POMPAGE TECHNIQUE DE

ERIKA MARÉE NOIRE DE L' (déc. 1999)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 978 mots

Le 12 décembre 1999, vers 6 heures, le Centre régional opérationnel de surveillance et de secours (CROSS) reçoit un appel de détresse de l' Erika . Ce pétrolier de moyen tonnage, alors à une trentaine de milles (50 km) de la pointe de Penmarc'h (Finistère), demande l'évacuation de ses vingt-six hommes d'équipage. Parti trois jours plus tôt de Dunkerque à destination de Livourne (Italie), il compor […] Lire la suite

MARÉES NOIRES

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 7 597 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les différentes techniques »  : […] Pour enrayer les déversements, différents procédés peuvent être utilisés. Ceux qui consistent à colmater les brèches par lesquelles se répandent les hydrocarbures sont rarement praticables ou efficaces. On cherche le plus souvent à remorquer le navire endommagé, soit vers le large (loin des zones sensibles de la côte), soit vers des ports de refuge (où l'on pourra agir dans des conditions optimal […] Lire la suite

PÉTROLE - L'exploitation des gisements

  • Écrit par 
  • Yves BARBIER, 
  • Daniel CHAMPLON, 
  • Pierre SIMANDOUX
  •  • 7 212 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Équipement pour l'extraction »  : […] L'effluent (pétrole, gaz, eau éventuellement) chemine depuis le fond du puits jusqu'à la surface par un conduit appelé tubing qui est disposé à l'intérieur du tubage de production. Suspendu à la tête de production du puits, il est fixé ou non au fond de ce dernier. Le mode d'extraction est déterminé par les caractères du gisement. Les puits éruptifs sont ceux des gisements dans lesquels règne un […] Lire la suite

PÉTROLE - Le transport

  • Écrit par 
  • Pierre HOUSSIN, 
  • Georges WESSELS
  •  • 6 966 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Le transport du pétrole par pipeline »  : […] C'est aux États-Unis en 1865 que fut utilisée, pour la première fois, une conduite pour évacuer la production d'un gisement. Depuis lors, l'emploi de ce mode de transport des hydrocarbures liquides ou gazeux s'est généralisé, d'abord aux États-Unis, puis dans le reste du monde. À l'heure actuelle, le réseau mondial en service atteint plus de 1 million de kilomètres de conduites, dont près des troi […] Lire la suite

STOCKAGE DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

  • Écrit par 
  • Dominique LARCHER, 
  • Mathieu MORCRETTE, 
  • Patrice SIMON
  •  • 10 867 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les stations de transfert d’énergie par pompage »  : […] Centrale hydraulique « réversible », la station de transfert d’énergie par pompage ou STEP consiste à faire circuler de l’eau entre deux réservoirs, naturels (cours d’eau, mer ou océan) ou artificiels (lacs de barrage), proches mais situés à des altitudes différentes. La quantité d’énergie stockée est proportionnelle à la quantité d’eau contenue dans le réservoir le plus haut et au dénivelé entre […] Lire la suite

VIDE TECHNIQUE DU

  • Écrit par 
  • Pierre AILLOUD
  •  • 6 487 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Moyens de pompage »  : […] Les moyens de pompage utilisés en technique du vide illustrent parfaitement l'adage selon lequel la mesure perturbe toujours l'objet mesuré. En effet, pomper un gaz ou mesurer sa pression, c'est agir sur celle-ci. On peut donc employer le même principe, servi par la technologie qui assurera à la perturbation l'ampleur recherchée. On voit, par exemple, qu'il existe une analogie profonde entre un m […] Lire la suite