REPRODUCTION TECHNIQUES DE

AUTOCHROME

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 232 mots

Décrite simultanément en 1869 par Louis Ducos du Hauron et par Charles Cros, la sélection trichrome, ou reproduction automatique des couleurs, consistait à prendre, sur trois films en noir et blanc, trois photographies distinctes du même sujet à travers trois filtres bleu, vert et rouge. Ainsi réalisait-on l'analyse des composantes primaires d'un sujet coloré, dont la restitution était obtenue par […] Lire la suite

BLANQUART-EVRARD LOUIS-DÉSIRÉ (1802-1872)

  • Écrit par 
  • Laure BOYER
  •  • 804 mots

Chimiste et négociant en drap, Louis-Désiré Blanquart-Evrard est l'un des personnages clés des débuts de la photographie. Il joua un rôle déterminant dans le développement du calotype en France et dans la diffusion des premiers albums photographiques. Louis-Désiré Blanquart-Evrard est né à Lille en 1802. Pratiquant lui-même la photographie, il améliore en 1847 le procédé inventé par Talbot – le ca […] Lire la suite

CALOTYPE

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 1 014 mots
  •  • 3 médias

Le calotype (du grec kalos , beau) est le nom forgé par W. H. F. Talbot pour désigner le procédé de photographie sur papier qu'il achève de mettre au point en 1840. Talbot en découvre le principe fondamental — le système négatif-positif toujours actuel — en 1835, bien avant que Daguerre ne fasse connaître, quatre ans plus tard, le procédé de photographie sur cuivre qui porte son nom, le daguerréo […] Lire la suite

CHROMO, esthétique

  • Écrit par 
  • Henri VAN LIER
  •  • 651 mots

Les techniques industrielles de l'image — imprimerie, photographie, cinéma, télévision — excellent dans la reproduction des contours, des rapports de clarté et d'ombre (des valeurs), voire des couleurs en aplat, mais elles sont infirmes dès qu'il s'agit des couleurs complexes. D'où trois solutions : se cantonner dans une seule couleur neutre ; réduire l'image à quelques aplats juxtaposés ; s'appro […] Lire la suite

COLORIMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Bernard LEBLANC
  •  • 3 870 mots
  •  • 3 médias

La colorimétrie, science de la mesure des couleurs, est une discipline métrologique faisant partie du domaine des sciences physiques appliquées. La mise au point, depuis 1980, d'appareils de mesures faciles d'emploi – colorimètres et spectrocolorimètres – a permis d'obtenir des mesures fiables qui ont remplacé les méthodes subjectives de comparaison des couleurs. La reproduction des couleurs n'est […] Lire la suite

COULEUR

  • Écrit par 
  • Pierre FLEURY, 
  • Christian IMBERT
  •  • 7 837 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Reproduction des couleurs »  : […] « Apparier » des couleurs (en teinturerie, par exemple) est relativement aisé si l'on doit appliquer, sur des supports analogues, les mêmes matières colorantes, en en réglant la concentration ou les proportions. Mais lorsque la répartition spectrale des facteurs de luminance des colorants n'est pas la même, un résultat satisfaisant à la lumière du jour peut cesser de l'être sous un éclairage artif […] Lire la suite

EDISON THOMAS (1847-1931)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 564 mots
  •  • 2 médias

On prête quelque deux mille brevets à Edison, de formation autodidacte, mais étonnamment fertile en inventions les plus diverses, qui vont du microphone au télégraphe duplex, d'une nouvelle lampe à incandescence au kinétoscope annonçant le cinématographe. Pour l'essentiel, le phonographe lui assurait déjà la célébrité . Dans son laboratoire de Menlo-Park, à Orange (New Jersey), Edison s'intéresse […] Lire la suite

ESTAMPE

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 744 mots

Il est fort difficile de définir le domaine de l'estampe. Le mot a une signification technique (comme l'anglais print ) et désigne une image obtenue par pression d'un support (en général du papier) contre une matrice. Sa forme la plus élémentaire est l'estampage, où l'impression se fait en moulant le support sur le relief ou en frottant une encre sur le support même pour faire apparaître le relief […] Lire la suite

GRAVURE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT, 
  • Michel MELOT
  •  • 8 560 mots
  •  • 3 médias

Il est peu d'objets d'art qui soient aussi complexes que la gravure. D'une part, la fabrication mécanique s'ajoute à la création de l'artiste ; d'autre part, la gravure peut être à la fois une œuvre d'art originale et, du fait de sa reproduction à de multiples exemplaires, un moyen de communication de masse. Par conséquent, elle s'adresse autant à l'esthète qu'au grand public. Dans cette producti […] Lire la suite

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN
  • , Universalis
  •  • 14 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Extrême-Orient »  : […] Il est encore fréquent en Occident d'attribuer à Gutenberg l'invention de l'imprimerie, vers le milieu du xv e  siècle. Cette opinion, fortement ancrée dans les esprits et les écrits, n'est guère partagée en Asie où les premiers textes reproduits par xylographie – impression de feuillets entiers à l'aide de planches gravées – l'ont été plus de six siècles auparavant et où les premières impression […] Lire la suite

INVENTION DE LA LITHOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 197 mots
  •  • 1 média

La lithographie est le fruit d'une longue mise au point. Si l'on peut dater de 1795-1796 les premiers essais par l'Allemand Aloys Senefelder d'impression avec des planches de pierre, en relief et en creux, ce n'est qu'en 1797-1798 que celui-ci inventa le procédé de l'impression chimique qui fait l'originalité de la lithographie. Breveté par Senefelder à Munich en 1799, le procédé est connu assez r […] Lire la suite

LIPPMANN GABRIEL (1845-1921)

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 294 mots

Physicien français, Gabriel Lippmann, né le 16 août 1845 à Hollerich (Luxembourg), fait ses études à l'École normale supérieure, puis à Heidelberg et à Berlin. Sa thèse, Relations entre les phénomènes électriques et capillaires (1875), le conduit à fabriquer un électromètre capillaire extrêmement sensible. Nommé professeur à la Sorbonne et directeur du laboratoire de physique, il étudie la polari […] Lire la suite

MANUSCRITS - Le patrimoine écrit

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 7 509 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diffusion et conservation »  : […] Même restauré, le document est en sursis : chaque consultation l'endommage imperceptiblement. À force d'avoir été manipulés par les lecteurs, des manuscrits du xix e  siècle, écrits au crayon, sont devenus définitivement illisibles. Un livre ou un autographe se conserve d'autant mieux qu'il reste à l'abri de la lumière, dans sa réserve, sans être ouvert. Mais il n'y aurait guère de sens à conserve […] Lire la suite

NIÉPCE NICÉPHORE (1765-1833)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 002 mots
  •  • 1 média

Il n'est pas rare que des querelles d'antériorité, concernant des découvertes anciennes, finissent par rendre impossible ou oiseuse l'attribution de celles-ci. Il n'est pas rare non plus qu'un filou « exploite » la trouvaille d'autrui et tente de s'en faire passer pour l'inventeur : l'histoire des sciences parvient généralement à le démasquer. Mais qu'un inventeur quelque peu chimérique voie sa cr […] Lire la suite

ORCHESTRE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 6 751 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La disposition sur scène »  : […] L'évolution de l'orchestre conduisit, naturellement, à changer la disposition sur scène des instrumentistes qui le constituent. Pendant une longue période, cette disposition obéit à des contraintes qui limitent les variations possibles : les musiciens doivent être placés de telle sorte qu'ils puissent toujours voir clairement le chef d'orchestre : les instruments doivent être groupés de telle faç […] Lire la suite

PHOTOGRAPHIE - Histoire des procédés photographiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 7 275 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le processus d'invention »  : […] D'une manière générale, la photographie peut être définie comme un procédé physico-chimique de reproduction qui met en œuvre un dispositif optique associé à un matériau sensible dont les propriétés physiques ou chimiques sont modifiées par l'absorption de lumière. La première série lexicale cohérente, articulée autour du mot photographie, est proposée par l'astronome britannique John Herschel (179 […] Lire la suite

PHYSIONOTRACE

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 314 mots

Un des appareils qui précédèrent l'invention de la photographie. L'utilisation qu'en fit la société de l'Ancien Régime finissant révèle combien celle-ci était désireuse de populariser les images et particulièrement les portraits en les reproduisant mécaniquement. Cet appareil rudimentaire est composé d'un viseur sans objectif et d'un système de barres parallèles articulées (inspirées du pantograph […] Lire la suite

VUE DE LA FENÊTRE DE LA PROPRIÉTÉ DU GRAS À SAINT-LOUP-DE-VARENNES (N. Niépce)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 214 mots
  •  • 1 média

L'étude des matières réagissant à la lumière conduit Nicéphore Niépce (1765-1833) à impressionner dès 1816 un papier enduit de chlorure d'argent placé au fond d'une chambre noire. Ces premières « rétines », images automatiques du réel, ont un rendu négatif (les noirs apparaissent en blanc et les blancs en noir). En outre elles noircissent et sont instables. Après plusieurs années de recherches, Ni […] Lire la suite


Affichage 

Atelier de William Henry Fox Talbot

Atelier de William Henry Fox Talbot

photographie

En 1839, le Britannique William Henry Fox Talbot installe à Reading un atelier de photographie dont les activités commerciales se partagent entre la reproduction et le portrait Il est aussi destiné à réaliser les tirages sur papier salé devant figurer dans The Pencil of Nature, premier livre... 

Crédits : William Henry Fox Talbot/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Couple dans un jardin anglais, William Henry Fox Talbot

Couple dans un jardin anglais, William Henry Fox Talbot

photographie

Breveté en février 1841, le calotype est utilisé par William Henry Fox Talbot (1800-1877) dans trois domaines: la recherche, les affaires et l'art Cette photographie d'un couple dans le jardin de sa propriété de Lacock Abbey (Wiltshire) date de 1845 

Crédits : William Henry Fox Talbot/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Edison

Edison

photographie

Thomas Edison (1847-1931), inventeur américain, déposa quelque deux mille brevets dont celui du phonographe, en 1877, qui le rendit célèbre On ne saura pas ce qu'il écoutait ici, en 1911, sur ce modèle 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Un phonographe Edison

Un phonographe Edison

photographie

L'Américain Thomas Edison (1847-1931) et un phonographe, l'une de ses multiples inventions Vers 1877 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Atelier de William Henry Fox Talbot

Atelier de William Henry Fox Talbot
Crédits : William Henry Fox Talbot/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Couple dans un jardin anglais, William Henry Fox Talbot

Couple dans un jardin anglais, William Henry Fox Talbot
Crédits : William Henry Fox Talbot/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Edison

Edison
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Un phonographe Edison

Un phonographe Edison
Crédits : Hulton Getty

photographie