TAYLOR PAUL BELVILLE dit PAUL (1930-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un chorégraphe éclectique

Taylor a reçu de nombreux honneurs, dont la Medal of Arts remise par Bill Clinton en 1993, la Légion d’honneur pour sa contribution à la culture française en 2000 et un New York Dance and Performance (« Bessie ») Award en 2012 pour l’ensemble de sa carrière. Le répertoire de ce chorégraphe voyageur aux multiples facettes totalise près de cent cinquante œuvres. Au début des années 2000, Taylor nous livre Black Tuesday (2001), Antique Valentine (2001), Dream Girls (2002), Promethean Fire (2002), In the Beginning (2003) et Le Grand Puppetier (2004). Infatigable, toujours à la recherche de pistes inexplorées, qu'elles soient musicales ou chorégraphiques, il crée Klezmerbluegrass (2004), sur de la musique traditionnelle klezmer, Spring Rounds (2005), sur une musique de Richard Strauss d'après François Couperin, Banquet of Vulture (2005), sur une musique de Morton Feldman, et Troilus et Cressida (2006), sur une musique d'Amilcare Ponchielli. De Sueños que se repiten (of Recurring Dreams) est une pièce créée en 2007 sur des musiques latines et Changes est un spectacle qui a été présenté en avril 2008 sur du rock de l'ancien groupe américain The Mamas and the Papas. Évoquant la guerre de Sécession, Beloved Renegade (2008) est sobre et mélancolique, faisant appel, dans des lumières crépusculaires, au talent et à l’interprétation des danseurs. Gossamer Gallants et The Uncommitted, pièces créées en 2011, évoquent, non sans ironie, les relations humaines : sentiment de solitude éprouvé au milieu de la foule pour la première ; irrésistible guerre des sexes transposée dans le monde des insectes et parodiée pour la seconde. House of Joy (2012) met en scène la ronde des pensionnaires d’une maison close. American Dreamer (2013) et Perpetual Dawn (2013) témoignent de la vitalité créatrice de Paul Taylor qui se considère – non sans coquetterie – comme un « artisan de danse ». C’est aussi en 2013 qu’il invente un nouveau programme, intitulé « Create with Taylor », qui permet de percevoir l’alchimie d’une chorégraphie en assistant au processus de création. En [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Bérengère ALFORT, Agnès IZRINE, « TAYLOR PAUL BELVILLE dit PAUL - (1930-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/taylor-paul-belville-dit-paul/