TEMPÉRATURE DE FUSION

ALCANES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 653 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Propriétés physiques »  : […] Gazeux jusqu'en C 4 , les alcanes sont liquides de C 5 à C 16 , puis solides à la température ordinaire. Une propriété remarquable des alcanes linéaires est la variation de leur température de fusion en fonction de la condensation en carbone de la chaîne : pour les premiers termes et jusqu'en C 18 les alcanes à nombre pair d'atomes de carbone fondent quelques dizaines de degrés plus haut que l […] Lire la suite

ALLIAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GACHON
  •  • 7 350 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Alliages métalliques industriels »  : […] Après ces considérations générales, nous pouvons maintenant nous intéresser à des alliages industriels. Les plus utilisés sont les aciers, qui présentent une palette particulièrement riche de produits, depuis ce qu'il est convenu d'appeler, plus ou moins péjorativement, la ferraille, jusqu'aux aciers inoxydables, en passant par les maragings , mis en œuvre pour des usages tels que les pièces soumi […] Lire la suite

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Processus de fusion partielle et contexte géodynamique »  : […] On peut définir trois modes principaux de production de magma, associés chacun à différents contextes géodynamiques, et qu'on peut ainsi replacer dans le cadre de la théorie de la tectonique des plaques. Le processus physique principal est la décompression adiabatique des matériaux mantelliques, laquelle résulte des mouvements ascendants de matière chaude au sein du manteau convectif, sous les do […] Lire la suite

GLACE

  • Écrit par 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 7 960 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Fonte par pression »  : […] Bien que l'on puisse facilement concevoir que la glace I soit moins dense que l'eau (un bâtiment construit occupe plus de volume que ses éléments accumulés en vrac), c'est néanmoins un cas exceptionnel parmi les corps cristallisés. En vertu d'une relation due à Émile Clapeyron, il s'ensuit que la température de fusion, pour laquelle glace et eau sont en équilibre, décroît lorsque la pression augm […] Lire la suite

LIAISONS CHIMIQUES - Liaison hydrogène

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 3 324 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Méthodes thermodynamiques »  : […] Du point de vue thermodynamique, l'association entre molécules se traduit essentiellement par une élévation des points de fusion et d'ébullition. L'eau et les alcools bouillent à des températures plus hautes que ce que leur masse moléculaire laisserait prévoir. Par exemple, pour l'eau, si l'on extrapole les valeurs obtenues pour TeH 2 , SeH 2 et SH 2 , on prévoit une température de fusion de l'or […] Lire la suite

MAGMA TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Chrystèle SANLOUP
  •  • 1 931 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les magmas sont formés en profondeur »  : […] La source essentielle des magmas est mantellique. Leur présence est confinée à la base de la lithosphère et du manteau. C'est en effet dans ces zones que la température approche au plus près celle de fusion des roches et peut la dépasser ; elles constituent des couches limites thermiques où la chaleur s'évacue par conduction ; le gradient de température y est élevé. Le solidus – c'est-à-dire l'ap […] Lire la suite

MATIÈRE (physique) - État solide

  • Écrit par 
  • Daniel CALÉCKI
  •  • 8 602 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Liaisons et propriétés physiques »  : […] Le mode de liaison influe naturellement sur la température de fusion, sur la dureté ou sur les conductivités électrique et thermique. Plus l'énergie de liaison est élevée, plus il est difficile de détruire l'ordonnancement des atomes. De ce point de vue, la liaison de Van der Waals est la moins forte et cela explique les faibles températures de fusion des solides de gaz rares (84 kelvins pour l’a […] Lire la suite

MÉTAUX - Métaux de transition

  • Écrit par 
  • André CASALOT
  •  • 2 160 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Propriétés physiques »  : […] Les éléments de transition et leurs composés présentent une température de fusion souvent très élevée (T F  = 3 400  0 C pour W), propriété qui les fait utiliser comme résistors de fours électriques et comme réfractaires (aciers spéciaux en aéronautique, gaines de protection). Ce sont en outre des matériaux particulièrement denses ( d  = 22,7 pour Os). Ils ont une dureté considérable (+ 9 de l'éch […] Lire la suite

PRESSIONS PHYSIQUE & CHIMIE DES HAUTES

  • Écrit par 
  • Bernard LE NEINDRE, 
  • Boris OKSENGORN, 
  • Jacques ROMAND, 
  • Boris VODAR
  •  • 5 490 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Transformation de phase fluide-solide »  : […] Comme il a déjà été indiqué plus haut, d'après la loi de déplacement de l'équilibre, la pression provoque des transformations vers les phases les plus denses, c'est-à-dire généralement vers l'état solide. En comprimant un liquide, on produira sa solidification ; la pression élève donc le point de fusion, d'après la relation de Clapeyron : d T/ d P = (T/L). ΔV. Plusieurs corps font exception à cett […] Lire la suite

SODIUM

  • Écrit par 
  • Luc AUFFRET, 
  • Albert HÉROLD, 
  • André METROT, 
  • Bernard PIRE
  •  • 4 688 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un étrange phénomène  »  : […] Des physiciens du laboratoire de géophysique de l'institut Carnegie à Washington (États-Unis) ont découvert en 2005 un étrange phénomène concernant la température de fusion du sodium lorsque varie la pression à laquelle ce dernier est soumis. La fusion d'un solide apparaît lorsque l'agitation thermique des atomes prédomine sur les forces de liaisons interatomiques. Lorsqu'on soumet un solide à une […] Lire la suite

VERRE

  • Écrit par 
  • Pierre PIGANIOL, 
  • Micheline PROD'HOMME, 
  • Aniuta WINTER
  •  • 12 529 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Structure »  : […] Les verres industriels courants ont des compositions très voisines de celles qui sont indiquées au tableau . Les constituants sont apportés au four par la « composition ». La silice y est introduite sous forme de sable très pur, tel que celui de Fontainebleau, ou de quartz naturel broyé, l' alumine sous forme de feldspaths très purs, aussi exempts de fer que possible, ou sous forme d'alumine hy […] Lire la suite


Affichage 

Bismuth : alliages

Bismuth : alliages

tableau

Alliages non eutectiques fusibles du bismuth 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métaux carbonyles : propriétés physiques

Métaux carbonyles : propriétés physiques

tableau

Propriétés physiques des métaux carbonyles F, E et D représentent les températures de fusion, d'ébullition et de décomposition 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Températures d'ébullition et de fusion

Températures d'ébullition et de fusion

graphique

Évolution des températures d'ébullition et de fusion des alcanes linéaires avec le nombre n d'atomes de carbone de la chaîne 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bismuth : alliages

Bismuth : alliages
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Métaux carbonyles : propriétés physiques

Métaux carbonyles : propriétés physiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Températures d'ébullition et de fusion

Températures d'ébullition et de fusion
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique