TÉLÉCOMMUNICATIONSHistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La radiophonie et la radiotéléphonie

Le 24 décembre 1906 : première émission radiophonique

Un émetteur à étincelles est un système qui module en tout ou rien un émetteur d'ondes électromagnétiques, c'est-à-dire que celui-ci émet un train d'ondes amorties plus ou moins long (selon qu'il s'agit de transmettre un point ou un tiret du code Morse), suivi d'un silence, à nouveau suivi de l'émission d'un train d'ondes. Un tel dispositif ne peut transmettre que des signaux Morse. Pour transmettre des signaux comme la parole ou la musique, il faut assurer l'émission en continu d'une onde électromagnétique à haute fréquence (onde porteuse) et moduler son amplitude par un signal électrique, image des fréquences acoustiques à transmettre (signal dit à basse fréquence ou BF). Dans le récepteur, il faut extraire de la porteuse le signal BF (démoduler) et l'envoyer par exemple dans un microphone pour retrouver les ondes acoustiques de départ.

La difficulté venait de la disproportion existant entre la puissance des courants nécessaires pour attaquer l'antenne et la faiblesse du signal BF pouvant être engendré avec les moyens alors disponibles. C'est le Canadien Reginald Fessenden (1866-1932) qui le premier réussit à transmettre la voix humaine. Le soir du 24 décembre 1906, grâce à un alternateur de sa construction délivrant un courant d'une fréquence de 100 000 Hz et dont il réussit à moduler l'amplitude par le signal BF de la voix, il réalisa la première émission radiophonique à destination des bateaux dans l'Atlantique nord. Il est intéressant de noter que tous les opérateurs radio dans la zone de couverture ont pu capter directement cette émission avec leur récepteur Morse à « lecture » directe à l'oreille. Mais le système de Fessenden était encombrant et compliqué.

L'invention de la triode

C'est l'invention de la triode (ou audion) en 1906 par Lee de Forest qui, en ouvrant la voie à l'amplification des signaux électriques et à la réalisation d'oscillateurs à fréquences élevées – va permettre de résoudre le problème de la modulation d'une onde électromagnétique par un signal BF. Son inventeur sera le premier à faire des expériences de communication phonique bidirectionnelles sans fil (radiotéléphonie). En 1908, il réalise les premières émissions de radiodiffusion sonore à destination des bateaux de l'US Navy, le long de la côte est des États-Unis. En septembre de la même année, il fait une démonstration d'émission radiophonique avec l'émetteur de la tour Eiffel. En 1909, il fournit les premiers téléphones sans fil à l'US Navy.

Sur le continent européen, on cherche aussi à exploiter les possibilités ouvertes par la triode. En France, sous l'impulsion du général Ferrié, des études systématiques sont entreprises pour caractériser les montages dans lesquels interviennent des tubes électroniques. En août 1908, une liaison radiotéléphonique est établie sur 500 kilomètres entre la pointe du Raz et la tour Eiffel. Le 21 octobre 1915 a lieu la première transmission radiotéléphonique au-dessus de l'Atlantique nord entre Arlington aux États-Unis et l'émetteur-récepteur de la tour Eiffel.

Station radio téléphonique de la Tour Eiffel

Photographie : Station radio téléphonique de la Tour Eiffel

La station Radio Téléphonique de la Tour Eiffel est la première station de radio française. Mise en place dès 1910 par l'armée, elle diffusera des émissions de 1921 à 1940. Le programme quotidien initial - bulletin météorologique, revue de presse et musique - ne dure qu'une demi-heure.... 

Crédits : Musée de Radio-France/ D.R.

Afficher

Naissance d'un nouveau média

Après quelques années de ralentissement durant la Première Guerre mondiale, les efforts pour développer la nouvelle technique de communication par ondes hertziennes reprennent. En 1919 naît aux États-Unis la société Radio Corporation of America (R.C.A.) qui, en réussissant à obtenir les droits des principaux brevets de Fessenden et de de Forest, jouera un rôle très important dans le développement des radiocommunications. La première station de radiophonie, KDKA., est créée par R.C.A. en 1920. Dès ses débuts, ce nouveau média révèle son importance dans la société en couvrant l'élection présidentielle et en annonçant à travers le pays la victoire de Warren Harding. L'année 1920 fut le départ d'un formidable essor de la radio tant aux États-Unis qu'en Europe. Aux États-Unis, la radiophonie fut placée sous la protection de la Constitution en 1927. En Europe, durant les années 1930-1940, elle servira d'outil de propagande au service des fascismes. En 1938, sept Américains sur dix écoutaient la radio qui était devenue un média de masse en moins de 20 ans. En Europe, du fait de la guerre, elle n'acquit cette importance que dans les années 1950. À partir de la fin de cette [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 28 pages

Médias de l’article

Télégraphe optique : premiers essais

Télégraphe optique : premiers essais
Crédits : AKG

photographie

Claude Chappe

Claude Chappe
Crédits : Eirik Irgens Johnsen/ Museum of Cultural History of Oslo, Norway ; CC BY-SA 4.0

photographie

Télévision, 1935

Télévision, 1935
Crédits : AKG

photographie

Télégraphe optique de Claude Chappe

Télégraphe optique de Claude Chappe
Crédits : Louis Figuier / Coll. M. Siméon

photographie

Afficher les 24 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  TÉLÉCOMMUNICATIONS  » est également traité dans :

TÉLÉCOMMUNICATIONS - La révolution numérique

  • Écrit par 
  • Daniel HARDY
  •  • 4 490 mots
  •  • 2 médias

Les signaux échangés au travers des réseaux de télécommunications ont été initialement de nature analogique, c'est-à-dire à variation continue. Malgré les progrès des techniques de traitement du signal, cette caractéristique a toujours rendu difficile la restitution du signal reçu avec une qualité voisine de celle du signal émis. La transformation du signal analogique en signal numérique est alors […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Les transmissions radio

  • Écrit par 
  • François DE RYCK
  •  • 4 938 mots
  •  • 5 médias

La radio tient une place particulière dans les télécommunications. Utilisée initialement pour les services de communications à longue distance et de diffusion, peu de temps après la première transmission radio de l'italien Guglielmo Marconi en 1895, elle s'est progressivement étendue à tous les domaines des télécommunications, jusqu'à la téléphonie […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 037 mots
  •  • 8 médias

Le développement des télécommunications s'est caractérisé par l'utilisation d'un domaine de fréquences de plus en plus vaste, depuis les quelques kilohertz des premières lignes téléphoniques jusqu'aux quelques dizaines de gigahertz des liaisons radio. Il était donc a priori logique que la lumière puisse être utilisée afin de prolonger le spectre. Elle ne pou […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Transfert d'information par paquets dans les réseaux

  • Écrit par 
  • Dominique DELISLE
  •  • 9 495 mots
  •  • 4 médias

Quelle loi physique, quelle organisation de l'information choisir pour maximiser l'efficacité et la flexibilité du transfert dans un réseau, et comment optimiser l'usage des ressources physiques qui s'y trouvent mises en œuvre ? Ces questions récurrentes ont conduit depuis les débuts des télécommunications à une évolution continuelle au travers des différentes réponses qui leur ont été apportées. […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - La communication sans fil

  • Écrit par 
  • Alexandre COTARMANAC'H ECHEVARRIA, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 6 673 mots
  •  • 5 médias

Portéespar la téléphonie, les télécommunications sans fil connaissent une croissance vertigineuse dans le monde. Dans pratiquement tous les pays, le parc du téléphone sans fil dépasse désormais celui du filaire, ce dernier ayant même amorcé une décroissance. Il est devenu plus économique et plus rapide d’installer des réseaux sans fil que de mettre en p […] Lire la suite

4G, télécommunications

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 1 571 mots

Le déploiement en France du réseau de communications sans fil de quatrième génération pour les terminaux mobiles, la 4G, engagé en 2012 en direction des entreprises, s’est poursuivi et amplifié en 2013 vers le grand public. La France, comme ses voisins européens, suit ainsi le mouvement initié à partir de 2009/2010 dans les pays scandinaves (Norvège, Suède), aux États-Unis d’Amérique, en Corée d […] Lire la suite

ANTENNES, technologie

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BOLOMEY
  •  • 5 193 mots
  •  • 6 médias

Les possibilités offertes par la propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux naturels sont exploitées à des fins multiples : radiodiffusion, télévision, radar, télécommunications, radionavigation... Dans toutes ces applications, l'antenne désigne ce composant indispensable au rayonnement et à la captation des ondes. Le mot est d'origine latine ( antenna ) et servait à désigner la ver […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique terrestre

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 818 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La neutrosphère, l’ionosphère et la magnétosphère »  : […] La présence de couches ionisées (particules chargées électriquement) est une autre caractéristique de l’atmosphère qui a retenu depuis longtemps l’attention des spécialistes en télécommunications, en raison de leur aptitude à propager certaines ondes électromagnétiques sur de longues distances. Alors que la couche qui se trouve en dessous de 60 kilomètres d’altitude – la neutrosphère – comporte a […] Lire la suite

BARAN PAUL (1926-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 365 mots

Ingénieur électricien américain, Paul Baran a inventé le concept de réseau distribué et, parallèlement aux travaux de l'informaticien britannique Donald Davies, la transmission de données par paquets. Ces inventions ont fourni les bases d'Internet. Paul Baran naît le 29 avril 1926 à Grodno en Pologne (aujourd'hui Hrodna en Biélorussie). En 1928, sa famille s'installe à Philadelphie, en Pennsylvani […] Lire la suite

BELL ALEXANDER GRAHAM (1847-1922)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY, 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 900 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une vie consacrée à la physiologie de la parole »  : […] Né le 3 mars 1847 à Édimbourg (Écosse) , Alexander Graham Bell a été fortement influencé dans ses travaux par son père, Alexander Melville Bell, et son grand-père, Alexander Bell, tous deux très impliqués dans la recherche sur les troubles du langage et de l’élocution. Après avoir étudié durant une année à l’université d’Édimbourg (1864-1865), il entame des recherches sur la physiologie de la paro […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

16-30 avril 2018 Russie. Blocage de la messagerie Telegram.

Le 16, l’agence fédérale de surveillance des télécommunications met en œuvre le blocage de la messagerie cryptée Telegram, exigé par la justice le 13 en raison du refus de celle-ci de fournir ses clés de chiffrement aux services de sécurité du FSB. À cet effet, elle désactive des millions d’adresses IP, ce qui constitue la plus massive opération de censure d’Internet de l’histoire du pays. […] Lire la suite

31 janvier 2002 France. Lourdes pertes pour Alcatel en 2001

Il s'agit de la perte la plus importante de l'histoire de l'industrie française. Elle s'explique principalement par le renversement du marché des télécommunications en 2001. Cette perte est liée, pour près de 2 milliards d'euros, aux charges entraînées par les restructurations du groupe.  […] Lire la suite

6 janvier 2001 Thaïlande. Vote pour le changement aux élections législatives

Le parti Thai Rak Thai (« Les Thaïlandais aiment les Thaïlandais ») du magnat des télécommunications Thaksin Shinawatra remporte les élections législatives avec 248 élus sur 500 au Parlement. C'est la première fois de l'histoire du régime parlementaire thaïlandais qu'une formation dispose d'une telle représentation. Le Parti démocrate de Chuan Leekpaï, au pouvoir durant les années 1990, ne conserve que 128 sièges. […] Lire la suite

3 novembre 1996 Royaume-Uni – États-Unis. Fusion entre B.T. et M.C.I.

Le 3, le groupe britannique de télécommunications privatisé B.T. (ex-British Telecom) et le deuxième opérateur longue distance américain M.C.I. concluent un accord en vue de leur fusion. Déjà propriétaire de 20 p. 100 du capital de M.C.I., B.T. doit racheter les 80 p. 100 restants pour 12 milliards de livres. Il s'agit de la deuxième plus grande prise de contrôle de l'histoire, après celle de Kolberg Kravis Roberts and Co. […] Lire la suite

Pour citer l’article

René WALLSTEIN, « TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/