TEMNOCÉPHALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écologie et répartition géographique

La plupart des Temnocéphales vivent dans la cavité branchiale de Crustacés et, beaucoup plus rarement, à la surface du corps de ceux-ci. Comme ils peuvent quitter l'hôte, leur association avec lui est de nature écologique et trophique, et l'on rencontre parfois des individus sur d'autres hôtes, tels, par exemple, des Mollusques d'eau douce.

La répartition géographique des Crustacés Parastacides, hôtes des Temnocéphales, est intéressante du point de vue zoogéographique, car il s'agit de formes exclusivement dulçaquicoles qu'on trouve dans trois zones du globe, aujourd'hui séparées par des mers, à savoir les régions néo-tropicale, australienne et malgache. Ces océans étant des barrières infranchissables pour des organismes d'eau douce, il faut admettre que les territoires actuels ont fait partie d'un même continent. C'est effectivement au Crétacé qu'ils se sont scindés et que les Temnocéphales qui vivaient déjà sur les Parastacides ancestraux ont été transportés avec ceux-ci.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Neuchâtel, directeur de l'Institut de zoologie

Classification

Autres références

«  TEMNOCÉPHALES  » est également traité dans :

PLATHELMINTHES

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 398 mots
  •  • 1 média

Terme introduit par A. Schneider en 1873 et qui désigne un embranchement d'une unité incontestable comprenant des métazoaires triploblastiques, c'est-à-dire possédant un troisième feuillet individualisé se situant entre l'ectoderme et l'endoderme. Bien que dépourvus de cœlome, ils sont proches des mollusques et des annélides. Les plathelminthes groupent des animaux à symétrie bilatérale bien nette […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean Georges BAER, « TEMNOCÉPHALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 avril 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/temnocephales/