TÉLÉCOMMUNICATIONSTransfert d'information par paquets dans les réseaux

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Considérations générales

Le transfert d'information dans un réseau

L'objet principal d'un réseau est de permettre à l'ensemble des terminaux qui y sont connectés d'échanger des informations indépendamment de leur position et de la distance qui les sépare. Ces échanges peuvent être effectués en mode point à point (une source vers un récepteur), point à multipoint (une source vers un ensemble de récepteurs), en mode unidirectionnel ou bidirectionnel (une source et un récepteur dans chaque terminal). Les modes de réalisation d'un réseau sont multiples et évoluent au fur à mesure des progrès techniques. La solution la plus immédiate consiste à établir un ensemble de canaux de communication permanents depuis chaque source vers chaque destination. Un terminal identifiera le terminal avec lequel il veut communiquer simplement en choisissant un parmi les N canaux qui le raccordent.

Sachant que cette solution implique la création de N(N–1)/2 liens physiques de transmission pour N terminaux connectés en supposant que chaque canal de communication soit réalisé par un lien physique, il apparaît vite évident que des processus de mise en commun (mutualisation) doivent être engagés.

Multiplexage et aiguillage

Un premier processus de mutualisation consiste à diminuer le nombre N apparent (fig. 1). Pour cela, on connecte des ensembles de terminaux à des nœuds d'aiguillage et on interconnecte ces noeuds en mettant en œuvre un mécanisme permettant de faire passer plusieurs canaux de communication sur un même lien physique. C'est le principe même du multiplexage. Celui-ci peut être réalisé par plusieurs techniques qui tirent parti du fait que les communications entre les terminaux ne nécessitent pas d'exploiter l'ensemble des capacités de transmission offertes par un support physique. La capacité globale de transmission est ainsi divisée en sous-capacités caractérisées, selon la technique utilisée, par une bande passante ou un débit de transmission. Pour chaque technique, un index garantit l'identification, par chacune des extrémités, d'un ca [...]

Multiplexage dans un réseau

Dessin : Multiplexage dans un réseau

Dessin

En a, chaque terminal est relié par un lien physique avec un autre terminal. Pour N terminaux connectés, il faudra créer N(N-1)/2 liens physiques (6 dans cet exemple). En b, multiplexage du réseau avec un lien physique sur lequel passent plusieurs canaux de communications (ici 4) et mise en... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages

Médias de l’article

Multiplexage dans un réseau

Multiplexage dans un réseau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mode de transfert dans un réseau

Mode de transfert dans un réseau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Format des trames HDLC (High Level Data Link Control)

Format des trames HDLC (High Level Data Link Control)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Modèle de commutation ATM (Asynchronous Transfer Mode)

Modèle de commutation ATM (Asynchronous Transfer Mode)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : ingénieur de l'École nationale supérieure de télécommunications de Bretagne, directeur du programme services et réseaux haut débit et I.P., France Télécom R &D

Classification

Autres références

«  TÉLÉCOMMUNICATIONS  » est également traité dans :

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 24 médias

Il n'y a pas de société sans communication. Et de tout temps celle-ci s'est heurtée au problème de la distance. Comment entrer rapidement en relation avec ceux qui sont sur une île voisine ou qui gardent les troupeaux dans la montagne ? Comment signaler l'arrivée de l'ennemi aux paysans pour qu'ils puissent se réfugier à temps dans l'enceinte fortifiée […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - La révolution numérique

  • Écrit par 
  • Daniel HARDY
  •  • 4 489 mots
  •  • 2 médias

Les signaux échangés au travers des réseaux de télécommunications ont été initialement de nature analogique, c'est-à-dire à variation continue. Malgré les progrès des techniques de traitement du signal, cette caractéristique a toujours rendu difficile la restitution du signal reçu avec une qualité voisine de celle du signal émis. La transformation du signal analogique en signal numérique est alors […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Les transmissions radio

  • Écrit par 
  • François DE RYCK
  •  • 4 936 mots
  •  • 5 médias

La radio tient une place particulière dans les télécommunications. Utilisée initialement pour les services de communications à longue distance et de diffusion, peu de temps après la première transmission radio de l'italien Guglielmo Marconi en 1895, elle s'est progressivement étendue à tous les domaines des télécommunications, jusqu'à la téléphonie […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 033 mots
  •  • 8 médias

Le développement des télécommunications s'est caractérisé par l'utilisation d'un domaine de fréquences de plus en plus vaste, depuis les quelques kilohertz des premières lignes téléphoniques jusqu'aux quelques dizaines de gigahertz des liaisons radio. Il était donc a priori logique que la lumière puisse être utilisée afin de prolonger le spectre. Elle ne pou […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - La communication sans fil

  • Écrit par 
  • Alexandre COTARMANAC'H ECHEVARRIA, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 6 671 mots
  •  • 5 médias

Portéespar la téléphonie, les télécommunications sans fil connaissent une croissance vertigineuse dans le monde. Dans pratiquement tous les pays, le parc du téléphone sans fil dépasse désormais celui du filaire, ce dernier ayant même amorcé une décroissance. Il est devenu plus économique et plus rapide d’installer des réseaux sans fil que de mettre en p […] Lire la suite

RÉSEAUX INFORMATIQUES

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • Dominique SERET
  •  • 15 030 mots
  •  • 13 médias

Depuis la fin du xix e  siècle, les hommes ont pris l'habitude de communiquer rapidement et à grande distance, d'abord grâce au télégraphe puis au téléphone et désormais via Internet. De nos jours, l'informatique et les télécommunications occupent une place prépondérante dans notre vie, qu'elle soit professionnelle ou privée. Initialement développés pour la transmission de textes (télégraphie) ou […] Lire la suite

MÉDIAS - Sociologie des médias

  • Écrit par 
  • Jacques GERSTLÉ
  •  • 7 324 mots

Dans le chapitre « Approches théoriques »  : […] Pour examiner ces quatre aspects intriqués que constituent les médias (technique, organisation, contenu et public), nombreuses ont été les approches théoriques à entrer en concurrence et à insister sur l'un d'entre eux. L'approche historique nous apprend que le terme « média » est utilisé pour la première fois en français en 1953, mais il est bien évident que l'étude du phénomène n'a pas attendu c […] Lire la suite

SATELLITES ESPIONS

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 172 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les autres types de satellites espions »  : […] Outre les satellites d'observation optique, infrarouge et radar, les États-Unis ont déployé d'autres types de satellites espions : pour la détection des lancements de missiles, des sites de missiles antimissiles, des essais nucléaires, pour la surveillance des océans, pour la défense aérienne stratégique et, surtout, pour l'écoute électronique. –  Localiser les silos de missiles adverses n'était p […] Lire la suite

NANOTECHNOLOGIES

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 6 259 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les effets quantiques dans les composants »  : […] Certaines nouvelles propriétés nées de l'échelle nanométrique dans les composants électroniques sont exploitées depuis la fin des années 1970. Les transistors à gaz d'électrons bidimensionnels sont apparus au début des années 1980. Lorsque l'épaisseur de la couche semiconductrice d'un transistor devient inférieure à 20 nanomètres, le mouvement des électrons perpendiculairement à la couche est qua […] Lire la suite

ÉLECTRICITÉ - Lois et applications

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DONNINI, 
  • Lucien QUARANTA
  •  • 4 779 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les ordres de grandeur, les applications »  : […] Les moyens de production sont très variés suivant le domaine des fréquences. Des circuits électroniques permettent de réaliser des sources de fréquences allant jusqu'à la centaine de MHz (longueur d'onde de l'ordre du mètre). Ces circuits sont régis par l'approximation des états quasi stationnaires. Pour obtenir des fréquences plus élevées (ondes centimétriques), on utilise des cavités dans lesque […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique DELISLE, « TÉLÉCOMMUNICATIONS - Transfert d'information par paquets dans les réseaux », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-transfert-d-information-par-paquets-dans-les-reseaux/