne de la température de l’air à la surface du globe a été de 0,85  0 C de 1880 à 2012 et devrait s’intensifier dans l’avenir si rien n’est fait. Les premiers effets sont déjà apparus : diminution de l’étendue et de l’épaisseur des glaces de l’Arctique depuis 1950, augmentation des précipitations aux moyennes et hautes latitudes sur les continents de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/climats-notions-de-base/#i_20351

COP 21

  • Écrit par 
  • Catherine AUBERTIN
  •  • 3 289 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le cadrage de la question climatique remis en cause »  : […] La corrélation entre l'accumulation des GES dans l'atmosphère et l'augmentation de la température de la planète se confirme au fil des rapports du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), dont les différents modèles pointent la responsabilité des activités humaines . L'article 2 de la convention signée à Rio de Janeiro (Brésil) en 1992 évoque cet « objectif ultime » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cop-21/#i_20351

CANCÚN CONFÉRENCE DE (2010)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 932 mots

La XVI e  conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique (C.N.U.C.C.) s'est tenue à Cancún (Mexique) du 29 novembre au 10 décembre 2010 avec pour objectif de mettre en place les mécanismes qui pourraient enrayer le changement climatique. En cela, il s'agissait de consolider le protocole de Kyōto (signé en 1997, entré en vigueur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-cancun/#i_20351

CONFÉRENCE DE KYŌTO

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 307 mots

Le protocole de Kyōto signé en décembre 1997 constitue une étape majeure dans la prise de conscience générale du réchauffement climatique de notre planète. La conférence, qui réunissait 159 pays, a abouti à la signature d'un accord qui engage les pays industrialisés à réduire globalement d'ici à 2012 leurs émissions de gaz à effet de serre de 5 p. 100 par rapport à 1990 (à titre d'exemple : — 8 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-kyoto/#i_20351

CYCLONES TROPICAUX

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 3 085 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le fonctionnement d'un cyclone »  : […] Un cyclone est une formidable machine thermodynamique qui « consomme » des milliers et des milliers de kilomètres cubes d'air . Ces mouvements d'air, extrêmement violents, génèrent des phénomènes météorologiques gigantesques qui développent une énergie considérable, équivalente à celle de plusieurs bombes atomiques par seconde ! À l'intérieur de la zone couverte par l'œil , l'air subit de puissan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclones/#i_20351

DÉPRESSION, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 414 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les dépressions dynamiques »  : […] Les dépressions dynamiques se forment en présence d’une forte divergence des vents. Elles créent alors un appel d’air qui peut favoriser la formation de courants provenant des couches adjacentes. Dans cette catégorie, on rencontre principalement les dépressions orographiques et les dépressions extratropicales. Les dépressions orographiques apparaissent sous le vent des barri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depression-meteorologie/#i_20351

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 848 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les effets de l'insolation »  : […] Les déserts reçoivent 90 p. 100 des radiations solaires, 10 p. 100 seulement étant réfléchies par la poussière de l'atmosphère, alors que dans les régions humides, outre ces 10 p. 100, 20 p. 100 sont détournés par des nuages et au moins 30 p. 100 par la végétation et par réflexion sur les étendues d'eau. Dans les radiations solaires, trois facteurs sont difficiles à dissocier : un facteur thermiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deserts/#i_20351

E.N.S.O. (El Niño-Southern Oscillation)

  • Écrit par 
  • Yves M. TOURRE
  •  • 2 463 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le phénomène El Niño »  : […] À la fin du xix e  siècle, les géographes se sont intéressés à l'existence d'un courant chaud côtier localisé entre les ports de Paita et de Pascayamo le long de la côte péruvienne, dans le sud-est du Pacifique. Mais ce phénomène avait déjà été observé pour la première fois au milieu du xvi e  siè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/el-nino-southern-oscillation/#i_20351

ENVIRONNEMENT GLOBAL

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Incertitudes sur la sensibilité du climat »  : […] En fonction des différentes évolutions de ces gaz, on peut s'attendre à une intensification notable de l'effet de serre au cours des prochaines décennies : on atteindrait les 4 watts par mètre carré de piégeage supplémentaire des infrarouges entre 2040 et 2100. Cette augmentation pourrait se traduire par un réchauffement inférieur à 1  0 C dans la troposphère, mais le pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-global/#i_20351

ÉQUATORIAL MILIEU

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yves GAUTIER, 
  • Emmanuelle GRUNDMANN
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Vue de l'espace, la Terre arbore une bande verte, surmontée d'importantes masses nuageuses blanches, qui la ceinture en position équatoriale : une végétation luxuriante et une forte humidité permanente caractérisent ces milieux dits équatoriaux. Ces couleurs tranchent avec les zones tropicales, qui bordent cette bande, où l'absence de nuages laisse apparaître des zones arides à désertiques (cf.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-equatorial/#i_20351

FŒHN

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 996 mots
  •  • 1 média

Le mot Fœhn (allemand dialectal) vient du latin favonius , qui signifie « léger vent d'ouest ». En fait, le fœhn n'a pas de direction privilégiée. Sa présence est directement liée à la configuration générale des lieux et au relief de la région. C'est pourquoi il est plus juste de parler d'« effet de fœhn ». Un tel phénomène met parfaitement en évidence l'action du relief sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foehn/#i_20351

FRONT, météorologie

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 2 240 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Perturbations extratropicales »  : […] Le front polaire de l'Atlantique nord, qui, en moyenne, s'étend des côtes orientales des États-Unis d'Amérique au nord-ouest de l'Europe, a été étudié en détail par les météorologistes norvégiens. Sur ce front se développent des ondulations accompagnées d'un temps perturbé. Celles-ci et les divers phénomènes qui s'y rattachent (systèmes nuageux, hydrométéores) sont appelées perturbations du front […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/front-meteorologie/#i_20351

GÉOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Marie-Laure PONS
  •  • 2 060 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Isotopes stables »  : […] Un isotope est stable s'il ne présente pas de radioactivité décelable. La géochimie des isotopes stables s'intéresse aux déviations du rapport entre deux isotopes d'un élément donné vis-à-vis d'un ratio standard et à l'interprétation de ces variations dans des échantillons naturels (roches, sols, eaux...). Ces écarts sont dus à une concentration des isotopes lourds dans les liaisons les plus stabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geochimie/#i_20351

GIEC (3e RAPPORT D'ÉVALUATION DU)

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 902 mots

Dans son troisième rapport, finalisé et publié au premier trimestre de 2001, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (G.I.E.C., ou I.P.C.C. en anglais) a confirmé la réalité du réchauffement planétaire au cours du xx e  siècle; l'influence significative et croissante des activités humaines sur ces changements; et la prob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapport-d-evaluation-du-g-i-e-c-3e/#i_20351

GIEC (4e RAPPORT D'ÉVALUATION DU)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELÉAGE
  •  • 699 mots

Après six ans de travail auquel ont participé quelque deux mille cinq cents scientifiques du monde entier, le GIEC, Groupement intergouvernemental sur l'évolution du climat (en anglais IPCC pour Intergovernmental Panel on Climate Change), a remis son quatrième rapport d'évaluation en 2007. Cet organisme, dont le rôle est « d'évaluer l'information scientifique, technique et socio-économique pertin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapport-d-evaluation-du-g-i-e-c-4e/#i_20351

GIEC (5e RAPPORT D'ÉVALUATION DU)

  • Écrit par 
  • Jean JOUZEL
  •  • 1 027 mots
  •  • 1 média

Tous les cinq à six ans le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (G.I.E.C.), créé en 1988 sous l‘auspice de deux institutions onusiennes, le Programme des Nations unies pour l’environnement (P.N.U.E.) et l’Organisation météorologique mondiale (O.M.M.), nous livre son diagnostic vis-à-vis du rôle potentiel des activités humaines sur le climat. Dans son rôle d’évaluation, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapport-d-evaluation-du-g-i-e-c-5e/#i_20351

HUMIDITÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 226 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Représentation de l’humidité de l’air »  : […] Il existe plusieurs façons de représenter l’humidité d’un volume d’air : son humidité absolue, son humidité spécifique, son rapport de mélange, sa pression partielle, son humidité relative. L’ humidité absolue est la masse volumique de la vapeur, ou encore la masse de vapeur d’eau contenue dans un volume de 1 mètre cube. La valeur maximale que peut atteindre ce paramètre est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/humidite/#i_20351

INONDATIONS

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 4 241 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Inondations et réchauffement climatique »  : […] Le menhir d'Er Lannic, dans le golfe du Morbihan, est riche d'enseignements. Érigé sur la terre sèche vers 4 000 ans avant J.-C., ce monument mégalithique montre aujourd'hui, à marée basse, une base couverte de goémon. On estime ainsi que le niveau de la mer est monté de 6 mètres depuis son érection. En observant les colonnes du temple de Sérapis à Pouzzoles, à 12 kilomètres au nord-ouest de Naple […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inondations/#i_20351

JOUZEL JEAN (1947- )

  • Écrit par 
  • Dominique RAYNAUD
  •  • 961 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des grêlons aux glaces de l’Antarctique »  : […] À partir de l’hiver de 1957, le glaciologue Claude Lorius part en mission en Antarctique. De chacune de ses campagnes, il revient avec des échantillons de glace pour qu’en soit mesuré, au laboratoire de géochimie isotopique de Saclay, la proportion d’isotopes lourds de l’hydrogène, un indicateur de la température à laquelle la neige s’est formée. La voie est tracée, et Jean Jouzel va orienter sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jouzel/#i_20351

KYŌTO PROTOCOLE DE (déc. 1997)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 046 mots

La conférence de Kyōto sur le réchauffement climatique a réuni cent cinquante-neuf pays du 1 er au 10 décembre 1997 et abouti à un accord sur la réduction des émissions des gaz à effet de serre. L'effet de serre est dû à la présence dans l'atmosphère de certains gaz (comme le gaz carbonique et le méthane) qui absorbent et renvoient le rayonnement thermique issu de la T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protocole-de-kyoto/#i_20351

LORIUS CLAUDE (1932- )

  • Écrit par 
  • Jean JOUZEL
  •  • 1 138 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des bulles dans un glaçon »  : […] L'hiver de 1957, Claude Lorius le passe à la station Charcot en Antarctique. Il y restera un an dans l'isolement avec deux autres compagnons, connaîtra les longs mois de nuit, les grands froids de l'hiver et vivra la solidarité de cette petite équipe dans les épreuves. Deux ans plus tard, il participe à un raid d'exploration mené par les Américains. Pendant près de cent jours, ils parcourent envi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-lorius/#i_20351

MASSES D'AIR

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 1 789 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Identification des masses d'air. Température potentielle »  : […] À un niveau donné, une particule d'air est caractérisée essentiellement par sa température et son humidité. On sait que la température de l'air décroît normalement avec l'altitude. Cependant, à proximité du sol (500 ou 1 000 premiers mètres), elle subit les effets du relief et présente une variation irrégulière qui peut même aller jusqu'à l'inversion de température, phénomène souvent observé dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masses-d-air/#i_20351

MÉDITERRANÉENNE AIRE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Henri GAUSSEN, 
  • Hervé HARANT
  • , Universalis
  •  • 8 277 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Caractères bioclimatiques »  : […] En biogéographie, les données climatiques retenues seront celles qui influent sur les organismes animaux ou végétaux et sur leurs activités, c'est-à-dire essentiellement la température et les précipitations. Ainsi, si le mistral intéresse les êtres vivants par ses conséquences, sa cause est du ressort de la climatologie et non de la bioclimatologie (cf.  milieu tempéré ). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aire-mediterraneenne/#i_20351

MÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 309 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Des réseaux d’observation à l’échelle planétaire »  : […] Pour obtenir une image tridimensionnelle de l’atmosphère, aussi étendue et précise que possible, des réseaux d’observation performants ( stations météorologiques, radars, lidars, radiomètres …) ont été installés au sol, sur mer (bateaux, bouées) et en altitude (ballons-sondes, avions, satellites). Des mesures fines des variations de la pression, de la température, de l’humidité et du vent avec l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteorologie/#i_20351

MICROCLIMATS

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 2 986 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les influences locales sur les radiations »  : […] Des caractères très localisés peuvent faire varier la quantité de chaleur que l'air reçoit des radiations, et donc en modifier de façon appréciable la température. La figure montre sous une forme schématique les mécanismes d'absorption de la radiation près du sol. Les rayons solaires d'onde courte traversent l'atmosphère en subissant une absorption modérée ; ils ne fournissent guère de chaleur à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microclimats/#i_20351

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 608 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Mécanisme  »  : […] Le mécanisme du climat de mousson est relativement simple. Toute comparaison d'échelle mise à part, il présente une grande similitude avec le phénomène météorologique des brises de terre et des brises de mer (cf.  atmosphère  - Thermodynamique). Les vitesses très inégales d'échauffement, ou de refroidissement, entre les terres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousson/#i_20351

NEIGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 582 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La nivologie et le « sondage-battage » »  : […] La nivologie est l’étude des caractéristiques de la neige et des couches neigeuses, tant à des fins de recherche scientifique que dans des buts pratiques, comme la prévision et la prévention des avalanches. Pour assurer une surveillance régulière de l’évolution du manteau neigeux et estimer le risque d’avalanche, la nivologie s’appuie sur des modèles spécifiques et sur des mesures de terrain, t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neige/#i_20351

NUCLÉAIRE HIVER

  • Écrit par 
  • Adelin VILLEVIEILLE
  •  • 973 mots

Des études, menées au début des années 1980, ont montré qu'une guerre nucléaire totale entre les États-Unis et l'Union soviétique aurait eu d'importants effets climatiques. Selon ces études, un voile nuageux durable se serait formé, opaque au rayonnement solaire. Dans les estimations les plus pessimistes, l'obscurcissement et le refroidissement consécutifs auraient été tels que leurs auteurs ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hiver-nucleaire/#i_20351

ORIGINE DE LA VIE

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 11 454 mots

Dans le chapitre « L'eau et l'environnement de la Terre primitive »  : […] Pendant les neuf dixièmes de son histoire, la vie n'a pas quitté l'eau. Cet élément, indispensable à la vie, domine aujourd'hui encore les systèmes vivants. La majorité des constituants des cellules, et en particulier les protéines et les acides nucléiques, doivent leurs propriétés aux liaisons hydrogène qu'ils échangent entre eux, mais aussi avec l'eau. D'une manière générale, une liaison hydrog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-de-la-vie/#i_20351

PÉRIGLACIAIRE DOMAINE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 5 781 mots
  •  • 2 médias

Le domaine périglaciaire fait partie des régions froides caractérisées par un bilan radiatif fortement négatif. L'atmosphère y cède plus de chaleur qu'elle n'en reçoit des diverses formes de rayonnement. Sous les hautes latitudes, cette situation résulte de l'absence de rayonnement solaire pendant la longue nuit polaire, tandis que la faible hauteur du Soleil estival au-dessus de l'horizon limit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domaine-periglaciaire/#i_20351

PRÉCIPITATIONS, météorologie

  • Écrit par 
  • Léopold FACY
  •  • 5 280 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mécanisme de Bergeron »  : […] Une explication rationnelle fut proposée en 1936, en premier lieu, par Tor Bergeron. Lorsque, au cours de son développement vertical, le nuage atteint des températures négatives, la surfusion des microgouttelettes devient la règle et seuls quelques rares éléments peuvent se congeler ; la fréquence d'apparition de la phase glace croît d'ailleurs lorsque la température s'abais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precipitations-meteorologie/#i_20351

PRESSION ATMOSPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 534 mots
  •  • 6 médias

La pression est une grandeur physique définie comme le quotient de l’intensité des forces appliquées perpendiculairement à une surface par l’aire de cette même surface. Il s’agit donc d’une intensité de force par unité de surface. Dans un gaz, comme l’atmosphère, les molécules se déplacent à grande vitesse, s’entrechoquent et viennent percuter les objets qui se trouvent sur leur passage. La press […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pression-atmospherique/#i_20351

QUANTIFICATION DE L'EFFET DE SERRE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 246 mots

Si la notion d' effet de serre remonte à Joseph Fourier (1827), la première tentative de calculer explicitement comment le climat dépend du dioxyde de carbone (CO 2 ) atmosphérique revient au Suédois Svante Arrhenius (1859-1927) dont le mémoire On the Influence of Carbonic Acid in the Air upon the Temperature of the Ground , présenté le 11 décembre 1895 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quantification-de-l-effet-de-serre/#i_20351

RÉCIFS CORALLIENS

  • Écrit par 
  • Pascale JOANNOT
  •  • 6 421 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Blanchissement et variations climatiques »  : […] Les coraux sont sensibles aux variations de température de l'eau provoquées aussi bien par le changement climatique que par le phénomène El Niño. Ce dernier se caractérise par une élévation de la température de l'eau, notamment à l'est du Pacifique sud, et s'accompagne de variations de la pression atmosphérique entre l'est et l'ouest du Pacifique sud, d'où le nom d'E.N.S.O. (El Niño-Southern Osci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recifs-coralliens/#i_20351

SAISON CYCLONIQUE 2017 DANS L'ATLANTIQUE NORD

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 686 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un lien avec le réchauffement climatique ? »  : […] Le lien entre cette succession de cyclones et le réchauffement climatique est fréquemment évoqué. Il est possible, mais reste à établir formellement, et ne le sera qu’a posteriori par des modélisations fondées sur les épisodes antérieurs. L’année 2005 a connu, par exemple, bien plus de cyclones que l’année 2017, avec vingt-huit tempêtes nommées, quinze ouragans et huit ouragans majeurs. Mais les h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saison-cyclonique-2017-dans-l-atlantique-nord/#i_20351

TEISSERENC DE BORT LÉON (1855-1913)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 647 mots

Léon Teisserenc de Bort est un météorologue français, né à Paris le 5 novembre 1855 et mort à Cannes le 2 janvier 1913. Son nom reste dans l'histoire de la météorologie grâce à ses travaux sur la haute atmosphère, la stratosphère. Cependant, ses études sur les variations physiques et dynamiques de la basse atmosphère ont été déterminantes car il avait compris que leur compréhension était la base […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-teisserenc-de-bort/#i_20351

TERRE BOULE DE NEIGE HYPOTHÈSE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 7 133 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Physique du climat »  : […] Il fallait trouver un mécanisme permettant de conduire à une telle glaciation. Dans les années 1960, les climatologues développent des modèles climatiques fondés sur le bilan radiatif de la Terre et étudient l’influence des différents paramètres en jeu comme la concentration atmosphérique des gaz à effet de serre. En 1969, dans la perspective d’une éventuelle guerre atomique (et d’un hiver nucléa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothese-de-la-terre-boule-de-neige/#i_20351

TRANSPORTS - Transports et environnement

  • Écrit par 
  • Michel BADRÉ
  •  • 6 798 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les gaz à effet de serre »  : […] Le sujet le plus souvent évoqué à ce titre concerne les émissions de gaz à effet de serre et leur lien avec les évolutions climatiques prévisibles, les transports étant régulièrement cités comme un facteur aggravant de ces évolutions. Les hypothèses d'évolutions climatiques se fondent sur les travaux de la communauté mondiale des climatologues, réunis dans le Groupe d'experts intergouvernemental […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transports-transports-et-environnement/#i_20351


Affichage 

Afrique : climat

diaporama

Afrique : climat 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Australie : températures et précipitations

tableau

Moyennes mensuelles des températures et précipitations 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Condensation de la vapeur d’eau

photographie

De même que la vapeur d'eau présente dans une cuisine, par exemple, se condense en buée au contact d'une vitre refroidie par la température extérieure (transition de phase gaz-liquide), la rosée se dépose par temps clair lorsque le rayonnement nocturne abaisse au-dessous du point de... 

Crédits : Y. Gautier

Afficher

Diagramme adiabatique

graphique

Diagramme adiabatique Toutes les particules dont le point représentatif est situé sur la même adiabatique sèche ont la même température potentielle Il en résulte que la température potentielle d'une particule non saturée reste constante dans toute transformation adiabatique subie par cette... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nord de Bornéo

diaporama

Éléments climatiques de Labuan (Nord-Bornéo, 5° 17′ nord, 21 m d'altitude) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nuages et effet de serre

photographie

Les nuages sont parmi les indicateurs les plus visibles de la prévision météorologique Ils sont essentiellement constitués de vapeur d'eau, qui est le principal gaz à effet de serre En cela, les nuages interviennent dans la météorologie à long terme : la climatologie Vu d'avion, on... 

Crédits : Y. Gautier

Afficher

Papeete : températures et précipitations

tableau

Températures et précipitations à Papeete (Tahiti) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Propagation d'El Niño (E.N.S.O.)

carte

Représentation des régions où se trouvent les maxima de température Les taches isolées dans ces océans représentent les régions où se trouvent les maxima de température de surface et de chaleur dans les couches superficielles (400 premiers mètres) Les flèches indiquent le sens de la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réchauffement climatique observé depuis 1861 et prévu jusqu'en 2100 selon trois scénarios différents

dessin

Le réchauffement climatique observé depuis 1861 et prévu jusqu'en 2100 selon trois scénarios différents Cette courbe montre les anomalies par rapport à une température moyenne globale à la surface du sol de + 15 0C La sensibilité du climat dépend des différentes rétroactions, notamment... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Température moyenne en juillet

graphique

Coupe méridienne indiquant la température moyenne de l'atmosphère en juillet 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Variation de la température moyenne globale depuis 1860

dessin

Variation de la température moyenne globale depuis 1860 (d'après le rapport IPCC) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Abri de mesure météorologique

photographie

Au centre, on observe un psychromètre composé d'un thermomètre sec (pour mesurer la température) et d'un thermomètre mouillé par une mousseline reliée à une réserve d'eau (pour déterminer l'humidité) Au-dessus se trouvent un thermomètre à maxima et un thermomètre à minima À gauche,... 

Crédits : G. Lachaud, Météo France

Afficher

Coupe méridienne du champ de température

dessin

Les isothermes correspondent aux températures moyennes (en 0C) observées en février dans l'hémisphère Nord, jusqu'à une altitude de 25 kilomètres On constate que la troposphère est beaucoup plus épaisse près de l'équateur que près des autres latitudes et que, si la température moyenne... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les principales couches de l’atmosphère

dessin

Ce profil vertical correspond aux températures annuelles moyennes (en 0C) observées jusqu'à 110 kilomètres d'altitude au-dessus des régions tempérées de l'hémisphère Nord C'est dans la troposphère et dans la basse stratosphère que naissent les phénomènes météorologiques Les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Répartition spatiale des températures de sol

dessin

Les isothermes correspondent aux températures moyennes observées au sol pendant les mois de janvier (a) et de juillet (b) La courbe en rouge correspond à l'équateur thermique, une zone d'air chaud qui est fréquemment le siège de mouvements d'air ascendants, propices au développement de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Afrique : climat
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Australie : températures et précipitations
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Condensation de la vapeur d’eau
Crédits : Y. Gautier

photographie

Diagramme adiabatique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Nord de Bornéo
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Nuages et effet de serre
Crédits : Y. Gautier

photographie

Papeete : températures et précipitations
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Propagation d'El Niño (E.N.S.O.)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Réchauffement climatique observé depuis 1861 et prévu jusqu'en 2100 selon trois scénarios différents
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Température moyenne en juillet
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Variation de la température moyenne globale depuis 1860
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Abri de mesure météorologique
Crédits : G. Lachaud, Météo France

photographie

Coupe méridienne du champ de température
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Les principales couches de l’atmosphère
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Répartition spatiale des températures de sol
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin