TAXOL ET TAXOTÈRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Découverte du taxol

La découverte du taxol trouve son origine dans un impressionnant programme de recherche qui a été réalisé aux États-Unis, dans les années 1960, par le National Cancer Institute (N.C.I.) et avec la collaboration du US Department of Agriculture (U.S.D.A.), dans le but de découvrir de nouveaux anticancéreux naturels. Environ cent quatorze mille extraits de plantes ont ainsi été préparés à partir de différentes parties de trente-cinq mille plantes, puis évalués in vitro pour leur cytotoxicité sur des lignées de cellules cancéreuses. L'activité de certains de ces extraits a été également évaluée in vivo, chez des souris porteuses de tumeurs cancéreuses. Parmi le peu d'extraits actifs, celui d'écorce de l'if du Pacifique, récoltée dans la forêt nationale de Gifford Pinchot (État de Washington), s'est montré particulièrement cytotoxique lors d’essais réalisés in vitro en 1964. L'extrait fut alors étudié, dès 1965, par l'équipe de Monroe Wall au Research Triangle Institute (État de Caroline du Nord), afin d'isoler la molécule responsable de cette activité. En 1967, Wall et ses collègues isolèrent la molécule active qui est présente en quantité infime dans l'écorce de l'if Taxus brevifolia. Le nom de taxol fut donné par Wall à cette molécule anticancéreuse : tax pour Taxus, et ol pour alcool car, sans connaître la formule chimique exacte, ce chercheur était persuadé de la présence de groupements hydroxyles (groupements OH caractérisant les alcools).

Plus tard, en 1971, Monroe Wall et son collaborateur, Mansukh Wani, publièrent la structure exacte du taxol, molécule complexe possédant un squelette tricyclique substitué par une chaîne latérale. En 1979, le mécanisme d'action du taxol sur les cellules cancéreuses fut découvert et publié par Susan Horwitz de l'Albert Einstein College of Medicine de New York. Il agit sur les microtubules, composants du fuseau mitotique (structure qui permet la mitose c'est-à-dire la division en deux d'une cellule), en empêchant leur désasse [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Françoise GUÉRITTE, « TAXOL ET TAXOTÈRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxol-et-taxotere/