TEINTE

COLORIMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Bernard LEBLANC
  •  • 3 870 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Cordonnées L*C*h* »  : […] Dans le diagramme CIELAB, les coordonnées chromatiques orthonormées a* et b* peuvent être remplacées par des coordonnées polaires, l'échelle de clarté L* restant la même. La saturation métrique, alors appelée C* (pour chroma), est alors définie par la formule suivante : C* = (a* 2 + b* 2 ) 1/2 . La teinte, alors nommée h* ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colorimetrie/#i_21071

COULEUR

  • Écrit par 
  • Pierre FLEURY, 
  • Christian IMBERT
  •  • 7 837 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Trivariance visuelle »  : […] Les valeurs de λ d et de p , ou de deux coefficients tels que x et y , caractérisent en première approximation une couleur, indépendamment de l'intensité du faisceau qui la transporte. Elles doivent être complétées par une grandeur purement photométrique : flux lumineux F ou mieux, luminance  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couleur/#i_21071


Affichage 

Colorimétrie : le système CMC

dessin

Défini en 1988, le système CMC utilise l'espace CIELAB en perfectionnant l'évaluation des différences de couleur En a, vue générale en coupe des ellipsoïdes de tolérance CMC dans un plan de chromaticité du CIELAB Les sphères de tolérances de l'espace CIELAB sont ainsi remplacées par des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Colorimétrie : l'espace couleur CIELAB 1976

dessin

Défini en 1976, cet espace colorimétrique CIELAB peut être assimilé à une sphère légèrement aplatie aux sommets (en a) L'axe vertical L* correspond à la clarté ou luminosité, suivant une échelle psychométrique allant de 0 à 100 (0 pour le noir où l'absorption est totale, et 100 pour... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Colorimétrie : le système CMC
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Colorimétrie : l'espace couleur CIELAB 1976
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin